AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377171176
Éditeur : Ototo (18/05/1900)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Au pied de la ville d'Orse s'étend l'Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d'étranges créatures et emplie d'antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers séduits par l'aura de mystère qui l'entoure et qui se font appeler "les caverniers". C'est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l'Abysse et désirant marcher dans les traces de sa mère qui y a disparu. Un jour, en prospectant, Rico découvre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  22 avril 2019
Rico vit dans une cité batie sur les bords des abimes. Avec les autres enfants de l'orphelinat, ils aspirent à devenir des sifflets blancs, des caverniers qui arrivent à descendre profondément dans les abymes pour y explorer la faune et flore inconnue (et dangereuse). Lors d'une première expédition pour ces débutants, Rico tombe sur un drôle de garçon à moitié robot qui lui sauve la vie...
Ah, la couverture de ce manga est tellement curieuse que je n'ai pas hésité avant de m'y lancer ! Une belle découverte finalement, un monde fantastique original, un univers dans les profondeurs de la terre, pour changer de l'exploration spatiale, des créatures étranges et impressionantes, une promesse d'aventure avec les dangers qui vont avec. J'ai été un peu déstabilisée au début par les personnages très enfantins, j'ai cru qu'au était plus proches du jardin d'enfants que de pré-adolescents avec leur bouilles rondes, mais je m'y suis habituée. le système de sifflets colorés n'est pas le même que celui des ceintures de karaté mais il y a un certain respect et émerveillement pour les plus expérimentés comme pour les arts martiaux (mais on en est loin). Maintenant que ce monde a été introduit, l'aventure peut vraiment commencer ! A suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
RosenDero
  13 mars 2019
Une cité construite autour d'un abîme titanesque. Une société humaine qui vit des fouilles de ce lieu mystérieux, en extrayant des reliques d'une valeur inestimables. Tout un chacun prend part à cette vie articulée autour de l'abysse, et, parmi eux, des enfant d'un orphelinat aspirent au titre de "sifflet blanc", les explorateurs les plus reconnus et les plus valeureux, ceux autorisés à descendre au plus profond de l'abysse... quitte à ne jamais en revenir !
---
Comme c'est sympa ! J'ai adoré cet univers, le monde (certes minuscule en terme de diamètre, mais si profond ^^) est rempli par l'imagination de l'auteur. Entre reliques diverses et variées (la boussole qui pointe le sol, la cloche qui ne fait pas de bruit, etc.), faune et flore exotiques (et superbement illustrées), et surtout cette abysse dont un plan en coupe magistral fera rêver les adeptes de voyages vers l'inconnu (ou le centre de la Terre ^^).
A côté de cet univers propre à accueillir toutes sortes d'aventures imaginables (héhéhé), le récit se focalise sur un petit groupe d'enfants, somme toutes assez remplaçables au début du tome, mais assez nature et candides pour en devenir attachants au fur et à mesure. Je ne cache pas que, à mon sens, leurs aventures ne seront que prétexte pour explorer l'abysse et ses trésors, ses mystères (nombreux !) et ses dangers. Leur sort est articulé autour d'une quête "recherche de la mère disparue au fond du trou" et d'un personnage énigmatique, enfant androïde amnésique et énigmatique.
Du très bon, donc, et une suite à suivre sans faute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
LireEnBulles
  27 mai 2018
Akihito TSUKUSHI est un auteur de manga japonais ayant travaillé plus de dix ans pour une entreprise spécialisée dans la conception de jeu vidéo. Passionné par les mondes virtuels et la fantasy, l'auteur s'inspira de cela pour concevoir son manga Made In Abyss prépublié depuis 2012 dans les pages du magazine Manga Life de l'éditeur Takeshobo. Véritable petit phénomène au Japon, l'univers a depuis été adapté en deux saisons de série animée, et en deux films d'animation (Made in Abyss : Hourou Suru Tasogare et Tabidachi no Yoake) disponibles sur Wakanim. le titre compte actuellement 6 tomes au Japon, dont le premier vient de paraître en France dans un grand format chez Ototo Manga.
