AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355925135
Éditeur : Editions Ki-oon (11/04/2013)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Lorsqu’il se réveille sans le moindre souvenir de sa vie d’avant, le jeune Ash, pour survivre, se transforme en homme à tout faire. Tour à tour garde du corps, menuisier ou cuisto, il sillonne le monde à la recherche de parcelles de son passé, accompagné de son fidèle cochon, Bou.
Alors qu'il propose ses services aux habitants d'une petite ville, l'improbable duo croise le chemin d'Eli, une chercheuse en mission pour l'armée. La jeune fille s'étonne de voir q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  21 mai 2015
J'avais vraiment envie de soutenir cette nouvelle politique des éditions Ki-oon qui est d'être le commanditaire de mangas en engageant des artistes japonais (qui sait, c'est peut-être l'avenir ?). Las, j'ai vraiment trouvé l'ensemble assez gamin, mais je suis peut être « trop vieux pour ces conneries »… ^^
On retrouve une configuration archiconnue depuis "Dragon Ball" : un ado naïf et super fort, une ado futée et super intelligente, et l'inévitable animal mascotte… Ici le choix du cochon comme animal de compagnie inutile et horripilant est d'autant plus gênant que c'est aussi celui "Seven Deadly Sins" qui lorgne lui aussi sur "Dragon Ball" On avance à 100 à l'heure sans exposition, sans explication et sans transition, et les personnages s'agitent et s'époumonent en permanence (de véritables cabotineurs !). Mamiya Takizaki aurait commencé sa carrière par des parodies de "Slayers" et "Orphen" : je connais l'un comme l'autre et effectivement on sent les influences, mais comme à la base ces oeuvres étaient de la fantasy parodique on peut se dire que la parodie de parodie cela peut vite soûler… le héros agit en dépit du bon sens le plus élémentaire en fonçant d'abord et en réfléchissant ensuite comme Natsu Dragnir de "Fairy Tail" : la mangaka l'amène systématiquement là où elle veut le voir sévir. Mais les péripéties ne sont pas follement passionnantes : un enfant perdu en forêt, un pompier pyromane, un champignon toxique géant (merci "Nausicaä" d'Hayao Miyazaki), deux bandits et un fugitif…
L'univers arcanepunk m'a immédiatement fait penser à celui de Full "Metal Alchemist" de la mangaka d'Hokkaido Hiromu Arakawa. Vu que le dessin épuré mais fluide, avec des arrière-plans peu nombreux mais plutôt bien troussés, m'a aussi rappelé le style "FMA", difficile de ne pas avoir de sensation de « déjà vu » !
Et je déteste quand une oeuvre ne respecte pas les règles qu'elle a elle-même édictées : on nous explique noir sur blanc que la magie est super rare et qu'il n'existe qu'une cinquantaine de magiciens dans le monde, et la page d'après paf on nous montre un père de famille qui ramène un manuel de magie édité pour les enfants… Sans commentaire.
Bref, c'est moyennement moyen et cela manque globalement d'originalité. Seuls les mystères mystérieux amenés par les premières et les dernières pages me donnent envie de continuer. Mais avec un manga, il ne faut jamais tirer d'enseignement définitif au bout du premier tome...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
orbe
  13 octobre 2013
Ash a perdu la mémoire. Il ne sait ni d'où lui vient son livre de magie ni quel est ce cochon qui l' accompagne partout. A la recherche de son identité, il déambule jusqu'à croiser la route d'une jeune enquêtrice appartenant à l'institut national de magie...

Un manga d'aventure, parfois un peu brouillon mais qui a le mérite de mêler un peu de poésie à l'humour et la magie. le personnage principal est très optimiste et prend la vie au jour le jour. Mais de multiples menaces vont apparaître autour de lui : personnages étranges et spores toxiques seront au menu de ce volume d'introduction.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          120
juanilin
  25 mai 2014
Il était une fois, dans un monde imaginaire, un jeune garçon nommé Ash. Plein de fougue et d'entrain, Ash était pourtant amnésique. Il ne se souvenait pas de grand-chose : son nom, et celui de son compagnon de toujours (sûrement ?) Bou, un cochon familier (un peu trop, parfois).
Ash était bien décidé à retrouver ses racines. Car c'est la moindre des choses, dans la vie d'un homme, de savoir qui l'on est. Or, la tâche fut fort peu aisée. Mais, qu'à cela ne tienne : il n'était pas pressé. Il parcourait donc le monde en compagnie de son cochon (n'oublie pas le cochon, Mieux-Aimée). N'étant pas simple de voyager bourse plate, il offrait ses services aux personnes dans le besoin. Enfin, il tentait – sa personnalité délurée n'en faisait pas quelqu'un de crédible. Ash était néanmoins un gaillard doté d'une force herculéenne, qui lui valait par conséquent souvent le statut de garde du corps/porteur.
