AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203097159
Éditeur : Casterman (17/01/2018)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Tannhauser, Carla, Bors et Amparo sont arrivés à Malte sur le dernier bateau à forcer le blocus. Désormais, ils ne peuvent plus quitter l'île assiégée par les troupes de Soliman alors que les chevaliers de l'Ordre sont en sous-nombre. Au coeur des combats, Mathias tente de mener à bien ses missions : infiltrer le front turc, retrouver le fils de Carla et planifier leur évasion.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  23 janvier 2018
Ce tome 2 intitulé "Orlandu" continue l'adapter le roman historique best-seller de Tim Willocks. Nous sommes toujours au siège de Malte en 1565, et Chrétiens et Musulmans continuent à se massacrer les uns les autres au nom de Dieu tandis que le Diable se lole sur les tombes des uns et des autres...
Il y a le bruit et la fureur certes, mais nous sommes d'abord et avant tout dans un comédie humaine (ou plutôt une tragédie humaine devrait-on dire) : Tannhauser, Orlandu, Carla et Amparo sont à la recherche de la famille qu'ils ont perdu, voire qu'il n'ont jamais eu, mais on a aussi Bohort qui voit sa loyauté mis à rude épreuve, le devshirné dépressif qui prend le nom de Nicodémus en revenant dans le giron du Christ, l'intransigeant Père Lazaro qui laisse souffrir femmes et hommes au nom de la tradition, le damné Angelu prisonnier de sa propre chaire, Don Ignazio un patriarche haineux tyran de ses descendants, ou le chirurgien Jurien de Lyon qui sauve des vies là où les siens en détruisent... En restera-t-il un seul en vie à la fin du carnage ? Un seul d'entre eux pourra-t-il échapper à cet enfer sur terre créé par les homme au nom de la religion ?
L'adolescent orphelin Orlandu n'a jamais connu rien d'autre que Malte, et il est persuadé qu'il n'a rien fait et qu'il ne fera jamais rien de sa vie... Pour lui donner un sens il choisit la mort en rejoignant les kamikazes qui vont défendre jusqu'à la mort le Fort Saint-Elme, et c'est sans hésiter que Mattias Tannhäuser plonge au coeur de la folie pour l'en ramener... Mais est-ce seulement possible pour l'homme qui l'espace de quelques jours pense avoir trouvé un fils et l'adolescent qui l'espace de quelques jours pense avoir trouvé un père ???.
Sur le fond une excellente adaptation d'un excellent roman. Mais ici je suis un peu énervé contre le dessinateur : pourquoi développer un bon découpage et une belle colorisation qui font alterner l'intime, l'épique et le tragique en faisant la part belle à des scènes de guerre dantesques si c'est pour qu'il y ait autant de laisser-aller dans les détails, les précisions et les finitions, surtout au niveau des personnages... Il faut se ressaisir avant que la qualité globale des graphismes n'en pâtissent irrémédiablement dans les tome 3 et 4, sinon je vais n'énerver pour de bon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
tchouk-tchouk-nougat
  28 janvier 2018
La bataille pour Malte commence : l'armée chrétienne sur son rocher contre les milliers de turcs. Un combat perdu d'avance, des morts par centaines... Mais Mattias Tannhauser continue d'espérer qu'il retrouvera le fils de la comtesse Carla de la Penautier et qu'il s'échappera de cet enfer.
Ce deuxième tome étale ses batailles furieuses comme des moments d'intimité d'une grande douceurs. L'histoire est enlevée, la tension ne cesse de monter crescendo en même temps que les combats se font plus désespérés et le chemin de la retraite toujours plus étroit. Et si c'est sans surprise que l'on apprend l'identité du fils tant recherché, c'est avec intérêt que l'on suit la complicité naissance et paternelle entre lui et Mattias.
80 pages d'un album riche, qui offre quelques magnifiques pages entières. Qu'elle est belle cette page 14où Orlandu regarde le coucher de soleil derrière fort St-Elme!
Commenter  J’apprécie          130
MarquePage
  18 février 2018
Un deuxième tome digne du premier.
Une histoire très prenante sur fond de guerre et de religion avec de l'action et de la tension. Mais aussi des histoires personnelles, plus tendres et profondes. Tout ça dans le beau décor de Malte au XVIème siècle.
Ces 80 pages se lisent comme on boit du petit lait, alternant douceur des relations et violences des combats.
Les personnages sont très attachants, assez complexes et très différents. On les voit évoluer. Ils apportent du coup tous quelque chose de varier.
On sent que la suite aura un nouveau tournant.
Je ne suis pas fan des dessins. Ils nous livrent tout de même des belles pages complètes sur les combats, de beaux visages. Malgré que ça ne soit pas toujours constant.
Ca sera avec beaucoup de plaisir que je découvrirais les deux derniers tomes.
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (2)
Sceneario   23 février 2018
Un deuxième épisode somme toute intéressant à suivre malgré semble-t-il une petite baisse de régime, certes non préjudiciable à l’ensemble.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   15 février 2018
L’un des plus grands sièges de l’Histoire sert de cadre à ce récit épique, haut en couleur et aux personnages forts. Luc Jacamon, jusqu’alors catalogué comme excellent dessinateur de polars, réussit de belle manière son entrée dans la bande dessinée historique.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   28 janvier 2018
-"Je suis venu à malte, non pour ses richesses, mais pour sauver mon âme", ainsi c'est ta création?
-Oui, à partir de quarante-neuf pièces d'or.
-Tu as transformé quelque chose de bas en quelque chose beau. Il n'y a pas de plus haute magie!
Commenter  J’apprécie          30
AlfaricAlfaric   21 janvier 2018
Pour briser le cœur d'un turc, vous devrez endurcir le vôtre au-delà de toute mesure !
Commenter  J’apprécie          90
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   28 janvier 2018
La tristesse n'est jamais mauvaise, elle est le miroir du bonheur.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Tim Willocks (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tim Willocks
https://www.librairiedialogues.fr/livre/9946891-la-religion-tannhauser-tim-willocks-casterman Dédicace d Tim Willocks, Luc Jacamon et Benjamin Legrand à la librairie Dialogues à Brest, à l'occasion de la parution de l'adaptation du roman "La religion" en bande dessinée aux éditions Casterman, tome 1 - Tannhauser. Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
autres livres classés : malteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

11 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre