AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Daniel Sylvestre (Illustrateur)
EAN : 9782896510955
48 pages
Éditeur : La Courte Echelle (06/11/2009)
3.8/5   5 notes
Résumé :

Résumé : On entre ici dans l intimité, celle de Rose, et dans une expérience, celle de l internement. Au fil des pages s entremêlent les questions de Rose, ses mots, ses visages. Rose à l hôpital avec d autres personnalités atypiques. Ou anormales, dirait-on...mais où est la norme? Thèmes : Folie, internement, poésie, adolescence, intimité, société, différence. Genre : Journal in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sachenka
  23 février 2019
Rose derrière le rideau de la folie ou comment démystifier ce mal. C'est une curiosité littéraire. Première surprise, c'est un album, avec des dessins partout (j'y reviendrai plus bas), parfois qui couvrent toute les pages, ne laissant que quelques mots percuter. Deuxième surprise, c'est de la poésie. Bien malgré moi, j'associe encore beaucoup les poèmes aux beaux et jolis sentiments, aux paysages bucoliques, aux actions héroïques d'une autre époque, bref, à quelque chose de précieux. Pourtant, ce n'est pas comme si les classiques possédaient l'exclusivité sur cet art ? Quoique, en écrivant ces mots, je me rends compte que les poètes maudits et Anne Hébert ont écrit un rayon sur des thèmes comme la folie et la violence.
Ainsi donc, Élise Turcotte s'y est mise également. J'ai lu deux ou trois autres de ses oeuvres, des romans. Ce ne fut pas des coups de coeur mais on y propose des personnages à la fois ordinaires (ils pourraient être monsieur ou madame-tout-le-monde) et pas ordinaires (ils se questionnent davantage que monsieur ou madame-tout-le-monde, leur recherche de bonheur leur fait vivre des péripéties inhabituelles). Il y a toujours ce décalage qui fait en sorte que chaque lecture de cette auteure est une aventure en soi.
Avec Rose derrière le rideau de la folie, c'est pareil. On y retrouve Rose, une adolescente qui partage son vécu, son ressenti, ce qu'elle aime et ce qu'elle déteste, les impressions que lui laisse son environement. Ce n'est pas toujours cohérent, linéaire, mais c'est un peu ça le propos. Ainsi, ne cherchez pas d'alexandrins et, s'il y a des rimes, elles ne sont pas riches, surement accidentelles. Et c'est bien ainsi. le reste de l'album comprend aussi des listes (ce qu'elle déteste, ce qui lui fait honte), une traduction d'une chanson, une pétition, une suite de lettres incompréhensibles. C'est peut-être un peu tout ça qu m'a fait réagir vivement au premier coup d'oeil. Puis, je me suis imaginé que ce recueil pourrait être le journal intime de l'adolescente, dans lequel elle gribouille toutes les idées qui lui passent par la tête, ses émotions, ses questions, ses déchirements, les aventures qu'elle vit avec d'autres jeunes qui croisent sa route Julie, Daniel, Trevor, Stéphanie et Cindy, lesquels combattent leur propres démons (trouble obsessionel compulsif, anorexie, automutilation, etc.). Cet album, c'est leur quotidien tel que Rose le perçoit.
Et que dire des dessins de Daniel Sylvestre ? À premier abord, les gribouillis, les formes abstraites, les dessins approximatifs, les collages d'illustrations, tout ce mélange, je le trouvais étrange. Puis, je me suis dit que ça allait avec le propos, avec ces personnages d'adolescents en mal de vivre, aux limites de la raison. Des objets brisés, des animaux décapités, des humains déformés... Certains crieraient «Beurk !», d'autres louangeraient son originalité. Sa marginalité. Peut-être Rose se voit-elle à travers eux ? Peut-être traduisent-ils son malaise tout autant que sa vision du monde ? Dans tous les cas, l'ensemble est très réussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NOISETTE41NOISETTE41   04 septembre 2014
Loin du pavillon des enfants
Qui me rappelle un passé orageux
Je cours dans la petite forêt
En attendant que quelqu'un m'attrape
Me retienne
De tomber encore plus bas
Dans la mire du chasseur
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Élise Turcotte (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élise Turcotte
Hotel Éternité (suite poétique), dit par Élise Turcotte
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
943 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre