AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791097417789
Éditeur : Viviane Hamy (19/03/2020)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 16 notes)
Résumé :
C'est de ces cultures nourricières qu'avaient jailli la jalousie, la rancœur, la malveillance et l'intolérance. À l'instar des hommes, elles s'étaient lentement desséchées, craquelées, pour devenir arides et infécondes. C'étaient ces terres brûlées qui avaient fini par dévorer les cœurs et les âmes.

Le commissariat de Nancy subit une inspection générale.

L'instinct d'Adreani le pousse une nouvelle fois à mener sa propre enquête. Commen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  17 avril 2020
Avec cette seconde enquête de Philippe Andreani et Laurent Couturier, avec la complicité de la belle Francesca Rossini, Éric Damien et Teresa Todenhoefer, les deux auteurs que dissimule le pseudonyme Eric Todenne, semblent avoir trouvé la bonne formule ou plus exactement un bon équilibre entre polar régionaliste et enquête à suspense.
Nancy, 2016. Alors que la brigade dirigée par Berthaut est contrôlée par la police des polices suite au suicide d'un de ses lieutenants, Philippe Andreani se voit chargé, à l'instar de ses collègues, de faire du ménage dans ses dossiers en souffrance. Parmi ces derniers, l'incendie d'un pavillon de proche banlieue qui a coûté la vie à son propriétaire prisonnier des flammes. Mais sous ses dehors sans éclat, cette affaire pourrait bien se révéler plus complexe qu'on ne croit et pourrait notamment amener nos enquêteurs à s'intéresser de près à un village frontalier de Moselle dans lequel trois guerres avec l'Allemagne semble avoir laissé de profondes séquelles, douloureuses et secrètes...
J'ai déjà lu des auteurs leur premier roman, "Un travail à finir" ; je me souviens qu'à l'issue de ma lecture, je m'étais portée volontaire pour poursuivre l'aventure si elle était suivie de petites soeurs. C'est chose faite, et sans regret. le rythme est bon, servi par un chapitrage bref et mêlant différents angles et dimensions temporelles. Les personnages sont toujours aussi sympathiques ; ils gagnent même en profondeur. Il n'y a finalement que les couvertures choisies par l'éditeur, Viviane Hamy, qui me laisse dubitative mais c'est peu de chose.

Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge PLUMES FÉMININES 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
celestineh
  28 mars 2020
Deuxième enquête d'Andreani après Un travail à finir que j'avais beaucoup apprécié. Ce deuxième opus est dans la continuité du premier : si vous aimez les thrillers où l'hémoglobine coule à flots, passez votre chemin. Si en revanche, vous aimez les polars classiques ou les romans noirs, lisez celui-ci !
L'enquête se déroule entre le commissariat de NANCY et un village de Moselle, et entre passé et présent.
Elle part d'un incendie d'un pavillon dans lequel un notaire a trouvé la mort a priori accidentellement. Mais il y a un doute et refusant de clôturer l'instruction en l'état comme lui demande sa hiérarchie, Andreani va enquêter et remonter dans le passé, avec l'aide de son collègue Couturier et de la belle psychologue Franscesca. Ses investigations le mènent en Moselle dans un village littéralement coupé en deux après la guerre de 1870.
Les personnages principaux sont un peu trop classiques et ont un petit air de « déjà vu » (le flic dépressif et revenu de tout ou la jolie psychologue notamment). En revanche, j'ai trouvé la trame de cette histoire passionnante. Elle trouve racine dans les déchirements qu'ont connus les régions frontières avec l'Allemagne après la guerre de 1870 et dans les drames survenus ensuite pendant les deux guerres mondiales. Destins tragiques pour ceux qui étaient amis d'enfance et se sont retrouvés ennemis en 1914 et pour les juifs du village en 1940. Trahisons, vengeances, et secrets jamais éclaircis depuis des années sont au programme.
Une belle enquête vraiment.
Je remercie Babelio et Viviane Hamy pour le cadeau arrivé juste avant notre mise sous cloche !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
lucia-lilas
  02 mai 2020
J'ai d'abord cru que j'allais avoir affaire à une histoire de cow-boys sur un vaste domaine agricole dans l'Iowa. Eh bien pas du tout… Comme quoi certaines couv' sont trompeuses… Nous sommes à Nancy en novembre 2016 et le lieutenant Andreani a le moral en berne : d'abord parce qu'il rentre de quelques jours de vacances en Corse, qu'il va devoir retourner au taf, réentendre les gueulantes du commissaire Berthaud - sous pression depuis qu'il sait qu'une visite des boeufs-carottes, autrement dit de l'IGPN - est plus qu'imminente…
Évidemment, il pourrait aussi s'arranger avec son Sig Sauer et appuyer gentiment sur la détente en ayant pris soin au préalable de s'le coincer dans la bouche… Autre possibilité...
Pour faire diversion et penser à autre chose, il peut fort heureusement s'échapper de l'épais marasme quotidien en allant manger un bout « Au Grand Sérieux » (où le patron se prend pour le Gaffiot et parle le plus velouté des latins de cuisine), s'offrir de jolis millésimes chez Rodrigo l'épicier espagnol, s'approvisionner en délicieux desserts chez Armorino et surtout, écouter du bon jazz, de la soul ou du rhythm and blues en lançant sur la platine un p'tit Charles Bradley, à moins que vous ne préfériez Curtis Mayfield ou Gerry Mulligan (le titre « Terres brûlées » serait d'ailleurs repris de « Burned Lands » de Charlie Mingus). Il peut aussi compter sur sa fille Lisa pour le secouer un peu et tenter de le recaser (avec la psy du service, Francesca, tiens, en voilà une riche idée !)
Quant à son poto, le lieutenant Couturier, faudra pas trop compter sur lui pour rebooster le moral des troupes : il est dans de sales draps depuis qu'on lui impose de passer une visite médicale à laquelle il a toujours refusé de se soumettre, pour attester de son éventuelle forme physique (pas vraiment un adepte du lifestyle, le gars Couturier...)
Bref, en attendant, un dossier traîne et il va falloir régler ça au plus vite : un incendie domestique dans un pavillon à Laxou, rue des Chartreux… Bon, oui, il y a un cadavre : celui du proprio, un certain Rémi Fournier, un gars poli, discret dont personne ne sait rien. Pas d'effraction, pas de vol : bref, l'affaire n'intéresse personne et le dossier commence déjà à prendre gentiment la poussière. Probablement un accident, conclut l'expert. Ah… C'est le « probablement » de trop, celui qui retient l'attention d'Andreani… Ben oui, quelques zones d'ombre, oh… trois fois rien : l'homme n'a pas cherché à fuir… Et ?… pas grand-chose : juste un expert qui trouve tout ça un peu troublant mais qui ne saurait dire pourquoi... Chouette, on est bien avancé avec ça.
Basta… On classe.
Sauf que… c'est quand même étrange de trouver dans l'inventaire des biens de ce Rémi Fournier, grenouille de bénitier et généreux donateur au denier du culte, une... mezouzah ! Au cas où vous ne sauriez pas ce que c'est, il s'agit d'un étui contenant un parchemin sacré fixé au montant des portes des maisons juives.
Quel rapport ce gars pouvait-il bien avoir avec tout ça ? Et s'il fallait un peu fouiller dans le passé, mettre le nez dans des histoires aux odeurs nauséabondes d'antisémitisme, de haine, de délation, de vengeance remontant aux deux grandes guerres et même peut-être à celle de 1870 sur des terres de Moselle que L Histoire n'a cessé de balader de force entre la France et l'Allemagne ? Ça laisse forcément des traces ces trucs-là, des pas belles et qu'on aimerait mieux oublier… Mais certains ont beau se frapper la tête contre les murs, ils ne parviennent pas à passer à autre chose… Eh oui, certains guss n'ont pas vraiment la mémoire courte… préfèrent un plat qui se mange froid, très froid même...
Évidemment, pour le duo Andreani/Couturier continuer à bosser sur cette enquête comporte des risques : l'IGPN ne va pas apprécier qu'on traîne sur un dossier vide alors que des affaires très urgentes sont à traiter …
Ils risquent gros les gars, très gros même. Mais c'est sans compter sur leur côté cabochard, rebelle et indiscipliné… Des gars bien, donc. CQFD.
Un très bon polar du duo Eric Damien/Teresa Todenhoefer : bien documenté, solidement construit, au suspense efficace et dont l'atmosphère teintée de fantaisie, d'humour et de poésie achève de nous régaler...
Un bon cru à déboucher au plus vite…
Lien : http://lireaulit.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Gehenne
  08 juin 2020
S'est-on assez penché sur le sort funeste des populations frontalières de l'Est de la France ballottées par L Histoire et les conflits récurrents franco-allemands ?
Eric Todenne (pseudonyme d'un duo d'écrivains -Lui Vosgien, elle Espagnole) revisite à sa manière le drame des Mosellans, tantôt Français (avant 1870, entre 1918 et 1940, et après 1945) et le reste du temps Allemands. Ce qui, lors des guerres, créera cette terrible catégorie des "Malgré nous", ces Lorrains du nord et ces Alsaciens, engagés contre leur gré dans l'armée allemande.
C'est à travers une enquête policière au demeurant banale que s'effectue ce retour dans un passé mis volontairement sous l'éteignoir par la population d'un village dont la mémoire a gardé des périodes passées des souvenirs tellement douloureux qu'il est préférable de les taire.
On retrouve dans ce roman les protagonistes découverts à l'occasion d' "Un travail à finir", premier opus de la saga du lieutenant Philippe Andreani et de son collègue Laurent Couturier, policiers de la PJ de Nancy.
La mort d'un notaire solitaire et taiseux dans l'incendie de sa maison les conduit à remonter le fil du temps, en faisant fi des blocages et autres chausse-trappes mis sur leur route par un rond-de-cuir de l'IGPN, rigide et sans nuances, bien décidé à coincer une brigade dont les initiatives (celles d'Andreani particulièrement) sortent parfois des sentiers battus.
Le duo d'auteurs sait à merveille mettre en scène les rapports parfois conflictuels entre les deux collègues amis mais aussi le mal-être d'Andreani, son addiction à l'alcool, sa difficulté à s'investir dans une relation durable avec la psychologue Francesca.
Quant au retour dans le passé, il s'appuie sur une riche documentation qui, pourtant, n'alourdit jamais l'intrigue, mais l'éclaire d'un véritable humanisme.
Ce roman utilise brillamment les codes du polar pour démontrer combien les chemins de l'Histoire sont imprévisibles et peuvent marquer au fer rouge un groupe humain dont la seule faute aura été de naître au mauvais endroit. En cela, c'est une lecture éclairante sur un thème peu souvent abordé, lecture en outre agréable portée par un style fluide et une véritable empathie envers les différents personnages.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bazart
  04 décembre 2020
Un retraité trouve la mort dans l'incendie de son pavillon de banlieue.
Un voisin sans histoire, un célibataire sans attache, pourtant au commissariat de Nancy, le lieutenant Andréani vient d'entrapercevoir l'ombre d'un doute chez l'expert en assurance.
Alors que sa hiérarchie veut clore le dossier rapidement, Andréani en feuilletant la vie terne de ce notaire de province va découvrir que l'histoire de Rémi Fournier cache les plus tristes pages de nos manuels d'Histoire de France.
Une plongée dans le passé pas toujours simple de cette région frontalière avec l'Allemagne.
Un polar historique et régional de très bonne facture signée par le mystérieux Eric Todenne*.
Un héros récurrent sympathique forcément sympathique puisque amateur de jazz, mais aussi une belle histoire d'amitié policière.
A savourer en suçant des bonbons Bergamotes et en écoutant un enregistrement du concert mythique de Bill Evans au Village Vanguard de New-York.
Sur une platine vinyle évidemment.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (1)
Actualitte   06 mars 2020
Le livre mêle habilement l'enquête d'aujourd'hui à quelques flashbacks plus ou moins lointains dont on comprend peu à peu la pertinence, les éléments du drame prenant corps sous nos yeux, un crime en entraînant un autre à différentes époques. Une construction en " poupée russe " qui rend l'intrigue captivante et inattendue.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   15 avril 2020
Subissions-nous simplement notre karma, programmés dès la naissance, vie de rêve ou de merde, merci la grande loterie cosmique, ou bien étions-nous ballottés de manière parfaitement aléatoire, sans aucune logique, par le hasard, la chance, la fatalité, ou la providence ?
Commenter  J’apprécie          160
Gwen21Gwen21   14 avril 2020
C'était la représentation même de son cauchemar ; une construction anonyme des années soixante, un pavillon à l'écart de plain-pied sans fantaisie, façade crépie, volets roulants en plastique, porte-fenêtre donnant sur un petit jardin qui avait dû être soigneusement entretenu mais qui, désormais, était envahi par les herbes folles.
Commenter  J’apprécie          100
BazartBazart   04 décembre 2020
C'était la représentation même de son cauchemar ; une construction anonyme des années soixante, un pavillon à l'écart de plain-pied sans fantaisie, façade crépie, volets roulants en plastique, porte-fenêtre donnant sur un petit jardin qui avait dû être soigneusement entretenu mais qui, désormais, était envahi par les herbes folles.
Commenter  J’apprécie          60
armand7000armand7000   17 avril 2020
C'est de ces cultures nourricières qu'avaient jailli la jalousie, la rancœur, la malveillance et l'intolérance. A l'instar des hommes, elles s'étaient lentement desséchées, craquelées, pour devenir arides et infécondes. C'étaient ces terres brûlées qui avaient fini par dévorer les cœurs et les âmes.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : nancyVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Eric Todenne (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2083 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre