Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266148524
Éditeur : Pocket (2006)


Note moyenne : 3.36/5 (sur 1455 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Si la vie offrait à Arthur et à Lauren une seconde chance de se revoir, sauraient-ils prendre tous les risques pour la saisir? Avec cette comédie romantique, Marc Levy retrouve les personnages de son premier roman, "Et si c'était vrai...", et nous entraîne dans une nouv... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (107)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 1.00/5
    Par Bibliolibra, le 08 décembre 2011

    Bibliolibra
    Pourquoi? Mais pourquoi donc cette suite?
    Fade, fade et refade... Je parle notamment de l'histoire. Niveau style,on retrouve bien le Marc Levy de Et si c'était vrai avec sa petite pointe d'humour qui, je crois, est la seule chose qui me plait vraiment dans ses livres.
    En ce qui me concerne, j'aurais mieux fait d'enfermer ma curiosité dans la cave de mon voisin et jeter la clé dans les toilettes pour ne rester que sur la fin de Et si c'était vrai... Laquelle laisse place à l'imagination et à la question "Mais! Que va-t-il se passer ensuite?" Une fin qui réhausse un peu le niveau de son roman car on ne s'y attend pas (ou pas vraiment si comme moi vous n'avez pas fait l'erreur de lire la fin en premier, c'est une mauvaise manie qui pour le coup m'a bien desservie, bien fait pour moi!)...
    Mais non! Il a fallu qu'il fasse une suite (et bien sur que je la lise...) et qu'il finisse l'histoire en beauté..! Limite: "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"... Une fin clichée comme je ne les aime plus... Une fin clichée qui m'exaspère et qui brise ce petit mystère qu'il avait su si bien mettre en place à la fin de son premier roman. Comme une bombe.
    Enfin, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même me direz-vous! Je n'avais qu'à me garder de lire la suite... Arf! Cette stupide curiosité... Elle me perdra un jour.

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par claudia_tros_cool, le 17 juin 2012

    claudia_tros_cool
    Je dois être l'une des seul à avoir aimé cette suite presque plus que le premier roman. Bon d'accord c'est vrai que c'est lent et ça décrit geste par geste ce que chacun font de leur côté mais ça marche et je comprends pourquoi l'auteur a fait ça. Il faut aussi admettre que Arthur qui se retrouve dans un état pas possible à cause d'un side car ça prend peut être de trop grande proportion je veux dire qu'il comate les trois quart du livre. Je sais que ça ne plaira pas à grand monde mais le fait qu'il y ai une suite ou Arthur n'a rien révélé ou Lauren ne se souvient de rien ou quatre ans passent sans qu'ils je se passent rie, ( Oula c'est long quatre ans) ça me semble plus réaliste que si elle s'était rappelé de tout et de suite le Happy ending super facile. Avec Vous revoir on comprends que ce n'est pas facile de garder la femme qu'on a aimé dans un moment invraisemblable, qu'il faut surmonter et briser des secrets pour ou parfois faire des sacrifices. Certes tout ça enlève la magie que nous laisse supposer la jolie fin à chute de Et si c'était vrai et certains passages de Vous revoir sont vraiment beaucoup basé sur un hasard osé mais j'ai aimé ce livre et retrouver les personnage du premier roman de Lévy que j'avais déjà apprecié
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Tchippy, le 28 décembre 2011

    Tchippy
    J'avais beaucoup aimé la première partie de cette histoire, Et si c'était vrai…, alors je me suis dit : après tout, pourquoi pas !
    J'aurais mieux fait de rester chez moi sur ce coup-là…
    Je suppose que pris tout seul et indépendamment du premier tome, Vous revoir n'est pas trop mal, mais là, le cœur encore tout chaud de Et si c'était vrai, tomber dans le mélo, de téléphoné et le remixé, ça refroidit… Les personnages n'ont pas changé, ce sont toujours les mêmes, sauf qu'avec le temps ils sont devenu plus ternes, moins poignants et moins réalistes. Quand à l'intrigue, elle est digne d'un mauvais téléfilm ! Je ne veux pas trop en parler pour ne pas faire de spoiler, mais tout est couru d'avance, et c'est très dommage.
    D'autant plus que quelques pistes intéressantes sont dévoilées au cours de la lecture et ne sont pas plus explorées que ça, ce qui donne une apparence très brouillonne au résultat final.
    De plus, la narration à plusieurs voix, avec des mini-flashes comme on pourrait le voir au cinéma, tout cela déconcerte par rapport au premier opus, centré sur Arthur (puis plus tard sur sa relation avec Lauren).
    C'est à ce demander ce que les amours de Paul viennent s'étaler sous nos yeux déroutés… On s'en fout, mon grand, c'est Arthur ton héros, c'est lui qui raconte l'histoire, du moins ça l'était jusqu'à présent, et c'est du Arthur qu'on veut, pas un embrouillamini d'amis, de médecins, de policiers et jeunes filles en fleur, dont chacun a un point de vue bien précis sur tout ce qui se passe…
    D'un autre côté, on reconnait bien le style Lévy, avec ses dialogues parfois un peu brusques entre gens qui ne peuvent pas se dire combien ils s'aiment, ses petites phrases qui font mouche à chaque fois et donnent la chair de poule…
    Au final, je conseillerais Vous revoir aux fans de Marc Levy, bien sûr, mais aussi à tous ceux qui recherchent un peu de légèreté dans leurs lectures sans passer par des histoires compliquées, bref, aux lecteurs de romans de plage (même si je n'aime pas ce terme). Mais sous réserve de ne pas avoir lu Et si c'était vrai, au risque de subir une immense déception.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

  • Par maryne2410, le 21 mars 2010

    maryne2410
    Je reprendrerai la phrase de Well-read-kid : "cette suite "inutile" et "décevante" .
    Suite commerciale, ratée. C'est comme les films qui font de beaux succés au cinéma, on leur fait des suites histoire de ramasser encore plus d'argent et à chaque fois les spectateurs sont déçus.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Softymel, le 30 décembre 2012

    Softymel
    J'ai beaucoup hésité à lire ce livre, car je trouve que "Et si c'était vrai" n'appelait pas vraiment une suite... et j'avais raison!
    Plus qu'une suite, ce livre est une pâle copie du précédent... l'histoire ne présente aucun intérêt, le personnage principal, Arthur, est fade, et j'ai trouvé l'écriture bâclée.
    Je comprend bien qu'après le succès commercial de "Et si c'était vrai", il y avait un réel intérêt financier à y faire une suite, mais l'argent n'est généralement pas le genre de motivation qui mène vers les chefs-d'œuvres, et ce livre en est une nouvelle preuve.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 14         Page de la critique

> voir toutes (139)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Calla, le 28 juillet 2011

    " - Tu l'aimes ?
    - Ben ouais , elle est belle.
    - C'est tout ?
    - Euh... quoi d'autre ?

    - Je te demande si tu l'aimes. Je te parle d'amour. Et toi tu me dis qu'elle est belle ? Belle ?! Moi quand je te parle de beauté, je ne te parle pas de son joli petit cul moulé dans un jean Levi's. Ni de ses lèvres pulpeuses. Ni de ses grand yeux pétillants. Putain. Je ne parle pas de ça. Moi ce que je voulais que tu me dises c'est que tu l'aimes. Que tu aimes tout d'elle. Ses défauts. Les pires. Le goût de ses larmes quand rien ne va plus. L'odeur de ses cheveux quand tu l'embrasses dans le cou. Ses tâches de rousseurs quand l'été pointe le bout de son nez. Et quand j'évoque le mot amour. S'il te plait. Ne l'associe pas au sexe. Parce que tu vois. Savoir combien de fois tu te la tape tous les jours, moi, je m'en fous. Merde. Il y a des mots pour parler d'elle. Pas des mots en tocs. Pas des mots qui soient faux. Pas l'un de ses mots ringards que tu ais entendu dans un film. Pas comme ça. Parfois il n'y a pas de mots. Juste des regards. Des gestes. Encore des regards. Puis un sourire. Qui dure. Qui dure, parce que tu as ta main posée sur sa peau brûlante. Parce que dans sa poche furtivement tu as as caché un petit gribouillis avec inscrit " Je t'aime " quand sa tête était tournée. Parce que les jours passent trop vite quand elle est là et que tu ne veux plus la quitter. Que tu ne peux plus lâcher sa main. Et que tu lui dis que sans elle, chaque minute est inutile. Et en revanche. Parce que tout ne va jamais bien. Que ses yeux brillent. Pleurs. Lors d'une dispute. Qu'elle te lance au visage des mots affreux. Des cris de haine. Alors pardonne-la. Recommence à zéro. Et dis-lui. Cris le. Je t'aime. L'amour c'st ça. Ce n'est pas un jeu. Pas de la merde. C'est dangereux. Tu vois. Moi. C'est ça dont je te parle. "
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 301         Page de la citation

  • Par Rikikye, le 16 juin 2009

    Je t'ai cherchée partout, même ailleurs. Je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Ta chair était ma chair. De nos moitiés, nous avions inventé des promesses ; ensemble nous étions nos demains. Je sais désormais que les rêves les plus fous s'écrivent à l'encre du coeur. J'ai vécu là où les souvenirs se forment à deux,à l'abri des regards, dans le secret d'une seule confidence où tu règnes encore... Même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 462         Page de la citation

  • Par Line2209, le 02 août 2010

    (A) - On peut aimer quelqu'un et être célibataire ! Il suffit que le sentiment ne soit pas réciproque, ou que la personne ne soit pas libre.
    [...]
    (L) - Donc vous n'êtes pas célibataire.
    (A) - Pas dans mon coeur.

    Commenter     J’apprécie          0 226         Page de la citation

  • Par cocktail-addictions, le 06 mai 2010

    Il y a des chagrins d'amour que le temps n'efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites.

    Commenter     J’apprécie          0 327         Page de la citation

  • Par ChloexDream, le 08 décembre 2011

    -« Elle avança jusqu’au lit et posa sa tête sur l’oreiller, pour relire encore et encore la dernière page, qui disait : … Ainsi se referme l’histoire, sur tes sourires et le temps d’une absence. J’entends encore tes doigts sur le piano de mon enfance. Je t’ai cherchée partout, même ailleurs. Je t’ai trouvée, où que je sois, je m’endors dans tes regards. Ta chair était ma chair. De nos moitiée, nous avions inventé des promesses ; ensemble nous étions nos demains. Je sais désormais que les rêves les plus fous s’écrivent à l’encre du cœur. J’ai vécu là où les souvenirs se forment à deux, à l’abri des regards, dans le secret d’une seule confidence oùtu règnes encore. Tu m’as donné ce que je ne soupçonnais pas, un temps où chaque seconde de toi comptera dans ma vie bien plus que toute autre seconde.J’étais de tous les villages, tu as inventé un monde. Te souvinendras-tu, un jour ? Je t’ai aimée comme je n’imaginais pas que cela serait possible. Tu es entrée dans ma vie comme on entre en été. Je ne ressens ni colère ni regrets. Les moments que tu m’as donnés portent un nom, l’émerveillement. Ils le portent encore, ils sont faits de ton éternité. Même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 27         Page de la citation

> voir toutes (66)

Videos de Marc Levy

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Marc Levy

Une autre idée du bonheur de Marc Levy .
Voir l'émission : http://www.web-tv-culture.com/une-autre-idee-du-bonheur-de-marc-levy-665.html Printemps 2010, Philadelphie. Une femme s'échappe de prison et prend en otage une automobiliste. S'ensuit un périple à travers les Etats-Unis à la recherche d'une vérité. « Une autre idée du bonheur ». Plus de 30 millions de livres vendus, traduit en 39 langues, Marc Levy est un incontournable depuis son 1er roman « Et si c'était vrai » en 2000. Retrouvez le dans « Une autre idée du bonheur » aux éditions Robert Laffont/Versilio. Marc Levy est sur WTC.








Sur Amazon
à partir de :
3,99 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Vous revoir par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (4074)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz

    Marc Levy

    Quel est le premier ouvrage de Marc Levy ?

    •   Et si c'était vrai ...
    •   L'étrange voyage de Monsieur Daldry
    •   La Première Nuit
    •   Mes amis mes amours

    9 questions - 369 lecteurs ont répondu
    Thème : Marc Levy

    Créer un quiz sur ce livre.