AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.83/5 (sur 1574 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Paris , le 06/09/1900
Mort(e) à : Paris , le 13/08/1998
Biographie :

Julien Green (Julian Hartridge Green) est un écrivain américain de langue française.

Né de parents américains établis en France depuis 1893, il a fait ses études au lycée Janson de Sailly.

En 1917, Julien Green s’engage dans le Service des ambulances américaines, puis en 1918, il est détaché dans l’artillerie française. Démobilisé en mars 1919, il se rend pour la première fois en Amérique en septembre 1919 et achève ses études universitaires à l’Université de Virginie, où il écrit son premier livre en anglais.

De retour à Paris en 1922, il commence à écrire en français et publie son premier ouvrage en 1924 (Pamphlet contre les catholiques de France) sous le pseudonyme Théophile Delaporte. A Baltimore et à New York en 1940, il est mobilisé en 1942, et est à l’OWI la Voix de l’Amérique. Il obtient le Prix Harper pour Memories of happy days en 1942.

Il revient à Paris en 1945. En 1950, il est élu à l’Académie de Bavière, puis à celles de Mayence, de Mannheim et à l’Académie royale de Belgique. En 1951, il reçoit le prix Prince Pierre de Monaco pour l’ensemble de son œuvre, puis en 1966, le grand prix national des Lettres, en 1970, le grand prix de Littérature de l’Académie française. Il est élu à l’Académie des États-Unis en 1972 et reçoit encore de nombreux prix : Prix des universités alémaniques, Grand prix de littérature de Pologne, Prix Cavour, grand prix de littérature en Italie, Prix du théâtre, Universités de Bologne et de Forli.

Élu à l’Académie française, le 3 juin 1971, au fauteuil de François Mauriac, il est reçu, le 16 novembre 1972, par Pierre Gaxotte. Il se déclare démissionnaire en 1996, mais son fauteuil ne sera remplacé qu’après son décès. Il n'a jamais eu la nationalité française : Georges Pompidou la lui avait proposée en 1972 après son élection à l'Académie, mais il l'a déclinée.

Trois de ses livres ont été adaptés au cinéma : Léviathan en 1962 (dont il écrit lui-même le script), Adrienne Mesurat (1953) et La Dame de pique.

Il est le père adoptif de l'écrivain Éric Jourdan.
+ Voir plus
Source : http://www.academie-francaise.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Julien Green   (107)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"[…] les auteurs d'aphorismes, surtout lorsqu'ils sont cyniques, irritent ; on leur reproche leur légèreté, leur désinvolture, leur laconisme ; on les accuse de sacrifier la vérité à l'élégance du style, de cultiver le paradoxe, de ne reculer devant aucune contradiction, de chercher à surprendre plutôt qu'à convaincre, à désillusionner plutôt qu'à édifier. Bref, on tient rigueur à ces moralistes d'être si peu moraux. […] le moraliste est le plus souvent un homme d'action ; il méprise le professeur, ce docte, ce roturier. Mondain, il analyse l'homme tel qu'il l'a connu. […] le concept « homme » l'intéresse moins que les hommes réels avec leurs qualités, leurs vices, leurs arrière-mondes. […] le moraliste joue avec son lecteur ; il le provoque ; il l'incite à rentrer en lui-même, à poursuivre sa réflexion. […] On peut toutefois se demander […] s'il n'y a pas au fond du cynisme un relent de nostalgie humaniste. Si le cynique n'est pas un idéaliste déçu qui n'en finit pas de tordre le cou à ses illusions. […]" (Roland Jaccard.) 0:14 - Bernard Shaw 0:28 - Julien Green 0:45 - Heinrich von Kleist 1:04 - Georges Henein 1:13 - Ladislav Klima 1:31 - Michel Schneider 1:44 - Hector Berlioz 1:55 - Henry de Montherlant 2:12 - Friedrich Nietzsche 2:23 - Roland Jaccard 2:37 - Alphonse Allais 2:48 - Samuel Johnson 3:02 - Henrik Ibsen 3:17 - Gilbert Keith Chesterton 3:35 - Gustave Flaubert 3:45 - Maurice Maeterlinck 3:57 - Fiodor Dostoïevski 4:08 - Aristippe de Cyrène 4:21 - Générique Vous aimerez peut-être : DICTIONNAIRE DU PARFAIT CYNIQUE #3 : https://youtu.be/A6¤££¤86S'IL N'Y AVAIT DE BONHEUR QU'ÉTERNEL83¤££¤ DICTIONNAIRE DU PARFAIT CYNIQUE #1 : https://youtu.be/PAkTz48qZrw NI ANGE NI BÊTE : https://youtu.be/aBUASQxO9z4 S'IL N'Y AVAIT DE BONHEUR QU'ÉTERNEL... : https://youtu.be/bHCEHBhdLLA LES CHIENS CÉLESTES : https://youtu.be/zZ-0H1qTlJg PETITE FOLIE COLLECTIVE : https://youtu.be/Ge4q_tfPWjM AD VITAM AETERNAM : https://youtu.be/YjvEBidvMXM QUE SUIS-JE ? : https://youtu.be/sbWh58UeGvE LA LUCIDITÉ POUR LES NULS : https://youtu.be/mMXwZq9N2kk Philosophie : https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8pT0¤££¤55Attribution-NonCommercial95¤££¤9ptGAv Référence bibliographique : Roland Jaccard, Dictionnaire du parfait cynique, Paris, Hachette, 1982. Images d'illustration : Marquise de Lambert : https://de.wikipedia.org/wiki/Anne-Thérèse_de_Marguenat_de_Courcelles#/media/Datei:Anne-Thérèse_de_Marguenat_de_Courcelles.jpg George Bernard Shaw : https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Bernard_Shaw#/media/Fichier:G.B._Shaw_LCCN2014683900.jpg Julien Green : https://www.radiofrance.fr/franceculture/le-siecle-d-enfer-de-l-ecrivain-catholique-et-homosexuel-julien-green-8675982 Heinrich von Kleist : https://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_von_Kleist#/media/Fichier:Kleist,_Heinrich_von.jpg Georges Henein : https://www.sharjahart.org/sharjah-art-foundation/events/the-egyptian-surrealists-in-global-perspective Ladislav Klima : https://www.smsticket.cz/vstupenky/13720-ladislav-klima-dios Michel Schneider : https://www.lejdd.fr/Culture/Michel-Schneider-raco

+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (916) Voir plus Ajouter une citation
Julien Green
La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l'écrivain.
Commenter  J’apprécie          860
Julien Green
J'étais persuadé maintenant que l'enfer ne se situait pas en un endroit précis, mais qu'il était en nous et que je promenais le mien avec moi.
Commenter  J’apprécie          763
Julien Green
Je suis de ces être qui ne peuvent pas vivre dans le présent mais qui se perdent avec délice dans leur propre passé.
Commenter  J’apprécie          610
Julien Green
Une bibliothèque, c'est le carrefour de tous les rêves de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          614
Le désir est la source impure d'où l'on tire parfois des romans sombres et poétiques, et si l'on essaie de purifier la source, plus de romans.
Commenter  J’apprécie          502
Julien Green
Le secret, c'est d'écrire n'importe quoi, c'est d'oser écrire n'importe quoi, parce que lorsqu'on écrit n'importe quoi, on commence à dire les choses les plus importantes.

Commenter  J’apprécie          494
Julien Green
La lecture impose le silence dans un monde qui ne sait plus désormais lui faire de place.
Commenter  J’apprécie          472
Julien Green
Les professeurs sont irremplaçables : ils vous apprennent à apprendre.
Commenter  J’apprécie          463
Julien Green
"Un beau visage c’était le commencement de la souffrance pour moi."
Commenter  J’apprécie          460
Julien Green
Un vieillard est un livre qu'on néglige de lire.
(Journal)
Commenter  J’apprécie          434

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Julien Green (1640)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

La famille Dursley vit à Privet Drive, à quel numéro exactement?

3
4
6
8

15 questions
6681 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}