AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918194352
Éditeur : Les P'tits Bérets (22/05/2014)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Le père d’Amos vient de rentrer à la maison, après un peu plus de deux ans de déportation. Huit saisons et des poussières. La famille s’habitue à son retour, doucement, en silence. À l’école, les autres
se moquent, disent des horreurs. Alors Amos se bat, rentre de l’école en courant et se réfugie en haut de son arbre. « Si tu ne descends pas, c’est moi qui monte » lui ordonne son père. Commence alors la vie dans l’arbre.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
Kevinaaaa
  22 septembre 2015
Amos est un petit garçon qui vit entouré de sa soeur et de sa mère. Un jour de pluie, il voit arriver chez lui un père absent depuis plus de deux ans, "huit saisons et des poussières" exactement ... Au fil de la lecture et au travers d'indices discrets on comprend la déportation, l'horreur, l'enfermement psychologique, l'isolement, l'incompréhension. Comment rétablir le dialogue avec ce père qui revient de loin ? Une rencontre au sommet d'un arbre qui nous permet de côtoyer la séparation, le chagrin, le non dit mais aussi les retrouvailles et le retour à la vie. Un petit livre bouleversant, une écriture fluide, une prise en main poétique de ce sujet pourtant difficile dans lequel on peut voir deux personnes affectées différemment mais reprenant vie ensemble. Une belle leçon et une belle découverte !
Commenter  J’apprécie          170
Mermere
  29 septembre 2015
Roman lu dans le cadre du Prix des Incorruptibles 2015, sélection CM2-6ème.
Ce petit roman très bref est un vrai petit moment de sensibilité et de tendresse. Une émotion poignante. Peu de texte, peu de discours, tout est dans les sentiments, les non-dits. L'auteur parvient parfaitement à nous attendrir et à nous faire ressentir toute la difficulté pour ceux qui sont revenus vivants des camps de concentration dans leur longue réadaptation à la vie "normale". le sujet est grave mais la narration est simple et bouleversante à la fois. La relation entre Amos et son père est magnifique, notamment leur premier rapprochement, dans le salon, sans un mot, pendant de longues heures, à seulement profiter d'être à côté, ensemble.
Ce petit bijou d'histoire est un gros coup de coeur qui m'a vraiment ému.
Commenter  J’apprécie          93
lathymbabelio
  14 février 2017
C'est l'histoire d'un garçon juif nommé Amos. Il n'a plus vu son père depuis huit saisons car il était dans un camp de concentration. Durant tout ce temps, c'est sa mère qui a pris soin du jeune homme et de sa sœur Sarah. Cette dernière est très espiègle. Amos a souffert de l'absence de son père, et des persécutions qu'il pouvait subir à l'école, notamment à cause de François et Emile, deux enfants qui ont des propos très durs envers leur camarade. Après des mois de douleur, le papa rentre chez lui. Mais comment parler de l'indescriptible, de l'horreur, de l'enfermement et des sévices ?
Par cet album, l'auteur a voulu parler d'un événement historique tragique, tout en s'adressant à un public jeune, pour nous faire comprendre la seconde guerre mondiale.
L'histoire n'est pas facile à comprendre, mais elle est très émouvante. Je conseille ce livre à ceux qui veulent s'intéresser à cette période tragique du passé, à la comprendre, afin que ces événements ne se reproduisent plus. Alors, il ne vous reste plus qu'une chose à faire, lire ce livre !
Sandrino
* * *
C' est l'histoire d'un garçon nommé Amos. Après huit saisons, il voit revenir son père, enlevé par des allemands car il était d'origine juive et envoyé dans un camp de concentration. Après tous ces mois de séquestration, le changement physique est radical. Il est grand, maigre. Mais ce qui est le plus dur, c'est qu'il ne parle plus. Amos et sa sœur, Sarah, vont essayer de lui redonner goût à la vie, et lui apporter l'espoir...
C'est un livre dur, difficile à comprendre, sur ce qui s'est passé pendant la guerre, et surtout le retour des pères après ces mois d'isolement. L'histoire est vraiment triste. Mais je l'ai appréciée, car elle est chaleureuse et attendrissante. Le personnage d'Amos m'a beaucoup intéressé, j'ai aimé sa force et sa détermination.
Olivia
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeslecteursduPuydeslivres
  27 janvier 2017
Un soir, le père d'Amos rentre après 2 ans passés dans des camps de concentration.
Cependant, le père d'Amos ne parle pas, c'est à ça qu'on fait allusion à l'école : les enfants se moquent.
En colère, Amos monte sur la branche du grand arbre.
Que va-t-il se passer ? le père d'Amos va-t-il se mettre à parler ?
J'ai apprécié ce livre car il est à la fois poétique et fascinant.
Je recommande ce livre à tous les lecteurs petits ou grands, débutants ou non.
Marine
Huit saisons et des poussières
C'est l'histoire d'Amos un petit garçon dont le père part à la guerre. La famille ne le revoit plus pendant 2 ans un mois et 16 jours jusqu'au moment où quelqu'un frappe à la porte : c'est son père.
Tout le monde est heureux mais il y a juste un petit détail, c'est que depuis son arrivée il ne parle à personne. Plein d'enfants sont au courant à l'école d'Amos et se moquent de lui. Arrivé chez lui Amos mécontent se réfugie dans son arbre.
Que va-t-il se passer ?
Je n'ai pas aimé ce livre car il était trop triste et la fin n'était pas assez détaillée.
Je conseille ce livre à ceux qui aiment les livres tristes et à ceux qui aiment les fins à imaginer.
Lali

Huit saisons et des poussières, c'est une histoire qui parle d'un petit garçon qui retrouve son père. Quand celui-ci rentre de la guerre, il ne parle plus du tout, alors la soeur du petit garçon dit que le père est un fantôme et même ses copains et copines. Jusqu'au jour où le petit garçon va dans sa cabane…
J'ai bien aimé ce livre parce qu'il se termine bien. Je le conseille aux personnes qui aiment les histoires qui se terminent de façon heureuse.
Solène
Amos est un petit garçon qui vit avec sa famille. Un soir, son père revient d'un très long voyage. Il s'est absenté deux ans, un mois, seize jours. Amos et sa soeur parlent de leur père, sa soeur ne dit que du mal de son père alors que son frère n'en dit que du bien.
J'ai bien aimé ce livre. Je le recommande aux personnes qui aiment l'amour des personnages présents dans cette histoire.
Coralie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          34
Laurany
  30 septembre 2015
Un album qui parle de l'après-guerre, des silences de ceux qui reviennent, des absences de ceux qui ne reviennent pas. Amos est un enfant qui a attendu son père pendant "huit saisons et des poussières"... le jour où il revient enfin, il n'est plus tout à fait le même. Tout n'est pas dit, mais le lecteur comprend que ce père a passé un certain temps "là-bas" dans les camps et que pour le moment, il ne peut pas parler. Amos, le fils, lui raconte ces derniers mois comme pour finalement le relier à ces moments où il n'était pas là. Et puis, suite aux moqueries de certains camarades de classe, Amos cherche refuge pendant quelque jour dans la cabane qu'il avait commencé à construire avec son papa avant la rafle et son père le rejoint. Ce moment de partage suffira au père et au fils de se livrer enfin de tout ce qui leur pèse?
Cet album est comme un message d'espoir et de vie qui pousse ceux qui ont survécu à vivre à nouveau. Un ouvrage de la sélection du prix des incorruptibles Cm2-6e qui peut être un bon moyen de sensibiliser les élèves aux questions de mémoire, de deuil et de souvenirs parfois douloureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (1)
Ricochet   02 septembre 2014
C’est dans l’affection, la tendresse que se dénoue le drame. De l’histoire mondiale à l’histoire individuelle, une leçon humaniste qui vaut pour tous les conflits passés ou présents. Les illustrations d'Anne Montel, fines, hors du temps contribuent à l'universalité du thème.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
LilizLiliz   05 novembre 2015
Le père lève les yeux vers lui, ses yeux gris, ses yeux plein de miel, ses yeux noyés dans le brouillard. Amos ne trouve rien d'autre à lui dire, il a l'impression que sa phrase résonne entre les murs de la cuisine. Il s'approche de son père, s'assoit par terre à ses pieds. Il ne dit rien, il attend. Ça dure des tas de secondes, et puis ça dure des heures très longues. Pas un mot. Juste le souffle du père, près de lui. Un miracle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MermereMermere   01 octobre 2015
Amos s'approche de son père, s'assoit par terre à ses pieds. Il ne dit rien, il attend. Ca dure des tas de secondes, et puis ça dure des heures très longues. Pas un mot. Juste le souffle du père, près de lui. Un miracle.
Commenter  J’apprécie          50
boumabouma   10 mars 2016
Amos et Sarah sont restés longtemps comme ça, immobiles, à écouter leur mère chanter près du feu, à suivre les ombres danser sur le visage de leur père. La mère fermait les yeux, et chantait, et caressait, comme si elle voulait lui rendre en une fois les deux ans d’amour perdus.
Commenter  J’apprécie          30
lecteurs_amuseslecteurs_amuses   24 février 2017
Le soir, à table on ne discute pas beaucoup. Sarah continue de regarder son père < en dessous >, la mère raconte en quelques phrases les histoires du village. Amos mange vite débarrasse, monte vite dans sa chambre. Il pense < Comme ça, je serai plus vite à demain.

Citation choisie par Bella
Commenter  J’apprécie          10
lesgrandsmechantslecteurslesgrandsmechantslecteurs   09 décembre 2016
Depuis Qu'l est rentré le père d'Amos reste la plupart du temps dans le grand fauteuil du salon .Il pose ses mains cuisses et regarde droit devant lui. Il ne fait rien d'autre .Et surtout , il ne parle presque pas .
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Séverine Vidal (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Vidal
Séverine Vidal et Manu Causse
autres livres classés : déportationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Eté, printemps, automne, hiver!!!!!!!!

Comment s’appelle la sœur d’Amos ?

Sarah
Margaux
Liza

6 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Huit saisons et des poussières de Séverine VidalCréer un quiz sur ce livre
. .