AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755647495
Hugo roman new way (28/05/2020)
3.92/5   84 notes
Résumé :
Une année, neuf événements, neuf chances de... tomber amoureuse ?
Mariages, enterrements, fêtes de fin d'année, quelle que soit l'occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n'a pas trop le choix depuis qu'elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu'elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.
Mais voilà qu'Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
3,92

sur 84 notes
5
16 avis
4
21 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

iris29
  21 janvier 2022
C'est un petit roman Poche, pour adolescents, que j'ai pris uniquement parce que ça parlait de fleurs...
Dans une petite ville américaine, Sophie travaille pour une fleuriste , l'occasion pour elle d'économiser de quoi se payer les frais d'une université new yorkaise. Son rêve : devenir styliste. Et il lui reste une année de lycée pour concrétiser ce projet.
Sa meilleure amie depuis la maternelle, Micah, elle , travaille sur les mêmes évênements, mais côté "cuisine", son père étant traiteur. de sorte qu'elles se croisent à chaque évênement (oirée, mariage, enterrement ) de leur petite communauté. Mais , le père de Micah, voyant que son affaire ne décolle pas (entre autre pour pour cause de racisme, ils sont noirs ) décide, de passer sous la tutelle d'un chef , qui, il y a quelques années , a fait des émisions culinaires . Il espère ainsi avoir davantage de visibilité.
Le chef ne vient pas seul, mais avec son fils, chargé de faire les photos ... Ils passent leur temps à déménager, ces contrats ne durant qu'un an.
Une profonde antipathie se dévellope entre Sophie et ce garçon, qui se verront à chaque évênement (au au total ), elle lui reproche d'être snob.

Toute cette explication professionnelle est assez floue : qui bosse pour qui ?
Sophie se retrouve tout le temps à aider Micah et son père ( traiteurs) , alors qu'elle est censée bosser pour une fleuriste (ce qui permet à l'auteure de la faire rester toute la soirée..), sans que son statut soit clairement énoncé. Pas très légal tout cela. Quand au fils , Andrew , pareil, tout le temps à ces soirées à photographier, donner un coup de main par ci... Mais tout ceci passera probablement comme une lettre à la poste pour une ado, moi, en tant que lectrice -adulte, cela m'a questionné ...
Une autre chose m'a dérangée , qu'après j'ai trouvée charmante, c'est le processus de narration. Andrew, Sophie et Micah, n'existent et ne se rencontrent que le temps de ces soirées ( 9 au total) , de sorte que l'auteure doit raconter , et caser dans ce petit timing, tout ce qu'elle peut comme infomations, sur leurs vies respectives. Au début, cela m'a frustrée ( pas assez d'informations), puis, j'ai trouvé cela original .

J'ai eu beaucoup de mal avec le caractère de l'héroine principale, qui du haut de ses seize ans , se permet de tancer vertement le père d'Andrew au caractère assez difficile, mais qui n'en demeure pas moins un adulte, et un patron, ou un associé du père de sa copine. La relation qu'elle dévellope avec Andrew (attirance/haine) est molle . Sophie passant les soirées à lui trouver tous les pires défauts de la terre, et à se disputer avec lui. Puéril et inintéressant.
C'est une romance qui n'avance pas, et probablement qu'il ne faut pas attendre grand chose de ce côté-là. Rien de palpitant.
Le (petit) charme vient d'ailleurs : des définitions, et paticularités des fleurs qui ouvrent tous les chapîtres, de la famille de Sophie, des déceptions et de la prise de conscience qu'elle a de ses parents : qui est le gentil ? Qui est le fiable ?
Un petit goût de "trop peu", une certaine poésie avec les fleurs, et des adolescents qui bossent comme des adultes pour pouvoir se payer leurs études.
Distrayant, sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
LesJoliesLecturesdePapier
  10 juin 2020
Étant mon tout premier roman écrit de la plume de Kasie West, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre en débutant Cette fois peut-être. le résumé était accrocheur et nous promettait une histoire légère, pleine de douceur et j'étais vraiment impatiente de le dévorer. Je ne regrette pas de m'être plongée dans l'histoire, mais je dois tout de même avouer que c'était très mal parti et j'ai eu peur que cette lecture se révèle être au final une déception.
Le problème n'est pas venu de l'histoire, bien au contraire. J'ai beaucoup aimé la construction du récit et le fait que celui-ci soit découpé en neuf parties. Chaque nouvelle partie correspond à un évènement et elles sont réparties sur la durée d'une année. du coup, on peut facilement dire que les deux protagonistes prennent vraiment leur temps pour apprendre à se connaître, chose qui donne davantage de crédibilité à leur amour naissant et que j'affectionne tout particulièrement. de plus, j'ai adoré l'idée que chaque évènement mette en lumière une fleur différente. Cela ajoute un petit plus à l'histoire et les amateurs de fleur sauront certainement apprécier ce petit clin d'oeil.
Le problème ne vient pas non plus de la plume de Kasie West que j'ai eu grand plaisir à découvrir grâce à ce roman. Il se dégage quelque chose de réconfortant de son écriture, je ne saurais pas trop comment l'expliquer, mais j'ai trouvé que l'auteure aborde des sujets comme la famille ou l'amitié avec énormément d'authenticité et de bienveillance. Maintenant, je comprends pour quelle raison de nombreux lecteurs qualifient les romans de Kasie West de « romans doudous ». Je n'ai pas encore lu ses autres romans, mais Cette fois peut-être est un roman qui donne le sourire et de bonnes pensées positives.
Du coup, si je devais relever un point négatif dans ce roman, ce serait au niveau du personnage de Sophie. J'ai eu énormément de mal à apprécier son personnage et surtout sa personnalité. Certes, elle n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas à remettre à sa place une personne quand cela est nécessaire, seulement voilà, cette qualité devient quelquefois un défaut. Surtout quand c'est une personne qui ne le mérite pas forcément qui en fait injustement les frais. Sophie se montre très virulente dès le départ avec Andrew sans raison valable et je dois dire que ça m'a un peu fâchée de la voir se comporter de la sorte. de plus, le fait qu'elle soit réservée lui donne souvent l'impression d'être froide et hautaine, ce qui en réalité est totalement faux. Heureusement, Sophie évolue tout au long de l'histoire et sa façon de se comporter vis-à-vis d'Andrew s'améliore. C'est un bon point, car je ne pense pas que j'aurais pu continuer à supporter son agressivité.
Concernant le personnage d'Andrew, ce garçon est tout simplement adorable. Alors oui, il peut paraître un peu BCBG quand on ne le connaît pas, cependant, il est très loin d'être un « fils à papa ». Andrew est une personne simple, bienveillante et, qui comme Sophie, vit une situation familiale compliquée. le seul reproche que je pourrais lui faire, c'est qu'il se laisse trop facilement faire par son père ou bien encore par Sophie. J'aurais aimé qu'il ait plus de répondant face aux propos de la jeune fille.
Pour finir, la romance est sans aucun doute l'élément-clé qui a rattrapé le coup. Si elle n'avait pas été présente et si elle n'avait pas été aussi bien approfondie, Cette fois peut-être aurait sûrement été moins bon que ce que j'imaginais. La romance entre Sophie et Andrew a eu le mérite de me tenir en haleine tout au long du roman et on finit par attendre chacune de leurs nouvelles rencontres désespérément. Si au début ils montrent tous deux une animosité l'un envers l'autre, les piques qu'ils s'envoient en permanence par la suite transforment au fur et à mesure cette animosité en une évidente complicité. Sophie et Andrew nous offrent une romance légère, douce et très amusante.
En conclusion, j'ai passé un très agréable moment malgré un début de lecture très incertain. C'est avec délicatesse et objectivité que Kasie West met en lumière des sujets comme la famille, l'amitié, le divorce, les incertitudes professionnelles… Autant de sujets qui nous touchent et qui parlent à chacun d'entre nous. Ajoutez à cela une belle romance aussi touchante que sincère et vous obtiendrez un roman réconfortant qui vous redonnera sans aucun doute le sourire !
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hollischenbooks
  11 avril 2021
Un immense merci aux éditions Hugo New Way pour l'envoi de ce roman et pour m'avoir fait découvrir cette pépite.
Cette histoire est un petit bijoux, poétique, moderne et addictive.
J'étais vraiment impatiente de découvrir cette histoire, déjà parce que le synopsis avait piqué ma curiosité mais aussi parce que j'aime énormément quand les personnages principaux se méprisent au début, j'aime voir leur relation évoluer, se construire au fil des pages.
C'est le premier roman de Kasie West que je lis, et je dois dire que j'ai vraiment été séduite par sa plume délicate, aiguisé par moment et par d'autre empreinte d'une grande douceur. L'auteur a réussi à me captiver, à m'embarquer au fil des pages dans cette petite ville de « campagne » en compagnie de personnages attachants.
Sophie est lycéenne et son rêve est d'aller à New York pour devenir styliste. Pour cela elle travaille dans la fleuristerie de sa ville. Okay c'est pas le job rêver pour son CV, mais les fleurs l'inspirent. Avec son travail, elle participe à divers événement de la ville où elle fleurit les tables et les stands.
C'est ainsi qu'elle va faire la connaissance d'Andrew, aussi beau qu'agaçant. Entre eux on ne peut pas dire que le courant passe et pourtant au fils des évènements qui rythme le récit on va les voir se retrouver, se chercher, se détester et se découvrir...
J'ai beaucoup aimé les personnages, si j'ai trouvé Sophie un peu bornée et obtus dans ses idées, je me suis quand même énormément attachée à elle. J'ai adoré le fait qu'elle n'ait pas la langue dans la poche mais surtout j'ai été sensible aux doutes qu'elle cache au fond d'elle vis à vis de ses projets d'avenir relève une fragilité.
Ce que j'ai aussi adoré c'est que le ressenti de Sophie sur Andrew et le mien sont diamétralement opposés. Si elle le supporte pas au début, moi je l'ai de suite aimé. Je l'ai trouvé touchant, adorable et d'une grande douceur. Vous l'aurez compris Andrew a été mon chouchou lors de ma lecture, je l'ai tellement aimé. J'ai tout aimé en lui, son humour, sa fragilité, et sa solitude dû au nombreux déménagements qu'il a connu tout au long de sa vie.
La relation, qui se tisse entre eux tout au long des divers événements, évolue paisiblement. J'ai adoré leurs joutes verbales mais aussi les petits moments où ils apprennent à se connaître, s'entraident et se soutiennent. La relation évolue lentement, elle prends son temps pour s'installer et ça donne énormément de puissance au récit.
J'ai adoré le côté poétique de cette histoire avec les fleurs, je sais pas vraiment pourquoi mais je trouve que ça donne de l'intensité à l'histoire et surtout un petit côté romantique que j'affectionne beaucoup. Les petits notes sur les fleurs à chaque début de partie sont géniales ! Bref j'ai tout aimé dans cette histoire.
D'ailleurs il faut aussi que je vous parle des personnages secondaires qui sont attachants, bien construits et très présents tout au long de l'histoire. J'ai adoré la meilleure amie de Sophie, Micah, c'est une vraie bouffe d'oxygène. Il y a aussi Jett le père d'Andrew, hautain et pas vraiment sympa, Gunnar le petit frère de Sophie, mignon et aimant et Larissa la maman, qui de prime abord semble un peu déconnectée de la réalité et pourtant elle aime ses enfants si profondément.
Vous l'aurez compris cette lecture a été un joli coup de coeur, et il me tarde de découvrir les autres récits de cette auteur dont j'ai adoré la plume et le style.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
AmelineC
  22 avril 2021
"Cette fois peut-être", c'est l'histoire de Sophie Evans, une fille ambitieuse qui veut croire en ses rêves et qui veut quitter son petit patelin pour vivre la "vraie vie" à New-York. En attendant d'aller à l'université, Sophie met de l'argent de côté en travaillant pour la fleuriste et accessoirement organisatrice d'évènements de la ville. On va la suivre durant tous les évènements de l'année qui animent cette petite ville de campagne. Saint-Valentin, mariage, enterrement, fête nationale, Thanksgiving, Sophie et sa meilleure amie Micah sont toujours là pour assurer les festivités. Mais cette année elle va devoir supporter le fils chéri du nouveau chef de cuisine avec son air arrogant et ses smokings hors de prix.
Oui, cette histoire est simple et prévisible, mais c'était tellement bien. J'ai tout aimé : les personnages, l'ambiance, le découpage du roman etc. Je me suis complètement revue lors de mes premiers petits boulots et de mes premiers crushs qu'on n'ose pas s'avouer (haha). le personnage de Sophie a fait écho en moi car comme elle, j'ai grandi à la campagne et je ne rêvais que de la capitale. Cela a pris 24 ans mais j'ai réalisé mon rêve. J'ai reçu les mêmes remarques blessantes et les incompréhensions des gens qui ne quitteraient leur petit village pour rien au monde. C'est exactement ce que vit Sophie et forcément ça m'a touché plus particulièrement.
Il faut vraiment que je vous parle du découpage particulier du roman. Il est divisé en 9 parties qui correspondent aux 9 évènements de l'année. On est plongé dans l'ambiance des fêtes américaines et j'ai trouvé ça génial. le rythme est dynamique et on a sans cesse hâte de savoir ce que réserve le prochain évènement en termes de rebondissements.
La petite romance enemies to lovers entre Sophie et Andrew est tout ce que j'aime ! Cette histoire nous montre que de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas (le dicton marche dans les deux sens, non ?!). J'ai adoré ces deux personnages dont on comprend bien qu'il y a une attirance qu'ils repoussent en s'envoyant des vacheries à longueur de temps. Vu qu'ils ne se voient qu'aux évènements, l'histoire prend vraiment son temps et ça la rend d'autant plus réaliste.
Encore une fois, j'ai été transportée par la plume fluide et légère de Kasie West. J'ai envie de découvrir toutes ses histoires maintenant. Elle est en train de devenir mon autrice de référence pour les lectures "doudous", légères et sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kimysmile
  14 juin 2020
Une lecture sympathique mais en dessous du précédent je trouve ! J'ai découvert cette autrice par deux fois en à peine une semaine d'intervalle, et c'est donc difficile pour moi de ne pas comparer mes lectures. Mais il faut avouer que ce nouveau titre m'a moins touché, moins embarqué. Attention, j'ai apprécié, ça reste quand même une lecture mignonne qui se lit vite et bien mais par rapport au précédent, celui-ci est un plus lambda je trouve.
Dans cette histoire, on rencontre Sophie, qui rêve d'être styliste et qui travaille chez un fleuriste en attendant d'entrer dans l'école de ses rêves. C'est par ce biais qu'elle va faire la connaissance d'Andrew, le fils du traiteur de la ville. Ces deux-là vont être très souvent confrontés l'un à l'autre vu qu'ils vont se retrouver prestataires de nombreux événements communs. le livre est d'ailleurs divisés en plusieurs parties (si on peut appeler ça comme ça) qui à chaque fois sont des événements où l'entreprise florale et le traiteur participent. Et la mise en page est d'ailleurs sublime (en fait l'objet-livre en tant que tel est magnifique!). J'ai eu un peu de mal à m'attacher aux personnages, surtout à Sophie. Elle ne m'a pas spécialement touchée. du coup, je me sentais un peu détachée de ses ressentis.
Par ailleurs, la plume de Kasie West est fluide, sans prise de tête et il y a une originalité que j'aime particulièrement dans ses récits (même si ce n'est que le deuxième que je lis). Mais j'ose avouer que dans la petite romance – qui prend en fait énormément de place et qui met en scène le fameux ennemies to lovers – il m'a manqué un peu d'alchimie, et de ce petit quelque chose en plus qui m'aurait donné des papillons dans le ventre… Mais voilà, avec le Young adult, qui n'est pas mon genre de prédilection, il faut parvenir à m'accrocher dès le départ et l'autrice y était davantage parvenue avec L'amour, la vie et ma liste.
Bref, pas un roman marquant pour moi mais du positif tout de même !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   21 janvier 2022
Le mariage Johnson/Eller

Rose : de loin, la fleur la plus reconnaissable et la plus populaire. C'est peut-être son parfum enivrant ou sa texture veloutée qui inspirent à des centaines de poètes son association à l'amour et la beauté, mais quoi qu'il en soit, la rose est très surtfaite, comme les termes qui lui sont associés. Les gens semblent toujours oublier les épines.
Commenter  J’apprécie          70
KimysmileKimysmile   12 juin 2020
Lys : avec sa grande fleur en forme de trompette, le lys semble vouloir annoncer sa présence depuis les toits. Et pourtant, on dit que le lys symbolise l'âme quittant cette vie pour être rendue à l'innocence. Je ne sais pas trop qui a décidé, un beau jour, quelle fleur symboliserait quoi, mais le lys à tiré la courte paille. Au lieu de faire sonner sa trompette aux fêtes et anniversaires, il est obligé d'assister à tout plein d'enterrements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesJoliesLecturesdePapierLesJoliesLecturesdePapier   07 juin 2020
Peut-être qu’il me brisera le cœur, peut-être qu’il deviendra l’amour de ma vie et peut-être que je n’ai pas besoin de le savoir tout de suite, juste d’en profiter. Je peux flotter dans les airs, danser dans les nuages vêtue d’une robe bouffante argentée.
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   08 juin 2020
Je ne me suis jamais sentie à ma place, ici, dans ma petite ville. Comme un impair superflu. Je crois que c’est parce que je ne m’intègre pas dans ce décor. J’appartiens à un endroit plein d’animation et d’énergie créatrice. Quand je partirai à l’université, je m’en suis convaincue, je trouverai enfin ma place, mes pairs. Mais en regardant toutes les photos d’Andrew, en lui parlant, en observant son assurance de citoyen du monde, je me rends compte que, toutes ces années, je me suis peut-être menti à moi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BooksbookmarksBooksbookmarks   23 mai 2020
Tournesol : en poussant, les tournesols tournent leur face pour suivre le soleil tout au long de la journée. Donc, si une mère est comme le soleil, et son enfant comme la fleur… eh bien l’analogie parle d’elle-même. Les mères, c’est super important.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Kasie West (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kasie West
Si vous gagniez à la loterie et deveniez immensément riche, vous feriez quoi ?! Découvrez le destin incroyable de Maddie dans le nouveau roman Young Adult de Kasie West ! http://www.hugonewway.fr/luckyinlove/
autres livres classés : fleursVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4476 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre