AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Campus tome 1 sur 14

Sidonie Van Den Dries (Traducteur)
EAN : 9782747021814
323 pages
Bayard Jeunesse (20/03/2008)
3.63/5   160 notes
Résumé :
A quinze ans, Reed Brennan fait sa rentrée en classe de seconde à la prestigieuse académie d'Easton ; le meilleur moyen d'échapper à un quotidien sinistre et une mère accro aux médicaments. Un nouvel univers s'ouvre à elle, différent de ce qu'elle avait imaginé : sur le superbe campus, tout n'est que luxe et raffinement. Reed la boursière se sent exclue. Jusqu'au jour où elle rencontre les filles Billings. Elles sont belles, intelligentes, sûres d'elles. Elles sont ... >Voir plus
Que lire après Campus, tome 1 : Bienvenue à EastonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 160 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
9 avis
2
2 avis
1
2 avis
Je ne fais pas souvent cela, mais aujourd'hui, je vais faire exception en vous parlant des deux premiers tomes de Campus de Kate Brian. Amis lecteur, tu peux aisément lire cette chronique car je vais parler ressenti et non spoiler le second tome. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sans doute déjà que ces lectures n'ont pas répondu à mes attentes. J'ai donc fait le choix de lire directement le second tome pour rapidement passer à autre chose. D'ailleurs, si je n'avais pas eu cette suite dans ma PAL, j'aurais sans doute arrêtée la casse avec le premier. Mais bon.

Campus, c'est l'histoire de Reed. La jeune fille n'a qu'une envie, faire sa rentrée à Easton. Il faut dire qu'elle en a longtemps rêver. Les filles de Billings font la loi et Reed voudrait bien rejoindre ce club très sélect mais elle va vite comprendre que les apparences sont parfois trompeuses.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Campus, je dois dire que j'étais assez enthousiaste. L'héroïne semblait assez réfléchit et pas superficielle pour un sous. J'avais un bon feeling et j'avoue que la longueur (en l'occurrence très courte) des chapitres, fait qu'on avance assez vite. Cependant, j'ai vite déchantée.

A vrai dire, je n'ai pas bien compris les choix de l'auteure. En 2020, le harcèlement scolaire et tout ce qui va avec sont des sujets ultra importants et enfin abordés dans les romans comme il se doit. Il est d'ailleurs primordiale de bien faire comprendre jusqu'au où peut aller le harcèlement et ne pas donner une bonne image de cela dans les fictions. Et là, problème majeur à mes yeux, à travers ses personnages, Kate Brian nous donne l'impression que les filles Billings, riches, pestes et qui détiennent littéralement le pouvoir en usant de toutes les magouilles possibles pour arriver à leur fin sont le summum de ce qu'il faut faire.

Comprenez moi bien, en lisant le résumé de Campus, je me suis dit que l'histoire allait présenter cette élite, certes intrigante et assez tentante pour l'héroïne mais je pensais que justement, cette dernière allait ouvrir les yeux (rapidement) et ne pas se laisser embobiner / marcher sur les pieds / bouffer par les fameuses Filles Billings. Eh bien non.

Pire encore même, Reed se faire rabaisser, traiter de "lèches-vitres" durant tout le roman, insulter, bref vous l'aurez compris, les filles Billings n'y vont pas par quatre chemin. Mais notre héroine va tout de même les trouver, je cite : gentilles avec elle et surtout vouloir faire partie de leur groupe.

Et comme si cela ne suffisait pas, plus j'avançais dans ma lecture et plus je la trouvais aussi superficielle, hautaine et franchement détestable. Ses pensées vis-à-vis de ses camarades (hors Billings) sont juste hyper mauvaises. Comme si elle n'avait pas le temps pour des filles "normales". Même son histoire d'amour naissante m'a laissé de marbre... C'est dire.

Honnêtement, plus j'avançais et plus j'avais envie de secouer Reed. Comme je vous le disais, heureusement que les chapitres étaient courts et que, avouons-le, le mystère autour de leurs manigances est assez intéressant, car j'aurais sans doute refermer le livre au tout début si je n'avais pas la sensation d'avancer un peu.

Du coup, lorsque j'ai terminé ce premier tome de Campus, le constat était sans appel. Je n'ai absolument pas aimé. J'ai vu de très bon retours sur cette série, la comparant à Gossip GIrl (que j'ai pourtant adoré), ou Pretty Little Liars (que je n'ai pas aimé), mais j'avoue ne pas comprendre l'engouement pour ce roman.

