AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782840577959
Éditeur : Corps 16 (01/04/2012)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
C'est un des premiers romans historiques à s'intéresser aux passeurs durant la Deuxième Guerre mondiale. L'auteur suit pas à pas, à travers les méandres des montagnes du Jura franco-suisse, les activités de résistance de la jeune Flora. Issue d'un monde rural, ayant une connaissance parfaite de son territoire jouxtant la frontière, elle est le dernier maillon d'un réseau qui, de la France à la Suisse, fait passer non seulement des renseignements, mais encore ceux qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gean25gean25   26 janvier 2013
Les passagers de l'aube de Gisèle Tuaillon.Nass .

" Le courage c'est d'avoir peur et de faire quelque chose malgré cette peur."
Cette phrase de Aung San Suu Kyi (Prix Nobel de la paix) donne le ton de ce livre.
L'auteur fait "parler" une dame de quatre vingt cinq ans qui lui raconte ce qu'elle a vécu pendant les tristes années de l'occupation entre 1940 et 1945.
cette fiction s'inspire de faits authentiques qui ont eu lieu dans la zone frontière franco-Suisse.
Que ce soit pour passer des Juifs fuyant la barbarie, des documents ou de l'argent, l'héroïne ne cesse d'emprunter le "sentier de la gazelle", passage secret qu'elle connaît depuis son enfance permettant d'accéder à la borne frontière au delà de laquelle des amis suisses désobéissant à la neutralité constituent un maillon de plus à la "chaîne".
Il y a aussi ceux qui préfèrent se "ranger" du côté du plus fort et devenir des délateurs.
Un livre en forme de témoignage que j'ai beaucoup aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gean25gean25   25 janvier 2013
En lui serrant la main au moment du départ, elle lui avait alors dit qu'il ne fallait jamais perdre de vue que mourir ce n'était pas grave, mais que l'essentiel c'était de vivre conformément à l'honneur et à l'idéal qu'on se faisait.
Commenter  J’apprécie          70
gean25gean25   26 janvier 2013
Et soudain, fatiguée, elle ajoute que finalement cela est faux de dire que l'histoire se répète. Qu'il serait plus juste de dire que c'est chacun de nous qui se répète dans l'histoire : chacun la faisant et la refaisant avec sa part de générosité, de solidarité, mais aussi avec sa part de lâcheté, de désir de dominer, avec sa part de soumission et d'acceptation passive.
Et elle n'a plus rien dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gean25gean25   20 janvier 2013
Elle a quatre-vingt-cinq ans et elle parle de ce chemin que, dans ces années de guerre, elle a gravi plusieurs fois par semaine pour aller vers la Suisse, au nez et à la barbe des occupants.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : renseignementsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2162 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre