AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757839683
496 pages
Éditeur : Points (27/02/2014)
4.67/5   3 notes
Résumé :
Tout le monde connaît désormais la thérapie introduite en France par David Servan-Schreiber dans son livre Guérir. Cette nouvelle thérapie appelée EMDR (Eye Movement Desensitization & Reprocessing) consiste pour l'essentiel à refaire vivre au patient victime d'un événement traumatique la scène terrible qui est à l'origine de sa souffrance, en lui faisant faire des mouvements oculaires provoquant une diminution progressive du stress. Les résultats sont incontestables... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
syssylle
  09 août 2019
Voici un excellent manuel qui éclaire beaucoup quant à la thérapie EMDR. Cette méthode, découverte dans les années 80 par Francine Shapiro, a fait ses preuves, notamment pour la guérison des SPT(Symptômes post traumatiques) des soldats revenus du Vietnam et faisant toujours, quelques vingt ans après, les mêmes horribles cauchemars, et qui avaient développé alcoolisme, toxicomanie, violence, dépression, déconnexion du monde social.
C'est un livre accessible à tous, ancien déjà, et qui relate la découverte, les tâtonnements, les réussites, les essais, les étonnements de cette méthode qui semble étrange d'un premier abord.
Eyes Movement Desensitization Reprocessing, en plus court EMDR, consiste à une évocation du , ou des traumatismes, une évaluation du trouble émotionnel qu'ils provoquent, tout en faisant faire des mouvements oculaires alternatifs, assez rapides, des tapotements alternatifs et parfois des sons envoyés une fois dans l'oreille droite, une fois dans la gauche. Ces actions sont menées autant de fois qu'il est nécessaire pour que le stress et l'angoisse générés par le souvenir se calment.
Il suffit parfois de peu de séances pour retrouver calme et sérénité, et que le passé traumatisant ne gâche plus la vie.
Cette méthode, connue depuis peu en France , se développe rapidement , et seuls les psys formés sous l'égide de EMDR France sont compétents, car un protocole évaluatif très sérieux et très cadré est indispensable à cette thérapie.
J'en parle à l'aise, car j'ai suivi moi-même quelques séances d'EMDR, et non seulement c'est une méthode qui fonctionne( j'ai fait aussi plein d'autres thérapies, du cognitif au comportementaliste, en passant par la psychanalyse, l'analyse transactionnelle, et j'en oublie sans doute!!) mais c'est aussi une méthode qui englobe le corporel et l'émotionnel. On en sort rapidement, et durablement, guéri véritablement.
Bien sûr, ce n'est pas facile, on passe par des moments difficiles et douloureux, mais c'est en compagnie d'un-e thérapeute efficace, à l'écoute et attentif.
Ce livre, et ça c'est la petite histoire, je l'ai trouvé en rangeant la réserve de la bibliothèque, il n'avait jamais été mis en rayon, et je venais de commencer mes séances d'EMDR, je l'ai emporté en me disant que peut-être je le lirai un jour...Voilà qui est fait, et vraiment, je l'ai dévoré, il m'a non pas convaincue, je l'étais déjà, mais confortée dans l'idée que cette méthode est excellente, rapide, efficace, et que chaque personne malheureuse, ayant été traumatisée dans son enfance , sa jeunesse, ou très récemment, toutes les femmes ayant subi des violences, tous les hommes ayant vécu des humiliations, ont une énorme lueur d'espoir grâce à cette thérapie.
Dans ce livre, F.Shapiro expose sa méthode avec une grande clarté , et elle raconte ses patients avec une réelle bienveillance.
Je ne savais pas que D.Servan-Schreiber avait parlé de cette méthode dans un livre "guérir", je vais vite le lire!
Beaucoup de patients, et je l'ai dit aussi , déclarent que l'EMDR a quelque chose de magique....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm
  04 janvier 2015
L'EMDR est une forme de thérapie originale, intéressante au plus haut point puisqu'elle semble tellement remplie de promesse, et que les exemples de réussites (rapide) de traitement sont nombreuses.
Ce livre nous fait bien vivre et ressentir la recherche et le développement, les découvertes cliniques au fur et à mesure du temps depuis la "découverte" princeps. Il y a un bon mélange entre explications théoriques, cas cliniques vivants et bien présentés, qu'on lit comme un roman ou une nouvelle (ce qui est agréable), et hypothèses scientifiques.
Le livre relate un parcours aussi, un trajet difficile et qui doit encore et encore prouver sa validité, sa valeur, et un auteur qui ne cesse de vouloir accéder à une crédibilité ultime... le risque, une exclusion de qui n'est pas Shapiro-maniaque, un peu comme Freud qui excluait qui osait penser de façon divergente... (Je n'aime pas les Ecoles et les Chapelles, je n'y peux rien, ça me file des boutons.)
Bref, ceci n'est pas un manuel, ceci est un mix réussi entre théorie, parcours biographique d'une thérapeutique étonnante, et tentatives de validation(s) scientifique(s).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
Bruno_CmBruno_Cm   25 décembre 2014
Toute une génération de "baby-boomers" a été élevée par des mères à qui on disait de nourrir leurs enfants à certaines heures et de ne pas réagir quand ils pleuraient. Je trouve particulièrement poignante l'idée de milliers de bébés en train de pleurer tout seuls dans le noir, et je m'interroge sur les possibles effets psychologiques et sociologiques de cette éducation. Il est certain que j'ai connu bien des gens, au fil des années, qui évoquaient le fait de "pleurer tout seul dans le noir" pour décrire leurs deuils ou leurs peurs les plus traumatisantes. Il m'a parfois été utile de leur faire remarquer que nous en sommes tous là, tous ensemble, dans le noir, avec l'impression d'être tout seuls.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Bruno_CmBruno_Cm   27 décembre 2014
Qu'en est-il des gens qui parviennent à l'abstinence et qui n'arrivent pas à y rester ? La rechute dans la dépendance peut piéger une personne qui sort de l'addiction, même si elle est complètement engagée dans la voie de l'abstinence et si elle est désintoxiquée depuis longtemps. Quelques-uns des signes d'alerte les plus courants sont l'incapacité à penser clairement, les problèmes de mémoire, les sautes d'humeur où l'on passe de réactions émotionnelles exagérées à l'engourdissement, les difficultés de coordination physique comme la maladresse ou la tendance à avoir des accidents, et une extrême sensibilité au stress. Ces symptômes apparaissent souvent de six à dix-huit mois après le début de l'abstinence de la personne dépendante, mais ils peuvent surgir jusqu'à deux ans après. Ils tendent à se manifester lorsque la personne traverse une période de grave stress personnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bruno_CmBruno_Cm   26 décembre 2014
Il n'est pas rare de voir les gens piégés dans un sentiment indu de responsabilité. Pour faire avancer Maura, Joan associa les mouvements oculaires avec une question faite pour susciter une réponse positive. En EMDR, il s'agit là d'une variante d'une procédure qu'on appelle le tissage cognitif. Elle a pour but d'entre-tisser la nouvelle phrase positive avec l'information négative (ou dysfonctionnelle) précédemment inscrite dans le cerveau du client, pour pouvoir élaborer celle-ci. Quand le thérapeute pose une question appropriée, le réseau mnésique contenant l'information positive est activé et peut alors se connecter sur le réseau qu'on cible. Comme on l'a vu [...], l'information positive et mieux appropriée existe déjà chez la personne. Celle-ci est simplement incapable, dans sa souffrance, d'y accéder automatiquement.
Joan commença une autre séquence. Pendant que Maura faisait aller et venir ses yeux, Joan demanda : "Qui a décidé de renvoyer Shannon ?
- Mes parents, mais j'aurais pu les en empêcher."
Une autre séquence.
"Est-ce qu'une petite fille de huit ans peut vraiment prendre la décision de garder un bébé ?
- Non."
Une autre séquence. Pendant que l'information réaliste contactait la cible que travaillait Maura, son impression indue de responsabilité et sa culpabilité se dissolvaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_CmBruno_Cm   26 décembre 2014
... en étudiant les effets de la manipulation du regard. [Des chercheurs américains et néerlandais] avaient découvert que, lorsqu'une personne regarde un objet (par exemple une photo couleur d'un paysage) sur sa droite, sa réaction est plus positive que lorsqu'elle regarde le même objet situé sur sa gauche. Ces études testaient l'hypothèse selon laquelle l'hémisphère dominant, qui est activé lorsqu'une personne droitière normale regarde à droite, traite les informations positives,et que l'hémisphère non dominant, lorsque la même personne regarde sur sa gauche, traite les informations négatives. Une application pratique de cette étude montre que, si on veut impressionner quelqu'un, il vaut mieux s'asseoir à la droite de cette personne. Cette recherche donnait également à penser qu'en EMDR, quand on fait aller le regard des clients alternativement à gauche et à droite, on active les deux hémisphères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_CmBruno_Cm   24 décembre 2014
Il n'est pas inhabituel que, par le travail en EMDR sur le problème repéré, on accède directement aux incidents associés. Ces connexions sont toujours logiques, bien qu'on ne s'en rende pas toujours compte immédiatement. Un client commence à viser un événement traumatique, par exemple le jour où son père l'a abandonné, continuera peut-être en se rappelant d'autres événements similaires, tels que des abandons par d'autres personnes ou d'autres situations dans lesquelles il aura ressenti le même désespoir le submerger. Il pourra aussi se rappeler d'autres moments bouleversants pour lui avec son père ou d'autres occasions où il aura eu le même genre de pensées autodépréciatives ("Je ne mérite pas qu'on m'aime"). Comme je l'ai expliqué, il en est ainsi parce que nos vécus antérieurs sont physiologiquement reliés dans un réseau mnésique, avec d'autres événements analogues qui ont lieu dans le présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Video de Francine Shapiro (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francine Shapiro
Interview Francine Shapiro (EMDR). Attention vidéo en anglais (vous pouvez activer les sous-titres et la traduction automatique dans les paramètres de Youtube) de 44 minutes.
autres livres classés : traumaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre