AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375080009
324 pages
Éditeur : Filidalo (04/12/2015)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 29 notes)
Résumé :
A Londres, en 1888, Jack the Ripper sévit et des meurtres se succèdent au 13 Devil Street : Peggy Freaks, la trapéziste, tombe dans les escaliers, Douglas Mac Crumble, l'ancien soldat, se noie dans sa baignoire et Edward Church, l'industriel fortuné, est retrouvé pendu dans le grenier...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  22 novembre 2020
À l'ouverture de cette grosse B.D., on a la sensation d'être devant ces maisons pour enfants à plusieurs étages à la façade inexistante. Bienvenue au huis-clos du 13 de la rue du diable ! Au rez-de-chaussée les domestiques de la famille bourgeoise du 1er étage. Au second, un médecin qui fait des expériences étranges. Au dernier étage, sous les combles, un nouveau locataire arrivera et où se dispute des parties de poker. À gauche, un escalier en colimaçon. La lecture se fait sur la double page où le décor, façon théâtre, voit évoluer les personnages. Nous sommes en 1888 dans un immeuble londonien, époque de Jack l'éventreur et comme tous les 111 ans, la tragédie arrive... C'est tellement dense que je pense avoir raté des choses, estomaquée que je suis par la mise en page. La 'mise en scène' de l'incendie et du débordement de la Tamise est grandiose.
Mélange d'historique, polar, fantastique, sans oublier l'humour. À découvrir...
Commenter  J’apprécie          410
Shan_Ze
  24 novembre 2016
En 1888, à Londres, au XIII Devil Street, vivent quelques personnes dans plusieurs appartements. Il y a la haute société avec un couple et leur jeune fille, un docteur, sa femme et son fils juste au-dessus. Au rez-de-chaussée, un couple de domestiques qui s'occupent des gens plus haut. Mais il commence à se passer des choses étranges à cet endroit, des personnes sont tuées, des manifestations surnaturelles ont lieu… Un fantôme hante-t-il les lieux ? Ou serait-ce un meurtrier ? Car c'est à cette même époque, dans la même ville, que se promène le dangereux Jack l'Eventreur…
Une bande dessinée très originale : sur chaque double page, on a une coupe de l'immeuble pour qu'on puisse visualiser à chaque instant les actions de chacun. Au début, ce n'est pas évident, de regarder les moindres petits détails qui comptent pour la suite mais on s'habitue. On fait aussi un petit tour une et deux centaines d'années avant pour découvrir d'autres histoires… Petit à petit, la clarté se fait, on comprend les disparitions et le coupable… le mélange fantastique et policier est intéressant même si le fantastique est trop extravagant, trop démonstratif. Un dessin plein de couleurs et très agréable. Sinon une histoire qui est très vite lue malgré le nombre de pages (320). Un petit clin d'oeil aussi à toutes les personnages célèbres de l'époque (se sont-elles vraiment cotoyées ?)… A voir si Benoit Vieillard a fait d'autres BD aussi fascinantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
LePamplemousse
  12 décembre 2018
Musclez vos bras car cette bande dessinée c'est du lourd !
Non seulement le livre est assez grand et comporte un peu plus de 300 pages, et grâce à la construction originale et aux thèmes abordés, cette bande dessinée se démarque vraiment.
L'histoire se passe à Londres en 1888, et se déroule dans une maison bourgeoise divisée en plusieurs appartements, un par étage, que l'on voit intégralement à chaque page.
On peut donc suivre simultanément ce qui se passe dans chaque logement : celui d'un couple de la haute société, celui d'un médecin et de sa famille, celui des domestiques…
Bien entendu, ces personnes ont des interactions les unes avec les autres et il s'en passe des choses bizarres dans cette demeure : des intrigues, des secrets, des expériences médicales et même du spiritisme.
On y rencontre Conan Doyle ou le peintre Monet en personne, tandis que l'esprit de Jack l'éventreur ou celui de Frankenstein hantent les lieux.
L'intrigue peut paraitre un peu complexe au début, mais tout s'éclaire au fur et à mesure de la lecture.
Une bande dessinée foisonnante de détails qu'on a furieusement envie de relire, car une fois tous les secrets révélés on veut aller rechercher les indices cachés qu'on n'aurait peut-être pas relevés en première lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Vexiana
  30 septembre 2018
XIII Devil Street, une maison patricienne de Londres occupée par plusieurs voisins. Mais quel sombre passé dissimulent ses murs, quels horreurs se cachent encore dans ses recoins secrets.
Au delà des aventures des différents personnages que nous suivons en parallèle sur chaque page (chacune d'entre-elle étant un instantanné de ce qui se passe dans l'ensemble de la maison à un instant précis) la maison elle-même devient presque un personnage dont on apprend l'histoire.
Les personnages sont attachants mais...je n'en dis pas plus! Si l'occasion se présente, n'hésitez pas à vous plonger dans cette BD et de partager les histoires alambiquées des familles Church et Freaks, de rencontrer Conan-Doyle et Barrie, d'apprendre la véritable motivation de Jack l'Enventreur...bref, vous êtes partis pour un long voyage dans l'Angleterre Victorienne! Installez vous confortablement avec une théière (ou un bon whisky) et bon amusement!
Commenter  J’apprécie          160
fleya
  02 août 2018
Une superbe BD! S'il ne devait y avoir qu'un seul mot pour la décrire ... ce serait "originalité".
J'ai eu la chance de rencontrer Benoit Vieillard lors du festival de la BD à Nîmes. C'est d'abord la couverture qui a attiré mon regard, et m'a poussé à feuilleter le pavé (325 pages quand même!). J'ai tout de suite était séduite par le concept! Comme une pièce de théâtre avec plusieurs actes et plusieurs scènes en simultané, la maison se situant au numéro 13 de la Devil Street nous livre ses secrets de façon surprenante.
Autant dire que ce n'est pas une BD qui se lit d'une traite! Déjà qu'en temps normal je scrute le moindre détail de chaque case dans mes lectures, ici, ma curiosité a été assouvie! Que de détails, de clins d'oeil, de jeux! Devil Street m'a conquise et j'espère bien partager mon coup de coeur aux amoureux du neuvième art!
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   22 novembre 2020
- Victoire s’arrose, défaite se noie, en toutes circonstances, bois !
Commenter  J’apprécie          120
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 août 2016
- My goodness ! Mais quelle mouche l'a piqué ?!
- Surtout qu'à cette période de l'année, il n'y a pas l'ombre d'une mouche ?
Commenter  J’apprécie          10
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 août 2016
- Docteur, nous avons besoin urgemment de vos services au rez-de-chaussée !
- Un malade ? Un estropié ?
- Une inondation !
Commenter  J’apprécie          10
fannyvincentfannyvincent   05 janvier 2016
Bonne année 1889 !
Commenter  J’apprécie          61

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1983 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..