AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221195604
Éditeur : Robert Laffont (04/10/2018)

Note moyenne : 4.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Enquêter sur la gestation pour autrui, c’est s’interroger non seulement sur un phénomène majeur de notre civilisation mais aussi sur l’avenir de l’humanité tout entière.

Aux quatre coins de la planète se développent des milliers de centres de fertilité et de reproduction qui proposent la GPA à des parents en désir d’enfant. Éliette Abécassis dénonce ici toutes les implications et les dérives de cette pratique hypercapitaliste.
« L’être humain n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Lune93
  03 octobre 2019
La boite de Pandore est ouverte !
C'est un essai percutant et terrifiant. Il parle très clairement de la gestation pou autrui (G.P.A.) - ne pas confondre avec la P.M.A. dont je crois que ces sigles ayant quasiment la même raisonnance n'est pas dû au hasard.
Mesdames, je vous recommande particulièrement à vous cette lecture car nous sommes toutes concernées et si ce n'est pas nous, se seront toutes les femmes de demain.
C'est un livre à charge et moi, je le dis tout net, je suis contre la G.P.A.
Cet essai a permis même si je savais beaucoup de choses la-dessus, de pousser bien plus loin ce sujet pour arriver jusqu'au transhumanisme et l'homme de demain. Mais sera t-il encore un homme au sens où on l'entend encore, humanité. Il y a plein d'informations en notes (bas de pages) et vraiment, il se dévore tant il est instructif.
Toutes les questions philosophiques, éthiques, morales, psychologiques, économiques et j'en passe sont soulevées.
Les femmes sont utilisées comme sacs, réceptacles, utérus, porteuses, soumises dans certains pays émergeants à cet esclavage pour s'offrir une maison, payer l'étude de leurs enfants, améliorer le quotidien et tout ceci avec l'accord de leur époux qui eux, ne subissent aucun désagrément et profitent tout bonnement du corps marchandisés de celles-ci.
Puis, les bébés, qui ne sont plus d'ailleurs considérés comme des êtres humains mais comme des marchandises, des objets, de l'acquisition par désir de "posséder" un petit afin de le montrer comme dans une foire auprès de la famille, des amis, des collègues de travail...
Comment sélectionner ce super objet (comme une lampe de chevet) : en général, blond, grand, athlètique, yeux bleus, blanc, écartant toutes possibilités de malformations ou autres et avec un quotient intellectuel ultra développé.
Le grand NARCISSE est de retour.
A la page 49 : il y a une vidéo passée en 2009 sur Arté : si vous souhaitez regarder celle-ci avant ou après le livre ou simplement pour avoir une idée :
hhttps://www.youtube.com/watch?v=CHj21kk1I18
C'est un film mais disons reportage de Zippi Brand Frank qui s'intitule Google Baby.
Lu en octobre 2019 / Robert Laffont - Prix : 12 €.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1929
cantate
  17 décembre 2019
Une remarquable synthèse sur un sujet brûlant.
La gestation pour autrui ou GPA est un acte biotechnique et commercial qui efface la maternité et donc la mère de l'enfant à naitre .Cet enfant dont personne ne parle est fabriqué et vendu pour être adopté. C'est un orphelin dès sa conception, de père, de mère , souvent des deux.
Eugénisme, esclavagisme de la femme, nouvelle forme de prostitution, commerce des enfants, la société est-elle en route pour l'utérus artificiel et l'industrialisation de la reproduction?
Le droit pourra t'il encore sauver l'humain ?
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Lune93Lune93   03 octobre 2019
Page 13 :
La GPA, c'est-à-dire la marchandisation des bébés, est un fait social total, dont l'importance et la signification sont essentielles. L'enjeu pour l'humanité entière préfigure une rupture anthropologique majeure. L'être humain peut désormais se reproduire d'une façon industrielle selon un changement de paradigme inédit : un processus biologique, sans sexualité, et une transaction juridique et financière qui efface la mère.

La GPA interroge donc notre société en profondeur car ses implications sont multiples : la médecine, l'économie, le droit, la philosophie, la théologie, la psychologie et la psychanalyse ainsi que la sociologie, la technologie et la biologie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lune93Lune93   03 octobre 2019
Pages 45/46 :

Ces femmes signent des contrats qui ne se contentent pas de stipuler la somme qui leur revient mais précisent également bien souvent leurs conditions de "travail". Ainsi, certains contrats de futures gestatrices indiquent toutes les restrictions auxquelles elles sont tenues de se soumettre : interdiction de se mettre du vernis à ongles, de se teindre les cheveux, de porter ou de se faire faire des piercings, d'utiliser certains cosmétiques, de fumer, boire de l'alcool ou du café, de se droguer. Durant la grossesse, pas de relations sexuelles, pas de sport, pas de visite de son entourage ou de sa famille, pas de présence à un enterrement, pas de contact avec un chat ; elles doivent également respecter un certain nombre d'heures de sommeil, absorber des vitamines, ne pas utiliser de micro-ondes, marcher, etc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Lune93Lune93   03 octobre 2019
Page 113 :

Biologiquement parlant déjà, la mère et l'enfant sont liés, et une étude a montré que les cellules du foetus se mélangent à celles de la mère selon le principe du microchimérisme foetal et restent présentes dans le sang maternel au moins vingt-sept ans après la naissance.

Définition du mot microchimérisme de ma part pour vous lecteurs : cellules migrantes pouvant persister très longtemps, parfois des décennies, dans le sang et les tissus de leur nouvel hôte comportant des conséquences physiologiques. Des recherches montrent que le microchimérisme contribue à des maladies auto-immunes, tels que le lupus néonatal et la sclérodermie, mais aussi qu'il protège certains tissus ou participe à la reconstruction de tissus lésés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lune93Lune93   03 octobre 2019
Page 97 :

Si l'on n'a pas d'enfants, on est stigmatisé comme étant une femme carriériste. Pour répondre à ce problème, Apple et Facebook ont trouvé une solution : celle de soutenir financièrement leurs salariées qui désirent congeler leurs ovocytes entre vingt et trente ans. Ainsi, les voilà aptes à être sur le marché du du travail pendant la période critique, puis elles pourront bénéficier d'ovocytes jeunes quand elles décideront par lui suite d'enfanter. Et si la grossesse se révèle finalement être incompatible avec la poursuite de leur carrière, elles pourront payer des "mères porteuses" pour éviter de prendre un congé de maternité, même tardif. Elles délégueront leur grossesse, en la sous-traitant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          24
Lune93Lune93   03 octobre 2019
Pages 129/130 :

La question morale de la GPA pose le problème suivant : est-il légitime de louer un utérus, de faire prendre un risque vital à une femme qui porte un enfant pour une autre ? De créer un enfant dans ces conditions afin que ceux qui sont dans l'incapacité d'avoir un enfant puissent accéder à ce bonheur ?
Commenter  J’apprécie          32
Lire un extrait
Videos de Eliette Abecassis (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eliette Abecassis
"Nos rendez-vous", d'Eliette Abécassis, est paru le 2 janvier 2020 aux éditions Grasset.
autres livres classés : gpaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Scénaristes ET écrivains

J'irai cracher sur vos tombes (Michel Gast)

Serge Gainsbourg
Léo Ferré
Boris Vian
Renaud

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre