AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811654085
192 pages
Pika Edition (19/02/2020)
4.19/5   21 notes
Résumé :
Theo, piégé par le Doktor U, parvient à sauver Georg, l’un des enfants qu’il menaçait d’exécuter à la place de Neun et d’Acht. Georg leur offre l’asile, mais chez lui, les étranges facultés de Neun se manifestent à nouveau.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  22 février 2020
Là où d'autres mangakas prennent tout leur temps pour faire durer leur série le plus longtemps possibles (suivez mon regard du côté du shonen mainstream à rallonge des années 2000), ici tout avance rapidement voire trop rapidement même, donc c'est impossible de réaliser une critique spoilers free (enfin si c'est possible, mais cela ne serait plus une critique mais un avis).
Quand tu massacres des innocents, il y a toujours des survivants. Mais si le Doktor U. a su remonter la piste des survivants, Sechs dont il est l'exécuteur des basses oeuvres le peut aussi. Et le génie du mal est comme les chats plutôt du genre à jouer avec ses proies. C'est ainsi que nous assistons à la mort abrupte et brutale d'un personnage principal, du côté de la victime puis du côté du bourreau. Neun a été épargné parce qu'il commence à se synchroniser et que Sechs veut le voir évoluer pour jouer avec lui plus tard, mais Neun lui se lamente de n'avoir pas su évoluer assez vite pour mieux lire en l'âme de son compagnon disparu…
L'ennemi de mon ennemi est mon ami, et c'est ainsi que la Team Neun qui veut autant sauver sa vie que nuire autant que possible aux Nazis entre entre en contacte avec la résistance polonaise qui prétend héberger un autre enfant caché d'Hitler. Et c'est ainsi que nous faisons connaissance avec Rebekka Elf qui a assisté au massacre de son village et qui a eu la vie sauve grâce au sacrifice de son Wand. Car oui quand tu massacres des innocents il y a toujours des survivants, et il parmi eux certains ne rêvent que de revanche ! Rebekka Elf intègre la résistance polonaise pour casser du nazi, et elle commence sa carrière d'héroïne vigilante en exécutant d'un balle dans la tête celui qui prétendait la protéger pour mieux toucher ses trente deniers. Quand elle fait la rencontre de Neun, elle lui demande comme preuve de sa bonne foi de lui ramener le crâne d'un nazi : To Be Continued !

Il y a tout un passage sur fond noir où déblatèrent sur la loi du plus fort le Côté Obscur. Hitler ressemble à un butor suprématiste, le Doktor U. oscille entre vampire et serial killer, Goebbels tient tout d'un démagogue macroniste lambda (vous savez, ceux qu'on voit à la télé à longueur de journée), et Sechs qui en nerd androgyne n'est pas sans rappeler le personnage principale du manga culte "Death Note". En effet il considère que toute personne moins puissante et moins intelligente que lui appartient à un bétail exploitable à merci qu'il faudra bien massacrer un jour au l'autre (bien sûr il oublie facilement et rapidement que s'il n'était pas né dans la pourpre il ferait lui aussi partie du bétail à exploiter et à massacrer : ceci était un message informatif à l'intention des élites autoproclamée)… Je le dis et le répète : la sociopathie est un grave problème de santé publique, et s'il faut envoyer à l'hôpital psychiatrique 15% à 20% des élites autoproclamées pour sauver l'humanité et bien faisons-le avant de tous crever car on ne va pas se mentir le compte à rebours est lancé : la fin du monde viendra avant la fin du système impie dans lequel on vit !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
cicou45
  20 décembre 2020
Alors qu'ils n'étaient sensés ne jamais se rencontrer et surtout ne pas s'apprécier ni même faire front ensemble, il semblerait que les treize "enfants" d'Hitler créés de manière artificielle grâce à son ADN afin de laisser derrière lui une "descendance parfaite", conforme aux nomes de l'idéal nazi il va sans dire donc extrêmement dangereuse, il y a parfois quelques bévues et surtout quelques exceptions. Alors Archt (le numéro huit )et Neun (notre héros et protagoniste) font un petit bout de chemin ensemble déjà avec leurs "wand" (gardes du corps respectifs recrutés et à la solde du Reich - du moins au départ), ils vont être amenés à croiser sur leur route Sechs (le numéro Six) qui, semble-il, semble être l'enfant parfait car ne ressentant aucune pitié devant l'horrible mise en scène à laquelle il va imaginer et participer afin de se débarrasser des autres enfants, progénitures d'Hitler ou pas. Mais cependant, nouveau rebondissement en milieu d'ouvrage et qui s'achève d'ailleurs là-dessus : l'apparition de "Elf" (Onze) et je vous surprendrai en vous disant que celle-ci est une fille... mais une fille hors du commun il va sans dire (cependant, pas forcément dans le bon sens du terme) !
Un troisième tome extrêmement bien réussi mais toujours aussi frustrant car, même si il est vrai que j'ai pu lire ce dernier assez rapidement (contrairement à ce que je pensais en achevant ma lecture du deuxième tome, cette fois-ci, je crois qu'il va me falloir patienter un bon moment avant de pouvoir lire la suite et 'est bien dommage car le suspense est ici de plus en plus prenant) ! Un graphisme toujours aussi bien travaillé et prégnant de réalisme, bref de quoi vous donner froid dans le dos ! A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
OverTheMoonWithBooks
  16 juin 2020
Cet épisode confirme la teneur fantastique et très sombre que prenait le récit dans le tome précédent.
On entre de plein fouet dans la manipulation des esprits, de manière naturelle ou surnaturelle, seul le résultat compte. Mais comme les populations annexées au Reich, les descendanrs du Führer choisissent des camps opposés et la Résistance entre en jeu.
Défaut de confiance, mise à l'épreuve et missions commandos à risque s'annoncent. Jusqu'ici, rien à dire, le lecteur ne s'ennuie pas grâce aux nouveaux éléments et personnages qui aportent un renouveau à chaque tome. Un sans faute pour l'instant.
Commenter  J’apprécie          150
Franz
  24 avril 2022
Acht !
L'inquiétant Georg que le soldat SS dissident Théo Becker a semble-t-il sauvé des griffes du Doktor U lui propose de l'accueillir ainsi que Neun, protégé de Théo, enfant cloné d'Hitler disposant de facultés surnaturelles et Acht, autre enfant dupliqué du führer, blessé au pied et sous la surveillance rapprochée de Naomi Reisinger. Georg est Sechs, le 6e de la portée des clones, proche de Goebbels et des puissants du parti nazi à qui il intime l'ordre de supprimer toutes les répliques d'Hitler sauf la sienne. Sechs est doté d'une force de persuasion irrésistible. Comme l'aiglon dans son nid, il élimine les concurrents. Il va d'ailleurs entraîner Acht vers le suicide, à la grande épouvante de sa protectrice Naomi.
Le 3e tome de la série ne mollit pas et distille le venin du mal à chaque page. le dessin bitumineux de Takahashi croise les sombres desseins du régime nazi. Les ombres et les saillants sont raccordés au propos. Nul sourire, aucune clarté ne viennent émailler un amer calice dystopique qu'il faudra boire jusqu'à l'hallali. Pourtant, le voyage est prenant, fascinant même par moment. La mort n'a pas d'âge et frappe à toutes les portes. Face à l'inéluctable de la tragédie, des gardiens se lèvent, combattent, décrochent, s'obstinent et maintiennent un peu d'humanité dans le chaos du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnneClaire29
  19 janvier 2021
Théo sauve Georg des mains de Doktor U et lui offre asile auprès de Neun et de Acht. Ce jeune garçon cache sa vraie nature et va devenir un danger pour notre quatuor. Neun à son contact va developper certaines facultés hirs du commun des mortels. Serait-ce le prix à payer pour être un des descendants de Hitler ?
Ce troisième volume nous offre un rebondissement des les premières pages. le mal rôde même là où on ne l'attend pas.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Sceneario   20 août 2020
C’est un manga assez dur. Il a une force indéniable de par ses propos. Faut-il vouloir affronter la noirceur de ce seinen…
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   18 février 2020
Le mensonge est le propre de l’homme, car il est le seul être capable de concevoir des idées abstraites.
Commenter  J’apprécie          230
OverTheMoonWithBooksOverTheMoonWithBooks   12 juin 2020
Tout le monde cache une part de lui-même au plus profond de son for intérieur. La vie serait invivable si on la laissait à nu.
C'est là, dans les replis de notre cœur, que se trouve notre moi véritable.
Commenter  J’apprécie          70
cicou45cicou45   20 décembre 2020
"Le mensonge est le propre de l'Homme, car il est le seul être au monde capable de concevoir des idées abstraites. Pouvoir appréhender la fiction est l'une de ses spécificités."
Commenter  J’apprécie          80
Mmang0698Mmang0698   17 septembre 2021
- Tu dois te dire qu’à ce compte là, il aurait mieux valu ne jamais naître, pas vrai?
- Ouais… C’est tellement injuste…
- Je te plains. Dans ces conditions, tu es voué à ne connaître que le malheur jusqu’à ta mort.
La vie n’est déjà pas facile en temps normal, mais la tienne promet de n’être qu’un long calvaire totalement dénué de sens.
- J’vais pas me laisser faire…
Commenter  J’apprécie          00
cicou45cicou45   20 décembre 2020
"Pour espérer prendre sa revanche sur l'existence, encore faut-il comprendre la véritable raison de sa présence sur Terre."
Commenter  J’apprécie          21

Lire un extrait
Video de Tsutomu Takahashi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tsutomu Takahashi
NEUN - LECTURE DU CHEF
autres livres classés : nazismeVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3957 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre