AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213637768
Éditeur : Fayard (26/08/2009)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
A seize ans, on m'a embarqué dans un camion et je me suis retrouvé dans un camp d'entraînement islamiste. Il y avait une fille, Laya. Une fanatique, une rebelle. Elle était séduisante. Elle ressemblait à ma cousine Sultana, celle qui criait « Suce-moi les seins ! Suce-moi le sein ! » quand nous faisions l'amour. Sauf que Laya ne voulait pas faire l'amour avec moi. Elle préférait écouter mes histoires. Le soir, nous fumions le haschich et je racontais. Parfois, des t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
aouatef79
  13 février 2018
J ' ai trouvé la lecture de ce roman d' Amin Zaoui ennuyeuse et pas intéressante du tout . J' ai pris sur moi d' aller jus qu' au terme du récit . Ce dernier ne m' a pas emballé du tout .Lisant la quatrième de couverture , j' ai été malgré moi attiré par ce que je pourrai découvrir dans le récit . Ce dernier
est plat , terne et mièvre . C' est un livre à oublier . C' est mon opinion sur ce roman qu' une fois terminé j' oublierai .
Ce livre est intitulé :"La chambre de la vierge impure "et non
citation .
Commenter  J’apprécie          140
tulisquoi
  03 juin 2011
Aïlane a 16 ans quand sa mère l'envoie acheter un pain de sucre pour les invités qui viennent d'arriver… Il ne reviendra qu'au bout de 13 ans, le 11 septembre 2001. Embarqué, un peu par hasard dans un camp d'entraînement islamiste, ce n'est pas de guerre ou de religion qu'il va nous parler, ou si peu. Pour Laya, présente aussi au camps, il va dérouler l'histoire de sa famille, l'accommodant ou la réécrivant, au fur et à mesure des nuits et du haschich fumé.
Il y a des figures fortes dans cette famille : le père tout d'abord, un fou, enfin un poète, mais «poète et fou, c'est pareil». Il a décidé de traduire le Coran en berbère pour sa deuxième femme Chehla, une hérésie selon certains qui le condamnent pour cela. Il y a aussi Rokia, la tante, qui selon les versions serait à la tête d'un réseau de prostituées à Istanbul, marié à un poète ou peut-être bien morte avant même d'avoir franchi les limites de son village. Et puis, il y a cette cousine Sultana, celle qui, dès les premières pages du livre, crie ce « Suce-moi les seins ! Suce-moi le sein ! » Enfin, il y a aussi le faux Aïlane, celui qui aurait pris la place de cet Aïlane enfermé dans les camps…
(lire la suite...)
Lien : http://www.tulisquoi.net/la-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zeropointu
  09 septembre 2010
Le style Zaoui que j'ai découvert ici pour la deuxième fois (après la lecture d'une nouvelle paru dans la collectif Miniatures Nouvelles d'Algérie) est imprégné de sexualité. « Suce-moi les seins, suce-moi le sein ! » lit-on dans les premières lignes de ce roman. Ce n'est pas un roman pornographique comme pourraient le penser certains mal rasés, et d'autres arabophones, hypocritement prudes, raisons pour laquelle l'oeuvre en arabe de Zaoui est introuvable.
Lien : http://djbeltounes.wordpress..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
aouatef79aouatef79   13 février 2018
J ' ai pris ma dose de cigarettes .J ' ai relu pour la huitième fois Othello de
Shakespeare . Ce soir , j' ai comme une faiblesse romantique , j' ai envie de
voir Laya , de serrer son petit corps d' oiseau dans mes bras . J' ai senti la fin .
Commenter  J’apprécie          60
aouatef79aouatef79   08 novembre 2018
L'amour est la seule religion qui fait naître ses prophètes ; les autres religions nous en héritons avec leurs prophètes .
Commenter  J’apprécie          120
lounahelali2019lounahelali2019   19 juillet 2019
Mon père me disait : " Quand on aime une femme , on parvient rapidement et facilement à parler et à défaire les secrets de sa langue . " La langue est une femme. L'amour d'une femme se réveille dans la fascination de la voix . Les cordes vocales resterons les menottes les plus dures . On est attiré et excité par le pouvoir de la voix . L'oreille sollicite et provoque le coeur avant l'oeil .
Commenter  J’apprécie          20
aouatef79aouatef79   13 février 2018
On aime par ce qu' on aime . Il n' y a aucune raison raisonnable pour aimer .
Commenter  J’apprécie          70
lounahelali2019lounahelali2019   19 juillet 2019
" personne ne peut fuir son coeur , qu'il soit ensommeillée ou réveillé , ni son ombre cachée derrière un nuage d'été mensonger. Salman le Grand disait : " chez le voyageur chaque jour porte en lui son sel et son éternité absolue " . Ainsi dit Ailane : " chaque jour est fait pour être vécu, mordu ou pour quitter ce monde-abîme . "
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature algérienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3447 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre