AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le maître des livres tome 5 sur 15
EAN : 9781091610835
Komikku éditions (27/08/2015)
4.05/5   130 notes
Résumé :
Dans Le Maître des Livres, Umiharu Shinohara nous amène à la bibliothèque pour enfants "La rose trémière'. Dans celle-ci on rencontre Mikoshiba, un bibliothécaire connu pour son fort caractère et son goût immodéré pour les livres jeunesse. De nombreuses personnes, adultes ou enfants, viennent lui demander conseil et tel un "sommelier des livres', Mikoshiba trouve toujours le bon livre qu'il faut au bon moment. Voici donc un titre qui met en avant les belles histoire... >Voir plus
Que lire après Le maître des livres, tome 5Voir plus
Le Berceau des mers, tome 1 par Nagano

Le Berceau des mers

Mei Nagano

4.13★ (323)

4 tomes

Courrier des miracles, tome 1 par Asahi

Courrier des miracles

Noboru Asahi

4.00★ (127)

3 tomes

Barakamon, tome 1 par Yoshino

Barakamon

Satsuki Yoshino

4.24★ (1308)

19 tomes

Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 130 notes
5
9 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Une fois de plus ce tome 5 fait mouche.

J'aime beaucoup la façon de l'auteur de présenter les choses. Ici grace a Jules Verne il démontre que le caractères des gens est parfois différent de ce que l'on pense.
mais c'est aussi l'occassion de faire une belle immersion dans le passé du Japon avec les mariages arrangés, la position des filles et des garçons dans les famille, ainsi que l'honneur de celles-ci.

Et bien entendu on parle toujours de l'ntérêt des livres d'enfants même pour les adultes, toujours avec le respect du bibliothécaire et de son métier pas si facile que ça pour satisfaire tous les lecteurs.
Commenter  J’apprécie          480
Cinquième tome dans le maître des livres, et j'ose le dire : enfin ! un regain d'intérêt dans cette série ! Depuis le deuxième tome, je désespérais de revoir dans ce manga ce qui m'avait tant accroché dans le premier, c'est chose faite et ce n'est pas trop tôt !
Bien sûr il y a toujours les bons sentiments un peu cucul made in manga , mais bon, pas à outrance non plus. Mikoshiba est malade donc ce bibliothécaire de génie passe un peu au second plan, jusqu'à la fin du tome où son passé vient à nouveau le titiller d'une manière qui intrigue le lecteur. Malgré ça, le mangaka a réussi à construire un scénario intéressant en mettant en scène la jeunesse de la propriétaire de "La Rose Trémiaire". On découvre que derrière ses airs de vieille dame toute sage, cette femme était en fait assez avant-gardiste car elle s'est opposée à sa famille en voulant étudier à l'université et en refusant le mariage arrangé. Bien entendu, Shinohara Umiharu met en scène ces moments de jeunesse de telle façon qu'il amène son lecteur à ne pas avoir de vision trop manichéenne sur le sujet.
Et, pour que le tableau soit complet, la propriétaire raconte également sa découverte des livres pour enfants qui arrive grâce à un beau garçon... Qui a dit que l'amour des livres ne se partageait pas ? Cette fois, c'est grâce à un roman de Jules Verne que le personnage apprend à porter un regard différent sur ce qui lui arrive.

Y'a plus qu'à lire le tome suivant !
Commenter  J’apprécie          160
En quête
Un tome 5 plus centré sur les personnages récurrents de la Rose Trémière que sur le contenu des livres. Il faut dire que le Champignon s'éclipse assez vite.
-la petite Risa, trop, trop mimi, se barre de la bibli, en quête d'un papa...
-une grand-mère à croquer recherche un roman pour enfants que son défunt mari aurait publié.
-Madame Aoi, la propriétaire, raconte son histoire. Jeune et ambitieuse, elle a dû se battre pour s'émanciper. Le roman de Jules Verne Deux ans de vacances nous éclaire sur ses choix et ceux de sa soeur, apparemment plus traditionnels.
-Enfin, un ex camarade étudiant du Champignon débarque et jette un trouble...Je ne l'aime pas ce nouveau...M'a tout l'air d'un gros fayot.
Vite le tome 6 !
Commenter  J’apprécie          1321
Petite baisse de régime pour ce cinquième tome qui m'a moins captivé que les précédents... On y découvre les jeunes années de la propriétaire de la bibliothèque ainsi que celles d'un nouveau venu, Tahekana, venu enquêter sur Mikoshiba. Ces passages du présent au passé sont assez confus nous éloignent un peu trop des personnages qu'on a appris à aimer, mais on y découvre quand même un Japon un peu plus traditionnel et conservateur.

Depuis sa rencontre avec Tahekana, Mikoshiba a changé, que cache-t-il? Il n'en reste pas moins désagréable et froid avec ses collègues qui s'inquiètent pour lui.
Commenter  J’apprécie          130
La bibliothèque de la rose trémière. Que j'aime à y passer du temps. Chaque tome apporte avec lui son lot de nouveaux personnages. Des personnages fugaces qui palpitent comme le temps qui passe.

Ce que j'aime dans cette série est le fait qu'à chaque tome, nous découvrons des pans de l'histoire de chaque personnage principaux. Tête de champignon, comme j'aime à l'appeler, passe un peu au second plan. Cela ne l'empêchera pas de revenir et de nous faire découvrir un nouveau pan de sa personnalité. J'ai trouvé fort intéressant l'histoire de la propriétaire de la bibliothèque, car nous avons pu avoir le grand plaisir de découvrir des traditions pas toujours très belles qui se déroulent au Japon. Comme quoi, les mangas permettent à tout le monde d'enrichir sa culture et ne sont pas que des vulgaires dessins non littéraires comme le disent les puristes.

En gros, le tome 5 est intéressant pour la raison suivante. Il est le tome qui fait que l'on continue la série ou bien que l'on arrête là. Perso, j'ai ma carte de lecteur et je vais continuer. On y est bien dans cette bibli.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
Sceneario
23 décembre 2015
Les histoires sont racontées sous un angle un peu différent des tomes précédents, tout en conservant le même esprit de générosité et de sensibilité. Le lecteur partage de jolis moments, pris entre la douceur du récit et les dessins raffinés de l’auteur.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
" Je pars mais je reviendrai. "
C'est la base de nombreux romans d'aventures.
Arrivés au lieu désiré, les héros réussissent parfois la mission qu'ils se sont donnée, ou subissent d'autres fois un gros revers... Mais ils reviennent toujours chez eux à la fin.
Commenter  J’apprécie          232
Ce n’est pas votre rôle de deviner le niveau intellectuel ou la capacité de compréhension de vos usagers. Et encore moins de leur imposer des lectures. On voit tout de suite le niveau déplorable d’une bibliothèque quand ses membres n’ont plus que l’insulte pour justifier le fait que ses employés sont incapables de combler les besoins de ses usagers.
Commenter  J’apprécie          20
[...] l'intuition des femmes, c'est pas à prendre à la légère [...].
Commenter  J’apprécie          90
Une voie difficile et triste...
Je crois qu'elles le sont toutes, quelle que soit celle qu'on emprunte.
Commenter  J’apprécie          30
Vous ne devriez pas trop vous focaliser sur l'âge conseillé des livres car même sans les comprendre, les bébés aiment qu'on leur raconte des histoires.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (265) Voir plus



Quiz Voir plus

le maitre des livres

Quels sont les personnages principaux ?

Nankichi et Oscar
Robinson et Osamu
Mikoshiba et Myamoto

5 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Le maître des livres, tome 1 de Umiharu ShinoharaCréer un quiz sur ce livre

{* *}