J'ai donc, dès le lendemain, décidé de laisser sa chance au second tome mais là aussi, j'avais envie de m'arracher les cheveux. L'héroïne est toujours aussi naïve et pro-Billigns et comment dire que trop c'est trop. Enfin, les love-story de notre héroïne ont été la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

En conclusion, je n'ai absolument pas aimé ces deux premiers tomes de Campus. La morale de l'histoire est à des kilomètres de ce qu'elle devrait (pour moi) et l'héroïne est aussi superficielle et opportuniste que le groupe auquel elle veut appartenir...

Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          50
Campus tome 1, c'est l'histoire de Reed Brennan, une ado de 15/16 ans qui vit dans une famille plutôt pauvre et dont la mère est malade et addict aux médicaments qu'elle prend. Elle se défoule constamment sur sa fille unique (Reed si vous suivez bien). Son père est pour sa part compréhensif et aimant, mais malheureusement incapable de s'opposer à la méchanceté de sa femme. Reed est une élève brillante, mais qui n'a pas ou prou d'amis, ne voulant pas les laisser entrer dans son cercle familial désastreux.
Une histoire en somme assez bateau et qui m'a laissée assez perplexe au début.
Puis, applaudissements, Reed est acceptée dans le lycée de ses rêves : Easton ! Adieu son lycée pourri de Croton (oui oui ça ressemble bien à crottin), adieu sa mère cruelle (elle part en internat) et bonjour les bourgeois et les pestes superficielles!
En bref, arrivée dans son nouvel établissement, Reed déchante : elle n'a absolument pas le niveau et ne se sent pas à sa place dans cet univers qui ressemble à un défilé Chanel. Mais hors de question de rentrer ! Elle essaie donc tant bien que mal de survivre, et rencontre notamment Thomas, un garçon de terminale qui semble dangereux, mais pas moins attirant (alerte au cliché).
Et un jour, elle les voit : les filles Billings. Ces 4 filles ont tous ce qu'elles veulent : un avenir assuré, une garde-robe de top model, des tonnes de garçons à leur pieds… Vous l'aurez compris, tout ce que Reed rêverait d'avoir. Elle se met alors en tête de tout faire pour faire partie des leurs, bien que cette espèce de club soit extrêmement mystérieux et élitiste. Reed arrive un jour à être sous leurs bonnes grâces, mais à quel prix ? Au fur et à mesure, les Billings deviennent de plus en plus mesquines et dévoilent un côté sombre de leur personnalité, tandis que Thomas cache lui aussi bien des secrets…

Je suis plutôt mitigée sur ce livre ; tout d'abord, si vous cherchez le chef d'oeuvre du 21e siècle, passez votre chemin. L'écriture n'est pas poétique, elle est même extrêmement banale et semble un peu enfantine, bien qu'on trouve plusieurs scènes de sexe dans l'histoire(pas extrêmement détaillées tout de même) On y trouve aussi pas mal de clichés et de préjugés, sans forcément creuser plus loin. Malgré tout, les chapitres sont courts et l'auteure arrive à nous donner envie de lire la suite immédiatement . le gros point négatif serait le personnage principal, qui est prêt à tout pour intégrer ce groupe qu'est les Billings. Honnêtement, désolée de le dire, mais elle est franchement insupportable. Reed se fait appelée « Lèche-vitres » tout le livre, fait des choses horribles dès que les 4 filles le lui demandent, sans même un prétexte valable et revient la queue entre les jambes quand elle se fait insultée. Dans ce livre on a l'impression que la popularité passe avant tout, quitte à faire les pires crasses. C'est fort dommage étant donné le nombre de jeunes filles qui liront ce livre et qui seront influencées par ce comportement. Je rajouterai également que la couverture de la nouvelle édition n'est pas très jolie, heureusement le résumé a déterminé mon achat.
Je ne sais pas si je me procurerai le deuxième tome, mais ce livre fut tout de même une bonne découverte et si vous débutez dans la lecture il est parfait pour vous (attention tout de même aux - de 14/15 ans). Néanmoins si vous préférez comme moi les livres plus complexes et moins bateau, ce n'est pas forcément la peine d'acheter ce livre.
Merci de m'avoir lue !
Commenter  J’apprécie          10
Ecrit un peu "rapidement" (les événements s'enchaînent très vite, et on apprend peu de choses sur l'héroïne et son caractère), on peut cependant se laisser prendre par cette série ado/jeune adulte qui s'installe contrairement à ce que le titre évoque, dans un collège (c'est-à-dire le lycée français en gros, et non l'université).
L'héroïne malmenée par la vie (forcément) et boursière, devient accro à la fréquentation des filles chics et chocs du dortoir le plus côté au point d'en devenir l'esclave de service... on ignore comment cette jeune fille au caractère bien trempé quand il s'agit de remettre en place sa mère vraiment détestable, sportive et battante, devient une telle carpette devant des filles dont la description ne suffit pas à nous faire baver d'envie. de la même façon, un des plus beaux garçons, forcément riche et craquant, tombe tout de suite amoureux d'elle, et hop, elle lui ouvre son lit aussitôt (ce qui serait plutôt plus réaliste que la plupart des autres séries, si dans la foulée, le garçon forcément parfait devenait et odieux et pestiféré et inconséquent en deux chapitres). Bref, on a envie de lire la suite pour voir si l'auteur va exposer un peu les faits et nous les faire comprendre, et surtout comprendre nous-même comment on s'est laisser prendre...
Commenter  J’apprécie          60
J'ai acheté ce livre juste parce que la couverture me plaisait bien. Voilà un bon moment que je n'avais pas acheté un livre sans qui m'aie été conseillé par une blogolectrice. Marine m'a suivi et c'est comme ça que ce petit livre nous a servi à faire une lecture commune.
Le résumé fait un peu penser à Gossip girl. Un lycée pour les filles et fils de où une jeune adolescente appartenant à un autre milieu vient se glisser. La ressemble s'arrête là. Certes, nous sommes dans le même genre littéraire bien que celui-ci soit destiné à un public plus jeune mais l'histoire est totalement différente. On sent bien que dernière cette apparences de traditions, de règles et d'élèves parfaits, se cachent des choses. La question c'est : quelles choses ? A la fin de ce premier tome, la seule chose dont on est sûre c'est que tout n'est pas aussi rose que ce qui paraît.
Reed, jeune fille boursière qui rentre en seconde dans ce lycée huppé est prête à tout pour faire partie du groupe des filles en vue. Pour autant, elle va nous montrer que si elle est prête à faire des sacrifices, il y a bien certaines choses qu'elle ne ferra pas. J'avais un peu peur que son comportement m'agace mais pas du tout. L'auteure a su doser avec justesse les réactions de notre narratrice. Et oui, on ne sait rien de plus qu'elle, ce qui ajoute un attrait à cette lecture.
Thomas, le mystérieux garçon qui va craquer sur Reed dés le premier regard. Dés le début, je me suis dis que c'était trop beau pour qu'il ne cache pas quelque chose... Un garçon aussi parfait a forcément quelque chose qui va de travers...
Voilà pour les deux personnages les plus normaux. Passons à ces quatre filles les plus en vue qui appartiennent au dortoirs Billings.
Ariana est très mystérieuse. Toujours le nez dans un bouquin, elle participe très peu aux discussions pour autant, elle sait calmer le jeu entre les filles car cela va un peu trop loin. J'ai beaucoup de mal à savoir ce qu'elle pense vraiment. C'est un personnage qu'il va falloir surveiller de prêt dans les prochains tomes.
Taylor, l'intello du groupe est toujours prête à rendre service aux autres quand il s'agit des cours. Évidemment, quand je dis les autres ce sont les filles du groupe et pas n'importe quel étudiant d'Easton.
Noëlle, la chef du groupe de ces quatre Billings. J'ai vraiment eu l'impression que c'était elle qui prenait toutes décisions, c'est aussi elle qui m'a semblait la méchante mais bon au moins elle ne s'en cache pas.
Kiran est top pour ce qui est la mode. D'ailleurs, elle a posé et défilé pour de grands couturiers. Je vous laisse donc imaginer le genre de fille de c'est.
Vous l'aurez compris ces quatre filles ont tout pour plaire mais finalement on ne sait pas grand chose d'elles. Je compte bien évidemment sur les tomes suivants pour en apprendre plus...
Le style de Kate Brian est très agréable à lire. Les pages tournent sans que l'on s'en rende compte. Elle sait nous donner des informations mais en garder d'autres pour maintenir le lecteur en haleine alors qu'il ne se passe rien de très spécial dans ce lycée. J'ai remarqué quelques petites incohérences (regarder l'heure à sa monter et deux pages plus tard ne pas pouvoir parce qu'on est partie sans, par exemple) mais cela n'empêche pas d'apprécier la lecture. Un autre point m'a un peu dérangé. le livre est destinée à des adolescentes à partir de 14 ans et j'ai trouvé que certaines choses aller un peu vite (si vous voulez savoir quoi demandait parce que je trouve que ça spoile un peu).
Pour conclure, une lecture très sympa en cette période estivale...
Lien : http://mabiblio1988.blogspot..
Commenter  J’apprécie          30
J'ai découvert cette série de 11 volumes par hasard… Étant adepte de ce genre de lecture jeunesse, je n'ai pas hésité à me lancer dans l'aventure. J'ai certainement eu tort de commencer par le tome 0 car après avoir lu quelques critiques, certains lecteurs conseillés de le lire plus tard. Ils n'avaient peut-être pas tort car ce roman nous maintenait dans un suspense constant. Dans ce nouvel opus, le récit commence beaucoup plus calmement, en effet Reed voit son rêve se réaliser lorsqu'elle apprend qu'elle va intégrer
le campus d'Easton. Toutefois elle va vite réaliser que pour se faire des amis il va falloir faire certains sacrifices. le règlement de cette école est extrêmement strict, à la moindre incartade elle risque de se faire renvoyer. Ne venant pas du même milieu que ses camarades, il va falloir qu'elle y trouve sa place. Nous avons à faire à un petit groupe de pimbêches, imbues de leur personne qui semble avoir tous les privilèges qu'elles souhaitent. Reed est-elle prête à devenir celle qu'elle n'est pas ? À se plier à toutes les exigences de ces demoiselles ? Est-elle sûre que malgré ses efforts elle obtiendra grâce auprès de ce groupe nommé Billings ? Est-elle prête à vendre son âme au diable ? D'un autre côté, il y a Thomas gentil garçon qui souhaite se rapprocher de Reed pour la mettre en garde. Cette dernière est tiraillée, quel camps choisir ?
Je dirais que dans ce livre l'intrigue n'est pas encore tout à fait posée, c'est peut-être la raison pour laquelle j'ai un peu moins apprécié cet opus. l'histoire est loin d'être inintéressante mais durant les trois quarts du livre, j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose… L'auteure nous décrit parfaitement ce milieu particulier où il y a d'un côtés la jeunesse dorée et de l'autre les moins favorisés qui se battent pour obtenir leur place dans un campus à la réputation exceptionnelle. Kate Brian met en place tranquillement son intrigue. Cette oeuvre se termine mystérieusement… Au fond c'est ce que j'attendais… Me voilà servi et je suis impatiente de lire la suite car elle présage une histoire riche en rebondissements. C'est ce qu'il
à manquer dans celui-ci.
Cependant moment de lecture agréable, le style de l'auteur est fluide, une détente assurée.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Je viens d'un endroit ou tout est gris: les rues commerçantes bétonnées aux vitrines ternes. L'eau du lac, en centre-ville. Même la lumière du soleil y est blafarde. Nous n'avons quasiment pas de printemps et jamais d'automne. Les feuilles tombent des arbres rachitiques chaque année en septembre avant même d'avoir changé de couleur et s'amassent sur les toits en bardeaux des pavillons, tous identiques.
Commenter  J’apprécie          50
Une larme coula sur sa joue et, l'instant d'après, il éclatait en sanglots. Alors, à ma grande surprise, je l'attirai contre moi et j'ai le laissai hoqueter contre mon épaule. Comment avais-je pu le croire capable de lui tourner le dos, alors qu'il avait besoin de moi ?
Commenter  J’apprécie          20
Pouvais-je pouvais-je sortir avec Thomas alors que les filles Billings ne l'appréciaient pas ? Pourrais-je passer du temps avec les filles Billings alors que Thomas les détestait ? Pourquoi mes deux principaux centres d'intérêt à Easton étaient-ils antagonistes ?
Commenter  J’apprécie          20
Si je n'obtenais pas bientôt de meilleurs résultats, je me ferai envoyer et je n'aurai plus ni les filles Billings, ni Thomas pour me distraire.
Commenter  J’apprécie          10
Il voulait me voir à la fin du cours. Mon premier professeur, mon premier jour dans ce nouveau lycée qui devait transformer ma vie ! Moi qui espérais du changement, j'ai été servie.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : campusVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (460) Voir plus



Quiz Voir plus

Pourrie Gatée

Comment s' appelle le personnage principale ?

Teagan
Lola
Spencer
Ariane

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Pourrie gâtée de Kieran ScottCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..