Chemin faisant, Ash et Bou (si on l'oublie il va encore se vexer) tombèrent sur Eli, une jeune femme au tempérament plutôt… volcanique. Auparavant, le bougre avait constaté chez lui un talent presque démesuré pour la magie. Pour se défendre contre des bandits et/ou des créatures gigantesques et hirsutes, il pouvait toujours se servir de Bou comme d'un projectile (véridique !), mais la magie est nettement plus efficace. Pour ce faire, il utilisait le grimoire accroché à sa ceinture. Il y fut toujours, aussi loin qu'il s'en souvînt (c'est-à-dire pas très loin).
De fait, les évènements se corsèrent peu à peu. Les magiciens n'étaient pas toujours vus d'un bon oeil selon le royaume traversé ; et l'armée se mit rapidement à s'intéresser à ce jeune homme.
Ce manga, sous ses airs de ne pas se prendre au sérieux (hein, Bou, qu'en dis-tu ?) présente des personnages fleuris aux caractères bien trempés, et ne laisse pas le lecteur s'ennuyer une seule seconde. Il se passe toujours une catastrophe, il y a toujours quelqu'un à aider. Même si le caractère téméraire et parfois inconscient d'Ash est tempéré par le pragmatisme et l'autorité d'Eli, les situations volent en éclat sans qu'on l'ait vu venir. J'en suis quelquefois venu à me demander si Mamiya Takizaki savait où ses personnages se rendaient...
Bien entendu, les couleurs franches n'existent pas : un seul personnage est manichéen, c'est Bou (et encore). Les autres sont emprunts de mystère : la tumultueuse Eli a d'énormes responsabilités au niveau national ; Ash est un parfait inconnu, seul son caractère et sa force sont connus. Quant au quatrième protagoniste… Il arrive bien assez tôt, mais je vous laisse découvrir par vous-même ce charismatique garçon.
Dans la plus pure tradition du nekketsu fantasy (un jeune homme devant surmonter moult obstacles afin de dépasser ses limites et par là même se renforcer, physiquement et psychologiquement ; le tout dans un univers peuplé de magie et de créatures bizarres), Ash & Eli se pose là.
Enlevée et drôle à souhait, cette série aux deux premiers tomes rafraîchissants promet d'aller loin : c'est tout le mal qu'on lui souhaite. Encore du très bon Ki-oon.
Lien : http://www.fnac.com/Ash-et-E..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cible95
  31 octobre 2013
Bon, un manga que les très jeunes vont bien aimer, il y a tous les ingrédients pour ça : un gamin qui maîtrise la magie et qui ignore ses origine, flanqué d'un cochon grognon (très important l'annimal de compagnie !) et d'une jeune alliée craquante et maline... le dessin est basique, la mise en page sans génie mais cela se lit sans déplaisir....
Commenter  J’apprécie          10
sammari
  07 mars 2018
J'aime beaucoup ce manga
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
ActuaBD   25 juin 2013
Un récit palpitant mêlant burlesque et surnaturel. Ki-Oon propose ce shônen qui ravira essentiellement le jeune public dont les deux premiers tomes sortent simultanément.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   28 mai 2013
Un shônen traditionnel qui ravira les plus jeunes d’entre nous !
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   23 mai 2015
Quand il apparaissait en uniforme sur les lieux d’incendies, les gens le traitait en héros… Il mettait le feu pour le plaisir d’être adulé ! C’est vraiment pathétique ! Il y a de sacrés tordus, en ce bas monde !
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   13 octobre 2013
Je n'aurai pas dû refuser immédiatement de le croire juste parce que son histoire ne correspondait pas à ce que l'on sait de la magie... C'est la pire erreur qu'un chercheur puisse commettre ! Il prétendait pouvoir lancer des sorts en écrivant des symboles sur un livre...Si c'est bien vrai... ça promet d'être intéressant !
Commenter  J’apprécie          20
juanilinjuanilin   25 mai 2014
Je suis l’élite de l’élite, la plus jeune chercheuse à avoir été admise au sein de la section d’enquête de l’Institut National de Magie de Rowfall… La célèbre, la fameuse, l’incroyable Eli Naynea ! Ouvre bien grandes tes mirettes, mon bonhomme !
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   10 décembre 2016
- J’espérais aussi trouver des réponses dans la montagne…
- Des réponses ? C’est pourtant évident ! Il suffit de faire le choix qui permet d’éviter de nouvelles victimes ! Le reste, on peut toujours y réfléchir après !
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   10 décembre 2016
Quand il apparaissait en uniforme sur les lieux d’incendies, les gens le traitait en héros… Il mettait le feu pour le plaisir d’être adulé ! C’est vraiment pathétique ! Il y a de sacrés tordus, en ce bas monde !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mamiya Takizaki (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mamiya Takizaki
Ash & Eli : la bande-annonce
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14968 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre