AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344007350
Éditeur : Glénat (06/01/2016)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce.
À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde.
Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
29 septembre 2016
Le manga "Les Enfants de la baleine" est consacré au destin des 513 résidents de la Baleine de Glaise, à la fois navire et monde miniature avec sa société coincée en huis-clos, qui erre sur une mer de sable dans un univers post-apocalyptique (remember "Mad Max" / "Water World" ! ^^)… La population de divise entre marqués et non marqués : les marqués disposent de fabuleux pouvoirs télékinésiques puisant dans leurs sentiments, mais ils dépassent rarement l'âge de 30 ans ; les non marqués à l'espérance de vie normale les encadrent et les soutiennent et ceux qui dépassent l'âge canonique de 61 ans intègrent le Conseil des Anciens et accèdent aux vérités cachés aux autres habitants…
Toute l'histoire est racontée via le journal de Chakuro, un jeune marqué atteint d'hypergraphie chargé de rédiger les chroniques de la Baleine de Glaise. Ce dernier partage les points de vue mais pas les méthodes des « taupes », les rebelles menés par Ohni le jeune surdoué qui brûle de savoir ce que cachent les anciens et ce qu'il y a au-delà de la mer de sable… Les deux personnages sont au coeur des événements quand les éclaireurs découvrent un autre vaisseau nommé Lycos dont la dernière survivante est une jeune fille aboulique et alexithymique qui a enterré tous ses compagnons au lieu de les ensabler…
On va la faire simple : on est pilepoil entre le légendaire "Nausicaä", sans doute l'un des meilleurs mangas de tous les temps, et "Letter Bee", sans doute l'un des plus chouettes mangas de ce début de XXIe siècle… On ne pouvait pas en atteindre moins d'Abi Umeda, ancienne assistante d'Hayao Miyazaki dont elle reprend absolument tous les éléments scénaristiques et graphiques, en privilégiant ceux de sa période fin années 1970 / début années 1980 qui depuis ont été repris par Katsuhiro Otomo ("Akira", "Mother Sarah") et Masamune Shirow ("Appleseed", "Ghost in the shell"), encore qu'on n'est pas forcément si loin de "Mononoke Hime"… Pour le reste, chacun devinera aisément où l'auteure veut en venir en opposant des rebelles hypersensibles aux sortilèges de lumière et des apatoia sans âme de l'empire qui les traquent avec des sortilèges d'ombre ! blink

Ce tome 1 est clairement un tome d'exposition qui nous fait explorer les coins et les recoins de cet univers miniature que constitue la Baleine de Glaise et nous faisons connaissances avec les différents protagonistes du drame à venir…

Abi Umeda appartient clairement à la nouvelle génération qui privilégie les nuances de gris au véritable noir et blanc. Ses dessins sont très réussis car à chaque planche sinon chaque case elle agit avec douceur et sensibilité, mais les partis pris shojo peuvent aussi être une limitation de la série avec ce charadesign androgyne qui ne permet pas de différencier les personnages masculins des personnages féminins, ou les aspects kawaï et BG qui sont un peu prégnant quand même…
L'univers et les personnages sont intéressants, reste à développer une histoire qui mettra les uns et les autres en valeurs sans tomber dans le ronronnement ou dans les mystères lostiens des familles (attention d'ailleurs aux mystérieux Noûs empathivores qualifiés d'aliens ^^)… Qui va reprendre le rôle de la Jeanne d'Arc écolo, chaos et miséricorde du monde ? le suspens est entier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
Pavlik
14 février 2017
Voici un premier tome qui annonce une série prometteuse...L'univers est intriguant mais, pour l'instant, on a affaire à un tome de présentation et, côté scénario, il faudra surement attendre la suite pour que ça décolle véritablement...
La Baleine de Glaise est une ville flottant sur un immense océan de sable, dérivant au gré des courants et des vents, et qui abrite 513 personnes...On comprend qu'on est dans un univers post-apocalyptique. La légende veut que la mer de sable soit constituée des débris d'une ancienne civilisation. Les habitants de ce micro-monde sont, à 90%, doué d'un pouvoir, le saimia, qui semble être une sorte de télékinésie liée aux émotions ressenties...Malheureusement, ceux qui en sont dotés dépassent rarement la trentaine, ils meurent donc très jeunes. On les appelle les marqués (une marque apparaît, en effet, lorsqu'ils utilisent leur pouvoir). Les non-marqués (54 personnes) ont une espérance de vie normale, et dirigent la Baleine de Glaise. A travers les yeux de Chakuro, le scribe de la cité, âgé de 14 ans, on découvre cet univers, qui va être perturbé par la découverte d'une jeune fille, sur une île à la dérive...
Personnellement, le concept de la cité abritant une société, aux structures rigides et gérontocratiques (plus on monte en âge, plus on sait des choses sur le monde extérieur et plus on dirige), au sein d'un monde hostile et étrange m'a beaucoup rappelé "le Monde Inverti" de Christopher Priest. le dessin est vraiment agréable, trout en nuances de gris, il s'en dégage une vrai finesse. Par contre je reste assez dubitatif sur la nécessité de dessiner des personnages à ce point androgyne (il m'a déjà fallu un moment pour comprendre que Chakuro était un mec). Sans doute un truc culturel nippon qui m'échappe...On sent bien que les habitants de la Baleine sont volontairement maintenus dans l'ignorance de ce qu'est réellement le monde extérieur et ce qui la conduit là...mais dans quel but ?
Le rythme s'emballe vers la fin et de nouveaux protagonistes font une entrée brutale dans la vie des habitants de la Baleine, n'amenant dans leur sillage que des questions supplémentaires...et des larmes. du coup, je suis quand même bien tenté de poursuivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193
ladyshania
15 février 2017
Original ! Sublime ! Touchant ! Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire l'histoire et les dessins de ce manga.
Une communauté d'environ 500 personnes vivent sur un vaisseau appelé "Baleine de glaise". Ils voguent sur un océan de sable. Sur ce navire, 90% de la population possède un don surnaturel tiré de leurs émotions appelé "le saimia". Seulement manipuler ce pouvoir réduit leur espérance de vie. Chakuro, un jeune garçon, fait partie des "marqués". Un jour, lors d'une expédition sur un autre vaisseau à la dérive, il fait la connaissance d'une fille étrange...
Les dessins d'Abi Umeda sont très détaillés et vraiment magnifiques. D'eux émanent une douceur et une poésie. elle a été l'assistante du grand Hayao Mayaziki est cela se ressent dans ses dessins et dans les thèmes abordés, notamment ceux de l'amitié et de l'écologie.
Un premier tome où l'on s'attache déjà fortement aux différents personnages et qui promet nous suite pleine de rebondissements et d'émotions.
Commenter  J’apprécie          110
Thalyssa
28 avril 2016
Chakuro est un adolescent de quatorze ans qui aime écrire et chronique le quotidien de tous les gens qui l'entourent. Comme 90% du demi-millier d'habitants vivant sur la « Baleine de Glaise », il manipule le saimia, un don comparable à la télékinésie. Malheureusement, ce don est aussi une malédiction car chaque personne qui en jouit est condamnée à mourir prématurément entre trente et quarante ans. Pour des raisons logiques et pratiques, c'est parmi les 10% restants que l'on trouve les dirigeants et les personnalités haut placées.
« La Baleine de Glaise » est un vaisseau gigantesque naviguant sur une mer de sable infinie, car c'est à ça que se résume désormais le monde. Il évolue en complète autarcie et possède tout ce qu'il faut pour la survie de sa population : des habitations, des champs, des réservoirs à eau de pluie, etc. On ne sait pas encore pourquoi ni comment le monde en est arrivé là, et si le vaisseau trouve parfois de petites îles au gré de son éternel voyage, ses habitants n'ont encore jamais rencontré qui que ce soit d'extérieur. Mais tout ceci est sur le point de changer…
Avec ce premier tome, Abi Umeda pose les bases d'un univers post-apocalyptique particulièrement intéressant. Elle nous emmène paisiblement à la rencontre de sa petite communauté, solidaire dans l'adversité. Elle nous présente leurs coutumes, leurs croyances. J'ai beaucoup aimé ses idées comme par exemple, le rituel des doigts pour cacher les émotions de chacun. Des émotions qu'il est très mal vu d'exprimer au sein de l'île flottante… pourquoi ? La mangaka ajoute une autre touche de crédibilité à son histoire en introduisant un petit groupe de rebelles dans son microcosme. Furieux de devoir se contenter d'un quotidien aussi limité alors qu'ils sont appelés à mourir si jeunes, ils semblent avides de partir à la rencontre de ce monde fugace qui leur échappe depuis toujours.
Le crayonné d'Abi Umeda est fin, travaillé sans être surchargé, fluide, expressif et agréable à l'oeil. Dès les premières pages, ses personnages se révèlent attachants et l'on perçoit déjà bon nombre de non-dits. Il règne globalement un très grand esprit de camaraderie au sein de la « Baleine de Glaise ». Malgré les conditions de vie de cet univers déserté et les habituelles petites magouilles politiques, j'avais presque déjà envie de les rejoindre, de vivre à leur côté, mais sans crier gare, dans les dernières pages, tout bascule… J'ai refermé ce premier tome presque choquée, comme si je n'étais qu'un enfant et qu'on m'avait soudain retiré des mains le nouveau jouet qu'on venait de m'offrir. Je ne peux pourtant que me languir de ne pas déjà avoir le second tome sous la main !
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
kazupanda
05 février 2016
Cela faisait quelques temps que je voyais ce manga un peu partout, et j'ai été conquise par le titre et la couverture. Sérieusement, je trouve les deux à la fois intrigants, poétiques et juste magnifique. Ce sont là les raisons qui m'ont décidée à acheter le premier tome des Enfants de la Baleine. En lisant les premières pages, la magie a continué... Graphiquement, ce manga d'Abi Umeda est sublime. le trait est très fin, léger et détaillé. Il transmet une sorte d'onirisme propre à l'ambiance qui règne sur ce mystérieux vaisseau : la Baleine de glaise. Ce qui se passe à bord n'a pas manqué de me rappeler Nausicaä de la vallée du vent, un des chefs-d'oeuvre de Miyazaki dans lequel les humains restants doivent vivre loin de la nature qui libère des spores toxiques.
Cependant, il y a dans Les Enfants de la Baleine une dimension émotionnelle importante, puisque les habitants de cet étrange vaisseaux entretiennent un lien particulier avec leurs sentiments qui sont la source même de leurs pouvoirs... le premier volume nous présente le héros, Chakuro, qui est scribe du vaisseau. Il écrit tout ce qui se passe à bord, et se définit lui-même comme un hypergraphe. L'histoire est d'ailleurs raconté à travers ses écrits, qui sont censés décrire objectivement la vie sur la Baleine de glaise, mais dont les émotions ne cessent de transparaître. On y découvre les lois qui régissent cet étrange vaisseau, le saimia, ses habitants, ses amis proches tels que la petite Samy, les gens qu'il admire, ou encore ceux qui jouent un rôle important dans l'organisation de la vie à bord de la Baleine.
Ce premier volume est vraiment intéressant, l'histoire bien menée et, s'il nous donne tous les éléments nécessaire à un bon incipit, il soulève aussi pas mal de questions auxquelles on a hâte d'avoir des réponses. La fin de ce premier tome m'a séduite, mais aussi étonnée car les événements prennent une tournure plutôt inattendue. Je suis tellement restée sur ma faim que je n'ai pas pu attendre pour acheter le deuxième volume!
Au final, le contenu des Enfants de la Baleine vaut largement sa couverture et son titre. Ce premier volume est vraiment bien mené, l'histoire est intéressante, originale et le graphisme soigné. Cela faisait longtemps que je n'achetais plus de manga autre que pour mon mémoire, mais je ne regrette absolument pas de commencer cette année 2016 avec une si belle histoire!
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (1)
BulledEncre22 mars 2016
Une idée originale et bien menée.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU1729 janvier 2016
Nous livrons nos morts à la mer de sable. La coutume veut que l'on ne pleure pas au moment des obsèques....au risque d'être appelé par les âmes qui dorment dans les profondeurs et de se retrouver bientôt englouti à son tour.
Commenter  J’apprécie          140
MariloupMariloup11 septembre 2016
Lycos: Lâche-moi!
Chakuro! Non! Que tu aies un cœur ou non, je ne peux pas te laisser comme ça. Jamais je ne laisserai livrée à elle-même une fille qui a creusé tant de tombes pour ses camarades!
Commenter  J’apprécie          100
manU17manU1730 janvier 2016
Le 8 juillet de l'an 93 des Sables...un vol de sauterelles a eu lieu. L'essaim luminescent a tournoyé longtemps au-dessus du vaisseau...avant de partir vers le large au petit matin, à travers la mer de sable.
Commenter  J’apprécie          90
zazimuthzazimuth27 septembre 2016
Je me dis que ça aurait été chouette si nos ancêtres avaient laissé plus d'écrits sur leur époque.
On saurait comment on en est venus à vivre ici ou bien pourquoi la "baleine de glaise" ne sombre pas dans le sable ou encore s'il est vrai que ce vaisseau est vivant ou alors ce qu'il y a au fond de la mer et à ses confins ! S'il y a d'autres gens sur la planète ! S'ils avaient laissé plus d'archives on aurait peut-être les réponses à tout ça ! Du coup j'écris en pensant aux générations futures. (p.24)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup11 septembre 2016
"Je vais voir le monde de cette fille. Quant à vous, jouez au château de sable jusqu'à la fin de vos jours, si ça vous amuse!" # Ohni
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Abi Umeda (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abi Umeda
Embarquez à bord de la "Baleine de glaise" un vaisseau à la dérive sur un océan de sable. Et découvrez le destin de ses occupants: des enfants hors normes condamnés à une mort précoce...
Découvrez le premier chapitre : http://www.glenatmanga.com/scan-les-enfants-de-la-baleine-tome-1-planches_9782344007358.html#page/32/mode/2up
Editions Glénat Copyrights: KUJIRA NO KORA WA SAJYO NI UTAU © 2013 Abi Umeda / Akita Publishing Co.
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
635 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
. .