AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081333597
Éditeur : Editions Arthaud (07/05/2014)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"Comme vous, nous sommes las de la vie, et déterminés à mourir. Tôt ou tard, dans la solitude ou ensemble, nous avons l'intention de débusquer la mort au fond de son antre. Puisque nous vous avons rencontré, et que votre situation est plus pressante encore, faisons-le ce soir?"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
StephaneMei
  10 septembre 2014
Voici les aventures du prince Florizel et du colonel Geraldine, et leur découverte du Club des suicidaires.
Le prince Florizel est en quête d'aventures, n'a peur de rien, est généreux et modeste, a de grandes responsabilités mais aime se mêler à la populace..
Géraldine n'est pas une petite coquine mais son homme à tout faire, dévoué corps et âme à son maître, expert en immersion parmi le peuple..
Alors qu'ils sont sortis incognito s'encanailler, les deux aventuriers vont un soir rencontrer un bien étrange jeune homme, désespéré, muni de tartelettes à la crème. Feignant habilement d'être désespérés eux aussi, ils vont de manière habile gagner sa confiance et infiltrer habilement le club des suicidaires...
Le passage qui donne son sous-titre à la nouvelle (histoire du jeune homme aux tartelettes à la crème) est amusant. Par contre, autant le dire, la présentation des personnages, avec l'étalage de leur habileté et de leur philanthropie est ridicule (on va dire passé de mode), de même que le dénouement de la nouvelle. On se frotte un peu les yeux.
La présente édition ne proposant pas les deux nouvelles qui l'accompagnaient initialement, je ne retrouverai pas le subtile Florizel, prince éclairé de Bohème et son fidèle Géraldine (qui n'est pas une petite coquine) pour d'autres aventures, qui auraient peut-être expliqué le pourquoi de cette histoire bizarre et de cette fin bâclée.
Déception pour moi qui aime beaucoup les romans de Bob Loulou.
Merci aux éditions Arthaud et à Babélio pour cette découverte faite grâce à Masse Critque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
pirouettecacahuete
  13 juillet 2014
Quel étrange club que celui des suicidaires. le prince Florizel et le colonel Geraldine découvrent son existence en rencontrant Mr Malthus, qui n'ayant pas de fortune et ne pouvant épouser celle qu'il aime, décide de rejoindre le club. C'est en distribuant des tartes à la crème que le jeune homme fait la connaissance de nos deux acolytes.
Intrigués, ils décident de devenir membres du club. Mais très vite, le prince et le colonel se rendent compte de leur folie et tentent de se soustraire à leur engagement, mais tout s'accélère.
J'apprécie généralement les histoires qui se déroulent dans le Londres du XIXème siècle et ce récit n'échappe pas à la règle.
Le prince et le colonel me sont apparus très sympathiques, j'ai apprécié leur honnêteté dans l'engagement mais aussi leurs peurs et leurs doutes.
Une histoire qui se lit très facilement, un bon moment de lecture avec une narration qui ne laisse pas de répit au lecteur.
Commenter  J’apprécie          10
Elphie
  07 septembre 2014
Voilà une nouvelle des plus intéressantes. Avec un tel titre, je m'attendais à quelque chose d'assez burlesque, mais c'est finalement face à un récit plutôt tragique que je me suis trouvée. Comme le Prince et le colonel, on est intrigués par l'histoire de ce vendeur de tartelettes à la crème et son club mystère.
Finalement, plus que mystérieux, ce club est surtout dangereux, avec ses membres qui s'adonnent à un jeu malsain tous les soirs. Heureusement, nos héros ont de la ressource et arrivent à se sortir tant bien que mal de cette sombre histoire.
Un récit distrayant et facile à lire qui offre une jolie réflexion sur les conséquences d'une vie "ratée".
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lexpress   09 juin 2014
En franchissant la porte de ce club londonien aux rites macabres, le héros récurrent de l'auteur de L'Ile au Trésor et le colonel Geraldine se trouvent propulsés dans une aventure pleine de rebondissements.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   23 mai 2014
Nous sommes à l'ère du confort, et ce que je vais vous confier en est l'apothéose. Nous faisons affaires en maints endroits, et c'est pour cette raison que le chemin de fer a été inventé. Inévitablent, les trains nous ont éloignés de nos amis, si bien que nous avons créé le télégraphe afin de pouvoir communiquer plus rapidement, sur de grandes distances. Même dans les hôtels, nous disposons d'ascenseurs qui nous épargnent d'avoir à grimper des centaines de marches. A présent, nous le savons bien, la vie n'est qu'une scène sur laquelle nous pouvons nous livrer à nos pitreries, tant que le role nous amuse. Il manquait une ultime commodité au confort moderne: une manière aisée, descente, de quitter cette scène. Un escalier dérobé vers la liberté ou, comme je le disais à l'instant, la porte secrète de la Mort. Ce perfectionnement, frères de rébellion, le Club des suicidaires est venu l'apporter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Robert Louis Stevenson (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Louis Stevenson
Les Editions Futuropolis republient "Hermiston", l'adaptation en BD par Jean Harambat du livre de Stevenson. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour la dessiner. How to draw, "Hermiston", the graphic novel adapted from the book of Robert Louis Stevenson ? Jean Harambat explains. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/livres/bande-dessinee-six-adaptations-litteraires-en-bd-qui-valent-le-detour Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : littérature écossaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'ILE AU TRESOR

Au début de l'histoire, le vieux flibustier arrive a l'auberge avec

une brouette
un sac
un coffre
un cheval

10 questions
310 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ile au trésor de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur ce livre