AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782092517161
176 pages
Éditeur : Nathan (28/08/2008)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 20 notes)
Résumé :
1096, Mathieu est serf : toute sa vie, il devra travailler la terre de son seigneur. Mais lorsque celui-ci veut le contraindre à devenir domestique au château, Mathieu se rebelle et s'enfuit. Hors-la-loi par témérité, meurtrier par accident, le jeune homme rejoint, contre son gré, une troupe de brigands. On apprend alors qu'une vaste foule se dirige vers Jérusalem. Dans l'espoir de trouver leur salut, mais aussi de conquérir leur liberté, Mathieu et ses compagnons p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Pomfresh
  31 janvier 2012
C'est fluide, ça se lit bien, mais pourtant on le pose et le quitte sans regret…
L'histoire d'un jeune serf qui se rebelle et fuyant les terres du seigneur se retrouve mêlé à une croisade. Ce roman offre un bon aperçu de la vie au moyen-âge et particulièrement des différents aspects et motivations des croisades…
C'est dommage qu'il manque une vraie histoire. Ça sent l'ouvrage pédagogique à plein nez : Ecrit pour être exploité en classe, mais pas pour le plaisir pur.
Commenter  J’apprécie          100
maugard
  22 juin 2014
Mathieu Boveret, jeune serf de 18 ans, doit s'enfuir car il s'est révolté contre son seigneur. Celui-ci lui a proposé de devenir domestique mais le jeune homme ne voulait pas. Malencontreusement, le garçon rejoint une bande de brigands. Mais ils apprennent qu'un pèlerinage à lieu, la croisade, et pour aller au paradis, les voleurs s'engagent dans cette marche.
« La Croix des pauvres », un court récit du Moyen Age, est très facile à lire car il n'est pas long. Il nous apprend un grand nombre de choses sur les croisades. Je n'ai pas trouvé l'histoire très riche en vocabulaire, mais il faut quand même en connaître un petit peu sur le Moyen Age car cela nous aide à la compréhension du texte.
Je n'ai pas trop aimé ce livre car j'ai trouvé que l'aventure était trop brève et qu'il n'y avait pas assez de détails. Habituellement, je m'intéresse aux croisades mais pas racontées de cette manière. C'est donc pour cela que je ne suis pas rentrée dedans.
Jeanne - 5è
Commenter  J’apprécie          60
CollegeMaintenon
  19 avril 2020
" La croix des Pauvres " est un roman écrit par Pierre Davy, en 2008. Il a également écrit " Un cheval de liberté " ou " Cambodge 1943 ". Cet auteur français écrit souvent des romans historiques d'aventure pour la jeunesse.
Gilles Scheid, un dessinateur illustre ce roman qui comporte 19 chapitres.
L'histoire commence en 1096 dans un petit village auvergnat. Un jeune garçon, Mathieu Boveret, qui aide son père dans les champs, se fait interpeller par l'intendant du château. Celui-ci le veut comme palefrenier (vétérinaire). Mathieu se révolte et fuit les terres du seigneur. Sur sa route, il rencontre des brigands et des prêtres qui le poussent à partir en Croisades.
Mon passage préféré est : « Devant Dieu, devant Turpin d'Etampe, devant mes derniers compagnons je te fais chevalier ». Il se situe donc le jour de son adoubement. Cela nous permet de l'accompagner dans le passage de son statut de serf à celui de chevalier et de prendre conscience de la difficulté de la vie au Moyen-Age.
Mon personnage préféré est le personnage principal, Mathieu Boveret. Il a 18 ans, les yeux marron, les cheveux blond-brun. Il est maigre, grand et musclé. J'ai aimé ce personnage car il me ressemble un peu. Il est timide, courageux et combattant. Il est également curieux, travailleur et stratégique.
Ce roman historique d'aventure cumule guerre, amour, amitié et sagesse. J'ai aimé ce roman car il y a du suspens et de l'aventure. Ce roman se déroule au Moyen-Age. le livre est écrit avec des gros caractères mais les mots sont compliqués et de langage soutenu. le livre se finit brusquement et donne au lecteur l'envie de connaître la fin du périple de Mathieu. le livre est tellement entrainant que j'aurais aimé qu'il dure plus longtemps. Je recommande ce livre aux adolescents et adultes confirmés en lecture. Si vous aimez ce livre, n'hésitez pas à lire la suite : « L'épée des puissants ».
G.B
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lady_K
  21 décembre 2011
Le récit que nous propose ici Pierre Davy s'évertue à faire connaitre le monde des croisades, plus spécifiquement la croisade des pauvres comme le précise l'auteur à la fin de son ouvrage. Ce roman m'a beaucoup intéressée car je ne connaissais rien de cette croisade composée de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ayant répondu à l'appel du Pape. Les conditions du voyage sont très bien décrites et permettent au lecteur de visualiser sans mal ce que subissent et font subir les croisés. En effet, ces personnes entreprennent un long et difficile pèlerinage dans des conditions peu enviables. Mais il ne faut pas oublier – et l'auteur, habilement, nous le rappelle – qu'ils tuent et pillent sur leur passage et obligent des villes à épuiser leurs ressources pour répondre à leurs besoins sans réelle contrepartie. le livre est donc une mine d'informations, on a le plaisir de la lecture tout en apprenant.
La suite sur le blog :)
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
Commenter  J’apprécie          90
Piotelat
  11 janvier 2014
On a l'impression d'un récit de livre d'histoire dans lequel on aurait plaqué des personnages pour le rendre vivant.
Certains arrivent comme un cheveu sur la soupe, ils ne sont pas décrits, n'ont aucune personnalité, aucune profondeur, ce qui rend le roman terne, sans réelle intrigue. On suit les déplacements d'une bande de voleurs. de temps en temps, on a un massacre, un duel, une tuerie, mais là encore, les descriptions ressemblent plus à celles d'un journaliste pour la chronique des chiens écrasés qu'à celle d'un romancier.
Le personnage principal, Mathieu, est peu crédible, nunuche, bêta, transformé en chevalier par un coup de baguette magique (ou presque) et avec des interrogations quasi métaphysiques. On ne s'attache pas à lui (mais je suis une femme, ça n'aide peut-être pas).
Les décors sont quasi inexistants. On n'imagine pas le Danube, ou Constantinople, alors qu'il y aurait sans doute eu de quoi aider le lecteur à mieux avoir l'impression de vivre cette croisade. On reste là aussi dans le factuel, qui n'apporte pas grand chose par rapport à un manuel scolaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cdifontanetcdifontanet   15 mars 2017
Je recommande ce livre, il y a des moments triste , joyeux et
sensationnel. Il est concentrer sur les religions et les temps des seigneur .
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

oran 62 la ruptu

Qui est Aicha?

une amie qu’il rencontre en Algerie
sa maman
son chat

11 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Oran 62 : La Rupture de Pierre DavyCréer un quiz sur ce livre