AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Gouchet (Traducteur)
EAN : 9782752601353
267 pages
Éditeur : L'Aube (03/06/2005)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :

Les éditions de l'Aube ciblent le roman noir étranger. Celui que l'on ignore. Et qui décoiffe. Elles sont allées pêcher en Norvège Gunnar Staalesen et ses Brebis galeuses, Où l'on retrouve le héros traversant la plupart de ses romans, Varg Veum, un privé taillé dans le même bois que Marlowe. Sauf qu'il reste entièrement norvégien. Affligé de quelques vertus rares, telles la compassion e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sharon
  05 janvier 2019
Sixième enquête de Varg Veum, enquête au début de laquelle nous découvrons à quel point la situation financière de Varg est précaire. En fait, il n'a pas de situation financière du tout, il est à sec, archi à sec, et pourtant, il accepte d'enquêter gratuitement pour une amie – parce qu'il a le sens de l'amitié, parce qu'elle lui a rendu tellement de services qu'il estime que c'est la moindre des choses qu'il puisse faire.
Puis, Siren, la jeune femme disparue, petite soeur de son amie Karin, il la connaît déjà. Des années plus tôt, il était parti à sa recherche et avait réussi à la retrouver. La vie de la jeune femme semblait avoir depuis repris son cours normal, jusqu'à la mort, dans un incendie, de son mari. Et si Varg parvient à la retrouver, c'est pour se retrouver pris au piège à son tour dans une maison en flamme, sauvé in extremis par les pompiers, au grand regret de la police.
Le problème de Varg est simple : il est trop souvent au mauvais endroit au mauvais moment. Même le jeune étudiant sud-africain qui lui demande de l'aide n'est pas aussi innocent, aussi victime de la bureaucratie norvégienne qu'il veut bien le faire croire à Varg. Qu'il soit en danger, le détective n'en doute pas. Qu'il lui ait dit la véritable cause de sa mise en danger, non, il ne le croit pas, surtout que les cadavres ont une forte tendance à se multiplier, et notre détective courageux à accumuler les ennuis.
Pourtant, il ne renonce pas. Jamais. Ce n'est pas son genre, même si, comme tout bon détective qui se respecte, il se prendra des coups, fera un séjour à l'hôpital, et même en cellule grâce à la bienveillance de son commissaire préféré – qui l'aurait bien gardé en cellule encore plus longtemps si cela avait été possible.
Ce que Varg Veum a découvert ? Ce n'est pas joli joli. C'est même bien pire que tout ce que l'on aurait pu penser, égratignant au passage ce beau pays qu'est la Norvège. Dans ce pays, on sait accueillir les étrangers, on sait leur trouver du travail et leur permettre d'étudier sereinement. de même, il n'existe pas d'hôtel où l'on peut louer une chambre pour un moment, ni de problème avec la drogue, ou avec des médicaments pas vraiment autorisés. Oui, la Norvège est un beau pays.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2015
D’ordinaire les hommes de mon âge venaient avec leurs enfants, surtout le week-end, et la mère des enfants les accompagnait rarement. Après la folie des divorces des dix dernières années, l’Aquarium était devenu pour les hommes ce que le centre pour femmes en détresse était pour les femmes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2015
Ce n’était cependant pas un lieu dont on s’approchait sans une certaine angoisse indéfinissable dans la poitrine. On avait beau se sentir tout à fait normal, il était impossible d’entrer dans un de ces hôpitaux qui vous analysent le sang, recueillent un échantillon d’urine ou radiographient la région de l’estomac sans cette peur indéterminable dans le corps.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2015
C’était l’un de ces moments où l’on remarque que, malgré tout, le cerveau travaille lentement, l’un de ces moments où un court laps de temps s’écoule avant qu’on réalise qu’on voit vraiment ce que d’abord on croyait seulement voir. L’un de ces moments auxquels on préférerait échapper tout à fait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2015
Bien que l’ordinateur fût programmé sur un niveau de débutant, je perdis les deux parties. Quand on perd contre une machine de ce niveau-là, on sait tout de suite à quoi s’en tenir sur sa place dans le système.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2015
On ne reste jamais longtemps aux urgences. Ou bien on meurt subitement ou bien on vous transfère dans un service où l’on peut mourir un peu plus lentement. Ou bien encore on vous renvoie chez vous.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gunnar Staalesen (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gunnar Staalesen
Concours Citoyenneté Européenne - Interview de Gunnar staalesen Né à Bergen, en Norvège, en 1947. Il crée en 1975 le personnage du privé Varg Veum, qu’il suivra dans une quinzaine de romans, rencontrant un vif succèspuisqu’ils se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires en Norvège. Le roman de Bergen, en 6 volumes, est venu confirmer qu'il est aussi un grand romancier au sens classique du terme. L’enfant qui criait au loup est le 10 ème opus consacré à Varg Veum.
>Autres littératures germaniques>Littérature norvégienne>Littérature danoise et norvégienne : théâtre (126)
autres livres classés : littérature norvégienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La nuit, tous les loups sont gris" de Gunnar Staalesen.

Quel est la manie de Hjalmar Nymark ?

il tape du poing sur la table
il donne un coup de pied dans la table
il donne un coup de journal sur la table

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit tous les loups sont gris de Gunnar StaalesenCréer un quiz sur ce livre