Le récit débute au pied du petit village d'Orse sur une île qui a pour particularité de s'étendre sur l'Abysse, un énorme gouffre formé il y a environ 1900 ans, et dont les mensurations sont énormes : 1 km de diamètre et une profondeur inconnue. de ce mystérieux gouffre émane un champ de force spécial qui finit par tuer quiconque-ci aventure. En bref, plus vous vous enfoncez et plus vous vous approchez de la mort. Pourtant, une faune et flore spéciales ont réussi à s'y développer, poussant les gens à vouloir l'explorer. Ceux-ci sont appelés les Caverniers, et la jeune Rico, orpheline, en fait partie. Désireuse de marcher dans les traces de sa mère, la célèbre Lisa, voue une véritable obsession pour tout ce qui touche à l'Abysse. Un jour, lors de l'une de ses explorations, Rico va tomber sur un étrange garçon qui lors de son réveil ne pourra dire qui il est ni d'où il vient. le destin de Rico et des autres Caverniers se met alors en marche au fur et à mesure que l'Abysse les attire…
Au fil de la lecture, on remarque que TSUKUSHI a pensé chaque détail de son récit pour construire un univers cohérent et regorgeant de qualité indéniable. le gouffre qu'est l'Abyss forme à lui seul une sorte de petite planète sur une autre planète fictive où vivent Rico et les autres orphelins. En partant de là, l'auteur assemble les pièces de son puzzle pour divertir et intriguer le lecteur. Et cela fonctionne plutôt bien. Par exemple, dans la hiérarchie des Caverniers, Rico n'est qu'un sifflet rouge, soit une apprenti. À la tête de leur petit groupe se trouve le Maître, un sifflet vert qui doit avoir deux ans de plus que nos petits sifflets rouges. En haut on retrouve les sifflets noirs et enfin les sifflets blancs, la plus haute distinction pour un Cavernier qui fait de son détenteur un héros légendaire. C'est à cette place qu'a officié la mère de Lisa, porté disparu après s'être aventurée dans l'Abyss. Dans ce lieu, il existe une flore et une faune inspirée de la nôtre mais plus imaginative. La part de danger das l'histoire ne réside pas seulement dans les explorations faites à l'aveuglette par nos petits héros, mais aussi par ce que l'on appelle la “malédiction de l'Abysse”. Plus on s'enfonce dans les profondeurs de ce gouffre sans fin, et plus le fait de regagner la surface sera mortel (vomissement, migraines, hallucinations auditives et visuelles, saignements, etc). Pendant ma lecture je n'ai pu m'empêcher d'avoir l'impression de retrouver le monde de Jules Vernes avec le Voyage au Centre de la Terre, l'un des romans cultes de l'auteur.
Ce premier tome est donc pour résumé une introduction avec une multitude d'informations concernant le fonctionnement et l'architecture du gouffre. Pour donner un exemple visuel vous prenez qu'un gros tronc d'arbre et vous y agencez plusieurs niveaux avec des pièces. D'ailleurs pour nous y aider, le mangaka a pris soin d'intégrer des pages explicatives avec des schémas, ce qui aura toute son utilité au long du récit. Concernant les personnages, il faut avouer que c'est le petit garçon amnésique particulier rebaptisé Légu qui a réussi à me charmer. Rico est une jeune fille ambitieuse, ambitieuse, et très obstinée. Cela peut soit plaire soit quelque peu agacé. Pour le moment, à titre personnel je dirais que j'attends de voir la suite pour savoir si je vais m'attacher à elle ou non.
