AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203020636
Éditeur : KSTR-Casterman (07/10/2009)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 102 notes)
Résumé :
- C'est qui ce mec? C'est ton frère?
- Non.
- C'est ton mec ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
marina53
07 mars 2013
Une très forte amitié unit Francesca et Bruno depuis de longues années. Une amitié si profonde que certains de leurs amis ont bien du mal à savoir exactement si cela ne va pas au-delà. Elle respire la joie de vivre, sort beaucoup avec ses amis, quant à lui, il est plutôt solitaire et aime regarder des DVD seul, dans son appartement. Ils se racontent tout, leurs amours, leurs sorties, leurs études et leurs projets. Francesca rencontre, un jour de shopping avec celui-ci, Enzo et une relation débute alors entre eux. Pour Bruno, cela ne lui pose pas trop de problème mais le jour où ce dernier rencontre quelqu'un, Francesca a du mal à gérer cette situation et doute de la nature de ses propres sentiments vis à vis de lui, surtout que leur relation s'étiole peu à peu...
Bastien Vivès décortique pour notre plus grand plaisir les relations qui peuvent unir deux jeunes gens. Entre amitié profonde et amour sincère, comment bien distinguer la véritable nature des sentiments? Dès les premières pages, on est troublé par cette relation ambiguë et on aimerait savoir exactement ce qu'il en est.
Des dessins épurés et réalistes aux couleurs vivantes, avec des flash-back floutés de toute beauté, Vivès réussit un album empli de jeunesse, d'amitié, d'amour et de bons sentiments.
Une histoire intimiste, tendre, poétique et mélancolique dépeinte avec justesse.
Amitié étroite... j'en suis tombée amoureuse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
LiliGalipette
07 février 2012
Francesca et Bruno sont amis depuis le lycée, peut-être avant. Si Bruno est un peu casanier, un peu gauche, Francesca explose de beauté et de sensualité. Un foulard d'or dans les cheveux et un regard de biche, elle est belle, elle le sait, mais elle accumule un peu trop les conquêtes. Sans cesse à s'appeler, à s'écrire, à se voir, ils ont besoin l'un de l'autre. « Nous revoilà tous les deux célibataires. Demain, on se fait les boutiques. / Si tu veux, mais je sais pas sur ça arrangera grand-chose… / Allez, tu vas voir… On va redevenir inarrêtables. » (p. 35)
Mais l'amitié de Francesca et Bruno suscite les interrogations et les moqueries. Beaucoup ne comprennent pas et voudraient pas assimiler leur relation à du désir non assumé. « C'est qui ce mec ? C'est ton frère ? […] C'est ton ex ? » (p. 60) Peut-être les autres ont-ils raison. Peut-être que les deux amis se sont manqués, qu'ils n'ont pas su transformer l'amitié en amour. Leur relation prend trop de place dans les couples qu'ils tentent de former. Alors ? Alors rien, il ne faut pas chercher à comprendre. Cette histoire, c'est la leur et si elle est si originale, c'est surtout qu'elle est unique.
Après Polina, je découvre cette oeuvre de Bastien Vivès avec une nouvelle et profonde émotion. Les ellipses et les non-dits illustrent la pudeur et l'intimité. Les souvenirs sont dessinés en silhouettes et en estompes, il n'y a que des taches de couleur et il faut éloigner la page pour voir le dessin. Ce sont de vieilles images toujours présentes, mais qui perdent peu à peu de leur consistance.
L'album se referme sur de très belles planches érotiques et tendres. Vous avez dit ambiguïté ? Ce serait trop réducteur. C'est une amitié étroite parce qu'elle laisse peu de place pour autre chose, elle laisse même peu de place à l'amitié elle-même, mais elle lie étroitement deux êtres qui savent ne pas pouvoir se passer l'un de l'autre, même s'ils ne savent pas quelle forme donner à leur attachement.
Un coup de coeur pour cet album, assurément, et un trop plein d'émotions à la fin de la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
MissG
25 mars 2012
Francesca et Bruno ont une relation particulière, c'est le moins que l'on puisse dire, puisqu'ils sont à la fois meilleurs amis, anciens amants, et je les soupçonne fortement amoureux l'un de l'autre.
L'ouverture de ce livre montre le côté résolument actuel et moderne dans lequel Bastien Vivès a décidé de placer son histoire et de faire évoluer ses personnages.
Les premières bulles se focalisent sur les mouvements des lèvres d'une bouche énumérant des questions posées lors d'un casting, questions orientées sur un plan sexuel ("Avez-vous déjà couché le premier soir ?", "Jusqu'où êtes-vous prête à aller pour arriver à vos fins ?", "Avez-vous déjà vu un porno ?").
Le ton du livre est donné, c'est ancré dans le monde actuel où certains jeunes gens ont une vie sentimentale et sexuelle très libre, passent d'un partenaire à l'autre tout en revoyant leurs ex, les choses de l'amour seront donc au coeur de l'histoire.
Et c'est sur un peu plus de 130 pages d'un graphisme magnifique que Bastien Vivès va dérouler l'histoire de ces deux jeunes gens.
La relation entre Francesca et Bruno est ambigüe mais il serait réducteur de la réduire à cela. Ainsi, ce que j'en ai retenu, c'est qu'elle transcende toute autre forme d'attachement, c'est à la fois de l'amitié et de l'amour, les personnages eux-mêmes ne sachant pas très bien comment la définir, ne la comprenant pas forcément totalement, ce qui trouble encore plus leur entourage qui pour le coup, ne sait absolument pas quoi en penser :
"- C'est qui ce mec ? C'est ton frère ?
- Non.
- C'est ton mec ?"
C'est finalement leur histoire et personne d'autre qu'eux n'y a sa place.
La fin est d'ailleurs troublante, l'auteur laisse planer le doute et le lecteur ne sait pas s'ils ont envie ou non de se mettre ensemble pour de bon ou de continuer comme ça, chaque lecteur est libre de choisir la fin qu'il donne à ce livre.
Une fois ce livre en main je n'ai pas pu m'arrêter dans ma lecture tant j'ai été prise par l'histoire, les personnages et la beauté des dessins.
Le style graphique de l'auteur est absolument enchanteur, il a choisi pour les flash-backs de flouter ses dessins, par contre pour les autres scènes ils sont très nets.
Je trouve qu'il a particulièrement bien travaillé graphiquement le personnage de Francesca, elle apporte une certaine lumière par sa présence.
Il y a une forme de sensualité agréable qui se dégage de cet album, la qualité des dessins de Bastien Vivès m'a d'ailleurs souvent fait penser à une mise en scène de film avec des choix qui relèvent de techniques cinématographiques.
Cela contribue à rendre cet album très vivant, en plus d'être extrêmement plaisant à lire.
"Amitié étroite" est une très agréable et très surprenante découverte qui m'a conquise au style graphique de son auteur.
Bastien Vivès, un nom à retenir et un auteur à découvrir.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
liratouva2
24 avril 2013
Une couverture qui flashe, des couleurs vives, des portraits improbables, une certaine nonchalance, impossible de ne pas remarquer cet album d'un auteur qui me séduit et me déçoit tour à tour. J'ai donc cédé une fois de plus devant les couleurs vives et le dessin très particulier de Bastien Vivès.

C'est une histoire simple et relativement banale qui nous est contée ici. le titre parle d'une amitié étroite, celle de deux amis de lycée qui se prolonge. Francesca et Bruno. Ils sont à l'opposé l'un de l'autre. Elle aime sortir. Il est casanier. Elle paraît futile, lui plus sérieux mais ils se disent tout et s'entendent parfaitement. Leurs amis eux-mêmes s'interrogent sur cette amitié si forte. pourtant chacun vit librement de son côté et seuls leurs souvenirs communs les rapprochent. Ils semblent avoir été amants mais ne le sont plus. Francesca s'amourache très facilement mais après chaque déception, c'est à Bruno qu'elle se confie. Celui-ci ne montre aucune jalousie mais lorsque lui-même sort avec une autre jeune fille, c'est Francesca qui se sent mal et ne peut supporter de ne plus le voir o régulièrement. Sont-ils amoureux, le savent-ils eux-mêmes? L'histoire tient à presque rien et surtout à des non-dits, comme toujours chez Vivès. La fin est à la fois osée avec des images fortes de scènes d'amour et en même temps, ce n'en est pas une. Rien n'est fini. Tout continue. On peut tout imaginer.
J'ai bien aimé cette fois, plus en tout cas que Dans mes yeux et que le goût du chlore mais moins que Polina qui reste mon préféré. Ce n'est pas le récit qui m'a plu mais la combinaison des scènes intimistes et du dessin toujours vu d'un point de vue bien particulier et déconcertant. J'ai du mal à m'expliquer à moi-même quel est le charme qui m'attire et me retient chez cet auteur. J'avais dit que je n'avais plus envie de le lire mais c'était une erreur. Je sais que chaque fois que j'en aurai la possibilité je me précipiterai sur un nouvel album pas encore lu. Presque malgré moi, Je suis abonnée à Bastien Vivès. Ce n'est quand même pas une malédiction!
Lien : http://liratouva2.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
zazimuth
09 janvier 2013
On y suit la vie et les sentiments de deux étudiants amis qui se connaissent depuis le collège. Francesca est une belle jeune femme entourée d'un cercle d'amies, qui aime sortir en bande, discuter ensemble de leurs vies, entre deux cours à la faculté. Bruno est beaucoup plus timide, un physique sans doute un peu ingrat, très travailleur, assidu à la bibliothèque. On comprend par des retours en arrière marqués par un graphisme « flou » comment ils ont noué leur amitié au collège, s'entraidant et se protégeant l'un l'autre, à l'écoute, comme frère et soeur, mais sans doute un peu plus. Au fil du livre, Francesca va tomber amoureuse d'un autre homme puis plus tard Bruno à son tour va nouer une relation amoureuse avec une autre jeune femme. Mais, si on comprend assez rapidement dès le début de l'histoire que Bruno est amoureux de son amie d'enfance, Francesca ne découvre combien il compte pour elle qu'au cours de ces semaines où ils se fréquenteront moins souvent du fait de leurs relations respectives.
J'ai vraiment trouvé le traitement des sentiments par ces histoires somme toute assez ordinaires très bien mené et puis le thème parallèle de la beauté physique avec la copine qui passe des castings qui passe en implicite. Une lecture qui laisse la place aux émotions.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MissGMissG25 mars 2012
- Tu viens pas me consoler ?
- Francesca, tu le savais. Tu vas pas me dire que tu pensais que c'était l'homme de ta vie, hein ?
- Mais viens me consoler ! Je suis au bord du suicide ! Je vais mourir.
- Tu veux pas boire ton thé, plutôt ? Hein, Francesca ? T'es chiante, tu sais.
Commenter  J’apprécie          60
LiliGalipetteLiliGalipette07 février 2012
« Nous revoilà tous les deux célibataires. Demain, on se fait les boutiques. / Si tu veux, mais je sais pas sur ça arrangera grand-chose… / Allez, tu vas voir… On va redevenir inarrêtables. » (p. 35)
Commenter  J’apprécie          30
AsilAsil16 juin 2012
- Ecoute, va falloir que tu m'expliques. Hier soir, tu me dis qu'on peut pas se voir car tu as cours ce matin. Je passe devant un café, et t'es avec ce mec.

- Ce mec ? Mais c'est Bruno, attends, t'as pas cru que ...
Commenter  J’apprécie          20
LiliGalipetteLiliGalipette07 février 2012
« C’est qui ce mec ? C’est ton frère ? […] C’est ton ex ? » (p. 60)
Commenter  J’apprécie          40
GregorGregor03 octobre 2011
- Il se passe que les mecs sont vraiment abrutis, et là j'en ai la preuve vivante !
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Bastien Vivès (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bastien Vivès
Après Polina, le nouveau roman graphique de Bastien Vivès ! « Une s?ur », de Bastien Vivès, publié aux Éditions Casterman En librairie
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les bandes dessinées de Bastien Vivès

Un roman graphique sur une danseuse.

Poline
Pauline
Polina

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : Bastien VivèsCréer un quiz sur ce livre
. .