AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Marie Boudewyn (Traducteur)
EAN : 9782290018385
214 pages
J'ai Lu (02/09/2009)
3.93/5   41 notes
Résumé :
A l'âge de trente-sept ans, la neuro-anatomiste Jill Boite Taylor se réveille un matin avec une douleur aiguë à l'intérieur du crâne. Elle est victime d'un grave accident vasculaire cérébral (AVC). Une hémorragie s'est déclarée dans son hémisphère gauche. Lorsqu'elle se réveille muette et paralysée sur son lit d'hôpital, une étrange euphorie l'habite. Les limites de son corps semblent s'être dissoutes. Seul son hémisphère droit fonctionne, la plongeant dans un état ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique

Comment aurais-je pu deviner qu'en me plongeant au coeur d'un sujet aussi grave que l'AVC, je redécouvrirait la vie sous un autre angle? de fait, en plus de nous informer sur les divers symptômes associés à cette maladie cérébrovasculaire, le Dr Jill Bolte Taylor nous témoigne également de son long et patient parcours vers la guérison par le réapprentissage. Et, au fur et à mesure que l'auteure réapprend à marcher, lire, parler, je me suis surprise à remettre en question tout ce qui me semblait pourtant acquis de longue date. Et rien que de penser que je ne pourrais plus parler, plus comprendre le sens de mots, ni me déplacer ou simplement me tenir assise, je ne peux qu'admirer le courage et la ténacité dont a su faire preuve l'auteure dans cette épreuve difficile. Car, loin de se morfondre, elle a su, soutenue par sa mère aimante, se remettre sur pied petit à petit. Son témoignage m'a donc réellement fait réaliser la chance que j'avais d'être tout simplement en bonne santé, et, à présent, insignifiants me paraissent mes petit tracas quotidiens. Je ne sais si ce sentiment va perdurer à ma lecture, mais je l'espère car ce bouquin m'a réellement fait aimer la vie.

Je suis également reconnaissante à l'auteure de nous avoir en préambule expliqué les quelques points essentiels qui distinguent les hémisphères droites et gauches du cerveau car le sujet est intéressant puisqu'il me touche en tant qu'être humain possédant un cerveau (car oui j'en ai bien un même si parfois on pourrait en douter ;) ) et ne saura que m'aider dans mon apprentissage de l'anatomie pour ma première année de médecine à venir.

Enfin, le passage où le Dr Taylor nous fait part de son expérience où elle ne fit qu'un avec l'univers tout entier m'a énormément intriguer. Il faut croire que la petite voix intérieure de mon hémisphère gauche ne s'est pas tu assez longtemps pour me permettre à mon tour de vivre le moment magique qu'elle nous décrit.

Ma résolution après avoir lu ce livre tient donc en deux mots: faire taire mon hémisphère gauche pour m'approcher à mon tour ne serait-ce que quelques secondes de ce "nirvana" qui nous est décrit (car oui je pense que c'est possible au même titre que les moines bouddhistes méditent ou que les catholiques prient jusqu'à entrer en communion avec la nature, l'univers ou une puissance divine); et voir le monde qui m'entoure et le prochain avec plus de complaisance et de "compassion" (mot cité souvent par l'auteure).

Voilà, je conseille donc ce livre à tous! Que vous soyez des victimes d'AVC ou des proches de victimes, ou même comme moi juste des gens avides de nouvelles connaissances, je ne pense pas que vous serez déçus de ce voyage au delà de votre cerveau! Alors, sur ce, bonne lecture et bonne leçon de vie! D'autant plus que la pointe d'humour de l'auteure n'est pas sans me déplaire.

Commenter  J’apprécie          80

J'ai adoré ce livre pour deux raisons: à la fois parce qu'il est porteur d'espoir pour certains cas d'AVC et à la fois parce que l'auteur y explique très bien le fonctionnement du cerveau dans cette situation particulière. Son témoignage est éclairant quant au ressenti des personnes affectées par de tels soucis de santé. Agréable à lire, correctement vulgarisé, je le recommande vivement.

Commenter  J’apprécie          70

Victime d'un accident vasculaire cérébral, cette neuro-anatomiste, ayant conservé un fond de conscience, nous raconte son incroyable odyssée intérieure et l'admirable résilience du cerveau humain.

Ce livre se compose de quatre parties. La première, "Ma vie avant l'AVC" nous découvrons le Dr Jill Bolte Taylor, une femme à l'esprit très cartésien et rationnel avant que son cerveau ne se mette en veilleuse. Elle y évoque ce qui l'a incitée à mener des recherches sur l'encéphale et son parcours universitaire à Harvard où elle enseignait l'anatomie du cerveau.

Les chapitres qui suivent nous apportent les précisions nécessaires afin que nous comprenions ce qui s'est passé dans sa tête le matin de son AVC en y détaillant clairement les symptômes précurseurs. Ces chapitres sont extrêmement précis pour toutes les personnes qui ont souffert d'un AVC ou de tout autre type de traumatisme cérébral, car ils peuvent apporter un soutien précieux. Elle nous raconte, pas à pas, sa guérison en fournissant de précieux conseils sur ce qui lui a semblé nécessaire (ou pas) pour se rétablir.

Cette expérience a bouleversé sa vie, sa personnalité scientifique matérialiste, car depuis elle porte un autre regard sur l'humanité...

« La disparition des frontières de mon corps, plus subtile que le plus subtil des plaisirs à notre portée en tant que créatures de chair et de sang, m'a plongée dans un bonheur sans nom. Il m'a semblé évident, alors même que ma conscience se prélassait dans une quiétude bienfaisante, que l'immensité de mon esprit sans bornes ne parviendrait plus jamais à regagner le cadre étriqué de mon enveloppe charnelle. [...] Je n'existais plus que dans un lointain espace-temps indépendant de ma perception habituelle du monde. Ce que recouvrait jadis la notion de "moi" ne survivrait pas à une catastrophe neurologique d'une telle ampleur. le Dr Jill Bolte Taylor venait de disparaître à jamais ce matin-là. Qui donc avait survécu ? »


Lien : http://leslecturesdeflorinet..
Commenter  J’apprécie          30

Jill Bolte Taylor est neuroanatomiste et enseigne la structure et le fonctionnement du cerveau à des étudiants en médecine.

Un matin elle fait un AVC grave de l'hémisphère gauche.

Elle va vivre cette accident en toute conscience et l'analyser grâce à son expertise, sur le fait et au cours de ses 8 années de rééducation.

Elle va alors expérimenter les modifications successives de son état de conscience, de sa perception du monde et d'elle-même, au fur et à mesure où son "cerveau gauche" (réputé analytique et rationnel) "tombe en panne" et laisse les "pleins pouvoirs" à son "cerveau droit" (réputé intuitif). Puis récupère peu à peu ses facultés.

On comprend alors à quel point nos perceptions, représentations, sensations, et ce que nous appelons "conscience" ne sont que le fruit d'un processus biologique.

Cependant Jill Bolte Taylor nous apprend aussi que nous avons le choix entre être esclaves de ce processus ou bien le comprendre et en reprendre un minimum le contrôle.

Une expérience et un récit fascinants qui nous aident aussi à comprendre la notion de "cerveau différent", bien au-delà du cadre d'un AVC.

Au bout du bout, on ne peut également qu'être interpelé sur la notion de "folie".

Commenter  J’apprécie          10

Après un AVC qui manque de lui coûter la vie, une scientifique spécialisée en neuroanatomie (l'étude du cerveau) perd l'utilisation de l'hémisphère gauche de son cerveau. Elle assiste, impuissante, à la dégradation puis la disparition de toutes ses connaissances et capacités intellectuelles... Mais à la place, son hémisphère droit à pris le relais et sa perception du monde change totalement. Après un passage où elle goûte à la joie immense que lui apporte cet état, malgré les nombreux inconvénients, elle décide de se reconstruire et se vois dans l'obligations de tout ré-apprendre... Un voyage qu'elle nous partage avec enthousiasme et passion.

En écrivant ce livre, en nous faisant part de ses réflexions, difficultés et joies rencontrée, elle nous passe un message magnifique : Elle nous démontre qu'en s'en donnant la peine, on peut transformer la pire des expériences en un tremplin pour devenir une meilleur personne. L'AVC lui a retiré sa mémoire, sa personnalité ? Pas grave, ça a été l'occasion pour elle de re-goûter au joies de l'apprentissage et de se façonner une nouvelle personnalité débarrassée du poids de son vécu passé.

Une superbe leçon de résilience et un message de compassion envers sois-même et les autres qu'on peut ressentir à chaque page de son récit...

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation

"Peu importe la parcelle de terre que m'a transmise mon hérédité; à partir du moment ou j'assume la responsabilité de son entretien, plus rien ne m'empêche de cultiver les réseaux que je souhaite voir fleurir, ni d'extirper les mauvaises herbes dont j'aime autant me passer."

Commenter  J’apprécie          90

Je voue à mes cellules un amour inconditionnel. A tout moment de la journée, il m'arrive de les encourager avec chaleur. Ce sont elles qui me rendent capable de transmettre mon énergie à mon entourage. Quand mes intestins se vident, je leur sais gré de débarrasser mon organisme de ses déchets. Quand mon urine s'écoule, j'admire le volume de liquide que les cellules de ma vessie parviennent à emmagasiner. Quand je suis prise de fringale et que je n'ai rien à manger sous la main, je rappelle à mes cellules que je dispose de carburant sur mes hanches (sous forme de lipides).

Commenter  J’apprécie          30

Les AVC se produisent quatre fois plus souvent dans l’hémisphère gauche que dans le droit….

En temps normal, quand ils sont connectés, les deux hémisphères se complètent l’un l’autre en tirant ainsi le meilleur parti de leurs aptitudes respectives. Quand la chirurgie les sépare, les deux hémisphères se comportent au contraire comme deux cerveaux indépendants dotés chacun d’une personnalité propre ; un peu comme Dr Jekyll et Mr Hyde….

Notre hémisphère droit nous permet de raviver le souvenir de certains moments avec une précision troublante.

Commenter  J’apprécie          30

En un sens, j'ai eu de la chance que mon hémorragie se déclare dans mon hémisphère gauche: j'ai mieux supporté que l'on me tende une main charitable en l'absence de la petite voix intérieure qui incarnait mon ego.

Commenter  J’apprécie          30

Rien d'extérieur à ma conscience n'a le pouvoir de m'ôter ma tranquillité d'esprit. Celle-ci ne dépend que de moi. Loin de moi la prétention de contrôler tout ce qui m'arrive! Il n'empêche que c'est à moi et à moi seule de décider du regard que je porte sur mon expérience.

Commenter  J’apprécie          20

Video de Jill Bolte Taylor (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jill Bolte Taylor
La conférence de la neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor traduite en français.
Dans la catégorie : Malades physiquesVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Problèmes sociaux>Malades physiques (105)
autres livres classés : avcVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus

Autres livres de Jill Bolte Taylor (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
256 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre