AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782258134997
Presses de la Cité (11/01/2018)
3.63/5   30 notes
Résumé :
Dans une banque new-yorkaise, un coffre abandonné. À l'intérieur, des lettres, quelques photos d'un couple glamour datant des années 1950 et, surtout, des bijoux d'une valeur extraordinaire. Mais qui était donc leur propriétaire, Marguerite Wallace Pearson di San Pignelli ? Et pourquoi n'a-t-elle pas laissé de testament ?
Jane Willoughby, stagiaire au tribunal, contacte Phillip Lawton, employé chez Christie's, afin de procéder à l'expertise, puis à la vente d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Pois0n
  20 septembre 2020
« Collection privée » est le premier Danielle Steel que je lis. Dégotté au Relay de la gare au début de mon voyage vers le festival Reverze en 2019, son résumé m'avait tout de suite emballé. Certes, je ne savais pas trop à quoi m'attendre : romance contemporaine ? romantic suspense ? Eh bien, perdu : même si certaines histoires d'amour sont présentes dans le livre, il ne s'agit pas d'une romance mais bien d'une quête d'identité. Jane et Philip ne sont pas non plus les protagonistes principaux, bien que ce soit à travers eux que l'histoire commence et que la narration se place régulièrement du côté de chacun.
Il serait délicat d'en dire davantage sans spoiler une partie importante du récit, même si le suspense ne dure pas très longtemps : ce dont l'on se doute dès le départ est très rapidement confirmé. Il n'y a pas vraiment de mystères dans « Collection privée », la découverte du passé n'étant finalement qu'une façon de se tourner vers l'avenir. Point de « destin extraordinaire » pour Marguerite comme évoqué dans le résumé : de la vie qu'elle a mené, l'on n'apprend quasi rien, et tout ce qui nous est révélé sur elle tourne autour d'un seul et unique secret de famille... La famille et les racines sont en effet le véritable thème du livre. Ça, ainsi que les nouveaux départs, pour lesquels il n'y a pas d'âge ! Certains des personnages sont en effet septuagénaires ou plus, mais loin de coller à l'image de « personnes âgées » telles qu'on se les représente, il s'agit de gens dynamiques, actifs, bien dans leur vie. Et ça, c'est vraiment le point fort de cette histoire.
Même si celle-ci ne recèle pas la moindre surprise, elle se lit sans déplaisir, mais se trouve néanmoins entachée d'une redondance hélas aussi fréquente que gênante. Il n'est pas rare que l'on suive les découvertes d'un perso A, puis le récit dans le détail que ledit personnage en fait à un perso B, qui lui-même les transmettra à un perso C (cette fois sous forme de simple mention, heureusement !). Une fois, passe encore, mais ça arrive régulièrement. Quand un personnage résume ainsi le livre entier à un autre, où les actions qu'il a réalisées cinq pages avant, on a envie de hurler « c'est bon, on sait, on l'a lu ! »
Une maladresse d'exécution qui serait compréhensible de la part d'une autrice débutante, mais là, on parle quand même de Danielle Steel, une des reines du roman sentimental, avec un bagage de plus de cent livres avant celui-ci ! Assurément, « Collection privée » n'est donc pas son meilleur...
Côté narration, on ne peut pas dire que le livre brille beaucoup en descriptions, même si l'ensemble, plus axé sur les faits et gestes que sur le décor, n'en pâtit pas vraiment. Par contre, appliqué aux différentes romances qui se nouent au fil du récit, cet aspect superficiel les torpille complètement ! Au moins, on ne pourra pas leur reprocher d'empiéter sur la « véritable » histoire du livre... En revanche, côté lecteur, l'implication émotionnelle est quasi inexistante et l'on ne s'attache pas plus que ça à certains des protagonistes. Dommage.
« Collection privée » se révèle donc plutôt une lecture en demi-teinte, clairement pas mauvaise, mais pas particulièrement emballante non plus. Sans les deux gros défauts mentionnés ci-dessus en revanche, le truc aurait vraiment été sympa, alors à vous de voir si ce genre de choses vous dérange ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslecturesdemy
  16 mars 2022
valérie est une femme de 74 ans, encore très dynamique. Veuve depuis quelques années, elle ne se laisse pas abattre. Son fils, Phillip, travaille chez Christie's, au département bijoux. Son rêve serait de quitter le département bijoux pour rejoindre celui de la peinture. Il adore la peinture, tout comme sa maman qui est artiste peintre.
Un jour, Philip est appelé par le Tribunal des successions afin d'évaluer des bijoux contenus dans un coffre depuis plusieurs années et voir si Christie's aimerait s'occuper de leur vente aux enchères.
Ces bijoux appartenaient à une comtesse italienne, morte récemment et n'ayant pas d'héritier.
À cette occasion, il rencontre Jane, une jeune stagiaire du Tribunal. Tout deux vont avoir une véritable passion pour l'histoire de cette comtesse et aimerait tellement qu'un héritier se manifeste. Si seulement ils savaient ce qu'ils allaient découvrir…
Valérie, elle, ne s'est jamais sentie à sa place dans sa famille. Ses parents ne l'aimaient pas, elle en est persuadée. Elle n'a jamais réussi à comprendre pourquoi. Elle a une soeur, Winnie, qui est aussi froide que ses parents. Elles se côtoient mais la relation est toujours difficile.
J'ai beaucoup aimé ce livre, comme pratiquement tout ceux de l'autrice. Quand j'ouvre un Danielle Steel, je suis certaine de passer un bon moment de lecture.
Dans ce livre, l'autrice parle des mensonges au sein des familles. Toutes les familles ont des secrets, certains sont connus, d'autres ne le sont pas.
Elle arrive à mettre les mots justes, au bon moment. Je me suis plongée dans cette ‘enquête' avec plaisir, et je n'avais qu'une hâte, comprendre qui était réellement la comtesse et que lui était-il arrivé.
Et pour couronner le tout, Danielle Steel intègre en trame de fond non pas une mais deux histoires d'amour.
Quand le destin décide de se mêler de nos vies, c'est souvent pour nous offrir le plus beau des cadeaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carmendb
  19 mars 2019
Roman sympathique, vite lu. Jane avait un compagnon, John, qui passait plus de temps avec ses amis qu'avec elle. Elle a donc rompu.
Dans le cadre de son travail, stagiaire au tribunal, elle doit s'occuper de gérer le contenu d'un coffre dont la propriétaire est décédée. Elle va faire de belles rencontres.
Personnages simplistes : une jeune fille (presque) parfaite, jolie, instruite, intelligente, enfance malheureuse; un jeune homme, célibataire, bien sous tous rapports, le gendre idéal. Une énigme, une histoire à rebondissements. Voyage et dépaysement.
Cette collection privée ne me laissera pas un souvenir impérissable mais elle m'a permis de passer un petit moment agréable.
Commenter  J’apprécie          20
MamandePirates
  16 octobre 2021
Je viens de refermer ce livre qui parle de filiation.
Comment se construire lorsque l'on sent que nous sommes pas vraiment de la famille.
C'est ce que va découvrir Valérie, grâce à son fils et ce, par le plus grand des hasards.
On devine très rapidement qui est qui mais c'est la quête sur Marguerite qui est touchante et prenante.
Comment cette femme a t'elle pu continuer à vivre après la tragédie que lui ont fait vivre ses parents ?
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
gean25gean25   06 juin 2019
En réalité, ils n'avaient besoin de rien d'autre que d'être ensemble. Leur amour était un cadeau de la vie. Et leur rencontre, le résultat d'une suite de miracles.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   13 janvier 2018
La comtesse avait dû mener une vie luxueuse, comme le suggéraient les lieux où les photos avaient été prises et les vêtements qu’elle portait. Ses robes étaient splendides, ses fourrures extravagantes, ses chapeaux d’une grande élégance. Jane se demanda qui était Marguerite di San Pignelli. Certes, les passeports lui avaient appris qu’il s’agissait d’une jeune Américaine partie vivre en Italie à l’âge de dix-huit ans. Au bout de quelques mois, elle avait épousé un homme plus âgé qu’elle, qui était décédé après vingt-trois ans de mariage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 janvier 2018
Les femmes avec lesquelles il sortait devaient obligatoirement aimer Sweet Sallie, c’était la condition requise pour devenir sa petite amie. Certaines l’aimaient plus que d’autres. La plupart s’en lassaient rapidement, ainsi que de la passion que Phillip éprouvait pour son bateau. C’était son bien le plus précieux, celui dont il était le plus fier. Depuis qu’il était enfant, il aimait la mer, encore plus que la peinture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 janvier 2018
Des comtes et des comtesses qui vivent dans des châteaux, roulent dans des voitures de course et possèdent des bijoux extraordinaires. Ils appartiennent à un autre siècle. Ou aux contes de fées, aux vieux films.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 janvier 2018
Il y avait quelque chose chez cette fille qui attisait terriblement sa jalousie. Probablement le fait qu’elle soit non seulement sexy, mais aussi très intelligente. Un cocktail gagnant. Le genre de créature que les hommes trouvent irrésistible. Et Cara en profitait autant qu’elle pouvait. Tous ses amis étaient des hommes.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Danielle Steel (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danielle Steel
Vidéo de Danielle Steel
autres livres classés : roman roseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Honneur et courage, Danielle Steel

Qui est l'auteur du livre ?

Danielle Steel
Anna Gavalda
Marc Levy
Agatha Cristie

8 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Honneur et courage de Danielle SteelCréer un quiz sur ce livre