AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Rosset (II) (Éditeur scientifique)
ISBN : 2264014032
Éditeur : 10-18 (08/01/1993)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
4ème de couverture
Au printemps de l'an 1458, la ville d'Arras fut frappée par la peste et par la famine. En un mois, près d'un cinquième de la population périt. Ce récit est l'évocation poignante de tous les maux qui en découlèrent : pillage, débauche et persécution. Cependant le grand mérite de l'auteur (né à Varsovie en 1924) tient à ce que la fable ne se réduit jamais à un schéma préconçu. Bien au contraire, Messe pour la ville d'Arras est un roman incarn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mdhennin
  05 décembre 2019
Le prologue de ce roman, signé des initiales de l'auteur, a tout pour être alléchant : "Au mois d'octobre 1461, pour des raisons demeurées obscures, éclata la fameuse Vauderie d'Arras. (...) Tels sont les événements qui constituent le canevas de ce récit."
Or ce roman ne parle ni de vauderie, ni d'Arras.
Il n'est en effet pas question de la vauderie car nulle trace des 30 hommes et femmes accusés de sorcellerie, nulle trace de l'Inquisiteur Pierre le Broussard, nulle trace de l'appel au Parlement de Paris...
Il n'est pas non plus question d'Arras et c'est le plus étrange : le nom de la ville est pourtant mentionné à chaque page, mais il semble très rapidement que l'auteur confonde Arras et ... Anvers ! En effet à de nombreuses reprises, les villes mitoyennes d'Arras qui sont mentionnées sont Bruges, Gand, Utrecht et Bruxelles et souvent, l'auteur situe Arras en Brabant ! C'est très déstabilisant quand on connaît bien la région et surtout la Vauderie d'Arras car on a un sentiment de tromperie ou de grossière erreur.
Ensuite, il reste l'histoire en elle-même et le style. Sur ce dernier point - peut-être est-ce dû à la traduction du polonais ? - c'est très poussiéreux, ampoulé, précieux et à aucun moment réaliste. Les personnages (du boulanger à l'évêque) font tous de longues considérations sur le bien et le mal, le pardon et la rédemption, etc. Quant à l'histoire, elle se résume en une banale histoire de juifs qui se retrouvent être les boucs-émissaires d'une épidémie de peste... Une postface très enthousiaste décrit ce point précis comme étant une allégorie de ce que la Pologne a vécu pendant la seconde guerre mondiale. Pourquoi pas. Mais si le roman historique peut jeter des ponts entre le passé et le présent, il faut que ce soit fait avec le respect des événements dont on prétend faire le récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
nadejdanadejda   10 avril 2011
Au printemps de l'an 1458, la ville d'Arras fut frappée par la peste et par la famine. En un mois, près d'un cinquième de la population périt.
Au mois d'octobre 1461, pour des raisons demeurées obscures, éclata la fameuse Vauderie d'Arras. Les juifs y furent horriblement persécutés, les sorcières pourchassées ; il y eut des procès pour de prétendues hérésies, une explosion soudaine du pillage et du crime. Après trois semaines, le calme revint.
Plus tard, David, l'évêque d'Utrecht, bâtard du prince bourguignon Philippe le Bon, annula tous les procès en sorcellerie et bénit Arras.
Tels sont les événements qui constituent ce récit.
A.Szczypiorski
vauderie = sabbat des sorciers
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Andrzej Szczypiorski (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrzej Szczypiorski
Vidéo de Andrzej Szczypiorski
autres livres classés : littérature polonaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Que fait (ou ne fait pas) Martine ?

Martine à la ...?...

Ferme
Moisson

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Martine à l'école - Martine à la foire de Gilbert DelahayeCréer un quiz sur ce livre