AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9781021403117
OSKAR ÉDITEUR (23/02/2015)
3.83/5   9 notes
Résumé :
Comme chaque année, Chloé passe les vacances d'été en Ardèche. La collégienne apprend la vie à la campagne avec son grand-père Manuel, un homme ouvert et généreux. Pourtant, derrière le franc sourire du paysan se cache le douloureux passé d'un exilé. Né Andalou, Manuel s'est engagé aux côtés des républicains dans la guerre civile espagnole, héros comme tant d'autres d'une lutte sans espoir et sans merci contre la dictature annoncée.
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  13 avril 2015
Chloé adore aller passer ses vacances d'été chez ses grand-parents en Ardèche. Elle ne connaît pas grand chose de leur passé. Pourtant, le calme de Manuel renferme bien des secrets...
J'ai beaucoup aimé la construction qui alterne le séjour simple et paisible de l'adolescente et la jeunesse du grand-père dans la tourmente de la guerre civile espagnole puis à la recherche d'une vie décente en France.
Le lecteur s'interroge à chaque chapitre sur le moment où aura lieu la rencontre entre ces deux univers même si le titre évoque un rendez-vous manqué. La transmission est effective autrement, comme dans le plaisir de la jeune fille d'être libre et de travailler à la campagne.
Le récit de la guerre perdue, des camps français et de la fuite est assez complet. Il dresse une situation terrible où c'est l'amitié entre les hommes qui ont le même passé qui leur permet de vivre encore une journée de plus.
Un beau roman, qui rend un témoignage de la difficulté pour les rescapés d'évoquer leur dur passé avec ceux qu'ils aiment. Pourtant, c'est la rencontre de l'amour, avec enfin un regard humain porté sur ces exilés, qui permet leur renaissance. A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
AlphonseA
  05 juin 2018
C'est une fille qui va chez ses grands-parents en vacances. Son grand-père lui raconte son passé, il lui raconte ce qu'il a vécu en faisant la guerre d'Espagne.
C'est un récit initiatique puisque c'est un grand-père qui raconte à sa petite fille son passé douloureux. Son grand-père a participé à la guerre d'Espagne. Il est maintenant agriculteur et sa petite fille veut aussi en devenir une.
le grand-père s'appelle Manuel il a une cinquantaine d'années il est très courageux malgré son passé douloureux . La petite fille est une collégienne qui part en vacances chez ses grands parents , elle veut devenir agricultrice comme son grand-père . Mon personnage principal est Manuel car il est courageux vaillant . Il prend soin de sa petite fille , il lui transmet son savoir .
Je n'ai pas trop aimé la façon dont l'auteur raconte son histoire. C'était un peu difficile à comprendre car il y a une alternance entre deux narrateurs : le grand-père et la petite fille. Par contre, le vocabulaire est adapté je n'ai pas eu de mal à le comprendre . le langage du texte est courant il n'y a pas trop de mots familiers . L'auteur utilise des phrases ni trop longues ni trop courtes. Il y a pas mal description . Il y a quelques passages drôles mais pas beaucoup. Il y a beaucoup d'aller-retour temporels. Les événements s'enchaînent on en sait un peu plus au fur et à mesure que l'on avance dans le livre.
le livre ne m'a pas plus globalement. L'histoire m'a paru étrange. Ce livre ne m'a pas fait réfléchir j'ai rarement rigolé, il ne m'a pas ému.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
virginiedelattre
  11 mai 2015
Marie Sauzon, nous propose au travers de ce roman deux récits qui de prime abord n' ont rien en commun.
Le récit d' une jeune adolescente qui quitte Lyon, sa famille, ses amis, avec un grand plaisir. Direction les vacances d' été, chez pépé et mémé. On la retrouve alors dans une véritable bulle d' amour, à savourer le temps qui passe avec chacun d' eux, les conversations, la vie dans les champs, les silences,....

Et puis un tout autre récit. Celui d' un très jeune homme, en Espagne, dans les années 1936, année où la dictature de Franco va se mettre en place. Il nous retrace ses années de fuite, de peur, de guerre, de combats, et puis l' exil en France, la perte de la famille, la condamnation à mort.
Ce jeune homme : c'est Manuel.

Au fur et à mesure de cette lecture vont apparaître des point communs. Certains complètement insignifiants : la soupe à la lentille, des prénoms, des cartes militaires cachées dans une vieille boite et retrouvée par Chloé lors de ses moments d' ennui,...

On comprend clairement tout à la fin que le récit de vacances de Chloé est couplé avec le récit de la jeunesse et de la vie de son grand-père.
Deux récits, les mêmes personnages, deux vies, et cet homme qui a vécu l' horreur d'une guerre et qui malgré tout a réussi, à force de courage et d' amour à se reconstruire.
Un récit fort en émotion. Des émotions quelquefois si éloignées et malgré tout si complémentaires (la peur, l' amour,...).
Une histoire de famille, de secrets insoupçonnés; l' histoire d' un amour d' une petite fille pour ses grands parents; l' histoire d' une pudeur : celle d' un grand père...

Un très joli récit, poignant.

Lien : http://biblioado.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mimosa81
  19 novembre 2019
Un roman à double voix : celle de Chloé, 15 ans qui passe ses étés chez ses grands parents, et celle de Manuel, le grand-père de Chloé qui nous relate sa guerre, son exil, son arrivée en France, ses douleurs...
Chloé ne sait pas grand-chose du passé de ses grands-parents, même si on devine en filigrane qu'elle se pose des questions...mais ces dernières resteront sans réponses. le titre d'ailleurs est assez révélateur de ce rendez-vous manqué...
Un roman qui témoigne de ce que fût la dure réalité des exilés espagnols qui se sont battus contre la dictature de Franco, qui se sont battus au côté des français..et leur "accueil" en France.
A lire !
Commenter  J’apprécie          30
margui
  22 décembre 2015
Chloé, 10 ans , passe toutes ses vacances d'été chez ses grands-parents en Ardèche. C'est un vrai bonheur pour elle, la lyonnaise, qui adore la vie à la campagne et toutes les activités qui s'y réfèrent! En parallèle, nous découvrons le passé de réfugié de son grand-père, fuyant son pays l'Espagne en 1936....
Un hommage tout en sensibilité!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
orbeorbe   12 avril 2015
Son sourire me remplit l'âme, comme un peu de chaleur au milieu de la tempête de neige des Pyrénées, une couverture après la traversée de l'Ebre, du pain frais à Miramas, des habits secs à la prison de Largentière. En un mot, en un regard, cette jolie demoiselle m'a redonné l'espoir, le goût de la vie et de l'amour.
Commenter  J’apprécie          140

autres livres classés : guerre civile espagnoleVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus




Quiz Voir plus

SI TU M'AVAIS RACONTE

1) ¿Cómo se llama el abuelo de Chloe?

Manuel
Emmanuel
Sergio
Juan

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Si tu m'avais raconté de Marie SauzonCréer un quiz sur ce livre