AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782344043226
168 pages
Glénat Jeunesse (14/10/2020)
3.75/5   30 notes
Résumé :
Une nouvelle collection de romans ados, dès 13 ans, qui aborde la question de l'urgence climatique à travers des récits inspirants et positifs, en collaboration avec le mouvement #Onestprêt Mylan et Cléa, amis depuis l'enfance, vivent à Strasbourg et découvrent avec bonheur au milieu de ce mois de juillet caniculaire les joies de la Skihalle, une station de ski artificielle, à quelques arrêts de tram de chez eux.
Le mois d'août sonne le moment de la séparatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 30 notes
5
5 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

anniefrance
  29 avril 2021
Curieux été qui va changer les opinions de deux ados; Cléa part avec ses parents pour la Malaisie dans un club où rien ne manque. Mylan est envoyé par ses parents auprès de son oncle en Norvège.
Une prise de conscience progressive va se faire jour chez les deux jeunes gens.
Avant leur séparation pour ces vacances, ils n'hésitaient pas à franchir la frontière depuis Strasbourg pour fuir la canicule et profiter des joies de l'hiver en plein été dans une "boule à neige". Ils s'étonnent d'une manifestation d'écolos contre ce lieu.
Mylan est très surpris par les choix de son oncle, se nourrissant comme au paléolithique et habitant sous un dôme de verre. Réticent au début, Mylan va découvrir un mode de vie luttant contre les dérèglements climatiques dont les humains sont responsables et aussi une école très différente de ce qui existe majoritairement en France.
Cléa vit un rêve qui tourne au cauchemar: le luxe des touristes se fait aux dépens de l'environnement: une déforestation massive pour faire pousser les palmiers à huile (dont l'Europe était encore si friande, il y a peu et qui continue à consommer du Nutella, entre autres. La pub désormais propose des aliments "sans huile de palme". La déforestation prive les animaux d'endroit où vivre, il arrive que des éléphants se font tuer pour être entrés sur des terres cultivées qui étaient les leurs auparavant. A côté de cela, on s'extasie sur les tortues qu'on protège enfin.
Inquiets lors de leurs retrouvailles, les deux ados découvrent qu'ils ont eu le même genre de prise de conscience; ils sont prêts (nom de la collection)
Ce n'est pas pesant et on chemine avec Cléa et Mylan dans leur future lutte pour l'environnement. Ecriture simple, facile à lire et arguments qui portent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
sylvicha
  29 janvier 2022
L'été du changement est un roman engagé sur l'urgence climatique.
Cléa et Mylan sont les meilleurs amis du monde. Lors de leurs vacances (en Malaisie pour Cléa, en Norvège pour Mylan), ils vont avoir chacun de leur côté une réelle prise de conscience écologique.
C'est en découvrant un nouveau pays qu'ils vont progressivement se poser les bonnes questions sur notre futur. C'est très bien amené et cela pousse le lecteur à s'interroger de son côté sur son impact personnel sur l'environnement sans être moralisateur.
Une lecture très intéressante !
La collection #onestprêt de Glénat jeunesse propose des textes inspirants et positifs sur l'écologie. Mon prochain sera certainement "Loup y-es-tu ?" de Charlotte Bousquet...
Commenter  J’apprécie          100
Srhbb8
  16 janvier 2022
J'ai choisi ce livre sur son pitch lors d'une masse critique : les adolescents et l'écologie, ça pouvait être un combo gagnant.
Mylan et Cléa en ont terminé avec le collège et ces amis d'enfance partent en vacances chacun à un "bout" de la planète : la Norvège pour Mylan, la Malaisie pour Cléa. Ces deux-là n'ont jamais eu la fibre écologique, ils vivent dans le pur esprit de la société de (sur)consommation sans se poser aucune question. Et pourtant, leurs expériences durant ces quelques jours de vacances vont peu à peu éveiller leur conscience, que ce soit sur les conséquences de leurs choix ou sur leurs possibilités individuelles d'action, la part du colibri en somme.
J'ai vraiment apprécié ce cheminement de pensée des deux jeunes au cours de la lecture, je le trouve plus efficace pour toucher un ado qu'un listing culpabilisant et moralisateur de "il ne faut pas..."
Le vocabulaire et les thèmes me semblent adaptés au public ciblé mais, pour en avoir la certitude, je vais passer le livre à mon ado maison : bien qu'elle boycotte déjà le Nutella et qu'elle soit une végétarienne convaincue, son avis sera forcément intéressant.
Les quelques pages d'informations à la fin pour aller plus loin selon les thèmes qui vous intéressent sont utiles et suffisantes.
Je ne connaissais pas du tout la collection #onestprêt et je suis prête à présent à découvrir les autres thèmes, un grand MERCI à Masse critique et aux éditions Glénat pour m'avoir fait connaître cette superbe initiative !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MuBoDoc
  19 octobre 2020
Mylan et Cléa sont deux adolescent·es parfaitement intégré·es à notre société de consommation. Elle-il consomment des loisirs, des biens et du plaisir ! Chacun·e doit partir en vacances séparément bien résolu·e à rester en contact via leurs smartphones et à se raconter leur séjour à l'étranger : en club en Malaisie pour Cléa et chez son oncle en Norvège pour Mylan. Tous les deux vont vivre des expériences qui vont les aider à prendre conscience de leur responsabilité en ce qui concerne l'écologie.
Parce qu'on a beau "savoir", être destinataire de messages qui nous expliquent, chiffres à l'appui que nos décisions ont des répercussions sur notre environnement, tant qu'on a pas incarné ces conséquences dans le vivant, dans les histoires du vivant il est parfois difficile de changer ses comportements. Comment le "déclic" peut-il se faire ? Par des rencontres, des récits qui nous permettent de nous projeter dans la vie, le devenir des personnes, animaux, plantes qui sont affectés par les changements écologiques. le parti pris de partir de ces expériences personnelles que chacun·e peut faire dans sa vie permet de ramener à un niveau de difficulté moindre le pas qui est à faire pour changer...
Le graphisme choisi pour cette collection, l'édition colorée, percutante sont extrêmement attrayants et interpellent !
J'adore la présentation de l'autrice par le prisme de ces petits pas. Oui Sophie Adriansen est prête et les élèves et moi aussi !
A lire, à lire, à lire
La professeuse documentaliste de cdicollegeguisthau
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EsseG71
  23 décembre 2021
Je remercie Masse critique et les éditions Glénat pour l'envoi de livre (cela a été laborieux, mais il est arrivé !). Et bien sûr merci à l'autrice d'interpeller nos jeunes avec un tel talent !
L'été du changement c'est celui qui va révolutionner la vision de l'avenir de Mylan et Cléa. Ces deux meilleurs amis (enfin, ça c'est ce qu'il et elle croient !!) par un été caniculaire, partent l'une en Indonésie, l'autre en Norvège. L'une dans le pays producteur de l'huile de palme, l'autre dans un pays qui a choisi d'inculquer la valeur de la nature et la vie extérieure aux enfants dès le plus jeune âge. Bien sûr tout cela va contrarier leur petite vie confortable, et il vont devoir se remettre en cause.... Ce n'est pas toujours agréable....
Un excellent roman pour interpeller nos jeunes, leur donner des pistes. En se positionnant à la place de jeunes qui voient des choses, mais préfèrent privilégier leur confort, cela incite un peu plus à se projeter, il me semble, à réfléchir à ses propres pratiques. Bien sûr il y a un sentiment de culpabilité, parfois, et en rédigeant cette critique, j'augmente mon bilan carbone, je le sais. Mais c'est en regardant la réalité en face, en se remettant en question, qu'on peut soi-même évoluer et participer à changer les choses. Et si de mon côté j'essaie de m'améliorer, je crois fermement en nos jeunes et leur envie de révolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   16 février 2021
Assurément, les décisions simples et définitives des deux adolescents donnent envie de s'engager à son tour et de devenir acteur de la protection de notre planète. Voilà un titre à faire lire encore et encore afin de transmettre au plus vite ce message essentiel !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Srhbb8Srhbb8   16 janvier 2022
Dans combien d'aliments de ce buffet y a-t-il de l'huile de palme ? Que nécessite cette nourriture pour arriver jusqu'ici ? Combien d'espèces en font les frais ? Dire qu'une bonne partie de tout ça va être jetée à la fin du petit-déjeuner... Derrière leur promesse de nature, les clubs de vacances ne sont-ils pas les pires ennemis de l'environnement ?
P129
Commenter  J’apprécie          20
hashtagcelinehashtagceline   02 décembre 2020
Mylan et Cléa se regardent.

- On y va, non?

Cléa acquiesce. Son appartement donne sur la place Kléber, la plus grande de la ville. Les écolos viennent déjà assez souvent la soûler jusque sous ses fenêtres en organisant des marches pour le climat et autres rassemblements bruyants. Ce n'est pas qu'elle rejette leurs idées : elle déteste juste qu'on la fasse culpabiliser.

Les deux amis se lèvent, cherchant à rester les plus discrets possible. Ils n'ont aucune envie d'être pris à partie par les manifestants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CAMELIABLEUCAMELIABLEU   30 juillet 2022
Pour un Européen amateur de bonnes affaires, la Malaisie est un paradis. Les yeux de Cléa se mettent à briller quand, après avoir lu les étiquettes dans la première boutique, elle fait la conversion ringgits/euros : elle va pouvoir se lâcher. C'est comme l'ouverture des soldes en France : Cléa ne pense pas aux économies qu'elle va faire mais à tout ce qu'elle va pouvoir s'acheter en plus pour le même prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CAMELIABLEUCAMELIABLEU   30 juillet 2022
En chemin, ils longent des pans entiers de forêts en cours de destruction. Cléa grimace. C'est moche. Au moins, au club, la végétation est impeccable et rien ne dépasse. On ne devrait pas laisser un tel spectacle à la vue des touristes.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie Adriansen (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Adriansen
Histoire de coller à l'ambiance printanière, la librairie Point Virgule vous propose de vous pencher avec elle sur la protection de la nature avec quatre ouvrages destinés aux plus jeunes comme aux ados.
- Permacité ! La ville de mes rêves, Olivier Dain-Belmont & Fachri Maulana, éditions Sarbacane, 16,90€ - Willy Wild, à la découverte de l'écologie, 12 tomes de disponibles, Pascale Baugé & Héloïse Lirquet, Unique héritage éditions, 7,90€ - Elle est le vent furieux, collectif d'autrices, Flammarion, 15€ - Renaissances, 6 histoires qui réinventent le monde, collectif d'auteurs, Syros, 14,95€
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
+ Lire la suite
autres livres classés : prise de conscienceVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

max et les poissons

de quelle couleur est le poisson ?

doré avec de l'argenté
rouge avec un peu de jaune
argenté

5 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Max et les poissons de Sophie AdriansenCréer un quiz sur ce livre