AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809804788
Éditeur : L'Archipel (06/04/2011)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Une jeune Anglo-Pakistanaise, soumise à un mariage forcé par sa famille, tente d’échapper aux mauvais traitements et à des traditions archaïques. Aujourd’hui émancipée, sa lutte pour la liberté continue : elle milite désormais pour la cause des femmes, et pour faire évoluer les mentalités.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
zazi5
  13 novembre 2014
J'ai terminé ce livre il y a quelques jours déjà mais j'ai attendu un petit temps avant de faire ma critique car j'ai du mal à mettre des mots sur ce livre.
Le premier qui me vient à l'esprit est: WAW!
Sameem, née d'une mère pakistanaise, vit les premières années de sa vie dans un foyer en Angleterre. le retour de sa mère va tout bouleverser, elle va connaitre la méchanceté humaine, le manque de reconnaissance de sa propre famille, le fait d'être considérée comme une moins que rien. Elle sera le larbin de ses frères et soeurs, devra accumuler taches ménagères sur taches ménagères et sera même mariée de force à un homme au Pakistan qui lui fera un enfant! Heureusement, Sameem se révolte et rencontre l'amour, le vrai. Sans pardonner à sa famille, elle reprend contact avec eux et tente de mettre des mots sur leur comportement envers elle.
J'ai littéralement dévorer ce livre, il m'a tenue en haleine du début à la fin. Une histoire atroce, touchante, douloureuse.
Comment une mère peut-elle faire vivre tout ça à sa fille? Elle l'a battue, mariée de force, à participer à son viol, lui imposera une grossesse à 13 ans.
"Le mariage forcé est encore une réalité aujourd'hui. Des vies s'éteignent encore au nom de l'honneur. Je fais partie des chanceuses qui ont fui et survécu pour témoigner." Sameem Ali
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nympha
  22 septembre 2016
Mon résumé :
Sameen a vécu jusqu'à l'âge de 6 ans dans un foyer pour enfants en Angleterre. Dans ce foyer, elle se sentait heureuse et épanouie. Tatie Peggy, la responsable du foyer, élevaient ces enfants comme une mère. Elle recevait toute la tendresse et l'amour dont elle avait besoin pour grandir épanouie.
Pendant ses 6 premières années, elle recevait parfois la visite de son père et, de temps à autre, sa petite soeur, Mena, venait passer quelques jours avec elle dans le foyer.
Un jour, elle rencontra sa mère qui avait accompagné son père… Celle-ci est revenue plusieurs fois par la suite pour revoir Sameen. Cette dernière était heureuse de recevoir des membres de sa famille, elle se sentait différente des autres enfants qui n'avaient pas cette chance.
A 6ans, tout bascula. La mère de Sameen la ramena à la maison familiale. Elle qui était si heureuse de rencontrer les siens, a vite déchanté une fois passée la porte d'entrée.
Dans cette maison familiale tant espérée, Sameen découvrit l'indifférence des membres de sa famille et la violence gratuite. Heureusement, Mena, sa petite soeur avec qui elle avait pu lier un lien fraternel pendant ses premières années, s'est révélée un support moral pendant ces années de souffrance.
« A 13 ans, sa mère l'emmène au Pakistan pour la marier de force à un parfait étranger, qui n'a qu'un but : obtenir les papiers qui lui permettront de vivre en Europe. » (-4ème de couverture)
Cependant, Sameen trouvera la force et le courage de se sortir de cette situation !
Mon avis :
Une incroyable biographie qui nous parle d'esclavagisme, de tradition archaique et de l'enfermement d'une enfant au sein d'une famille musulmane. Saneem qui a grandi dans une éducation anglophone et catholique, se retrouve au sein d'une famille musulmane ne parlant que très peu l'anglais.
Dans les conditions de nos jours, je tiens à rappeler, et ceci est démontré dans le livre, qu'il ne faut pas faire d'amalgame avec toutes les familles musulmanes ! Il faut lire ce livre en se disant que toutes les familles musulmanes ne sont pas des parents aussi indignes que ceux de Sameen !
Sameen nous livre son histoire avec, ce que j'ai ressenti comme une certaine pudeur. Son but étant de nous dévoiler son histoire avec courage et non de nous donner des détails sur tous les sévices qu'elle a subis. Ceci permet à ce livre de vous faire ressentir pleins d'émotions sans pour autant vous faire sombrer dans une déprime face à la tristesse de sa situation.
Une magnifique histoire à lire pour découvrir le courage d'une enfant battue, d'une mère-enfant, d'une femme qui s'est construite et reconstruite à la force de ses remises en questions qui lui ont permis de sauver sa vie et celle de son enfant.

Lien : https://www.facebook.com/lis..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurere007
  24 février 2015
Sameem, petite pakistanaise est élevée et grandit dans un home pour enfants où elle vit un enfance joyeuse. Malheureusement son retour dans sa famille se passe très mal: maltraitée, humiliée, elle croule sous les tâches ménagères sans qu'on ne lève le moindre petit doigt pour l'aider. Son enfer ne s'arrête pas là car ses proches l'envoie au pays pour la marier de force à un homme beaucoup plus âgé qu'elle. Elle tombe enceinte de ce dernier et va continuer à subir l'enfer jusqu'à ce qu'elle rencontre celui qui va l'aider à s'enfuir, celui qui va l'emmener vers une nouvelle vie, une vie d'amour, de joie, de bonheur. Elle trouvera même la force lors du décès de son père puis de celui de sa mère de retourner vers ses proches et de leurs pardonner.
Une histoire vraiment bouleversante qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin. Je voulais absolument découvrir ce qui allait arriver à cette pauvre jeune fille puis femme. Ce roman nous fait découvrir l'horrible condition humaine des jeunes filles dans certains pays. Cette histoire nous heurte de plein fouet et nous fait réfléchir. Un merveilleux témoignage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
epona07
  16 janvier 2013
Le voile de la douleur est un livre très prenant, du début à la fin. Je l'ai fini relativement vite.
Ayant déjà lu des livres sur ce genre d'expérience, il est le premier à me laisser aussi pantois.
Ce livre laisse une telle impression, qu'il est difficile de formuler réellement une critique.
Bref, une histoire très touchante nous ramenant aux réalités de la vie.
Commenter  J’apprécie          30
st79310
  20 septembre 2012
D'habitude, je ne lis pas les livres de témoignages car ils sont "souvent" racolleurs mais là Sameen Ali, elle ne raconte pas seulement le calvaire mais elle montre aussi son courage. Elle parle aussi de l'après avec sa reconstruction avec son mari...
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2015
J’ignorais pourquoi ma mère ressemblait si peu aux mamans des livres. Mes lectures brossaient toujours le portrait d’une personne tendre, rassurante, chaleureuse et généreuse, qui dorlotait ses enfants. La mère de mes rêves me fredonnait des chansons pour que je m’endorme, la tête au creux de son épaule. J’avais toutefois lu quelques contes de fées dans lesquels de méchantes mères ou belles-mères livraient les enfants à une mort certaine, dans les bois. Je me disais parfois que j’étais tombée dans ce genre d’histoire. Avec un peu de chance, ma mère m’ignorait, mais si j’avais le malheur de l’agacer d’une façon ou d’une autre – les raisons de sa colère demeurant pour moi un mystère – , elle m’assénait une claque si violente que j’en gardais la marque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2015
Les films nous avaient également appris qu’on ne pouvait pas s’éprendre de n’importe qui. À l’heure de se marier, il fallait se conformer au choix de ses parents. Un refus signait le déshonneur de la famille, or Mena et moi avions parfaitement compris qu’il n’existait pire sacrilège. Ceux qui osaient désobéir et s’enfuir après une union secrète avaient tout intérêt à disparaître très loin, car ils n’échappaient pas aux poursuites, voire aux représailles mortelles exercées par des gens spécialement payés pour laver l’honneur de la famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2015
J’ai fini par prendre goût à la nourriture, non seulement parce que je n’avais pas le choix, mais aussi parce que je souhaitais plus que tout être aimée, ne plus me sentir indésirable vis-à-vis de mes frères et sœurs. Je recherchais avant tout l’amour de ma mère, dont chaque réprimande, chaque claque me paraissait le seul fait de mes erreurs, de mes provocations involontaires. Malgré tout, mon esprit d’enfant n’arrivait pas à comprendre que tous mes efforts et mon amour ne soient récompensés que par des injures et des coups.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2015
Au cours des jours suivants, j’ai découvert le bonheur de se dévouer à quelqu’un. Accorder toute mon attention à mon fils et veiller sur lui me donnaient plus de joie que tout le reste. Cela me rappelait un peu l’époque lointaine où Amanda et moi jouions à la poupée, en plus important et gratifiant. En outre, la maternité m’aidait à me concentrer sur quelque chose de constructif, ce qui constituait, en soi, un changement considérable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2015
Ces livres me permettaient de m’évader du monde terrible dans lequel je vivais. Un monde où je ne trouvais ma place nulle part, ni à la maison ni à l’école. Un monde où personne ne faisait d’effort pour m’accueillir, où personne ne m’aidait à m’intégrer. Pour tenir, j’ai appris à ne rien attendre de la vie, mais j’ignore comment j’aurais survécu à ma nouvelle existence sans les livres.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mariage forcéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
99 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre