AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081205956
341 pages
Éditeur : Flammarion (23/08/2007)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 29 notes)
Résumé :

Printemps 1770, cour de Versailles. Marie-Antoinette est désormais dauphine de France. Du haut de ses quatorze ans, elle découvre la cour de Versailles, dont elle occupe la première place.

Mais pour cela, il lui faut accepter la tyrannie de l'étiquette et surtout déjouer les intrigues qui se multiplient. La dauphine a plus d'un adversaire, mais elle est prête à faire face.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cranberries
  01 décembre 2013
J'ai toujours beaucoup aimé les romans ayant une partie historique. Et avec ceux-ci je ne suis pas déçue. dans le premier tome on suivait la vie de Marie-Antoinette en Autriche, son pays natal. On y suit son éducation au français et à la lecture par l'Abbé Vermont, la seule personne de son entourage autrichien à pouvoir l'accompagner en France grâce à sa nationalité française.
Dans le tome 2, nous retrouvons donc Marie-Antoinette faisant son entrée en France pour son mariage. Et on suit par la suite sa vie au palais de Versailles, endroit de toutes les intrigues et de tous les complots. Personne n'est réellement ravi de sa nouvelle dauphine, si ce n'est le roi Louis XV.
En effet, son mari Louis XVI n'est pas un homme très sociable, et même s'il éprouve de l'amitié pour sa jeune épouse, il n'éprouve à son égard pas de sentiment amoureux. de toute manière, il n'a de sentiment amoureux pour personne.
Ensuite, Mesdames de France (les trois filles non-mariées de Louis XV) voient en Marie-Antoinette une nouvelle arme dans leur guerre contre la Comtesse du Barry, la favorite du roi. En plus de tous les courtisans et courtisanes qui vivent à Versailles et qui assistent à tout (quand ils ne participent pas).
Dans tout cela, la jeune Marie-Antoinette doit se faire sa place, et surtout ne pas commettre d'impair. Surtout que tout ce qu'elle dit ou fait est rapporté à sa mère Marie-Thérèse d'Autriche (l'Impératrice) par le Comte Mercy-Argenteau (l'ambassadeur de sa mère à Paris).
Le seul allié de Marie-Antoinette dans tout ce monde est l'Abbé Vermont, son ami de toujours, celui qui a vécu avec elle à Schonbrunn et qui l'a suivie à Versailles.
Alors bien évidemment, on se doute bien que toute cette histoire a été un minimum romancée et simplifiée. En effet, ce sont des livres pour adolescents, il ne faudrait pas les décourager avec des pavés de mille pages chacun. Mais au moins une chose est totalement authentique dans ces livres, c'est la correspondance entre Marie-Antoinette et sa mère. Les messages de ces lettres sont ceux que les deux femmes s'envoyaient, étant donné qu'elles s'écrivaient en français.
Ce tome permet de nous faire une petite idée de ce qu'il se passait à Versailles dans les années 1770. La non-consommation du mariage du Dauphin et de la Dauphine, les complots de Mesdames contre la du Barry, et par la suite l'inimitié entre Marie-Antoinette et celle-ci. Et le souci de Marie-Antoinette de s'amuser. En effet, il n'est pas facile d'être une adolescente de 14 ans à Versailles dans les année 1770.
Tout le monde s'attend à ce que vous donniez un hériter à la couronne, tout le monde épie vos moindre faits et gestes (et surtout paroles !) et votre ambassadeur rapporte tout cela à votre mère qui se trouve être l'Impératrice d'Autriche (une des femmes les plus influentes de l'époque donc...). Et le Roi qui dans tout cela n'aime pas les conflits et donc ne prend aucun parti.
Raconté comme cela, on peut dès lors comprendre la détresse de cette Dauphine, qui sera un jour amenée à être Reine. Tout le monde est là pour lui apprendre l'étiquette, mais personne n'est là pour vraiment l'écouter. Personne à part l'Abbé Vermont, qui est toujours pour elle, de très bon conseil. Mais celui-ci doit se faire discret, car à Versailles on est un peu trop vite repéré et catalogué.
Sincèrement, on s'attache très vite à la jeune Marie-Antoinette. On se dit qu'on n'aurait pour rien au monde voulu être à sa place. Autant de choses qui reposent sur elle, à à peine 14 ans. Non merci !
Et même si parfois on trouve que ses décisions ne sont pas les bonnes, qu'elle est manipulée (surtout par Mesdames ses tantes) on est un peu frustré de ne pouvoir rien n'y faire. Peut-être que dans un autre contexte, cette jeune fille aurait pu faire une très bonne Reine. Mais il faut avouer que personne ne l'y a vraiment aidé dans son entourage.
Un livre que je conseille aux personnes qui ont envie d'en apprendre un peu plus sur le contexte de l'époque, sur ce qu'il se passait à Versailles et tout le reste. Mais bien sûr, ces informations restent à prendre avec des pincettes, puisque comme je l'ai dit plus haut, c'est avant tout un roman.
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cielvariable
  28 janvier 2017
J'aime énormément les romans historiques pour la jeunesse, car quand ils sont bien écrits et stimulants, ils donnent envie aux adolescents d'en connaître davantage sur la véritable histoire. Ce 2e tome sur Marie-Antoinette n'est pas mon préféré de la trilogie, mais il permet d'en apprendre encore plus sur le personnage. Cette fois, Marie-Antoinette se retrouve à Versailles: avec ses pièges, ses intrigues, ses mystères et ses attraits. J'ai bien aimé découvrir que la jeune femme détestait au plus haut point tout ce qui concernait les règles de bienséance et vivre avec elle l'absurdité des règles imposées. J'ai également aimé le caractère fort et enjoué de l'héroïne qui ne s'en laisse pas imposer.
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa
  04 mai 2016
Une merveilleuse immersion à la cour de Versailles !
Comme la jeune Marie-Antoinette, on se familiarise progressivement avec les personnages de Versailles : Mesdames, les trois soeurs célibataires de Louis XV ; Mercy-Argenteau "l'espion de Marie-Thérèse" qui envoie des rapports hebdomadaires à l'impératrice afin qu'elle veille à distance sur l'éducation de sa fille ; le dauphin lui-même, adolescent taciturne chez qui Vermond s'inquiète de ne pas trouver les traits de caractère d'un futur grand roi ; son beau-frère le comte d'Artois, avec qui l'adolescente aime faire les quatre cents coups ; la dévouée Mme de Noailles qui craint sans cesse ne pas être à la hauteur de sa fonction et redoute plus que tout les médisances et autres radotages...

Et c'est bien ce qu'il y a de pire, à Versailles, pour la jeune Autrichienne : l'étiquette. Toutes ces règles de bienséance imposées (et bien souvent infondées !), cette absence continuelle d'intimité, ces regards pernicieux qui guettent la moindre défaillance... Car la dauphine n'est encore qu'une enfant qui a besoin de s'amuser ! Sa fraîcheur et sa bonne humeur constantes font d'ailleurs un bien fou à son entourage. Pique-niques, balades à dos d'âne, suivi des parties de chasse... Marie-Antoinette a le don de mobiliser autour d'elle la jeunesse dorée, tandis que dans l'ombre, ses "tuteurs" veillent à ce que son comportement sied parfaitement à leur stratégie d'intégration de la future reine de France... Tous les courtisans ne sont en effet pas prompts à accepter cette étrangère... L'alliance est fragile, et la moindre erreur peut anéantir une réputation ! D'autant plus que Marie-Antoinette, qui a aussi un fort caractère, s'affranchit de plus en plus de l'autorité pour faire ce qui lui plaît ! A suivre dans le printemps du règne...

Un roman pour enrichir ses connaissances sans s'ennuyer une seconde !
Lien : http://www.takalirsa.fr/mari..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lol27
  03 février 2015
j'ai bien aimée ce livre, je le trouve vraiment bien mais il faudrait que Marie-Antoinette prenne plus la parole.Mais sinon je trouve que c'est un livre facile a lire même si il y a quelque mot compliqués.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TigrissTigriss   08 octobre 2015
-Qui est cette personne ? interoge-t-elle
- C’est madame du Barry, Altesse.
-Quelle est son rôle à la cour ?
-Son rôle ? Voyons comment dire cela ?… Son rôle et d’amuser le roi.
-Alors, annonce t-elle, je serais sa rivale.
Commenter  J’apprécie          70
TakalirsaTakalirsa   03 mai 2016
Elle savait que les gens qui ont pris l'habitude de beaucoup lire sont très malheureux quand ils sont privés de leur ration de papier imprimé.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anne-Sophie Silvestre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Sophie Silvestre
IInterview de Anne-Sophie Silvestre, l'excellent auteur médecin à Saint-Maur en poche pour le blog : http://lescritiquesdejeremy.blogspot.fr/ elle s'est confiée aux caméras du blog
autres livres classés : versaillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les folles aventures d'Eulalie de Potimaron tome 2

Comment s'appelle le lapin d'Eulalie?

Ti Tande
ti- Tencraide
Ti-Tancrède
Tancraide

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron, Tome 2 : Le serment de Anne-Sophie SilvestreCréer un quiz sur ce livre