AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jacques Brousse (Autre)Lucien Hess (Autre)Christian Bounay (Autre)
EAN : 9782221048443
1040 pages
Éditeur : Robert Laffont (01/11/1985)
4.04/5   14 notes
Résumé :

Il y a plus de soixante-dix ans débutait la guerre civile en Espagne qui devait durer trois ans. Elle n'a pas cessé d être l'objet d une profonde controverse. Comment les sympathisants de gauche, venus du monde entier, ont-ils pu s'engager, à leurs risques et périls, dans une cause à laquelle leurs gouvernements se refusaient à apporter un soutien actif ? Dans cette édition entièrement révisée de La Guerre d'Espagne, Hugh Thomas présente l'analyse objectiv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  01 juillet 2020
Quatre-vingt ans après, la Guerre d'Espagne suscite toujours des empoignades parmi les historiens. Les explications de la défaite des Républicains surtout, divergent orthogonalement. Quelle était leur plus grande faiblesse : leurs divisions internes, ou la supériorité d'armement nationaliste ? Juan Negrin a-t-il été contraint de transférer l'or de la banque d'Espagne à Moscou, ou était-ce une erreur stratégique et aurait-il pu conclure un marché plus avantageux ?

Tous les enjeux internationaux s'entrecroisaient dans ce petit pays. La Seconde Guerre Mondiale, mais sur 500 000 km², avec grosso modo 500 000 hommes de part et d'autre ! D'innombrable facteurs sont entrés en jeux, ont pesé sur l'équilibre du conflit. le carburant que, tout au long de la guerre, le camp nationaliste recevait gratis d'une compagnie pétrolière américaine. le manque d'officiers compétents ayant cloué la flotte de guerre républicaine au port, alors que quasi tous les bâtiments lui étaient restés fidèles…
Tous ces éléments, tous ces évènements, Hugh Thomas les présente minutieusement. En revanche, il n'essaye pas de leur accorder une importance dans le déroulé de la guerre, ou de jouer au jeu du « et si… » Son objectif est de présenter des faits, et rien d'autre des faits. de temps en temps cependant, il se laisse aller à de petits jugements à l'emporte-pièce, qui contrastent avec cette rigidité dans le déroulé. Certains sont intéressant, notamment son hypothèse selon laquelle les officiers nationalistes nouvellement formés (majoritairement issus de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie) auraient eu une meilleure connaissance des campagnes, et plus d'esprit d'initiative que leurs homologues formatés à la soviétique, du fait de leur pratique de la chasse. Pourquoi pas. D'autres en revanche, notamment ses jugements sur le président républicain Azana, sont plus discutables.

Un ouvrage de références pour ceux qui connaissent déjà les grandes lignes du conflit, et souhaitent approfondir leurs connaissances ; une entrée en matière à éviter pour les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
Hardiviller
  06 octobre 2015
Le cadre historique de la " Guerre d'Espagne m'intéresse et je me serai passé des commentaires de l'auteur , choses devenues fort courantes de nos jours et uniquement utiles aux tenants d'un point de vue personnel . Tout un chacun à son idée de l'objectivité des historiens , et les manuels scolaires le démontrent aisément à tout esprit un tant soit peu curieux .
L' ouvrage est incontestablement bien documenté , décrit assez correctement les motivations et méthodes des diverses fractions , seuls les commentaires me dérangent car j'ai la " mauvaise " habitude de vouloir penser par moi-même , trouvant toujours déplacé qu'on tente d'orienter mon opinion
Trois étoiles donc à défaut de ne pouvoir en mettre que deux et demie pour tenter de guérir cette sale habitude de beaucoup d'auteurs , mais sans illusions aucune .
Commenter  J’apprécie          102
paulotlet
  05 avril 2012
Paru initialement en 1961, plusieurs fois revu et augmenté, l'ouvrage de Hugh Thomas reste une référence incontournable sur la guerre d'Espagne. Extrêmement documenté, il décrit froidement, sans prendre parti, les origines historiques du conflit, les phases des combats, les rapports de forces à l'oeuvre entre nationalistes et Républicains mais aussi à l'intérieur de chaque camp. Il décrit minutieusement les valeurs et la culture de tous les groupes politiques impliqués, des anarchistes de la CNT, mouvement de masse extrêmement représentatif de la classe ouvrière espagnole de 1936, aux nervis de la Phalange. On a parfois reproché à Thomas une surabondance de détails, un souci exagéré de décrire par le menu le moindre engagement, la plus insignifiante échauffourée et, partant, d'avoir négligé certains éléments explicatifs globaux, d'avoir manqué d'une vue d'ensemble. le procès est largement infondé; il est en partie lié aux aspects affectifs qui continuent à orienter tous les discours sur la guerre civile espagnole; chacun regrettant que les actions de son groupe favori ne soient pas présentées sous un jour suffisamment favorable. A contrario, le livre a été à l'origine de polémiques, un grand nombre de détails permettant à chacun de monter en épingle les actes les moins glorieux des factions qui ne recueillent pas sa sympathie. Près de 75 ans après la fin des combats, ces querelles semblent un peu datées.
Un incontournable pour tous ceux qui abordent cette période de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tomgus
  12 novembre 2016
Cette chronique précise et impartiale de la guerre, nourrie d'analyses sur son origine , sur le jeu des états qui ont alimenté le brasier ou n'ont pas voulu l'arrêter, sonne comme une tragédie. L'auteur nous fait partager son intimité d'historien avec les acteurs: chefs politiques, militaires, religieux, diplomates, syndicalistes, anarchistes et la conclusion que j'en tire est que , dans les deux camps, tous étaient pris dans une implacable logique: celle de leur nullité. L'engagement des membres des brigades internationales, est bouleversant. Ils étaient intoxiqués par la propagande communiste mais avaient souvent l'excuse de la jeunesse.C'est pourquoi l'auteur, avec raison, cite leurs poèmes , qui donnent une dimension quasi religieuse au rituel du meurtre organisé.
Commenter  J’apprécie          20
Birhacheim
  20 août 2009
Longtemps l'ouvrage de référence en langue française.
Publié en 1961 et maintes fois réédité, cet ouvrage d'historien fut longtemps le seul disponible en langue française sur le conflit qui ensanglanta l'Espagne de 1936 à 1939.
Ouvrage dense, illustré de nombreuses cartes et photographies, sa lecture est largement facilitée par l'écriture très vivante de Hugh Thomas.
L'ouvrage fut, sans conteste pendant 40 ans, la référence sur ce conflit préparatoire de la seconde guerre mondiale. Les ouvrages récents de Beevor et Bennassar ont relancé l'intérêt pour l'histoire de la guerre d'Espagne.
Un ouvrage finalement indispensable sur le sujet.
Lien : http://www.bir-hacheim.com/u..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
paulotletpaulotlet   24 novembre 2012
L'espoir d'une victoire, quand il est frustré, prépare le ressentiment.Franco fut critiqué par ses compagnons pour l'avoir pas attaqué la Catalogne. Le 19 avril, Yagüe, prenant la parole lors d'un banquet phalangiste à Burgos en commémoration de l'anniversaire de l'unification, fit l'éloge des qualités de combattants des Républicains, et qualifia les Allemands et les Italiens d'"animaux de proie".
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2421 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre