AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Frédéric Serva (Traducteur)
ISBN : 2290044296
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Alis rêve de danser. Elle rêve de devenir la reine des claquettes dans une vraie comédie musicale. "Mais réveille-toi, ma pauvre petite :" lui dit Tom.
Car à Hollywood, il y a longtemps qu'on ne tourne plus de films, qu'on n'emploie plus d'acteurs. Depuis la révolution infographique, on ne fait plus que des remakes. On prend les vieux films et on les censure, ou on les trafique. Et c'est ainsi que Marilyn Monroe donne la réplique à Tom Cruise ou que... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Otlet
  11 décembre 2018
En 1987, à l'occasion du centenaire de l'Institut Canadien des Ingénieurs, les informaticiens Daniel et Nadia Thalmann réalisent le court-métrage Rendez-vous à Montréal dans lequel des modélisations de Marilyn Monroe et Humphrey Bogart discutent et se prennent la main autour d'un cocktail.
En 1989, le film Abyss de James Cameron propose une intéraction entre des acteurs réels et un pseudopode en eau de mer doté d'un visage capable d'expressions faciales. Deux ans plus tard, dans Terminator 2, le même Cameron explore, avec son T-1000 en métal liquide, les multiples possibilités offertes par le morphing.
En 1993, Steven Spielberg ressuscite les dinosaures, à l'aide d'un moustique pris dans l'ambre, de quelques brins d'ADN de batraciens et surtout de l'énorme prouesse infographique d'ILM.
En 1994, à cause de la mort accidentelle de Brandon Lee, survenue avant la fin du tournage de The Crow, Alex Proyas est obligé d'incruster numériquement le visage de l'acteur sur le corps d'une doublure, pour le besoin d'une scène restée inachevée. 
____________________
Tandis que se met en place cette révolution numérique, Connie Willis extrapole un Hollywood futur dont la production ne se cantonnerait plus qu'à des remakes ou des suites de classiques (anciens ou modernes), puisés dans son immense catalogue et interprétés uniquement par des stars extraites de leurs films originaux ou des doublures incrustées par la magie de l'art infographique. Naviguant dans un univers de débauche digne de l'Âge d'Or des grands studios, décrit par Kenneth Anger dans Hollywood Babylone, Tom, un étudiant cinématicien embauché pour nettoyer numériquement des pellicules de toute trace ou allusion à l'alcool, rencontre Alis, actrice en herbe qui rêve de danser "pour de vrai" dans une comédie musicale.     
Un tel point de départ offrait donc de multiples angles d'approche : réflexion sur l'avenir d'une industrie cinématographique en proie à une véritable frénésie technologique, mais aussi sur la propension éternelle d'Hollywood à dévoyer le talent de ceux qui travaillent pour lui, interrogation sur le rôle de l'imitation dans la création artistique (antique débat !) et enfin histoire d'amour nouée autour d'une fascination commune pour le 7e Art. Toutes ces pistes, Remake les explore... en surface. Articulant son récit autour des images obsédantes de Fred Astaire et Eleanor Powell dansant sur Begin The Beguine, Connie Willis finit par perdre Tom, Alis et son lecteur dans les brumes électriques d'une narration décousue, saturée de références cinématographiques qui la réserve à un public d'amateurs, et que vient encore alourdir une intrigue dispensable de voyages temporels. 
Sans aller jusqu'à parler de bide, on se dit que cette histoire aurait méritée, soit d'être raccourcie en une nouvelle percutante, soit d'être approfondie pour aboutir à un développement plus approfondi et surtout plus digeste. En l'état, Remake reste un collage généreux, mais maladroit, à mi-chemin entre SF et satire absurde mâtinée de cyberpunk. En littérature, comme en cinéma, on appelle ça une réussite en demi-teinte.
 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maltese
  24 novembre 2010
Hollywood, 2018.
La Mecque du cinéma n'est plus celle que l'on connaît, tout simplement parce que le cinéma n'est plus. En effet, grâce à la numérisation et aux nouvelles techniques, on ne tourne plus de films mais on élabore des remakes et autres montages. Les techniciens peuvent ainsi faire jouer dans le même film Marilyn Monroe, Fred Astaire et River Phoenix si bon leur semble (et si les cadors des studios le demandent).
Dans cette univers si proche du notre, Tom est chargé d'effacer au sein des anciens films toutes les traces d'alcool, de tabac et autres drogues qui créent une dépendance.
Au cours d'une réception, où se côtoient starlettes et autres producteurs, et dans laquelle les drogues de tout genre circulent en toute liberté, Tom va rencontrer Alis, une jeune femme qui rêve de danser dans une comédie musicale et cherche un professeur de danse.
Les deux personnages vont se perdre de vue et se retrouver à plusieurs reprises, et chacun sera obnubilé par sa propre passion: Tom ne peut s'empêcher de penser à Alis, et celle-ci à la danse.
Le roman de Connie Willis se déroule comme un film et montre un réel amour de l'auteur pour le cinéma (et une très solide culture). Les références sont très nombreuses et confèrent au roman un aspect ludique.
Il s'agit également d'une love story, qui peut paraître finalement banale, mais est tout entière portée par le talent de l'auteur qui met en place un futur proche parfaitement crédible, des personnages très attachants, et montre une intelligence et une subtilité qui font de "Remake" une oeuvre très originale.
Et le milieu hollywoodien, qui ne pense qu'à l'apparence et se complaît hypocritement dans le politiquement correct (comme en grande partie notre société occidentale), ce milieu, donc, est ici allègrement égratigné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hellrick
  07 août 2018
Dans un futur proche, à Hollywood, une jeune femme, Alis, rêve de participer à des comédies musicales, à danser et faire des claquettes. Mais les temps ont changés et Hollywood ne produit plus de nouveautés depuis longtemps. On se contente de remakes infographiques. On prend des vieux films, on les digitalise, on les traficote,…Les stars d'antan sont de plus en plus starifiées, Marylin Monroe tourne plein de « nouveaux » films et y donne la réplique à Chaplin, Tom Cruise ou River Phoenix. A condition bien sûr que les avocats des défunts parviennent à s'entendre.
Tom est un de ses spécialistes du remake. Il accepte aussi un boulot bien payé qui consiste à nettoyer toutes ces vieilleries de leur contenus offensants. On coupe les scènes où l'on voit des gens fumer, prendre de la drogue, boire de l'alcool. La pression des groupes de vertu est si forte…Un jour, en visionnant un Fred Astaire datant de 1949, Tom tombe sur Alis. Impossible ? Peut-être pas…
De cette love story classique entre une apprentie actrice et un « censeur virtuel », Connie Willis tire une oeuvre très originale et pétrie de références cinématographiques. L'opposition entre la vie dépravée des protagonistes (toujours vautrés dans le sexe, la drogue et l'alcool) et leur boulot de censure (la moindre allusion à ces substances doit être éliminées des films) parait quelque peu excessive mais, au final, l'actualité récente dans le domaine du politiquement correct confère à ce REMAKE (écrit en 1994) une portée prophétique indéniable.
Stars d'antan digitalisée, acteurs virtuels, programmes informatiques, logiciel de montages, effets spéciaux et, bien sûr, copyright (bonjour le pognon !) permettent toutes les innovations et la sortie de nouveaux films qui ne sont, en réalité, que des remakes / relectures modifiés d'anciennes productions complètement oubliées et que plus personne ne regarde. Hollywood applique simplement au média cinéma le principe du sampling musical au point de créer des « oeuvres originales » à partir d'éléments épars, collant le visage de la maitresse d'un producteur en vogue sur une comédienne de jadis ou faisant se rencontrer les idoles d'antan pour la plus grande joie des touristes qui viennent ensuite visiter l'usine à rêves.
Lauréate du Locus (dans la catégorie « roman court »), Willis prouve avec cette histoire à la pagination restreinte (200 pages) qu'elle peut livrer de grandes réussites sans s'appesantir sur des centaines de pages (défaut principal de ses titres les plus connus comme SANS PARLER DU CHIEN ou LE GRAND LIVRE).
Une excellente lecture (nominé pour le Hugo) qui combine tous les éléments de la bonne science-fiction : univers spéculatif à la fois différent et très proche du notre, humour, références, intrigue intelligente et conclusion donnant volontiers une coloration merveilleuse (dans le sens du sense of wonder anglo saxon) à une dystopie cyberpunk de haut vol. Chaudement recommandé !

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
temps-de-livres
  02 mars 2013
Hollywood n'est plus ce qu'elle était. La technologie permet désormais de faire côtoyer Charlie Chaplin et Tom Cruise, Fred Astaire et Tom Hanks. Les films sont remontés, censurés, nettoyés selon le bon vouloir des studios. Tom fait partie des "nettoyeurs". Il connaît tous les genres, tous les films. Alors quand il rencontre Alis, qui veut danser dans une comédie musicale, il lui dit que c'est impossible. Sauf si...
Connie Willis est une auteure reconnue de science-fiction. Onze prix Hugo, sept prix Nebula et onze prix Locus parsèment sa fructueuse carrière. Publié en 1995 (1997 pour la présente édition), Remake est un roman qui est étonnamment prospectif. Ecrit il y a près de vingt ans, il montre le système hollywoodien d'aujourd'hui : vendre du rêve, être politiquement correct, avoir le pouvoir total sur le film. Si les spectateurs y croient encore, tant mieux. A l'heure où les studios d'effets spéciaux sont en fragilité économique, alors qu'ils fournissent de plus en plus de plans truqués, ça fait réfléchir.
Mais Remake c'est aussi une critique de ce qui se passe derrière les caméras. le personnage principal, Tom, travaille pour la ILMGM (ILM-MGM). Lui n'est que drogué et alcoolique notoire. IL est chargé de censurer tout film où on trouve tabac, alcool ou drogue. Si le scénario devient incompréhensible tant pis. Si les acteurs sont au chômage, beaucoup de personnes pensent pouvoir percer. A chaque réception de studio, de nouvelles Marilyn, Jean Harlow se présentent. Au mieux elles permettront un remake, au pire, elles finiront sur le trottoir. Pourquoi s'embêter alors que l'infographie permet de gommer, couper, rajouter tout ce qu'on désire ?
Remake c'est aussi un magnifique chant d'amour envers le cinéma. A travers sa construction (pré-générique, générique, mouvements de caméras, etc.), ses nombreuses références et ses deux personnages Tom et Alis. Si Tom doit "nettoyer" les films, c'est pour se nourrir, mais il connaît tous les films, tous les dialogues. Quant à Alis, elle ne connaît pas tout, uniquement le genre particulier qu'est la comédie musicale. Au point de vouloir danser avec les acteurs. Si la chose est rendue possible via l'infographie (on remplace les têtes des actrices), Alis ne veut pas faire ainsi. Elle veut danser AVEC les acteurs. Un rêve impossible.
Remake est un court roman remarquable. Construit comme un long-métrage avec de nombreuses références (tout styles, toutes époques confondues). Il aborde le problème du pouvoir des studios, de cette usine à rêve tout en comptant une double histoire d'amour : celle du cinéma et de Tom et Alis.
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Connie Willis (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Connie Willis
Blitz : L'intégrale de Connie Willis aux éditions Bragelonne
Oxford, futur proche. L'université est définitivement dépoussiérée : historien est devenu un métier à haut risque. Car désormais, pour étudier le passé, il faut le vivre. Littéralement. Michael Davies se prépare pour Pearl Harbor, Merope Ward est aux prises avec une volée d'enfants évacués en 1940, Polly Churchill sera vendeuse en plein coeur du Blitz, et le jeune Colin Templer irait n'importe où, n'importe quand, pour Polly... Ils seront aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale. Une aubaine pour des historiens, sauf que les bombes qui tombent sont bien réelles et une mort soudaine les guette à tout moment. Sans parler de ce sentiment grandissant que L Histoire elle-même est en train de dérailler. Et si, finalement, il était possible de changer le passé ?
Vous pouvez commander Blitz : l?intégrale sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2682 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre