AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253008118
280 pages
Le Livre de Poche (30/11/-1)
4/5   7 notes
Résumé :
Là-bas, aux États-Unis, les exilés de la guerre regrettaient sans doute « l'Europe aux anciens parapets », mais où sont-ils maintenant les garde-fous de l'Europe ? C'est l'après guerre, tout a changé. Dans la grande coupure de quatre ans se sont engloutis des hommes, des villes, des rêves. Qui rendra les jeunes morts, les beautés de Dresde, les quartiers de Londres autour de Saint-Paul, Berlin d'autrefois ?
Voici un homme qui, à l'inverse de Colomb, revient ... >Voir plus
Que lire après Journal 1946-1950 : Le revenant Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Green Julien
Le revenant
Ce livre est présenté comme un journal, mais j'ai trouvé qu'il ne m'apportait rien, j'avais pensé y voir les prémices de l'Europe, le changement, la modernité, mais non, il n'en est pas question, c'est plutôt un regret ou des regrets, mais pas de vue sur le futur.
4ème de couverture
Là-bas aux Etats unis les exilés de la guerre regrettaient sans doute l'Europe aux anciens parapets, mais oµ sont-ils maintenant les garde-fous de l'Europe ?
C'est après la guerre que tout a changé. Dans la grande coupure de 4 ans se sont engloutis des hommes, des villes, des rêves. Qui rendra les jeunes morts, les beautés de Dresde, les quartiers de Londres autour De Saint Paul, Berlin d'autrefois ?
Voici un homme qui, à l'inverse de Colomb revient des Amériques pour redécouvrir des ruines car à l'effondrement extérieur correspond un affaiblissement de tout ce qui faisait le vieux monde
Pour nous qui regardons les daguerréotypes des grands hommes du 19eme siècle, nos célèbres contemporains font souvent piètre figure, la vie en 1946 devait faire le même effet aux yeux de ceux qui avaient connus la douceur d'avant.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
14 juin 1946.

Les fautes charnelles apprennent à certains ce qu'ils n'auraient jamais pu savoir autrement, et j'entends cela d'une façon largement humaine et non pas seulement érotique. L'expérience de l'amour physique dépasse infiniment le corps ; elle englobe un monde qu'il est précieux d'avoir connu et où beaucoup de bien se mêle à beaucoup de mal. J'ai l'air de faire l'apologie du plaisir, ce qui n'est pas du tout mon propos, mais j'ai connu des gens très sensuels, hommes et femmes, qui avaient un sens de l'humain beaucoup plus développé que des âmes manifestement vertueuses et innocentes.
Commenter  J’apprécie          185
24 septembre 1949
Une éducation religieuse m'a trop nettement fait voir le néant du monde. C'est ce qui, chez moi, paralyse l'ambition. Je n'ai jamais cru tout à fait à la "réalité du jeu". Il me semble que je mourrais de honte si je devais me mettre en avant comme font certains. Qu'on ne me parle pas de modestie. Il ne s'agit pas du tout de cela...Je n'ai jamais pensé au succès, je travaille exactement comme l'abeille ou comme l'oiseau, parce que je suis fait pour cela et que c'est mon instinct, et je souffrirais trop si j'allais contre cet instinct. Je crois qu'il ne peut plus du tout être question de gloire littéraire au seuil du monde étrange qui s'ouvre devant nous. Cela ne me fait absolument rien qu'on retienne mon nom ou qu'on l'oublie. Dans l'éternité, cela n'aura aucune importance, mais je veux accomplir ma destinée, qui est de dire ce qui est en moi.
Commenter  J’apprécie          110
4 août 1946.
Le jour où un homme se rend compte qu'il ne pourra jamais tout savoir est un jour de deuil. Puis vient le jour où le soupçon l'effleure qu'il ne pourra même pas savoir beaucoup de choses, et enfin l'après-midi automnale où il lui apparaît qu'il n'a jamais très bien su ce peu qu'il croyait savoir.
Commenter  J’apprécie          240
18 avril 1949
Écouté à la radio une improvisation de Messiaen. Musique qu'on dirait composée après la fin du monde. Elle est d'une beauté monstrueuse, fait voir d'immenses cavernes où coulent des fleuves, où brillent des monceaux de pierreries. On ne sait où l'on est, dans l'Inde peut-être. L'auteur jouait à l'orgue dans l'église de la Trinité. Jamais les voûtes de ce hideux édifices n'ont dû entendre des sons plus inquiétants. Parfois on a l'impression que l'enfer s'ouvre tout à coup et bée. Il y a des cataractes de bruits étranges qui éblouissent l'oreilles.

https://www.youtube.com/watch?v=SY7g0ULVl2I
Commenter  J’apprécie          112
Le désir est la source impure d'où l'on tire parfois des romans sombres et poétiques, et si l'on essaie de purifier la source, plus de romans.
Commenter  J’apprécie          502

Videos de Julien Green (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Green
"[…] les auteurs d'aphorismes, surtout lorsqu'ils sont cyniques, irritent ; on leur reproche leur légèreté, leur désinvolture, leur laconisme ; on les accuse de sacrifier la vérité à l'élégance du style, de cultiver le paradoxe, de ne reculer devant aucune contradiction, de chercher à surprendre plutôt qu'à convaincre, à désillusionner plutôt qu'à édifier. Bref, on tient rigueur à ces moralistes d'être si peu moraux. […] le moraliste est le plus souvent un homme d'action ; il méprise le professeur, ce docte, ce roturier. Mondain, il analyse l'homme tel qu'il l'a connu. […] le concept « homme » l'intéresse moins que les hommes réels avec leurs qualités, leurs vices, leurs arrière-mondes. […] le moraliste joue avec son lecteur ; il le provoque ; il l'incite à rentrer en lui-même, à poursuivre sa réflexion. […]
On peut toutefois se demander […] s'il n'y a pas au fond du cynisme un relent de nostalgie humaniste. Si le cynique n'est pas un idéaliste déçu qui n'en finit pas de tordre le cou à ses illusions. […]" (Roland Jaccard.)
0:14 - Bernard Shaw 0:28 - Julien Green 0:45 - Heinrich von Kleist 1:04 - Georges Henein 1:13 - Ladislav Klima 1:31 - Michel Schneider 1:44 - Hector Berlioz 1:55 - Henry de Montherlant 2:12 - Friedrich Nietzsche 2:23 - Roland Jaccard 2:37 - Alphonse Allais 2:48 - Samuel Johnson 3:02 - Henrik Ibsen 3:17 - Gilbert Keith Chesterton 3:35 - Gustave Flaubert 3:45 - Maurice Maeterlinck 3:57 - Fiodor Dostoïevski 4:08 - Aristippe de Cyrène 4:21 - Générique
Vous aimerez peut-être : DICTIONNAIRE DU PARFAIT CYNIQUE #3 : https://youtu.be/A6¤££¤86S'IL N'Y AVAIT DE BONHEUR QU'ÉTERNEL83¤££¤ DICTIONNAIRE DU PARFAIT CYNIQUE #1 : https://youtu.be/PAkTz48qZrw NI ANGE NI BÊTE : https://youtu.be/aBUASQxO9z4 S'IL N'Y AVAIT DE BONHEUR QU'ÉTERNEL... : https://youtu.be/bHCEHBhdLLA LES CHIENS CÉLESTES : https://youtu.be/zZ-0H1qTlJg PETITE FOLIE COLLECTIVE : https://youtu.be/Ge4q_tfPWjM AD VITAM AETERNAM : https://youtu.be/YjvEBidvMXM QUE SUIS-JE ? : https://youtu.be/sbWh58UeGvE LA LUCIDITÉ POUR LES NULS : https://youtu.be/mMXwZq9N2kk Philosophie : https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8pT0¤££¤55Attribution-NonCommercial95¤££¤9ptGAv
Référence bibliographique : Roland Jaccard, Dictionnaire du parfait cynique, Paris, Hachette, 1982.
Images d'illustration : Marquise de Lambert : https://de.wikipedia.org/wiki/Anne-Thérèse_de_Marguenat_de_Courcelles#/media/Datei:Anne-Thérèse_de_Marguenat_de_Courcelles.jpg George Bernard Shaw : https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Bernard_Shaw#/media/Fichier:G.B._Shaw_LCCN2014683900.jpg Julien Green : https://www.radiofrance.fr/franceculture/le-siecle-d-enfer-de-l-ecrivain-catholique-et-homosexuel-julien-green-8675982 Heinrich von Kleist : https://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_von_Kleist#/media/Fichier:Kleist,_Heinrich_von.jpg Georges Henein : https://www.sharjahart.org/sharjah-art-foundation/events/the-egyptian-surrealists-in-global-perspective Ladislav Klima : https://www.smsticket.cz/vstupenky/13720-ladislav-klima-dios Michel Schneider : https://www.lejdd.fr/Culture/Michel-Schneider-raco
+ Lire la suite
autres livres classés : journalVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (18) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3247 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}