Visuellement, on sent très bien que Akihito TSUKUSHI a travaillé dans le monde du jeu vidéo puisqu'il possède des caractéristiques semblable à des sagas du type Zelda et Final Fantasy. le style crayonné du mangaka donne tout son charme aux planches. L'auteur a su s'inspirer de sa culture vidéoludique mais aussi du steampunk en y greffant des aspects de ce genre, on ne vous spoilera pas plus que cela mais on peut dire que c'est séduisant. le travail effectué sur les ombres et la lumière sont remarquables et attire tout de suite à l'oeil. le chara design des personnages évolue dans une optique enfantine sans être péjorative. Son style pourra certainement séduire les lecteurs de comics aimant l'artiste Scottie Young de chez Marvel. L'environnement imaginé pour donner vie à l'Abysse est grandiose. Ça fourmille de détails sans donner une impression de trop. Certaines planches semblent parfois simples, mais il faut vraiment prendre le temps de les regarder pour percevoir ce que TSUKUSHI a voulu mettre en avant. Malgré toute ces qualités, je dois avouer que j'ai eu parfois du mal à assimiler dans ma tête que nos petits aventuriers étaient âgés de plus de dix ans. À mes yeux, ils semblaient n'avoir que huit ans… j'ai donc était surprise quand j'ai appris que Rico en avait 12, par exemple.
L'édition de Ototo Manga est exempte de défauts. le format est plus grand (15×21) qu'une publication standard de l'éditeur, mais ce choix s'avère pertinent puisqu'il permet de laisser pleinement le dessin respirer et nous montrer toute sa beauté. de plus il est proposé au prix de 8.99€ ! Quelques pages couleurs viennent ouvrir le tome, et on a même le droit à de petits sketchs sous la jaquette. La traduction de Vincent Zouzoulkovsky est soignée et colle bien à l'univers. Et petit bonus mais non des moindres, le premier tirage du tome 1 est accompagné d'une très belle carte dépliable de l'Abysse. Ça vaut vraiment le coup, croyez-moi.
En conclusion, avec ce premier tome Akihito TSUKUSHI pose des fondations solides à l'univers très imagé de Made In Abyss. Les informations sont nombreuses et aucun doute sur le fait que d'autres seront à découvrir dans les prochains tomes. Les personnages sont intéressants, et le mystère autour de l'origine de Légu est ce qui donne réellement envie d'en savoir plus. Un univers très esthétique et pensé en amont qui on espère nous emmènera dans les tréfonds aux mille dangers.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissSherlock
  31 mars 2019
Encore un manga dont je ne savais rien avant de le débuter car je suis les conseils de mon collègue les yeux fermés ;-) Je fais bien car ce livre est mignon à croquer.
J'ai adoré les dessins, en particulier ceux des enfants tout en rondeur. Il y a beaucoup de détails, je ne m'y attendais pas du tout. J'avais dans la tête des images de mangas bien moches aussi j'ai été agréablement surprise.
Et l'histoire est sympathique avec ce qu'il faut de suspense, de rebondissements et d'humour.
Je vais vite me procurer la suite et parcourir l'abysse en compagnie de Riko et de Legu.
Commenter  J’apprécie          160
Tachan
  26 juin 2018
Made in Abyss est typiquement le genre de titre qui me laisse perplexe quand je le vois sur les étals des libraires et que sans les multiples avis des copains de la blogosphère je n'aurais pas acheté.
En effet, j'ai eu un frein dès que j'ai découvert l'objet : les dessins moe… J'ai du mal avec eux, je les trouve dérangeants et perturbants. Ils ont une connotation négative chez moi dont j'ai du mal à me départir. de plus, quand on feuillette le livre, le parti pris de dessins en niveaux de gris à chaque page rend les planches moins lisibles pour moi, tout en leur donnant un charme suranné heureusement qui m'a permis de passer outre ce blocage. Vous l'aurez compris, les dessins restent le gros point noir pour moi, car je trouve dur de s'intéresser à un univers aussi riche soit-il quand tous les personnages ont l'air d'être des gamins ou des adultes dans des corps de gamins… Pourtant ça ne m'avait pas gênée autant dans des titres comme Larme Ultime ou Dernière heurequi ont ce même défaut.
Heureusement comme je l'ai aussi dit, le monde de Made in Abyss est très intéressant. Tout au long de ce long tome d'exposition, on nous le présente rapidement pour mieux nous y immerger. Cela donne quelque chose de bien développé, de riche et de complexe avec des bêtes et des artéfacts qui font voyager, et une ville typique de la fantasy qui rappelle les séries Fragment, Letter Bee, Les Enfants de la baleine, Nausicaa ou encore les romans de Jules Verne. Les influences de l'autrice sont multiples et assez bien digérer pour donner naissance à un monde foisonnant et cohérent que l'on découvre tranquillement au fil des pages.
D'ailleurs tout est expliqué petit à petit au fil des chapitres et rendant l'histoire de plus en plus intéressante. Au début, celle-ci me semblait un peu plan plan, puis quand on se met à parler de la mère de l'héroïne et des découvertes de l'une et de l'autre, l'histoire décolle. On a de l'aventure et du mystère avec cet abîme au bord duquel ils vivent, mais aussi avec l'arrivée du « robot » qui va peut-être être le moyen pour l'héroïne d'accéder à son rêve et de vaincre la malédiction de l'abîme. Il y a aussi un côté quête très important pour savoir ce qui se cache dans les profondeurs inconnues de l'abîme mais aussi pour retrouver la mère de l'héroïne. J'ai juste peur vu les derniers chapitres que le rythme retombe dans les prochains tomes du fait du resserrement de l'intrigue et de la réduction du nombre de personnages.
Je suis plus mitigée sur le développement des personnages avec une héroïne omniprésente et souvent agaçante. Heureusement le héros Legu prend peu à peu de l'importance, ce qui calme le jeu, de même que la présence de ses camarades qui forment un bon petit groupe autour de Rico pour l'aider à avancer, et des adultes même s'ils sont complètement en marge à part celui qui veille sur Rico.
Avec Made in Abyss, j'ai donc découvert un bel univers fait d'aventure et de mystère, le tout sur un ton oscillant souvent entre le sombre/dramatique et l'humour un peu lourd. Je suis plus sceptique sur les dessins, le développement des personnages et la poursuite de l'histoire. Je ressors donc un peu mitigée de cette lecture pourtant pleine de promesses.
Notes sur l'édition : Elle, elle est de toute beauté, vraiment très soignée. On a pris soin des fan avec des bonus intéressants entre chaque chapitre, sous la jaquette et sur le poster présent à l'intérieur. le papier est de qualité, de même que l'impression, et le grand format est agréable. C'est une franche réussite.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (2)
BulledEncre   19 juillet 2018
Cet univers fantastique nous plonge dans une faille bien mystérieuse remplie de trésors uniques, d’animaux étranges et d’une végétation différente de celle de la surface.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   31 mai 2018
Voilà un scénario plutôt original que nous propose l'auteur complet Tsukushi Akihito, en situant une bonne partie de son récit dans les tréfonds de la Terre où les protagonistes apprennent à se découvrir, à se soutenir dans un univers hostile.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MariloupMariloup   04 avril 2019
"Ce gouffre a dévoré un nombre incalculable de personnes parties chercher une histoire inconnue ou une des nombreuses légendes. On l'appelle l'abysse. C'est l'ultime abîme du monde connu!"
Commenter  J’apprécie          10
AngelSoraAngelSora   07 juin 2018
Mais... ! Oh non ! Il ne respire pas !
Commenter  J’apprécie          10
Video de Tsukushi Akihito (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tsukushi Akihito
La voie du manga sur Made In Abyss de TSUKUSHI Akihito
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

made in abyss

Quelle relique rico a t'elle dérobée

cloche silencieuse
fil stellaire
bousole des etoiles

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Made in Abyss, tome 1 de Tsukushi AkihitoCréer un quiz sur ce livre
.. ..