AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"Les travailleurs de l'au-delà"...

Liste créée par fanfanouche24 - 30 livres. Thèmes et genres :

La lecture du moment , d'un témoignage-essai d'un métier hors du commun , "Croque-mort :une anthropologie des émotions" de Julien Bernard (Métailié, 2009), me fait réfléchir aux métiers qui entourent "les morts"... alors que dans notre quotidien, le sujet est tabou... Des hommes, des femmes étudient, préparent, soignent, embellisent, maquillent...accompagnent nos "proches" décédés...durant ce passage d' ici-bas dans "l'au-delà" ?! Ces choix de métiers, délicats, courageux sont troublants, fascinants, "interpellants"... Ils se situent étrangement dans une sphère à la fois de compétence...et de "no man's land", silencieux, qui intrigue, tient à distance ...------------------------------------ Je reviens à ce mot étonnant de "croque-mort", j'ai été fouiner pour trouver la possible étymologie. Selon les pays, le terme est d'ailleurs différent. J'ai trouvé un début d'explication: Au XIème siècle, une épidémie de peste fit rage en Europe. Pour éviter d’être contaminée, la population se servait de crochets de boucher accrochés à de longs bouts de bois pour déplacer les corps jusqu’aux fosses communes qu’on appelait « crocs ». L’expression « croquer les morts » viendrait donc de cette méthode.--------------- La deuxième hypothèse, avancée par le dictionnaire de l’Académie Française, soutient que l’étymologie du mot est associée au fait de faire disparaître les morts.--------------------------
+ Lire la suite


1 Initiation aux rites funéraires
Stéphanie Millot
Ajouter à mes livres
2 Thanatopraxie : Technique, histoire et pratique au quotidien
Mélanie Lemonnier
Ajouter à mes livres
3 Morgue : Enquête sur le cadavre et ses usages
Jean-Luc Hennig
Ajouter à mes livres
4 "Edmond Ganglion & fils"
Joël Egloff
27 critiques 31 citations

Ajouter à mes livres
5 Les Cérémonies Civiles
Editions Le Voeu
Ajouter à mes livres
6 Cimetière et jardin funéraire, regards croisés sur les lieux de repos
Marin Baudin
Ajouter à mes livres
7 Le crématorium
Marion Perchey
Ajouter à mes livres
8 Les Rites de l'au-delà
Jean-Pierre Mohen
1 citation

Ajouter à mes livres
9 Les nouvelles chroniques d'un médecin légiste
Michel Sapanet
19 critiques 14 citations

Ajouter à mes livres
10 Chroniques d'un médecin légiste
Michel Sapanet
47 critiques 19 citations

Ajouter à mes livres
11 Chroniques d'un croque-mort à l'humour noir : Quel manque de savoir-vivre !
Jean-Claude Marchand
3 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
12 La mort à vivre. Approche du silence et de la souffrance
Autrement
1 critique 1 citation

""La peur de la mort ne fait pas mourir la mort", dit une chanson bambara du Mali. Alors même que nous baignons dans des images de mort, à travers les médias, mais d'une mort "extraordinaire", relativement rapide et brutale, lointaine, qui relève plus de l'accident que de l'inéluctabilité génétique, l'histoire des fins de vie "ordinaires" qui sont de plus en plus médicalisées, se déroule dans des lieux clos, institutionnalisés, faits pour "ça", bien souvent si mal faits. Pourtant, devant ces excès d'une société "techniciste", des praticiens, des personnalités, des associations commencent à prendre position pour affirmer que mourir fait partie de la vie et la vraie question n'est plus d'occulter la mort, mais de la vivre dans sa diversité et sa singularité. " Ajouter à mes livres
13 Brèves de cimetière et des pompes funèbres
Véronique Beaumont
10 critiques 12 citations

Ajouter à mes livres
14 La fabrication de la mort
Ruth Scheps
"fallait bien interroger des anthropologues, des biologistes, des philosophes, des soignants, des botanistes... pour restituer un peu de l'extrême complexité de ce phénomène, la mort, qui atteint les organismes et leurs cellules, les individus et les sociétés, les populations et les espèces. Qu'apprenons-nous au fil de ces entretiens, qui furent dans un premier temps diffusés sur France-Culture ? Alors que l'étude des pratiques funéraires des hommes de la préhistoire les montre avant tout soucieux de leurs défunts, un rapport à la mort plus individualisé se généralisera dans l'Occident du xive siècle, via la question catholique du salut personnel. De nos jours, malgré les évolutions de notre société urbanisée et morcelée, une pratique comme celle de la Toussaint actualise une dette irréductible à l'égard des morts. Ailleurs, chez les Béninois, les êtres sont destinés à se transformer au cours des différentes étapes de leur vie et doivent y être aidés. De la même manière, des rituels spécifiques initient le défunt à sa vie de mort et plus tard d'ancêtre. Un désordre chez les vivants peut indiquer un accroc dans cette initiation du mort, qu'il faut alors reprendre, le bien-vivre des morts conditionnant le bien-vivre des vivants". Ajouter à mes livres
15 In fine
Stéphane Nolhart
5 critiques 16 citations

De l'humour noir... un clin d'oeil, pour alléger cette thématique particulière ! Une fiction... autour d'une grève des pompes funèbres...qui n'ont plus de "morts à se mettre sous la dent" !! Ajouter à mes livres
16 Pas facile d'être... une momie égyptienne !
David Stewart
"Pour accéder à l'immortalité, les Égyptiens conservaient les corps des morts dans des bandelettes de lin. Cet album, très complet, permet de comprendre tout le processus de la momification, vieux de plus de 5 000 ans. Les raisons de cet acte, le sens et la symbolique des différentes étapes, les matériaux et les produits utilisés, l'empaillement, la construction et la décoration des cercueils? L'ensemble est très bien organisé. Le texte de base est agrémenté de petites définitions, de remarques et de schémas. Et les illustrations, avec une tendance humoristique, proche de la bande dessinée, permettent au lecteur de rentrer complètement dans cet univers si ancien. Une leçon d'histoire intéressante et enrichissante à découvrir dès 9 ans. --Isabel Soubelet " Ajouter à mes livres
17 Les momies et la mort en Egypte
Françoise Dunand
Ajouter à mes livres
18 Les momies. Un voyage dans l'éternité
Françoise Dunand
2 critiques 5 citations

"Grâce à leurs témoignages et à celui des Arabes, l'Occident a toujours su que l'Egypte ancienne était le pays des momies. Aujourd'hui, on connaît l'essentiel du processus de la momification, une dessiccation des corps obtenue en partie grâce au climat sec de l'Egypte, mais aussi par l'enlèvement des viscères, l'utilisation du natron et le bandelettage. De même, on sait quels rituels accompagnaient la préparation du cadavre, quel personnel en était chargé. Quant au pourquoi de la momification, il est lié à la religion égyptienne, pour laquelle elle constitue la garantie de l'immortalité, la possibilité d'une nouvelle vie. Des corps couverts de bandelettes, enfouis au plus profond des tombeaux, à l'abri de sarcophages décorés ou à même le sable" Ajouter à mes livres
19 La révolution de la mort
François Michaud Nérard
Longtemps le passage de la vie à trépas a été réglé par "un prêt à penser". La religion prenait en charge l'organisation de la sépulture. Les pompes funèbres n'en étaient que le bras sécularisé, mise en scène théâtrale souvent enviée, respectée, solennelle ou dernière expression de l'émouvante dernière misère. Depuis plus d'un demi-siècle, les "pompes" sont devenues archaïques. C'est devenu un lieu commun de dire que la mort comme le mort sont escamotés. La société se conduit comme si la mort ne touchait que quelques malheureux malchanceux. Elle s'est soustraite au regard quotidien pour se réfugier dans les images de télévision ou de cinéma, témoignant ainsi de sa radicale extériorité. La mort est ainsi devenue un spectacle qui ne concerne plus chacun dans son intériorité. La disparition des rites accompagne la place croissante du savoir scientifique sur le corps. Un corps qui s'épuise à vivre doit être soumis à la réanimation la plus sophistiquée et miraculeuse qui soit, confinant à l'acharnement, ou à l'euthanasie. Il n'y a plus d'intermédiaire. Le corps doit être réparable ou jetable, comme tout ce qui nous entoure dans notre monde quotidien. Cet ouvrage passionnant a l'immense avantage de replacer devant notre esprit l'ensemble des contradictions contemporaines de la mort. Son refoulement, dans nos sociétés rationalistes qui se croient libérées des fantasmes de l'imaginaire et des mythes, est source d'un malaise et d'une inquiétude qui transparaissent à chaque ligne de ce livre. Ajouter à mes livres
20 Essais sur l'histoire de la mort en Occident : Du Moyen Âge à nos jours
Philippe Ariès
1 critique 12 citations

ans cette série d'essais visant à retracer l'évolution des attitudes devant la mort de l'homme occidental, Philippe Ariès se situe à la limite du biologique et du culturel, au niveau de l'inconscient collectif. L'ouvrage commence à l'époque du Moyen Âge, au temps de la "mort apprivoisée", où aucune crainte n'accompagnait son spectacle chez les vivants et où le cimetière servait souvent de lieu de sociabilité, de danse et de commerce. Puis, l'art et la littérature des débuts de l'époque moderne commencent à associer Éros et Thanatos, dans une complaisance extrême à l'égard de la souffrance et de la mort, jusqu'à ce que le romantisme ne laisse subsister que la seule beauté sublimée du mort, en la dépouillant de ses connotations érotiques. Au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle, commence alors ce vaste mouvement de refoulement qui mène jusqu'à nous, où la mort se voit frappée d'interdit, n'étant plus que très rarement représentée. --Hervé Mazurel Ajouter à mes livres
21 Sociologie de la mort : vivre et mourir dans la société contemporaine
Gaëlle Clavandier
"Longtemps destinée à tracer une frontière symbolique entre les morts et les vivants, la ritualisation du deuil a cédé la place dans les sociétés industrielles à un nouveau rapport à la mort qu'illustre le développement des soins palliatifs, de la thanatopraxie, de la crémation et des testaments obsèques" Ajouter à mes livres
22 Les familles faceà la mort
Jean-Hughes Déchaux
Ajouter à mes livres
23 Rituels de deuil, travail du deuil
Tobie Nathan
"es rituels traditionnels de deuil, souvent extrêmement complexes, possèdent plusieurs fonctions : - aider le sujet, grâce à un soutien externe, d'origine culturelle, à surmonter des souffrances dépressives consécutives à la perte d'un être cher ; mais aussi, - permettre au groupe social de s'introduire au coeur de la psyché de l'individu et par là-même, le socialiser davantage, particulièrement dans des moments où la tentation d'isolement et de retrait est exacerbée. Profitant d'une situation de tension sociale et de rééquilibrage du système social, le groupe saisit l'occasion de définir une nouvelle fois sa topographie rituelle, ses espaces métaphoriques : monde des morts, des esprits, des ancêtres et place des médiateurs consacrés - prêtres, guérisseurs, sorciers... Cette problématique ethnopsychiatrique située à la frontière entre le rituel - public - et la souffrance dépressive - privée, est ici abordée au travers des travaux actuels d'anthropologues, de psychanalystes, d'historiens des religions, d'éthologistes et de psychologues." Ajouter à mes livres
24 Nécropolis
Herbert Lieberman
51 critiques 28 citations

Suggestion de koalas....----------------------------------------------------- "Paul Konig est le médecin-chef de l'Institut médico-légal de New York. Avec plus de quarante ans d'expérience, c'est une sommité au diagnostic parfait ; son jugement fait loi et tous le respectent. L'implacable médecin n'a qu'une faille : le naufrage de sa vie de famille. Sa femme, morte d'un cancer, sa fille disparue et qu'il sait en danger. Noyant sa peine dans un travail acharné, Konig doit résoudre une affaire peu ordinaire : un véritable cimetière a été retrouvé sur les berges du fleuve. La marée a tout brassé et pêle-mêle se trouvent bras, jambes, doigts, orteils et débris anatomiques. Combien de corps, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, comment sont-ils morts et pourquoi sont-ils là ? Hanté par la disparition de sa fille, Konig aux doigts de fée reconstitue patiemment les corps mutilés. Nécropolis, récit hallucinant, est le premier roman noir où l'enquête est conduite par un médecin-légiste. Pour l'écrire, Herbert Lieberman a suivi pendant plus d'un an l'équipe de l'Institut médico-légal de Manhattan. La qualité de l'intrigue, l'ambiance blême des salles d'autopsie, la personnalité complexe des personnages en font un chef d'oeuvre de la littérature policière américaine. --Christophe Dupuis" Ajouter à mes livres
25 Croquemort : Une anthropologie des émotions
Julien Bernard
2 citations

Ajouter à mes livres
26 Anthropologie de la mort
Louis-Vincent Thomas
1 citation

Suggestion de koalas.... Ajouter à mes livres
27 Pierre Tombal, tome 1 : Les 44 premiers trous
Raoul Cauvin
5 critiques 2 citations

Suggestion fort intéressante de koalas... Ajouter à mes livres
28 Pierre Tombal, tome 2 : Histoires d'os
Raoul Cauvin
3 critiques 1 citation

Suggestion de koalas... Ajouter à mes livres
29 Pierre Tombal, tome 3 : Mort aux dents
Raoul Cauvin
1 critique 1 citation

Suggestion de koalas... Ajouter à mes livres
30 Pierre Tombal, tome 23 : Regrets éternels
Marc Hardy
2 critiques 2 citations

Suggestion de koalas... Sous réserve de mes infos...23 BD.... Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          2611