AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Krief (Traducteur)
ISBN : 2070628655
Éditeur : Gallimard Jeunesse (26/08/2010)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Marcelo est un adolescent de 17 ans, « différent » comme on dit, il est atteint d’une forme légère d’autisme. Il est à l’aise dans les lieux et avec les gens qu’il connaît et parfaitement conscient de ses possibilités et de ses limites. Son père le pousse à affronter le monde du travail, à l’occasion d’un stage dans son cabinet d’avocats. Il veut lui permettre de faire le choix entre « vie protégée » et « vie réelle », quitte à souffrir au début.
Le jeune hom... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
zazimuth
  04 décembre 2017
Enorme coup de coeur pour ce roman pour ados dont le héros est un jeune homme avec autisme (Asperger).
Marcelo est différent de la plupart des jeunes de son âge et communiquer avec les autres lui pose des problèmes. Même au sein de sa famille, il garde ses distances et préfère se réfugier dans sa cabane dans un arbre ou aller marcher avec son chien. Sa mère Aurora le comprend et le protège mais son père, Arturo, voudrait le confronter à la "vie réelle" pour lui forger le caractère. Avocat dans un cabinet de renom, il propose à Marcelo d'effectuer un stage là-bas pendant les vacances d'été. A la clé : il pourra choisir de continuer sa scolarité à Paterson, école réservée aux enfants handicapés ou "fragiles" au lieu d'intégrer le lycée dans lequel son père voudrait l'inscrire.
L'adolescent va beaucoup apprendre dans cet environnement pas toujours bienveillant, notamment auprès de sa tutrice Jasmine, mais pas forcément dans l'optique souhaitée par son père...
J'ai adoré cette histoire où un personnage "différent" est obligé de s'adapter à un monde parfois absurde. Il est souvent amené à s'interroger sur la frontière entre le bien et le mal dans les actions que mènent les avocats.
Marcelo est formidable et trouve sa voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
Cielvariable
  16 février 2014
Ce roman est un de mes grands coups de coeur de la littérature jeunesse. C'est l'histoire de Marcelo, un adolescent de 17 ans, autiste, qui rêve de choisir lui-même l'école où il finira son secondaire et qui ne veut pas aller à celle que lui impose son père. Ils finissent par conclure un arrangement : si Marcelo réussit à "survivre" dans le monde réel tout un été (en étant engagé au service du courrier dans le grand bureau d'avocats de son père), il pourra faire le choix lui-même. Marcelo va donc entreprendre son stage d'été et il surprendra par sa faculté d'adaptation, très différente de celle qu'on aurait pu attendre. de plus, Marcelo, qui est un garçon très intelligent et vif d'esprit, sera intrigué par plusieurs choses qu'il verra dans le cabinet et qui le pousseront à mener sa propre enquête. Il finira par apprendre beaucoup de choses peu reluisantes entre autres à propos de son père. le garçon suivra ses propres valeurs et agira en conséquence, ce qui causera quelques surprises.
Le narrateur est Marcelo et on s'attache énormément au personnage, malgré sa manière différente de voir les choses. L'auteur parvient à nous faire entrer dans l'univers mental de son personnage, à la fois naïf et idéaliste, qui saura faire preuve de courage et d'un sens des responsabilités qui échappe à son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VanessaV
  02 décembre 2011
Marcelo, adolescent autiste atteint du syndrome d'Asperger, passe sa scolarité dans une école spécialisée équestre Paterson qui regroupe des enfants à handicap autour de poneys. (...) Cet été, il sera palefrenier pour l'école et il s'en fait toute une joie.
Mais en revenant d'un de ses rendez-vous à l'hôpital avec son neurologue, son père, Arturo, lui impose de passer l'été à travailler dans son cabinet d'avocats au service courrier. Il va devoir se confronter à la vraie vie.
(...)Cet été-là, il se confronte aux autres sans la protection d'un entourage préparé, d'une institution ou d'une adaptation. Au cabinet effectivement les collaborateurs ne prennent pas de gants avec lui. Jasmine, sa chef, semble pourtant lui préparer son organisation de manière respectueuse. Marcelo sort de sa "zone de confort" et expérimente les relations humaines.
Son père voulait absolument le sortir d'un chemin spécialisé, balisé pour son handicap. Il voulait lui permettre de relever le défi de la vie, peut-être aussi par déni des conséquences du syndrome asperger. Mais justement, le cabinet est un lieu de travail mais aussi un espace privilégié de stratégies, de complots, de petites omissions, de compétitions.
Marcelo travaille, avec minutie, presque lenteur, sans bien comprendre les aboutissants de ces relations humaines particulières. Cependant certains événements vont venir le chambouler, lui trop honnête et presque jusqu'ici naïf : les fausses amitiés, les chantages mais aussi les intérêts du client et tout ce qui peut intervenir dans les interrelations humaines viciées.
En découvrant une photo à charge dans un dossier, Marcelo découvre l'envers du décor d'un cabinet d'avocat. Touché par ce drame et cette fêlure, il va prendre position, enquêter, se mettre en danger et remettre en question ses propres acquis affectifs.
(....)
Son été va lui demander d'aller encore plus loin dans sa compréhension des choses. le sexe apparait comme aussi prégnant par les suppositions des autres.(...) Marcelo va expérimenter dans les yeux d'un autre le désir et dans sa chair les premiers émois... et la première amitié sans relation avec sa passion particulière.
C'est l'étape vers une autonomie d'adulte, vers des prises de position dans un monde avec heurts que nous présente l'auteur. Et oui, ce livre est fort, intense, respectueux et aussi très vivant.
l'avis complet en suivant le lien
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-Magazine
  09 juin 2016
Marcelo, un adolescent de dix-sept ans atteint d'une forme d'autisme, compte passer son été à travailler au lycée Paterson, où il s'occupera des poneys. Mais son père veut le faire travailler au service courrier de son cabinet d'avocats. Pour Marcelo, c'est l'ouverture de son monde sur "le monde réel" avec les règles que cela implique et surtout la jalousie, la compétition, la haine… Marcelo va devoir s'adapter à cette vie et choisir entre la justice et les affaires.
L'avis de Thibaud, 14 ans : Cet ouvrage aide à franchir les barrières de préjugés sur les personnes “anormales” et nous fait pénétrer dans la tête de cet autiste, auquel les gens “normaux” infligent des brimades sans s'en rendre compte. C'est un roman humaniste qui nous fait réfléchir encore plusieurs jours après l'avoir fini. Un très bon bouquin.
L'avis de la récaction : Un roman d'autant plus émouvant que tout est perçu du point de vue de Marcelo. Sur fond de drame judiciaire, un beau roman d'apprentissage pour le héros comme pour le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
luocine
  11 janvier 2011
Roman pour adolescent très agréable à lire pour les adultes aussi.
Le monde des avocats américains est analysé à travers la compréhension particulière d'un jeune autiste qui est incapable de mentir. Pour comprendre le monde, il est parfaitement logique et sa façon de tout décortiquer, permet de comprendre que dans la « réalité » on triche souvent avec l'honnêteté. Marcello apprendra qu'il faut faire des choix au risque de faire souffrir des gens qu'on aime.
Je crois que c'est un roman qui plaira aux adolescents, car l'histoire est passionnante – une enquête policière à propos de la responsabilité d'un constructeur de pare-brise – mais surtout, parce qu'il aborde de façon originale les questions qui intéressent tous les jeunes. En particulier la sexualité. Marcello n'arrive pas à éprouver des sentiments, la façon dont il cherche à comprendre la sexualité est à la fois belle et touchante.
L'auteur a parfaitement rendu compte des difficultés de ce jeune autiste pour vivre en société. Les efforts de Marcello pour comprendre le monde et sa façon de raisonner le rendent émouvant. Il est entouré de personnages parfois méprisables ou au contraire honnêtes et qui lui veulent du bien. Mais mêmes ces gens là, peuvent être complexes et lui poser des problèmes.


Lien : http://luocine.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   27 décembre 2010
- Il y a des choses que je suis incapable de faire, même si je le veux.
- Quoi, par exemple ?
- Il y a tant de choses avec lesquelles j’ai énormément de difficultés. Je ne peux pas me rendre dans un lieu inconnu sans plan. Je me trouble quand on me demande de faire plus d’une chose à la fois. Les gens emploient des termes que je ne comprends pas ou on des expressions du visage impossibles à décrypter. Ils attendent de moi des réponses que je ne peux leur fournir.
- Peut-être que si tu ne peux faire tout cela, ce n’est pas parce que tu n’en as pas les capacités, mais parce que tu ne t’es jamais trouvé dans la situation où tu devais les faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VanessaVVanessaV   02 décembre 2011
- Mais cet été, tu dois te conformer aux règles du... monde réel. - Le monde réel... Je répète ces trois mots après Arturo, son expression préférée. - Oui, c'est ça, le monde réel. Si vague et large soit cette expression, je sens ce qu'elle signifie ainsi que les difficultés qui vont avec. Me conformer aux règles du monde réel, cela veut dire, par exemple, engager de petites conversations avec les autres. Cela veut dire éviter de parler de ma passion particulière. Cela veut dire regarder les gens dans les yeux et leur serrer la main. Cela veut dire faire des choses "au pied levé", comme on dit à Paterson: faire des choses qui n'étaient pas prévues au programme. Cela peut impliquer d'aller dans des endroits que je ne connais pas, des rues pleines de bruit et de désordre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   07 avril 2018
- Marcelo ? Tu es prêt ?
Je lève mon pouce : cela veut dire que je suis prêt.
- D'accord. Je te pousse...
Et il me fait glisser dans le tunnel de la machine. J'aime bien cette sensation d'être enfermé. Les lumières ne me gênent pas trop, mais je ferme néanmoins les yeux.
- N'oublie pas de lever le doigt dès que tu entendras la musique mentale, celle de ta tête.
Il y a un haut-parleur dans le tunnel. C'est de là que sort la voix du docteur Malone.
J'attends la musique. Elle finit toujours par arriver. Le plus dur, c'est de penser à lever le doigt. Il y a une minuscule caméra qui permet au docteur Malone et à Toby de m'observer depuis la cabine de contrôle.
- Marcelo, Marcelo...
La voix de Toby est lointaine. J'aime bien Toby. C'est un médecin, tout comme le docteur Malone, mais il ne veut pas que je l'appelle «docteur». Un jour, je l'ai fait, et il m'a repris : «Toby, s'il te plaît.» Il a le visage constellé de taches de rousseur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
luocineluocine   11 janvier 2011
l y a tant de choses avec lesquelles j’ai énormément de difficultés. Je ne peux pas me rendre dans un lieu inconnu sans plan. Je me trouble quand on me demande de faire plus d’une chose à la fois. Les gens emploient des termes que je ne comprends pas ou ont des expressions du visage impossible à décrypter. Ils attendent de moi des réponses que je ne peux pas leur fournir.
Commenter  J’apprécie          30
zazimuthzazimuth   04 décembre 2017
Les explications sur mon état se fondent sur la supposition que la façon dont je me comporte n'est pas normale. (...) je me considère différent dans ma façon de penser, de parler et d'agir, mais pas comme quelqu'un d'anormal ou de malade. Mais comment expliquer la différence aux gens ? Cela les arrange d'avoir un terme prétendumment scientifique. (p.70)
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Francisco X. Stork (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1003 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre