AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791032705759
320 pages
Editions Ki-oon (23/01/2020)
4.31/5   72 notes
Résumé :
Le grand retour d'un chef-d'œuvre de la fantasy onirique !
Au XXIve siècle, la planète Mars a été terraformée sur le modèle de Venise. Elle abrite maintenant une magnifique cité bâtie sur les eaux, où les canaux jouent le rôle de routes et les bateliers celui de guides incontournables pour naviguer dans les méandres de cette ville au charme légendaire...

Akari, terrienne d'origine, réalise un rêve d'enfance quand elle débarque à Néo-Venise afin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,31

sur 72 notes
5
13 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ogrimoire
  25 octobre 2021
Un pur moment de détente, ce manga nous offre ce qui nous manque le plus dans cette société : de la douceur et du calme.
Dans un environnement magnifique où la nature et la technologie s'allient pour le confort de vie, nous suivons l'initiation d'Akari dans sa quête pour devenir Ondine. Tout y est magique, les paysages et les personnages sont beaux et attachants et il nous arrive de nous retrouver à contempler une case pendant plus d'une minute tellement la mise en scène est soignée.
Akari est dans la même situation que le lecteur : nouvelle dans cette univers, elle est sidérée par la beauté et la magie de certains environnements.
Une oeuvre pacifiste, où on apprend à savourer les choses simples : un coucher de soleil, un petit déjeuner, le bruit des vagues ou une discussion entre amis. Dans ce premier tome, Akari fait de nombreuses rencontres, découvre des personnalités atypiques que l'on ne croise pas dans beaucoup d'autres mangas. le rythme est doux (je ne veux pas dire lent), l'auteur prend tout son temps pour nous donner à voir l'évolution des relations entre les personnages, ce qui permet d'éviter le coté parfois superficiel ou un peu forcé que l'on peut avoir dans d'autres oeuvres. Ici, les journées passent et ne se ressemblent pas, chaque histoire nous fait découvrir une nouvelle facette de Néo Venise et de la planète Aqua (nouveau nom de Mars), personnage à part entière avec ses lieux, son histoire et son folklore. La quête d'Akari se présente sous forme de petites histoires entrecoupées de bonbons pour les yeux : des pages en couleurs sublimées par la qualité de cette édition.
Arriver à la fin de ce premier tome a été un véritable crève-coeur tellement cette lecture a été apaisante et j'ai hâte d'attaquer la suite. L'intégrale est en sept tomes ce qui nous promet encore de longues heures de bonheur !
Un vrai coup de coeur !

Lien : https://ogrimoire.com/2021/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
devoreusedelivresch
  03 janvier 2021
Je tiens tout d'abord à remercier du fond du coeur Babelio et la maison d'édition Ki-oon pour l'envoi de ce service-presse.
Si je devais utiliser un seul mot pour décrire ce manga, je dirai : sublime. En effet, la couverture tout comme les illustrations du manga sont juste magnifiques et c'est un pur régal pour les yeux.
Au niveau de l'histoire le lecteur va découvrir la ville de Néo-Venise sur Mars et suivre Akari dans son apprentissage d'Ondine (il s'agit d'un "pilote" professionnel de gondole qui fait découvrir la ville au différents touristes).
J'ai trouvé l'intrigue bien ficelé et les personnages vraiment attachants et bienveillants. Bien entendu, l'histoire reste assez plate car une grande partie est consacrée à l'apprentissage d'Akari en gondole et il est vrai que pendant ces passages il se passe peu d'action. Cependant, cela ne m'a pas dérangé plus que ça.
Je vous recommande sincèrement ce manga si vous apprécié les belles illustrations, que vous aimez la ville de Venise et que vous avez envie de la découvrir sa nouvelle version sur Mars au côté d'Akari.
Je dois vous avouer que je pensais lire ce manga plus rapidement mais qu'au final il m'aura fallu plus d'une semaine pour en venir à bout, ce n'est pas parce que je me suis ennuyée, bien au contraire, j'étais tellement fascinée par les dessins que je pouvais passer plusieurs minutes sur une page à les observer dans les moindre détails.
Malgré tout, j'ai quitté cette pépite à regret (320 pages en tout) et je vous avoue que j'ai vraiment hâte de poursuivre cette saga. Pour le prix, vous pouvez vous procurer ce manga à 15 euros ou à 24,50 francs.
Comme je l'ai déjà dit auparavant cette lecture a été un véritable régale visuel et je passé un superbe moment de lecture, malgré tout certains passages se révèlent assez plats c'est pourquoi je lui retire un point. du coup, je donne la note de 8 sur 10.
Lien : http://devoreusedelivres.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
MassLunar
  26 avril 2020
Quelle délicieuse réédition que nous propose Ki-oon avec un titre qui ravira aussi bien les connaisseurs de la première édition inachevée que les nouveaux venus au sein de l'univers d'Aria dont je fait partie.
Aria the masterpiece porte plutôt bien son titre car en matière de fantasy ou plus globalement dans le cadre de l'imaginaire, car Aria combine aussi un peu de science-fiction entre deux rêveries, je pense que nous avons droit à un excellent cru.
Ce premier volume nous entraine sur les pas d'Akari une jeune terrienne qui décide de partir sur une Mars terraformé pour devenir une Ondine, c'est à dire une pilote expérimentée de gondole sur le modèles des fameuses gondoles de Venise. La ville dans laquelle elle se rend est librement calqué sur la ville terrienne d'origine... Néo -Venise, un lieu imprévisible, entre eau et ciel , propice à toutes les rêveries et aventures simples et poétique au détour d'une rue ou d'un canal.
C'est tout simplement un titre très enchanteur de la part de Kozue Amano. Si vous aimez L'Atelier des sorciers, Beyond the clouds ou encore Magus of the library, je vous recommande vivement Aria the masterpiece. Dans ce titre, les décors sont magnifiques, ils sont à la fois paisibles et hypnotiques. On prend plaisir à admirer suite à un découpage simple et fluide, le panorama d'une ville au bord de l'eau, un point de vue aérien à partir d'une île flottante, un refuge onirique pour les chats. Ce premier volume est principalement constitué de courtes histoires comme des tranches de vie où nous suivons en ligne conductrice la formation d'Akari. L'action est simple et ce premier volume prime avant tout le caractère reposant, parfois mélancolique, des situations. Attention, vous n'êtes pas dans un titre d'action épique. Aria se lit posément et tranquillement sans jamais ennuyer. le chara-design est séduisant et aérien tout comme les décors, un côté kawai avec la figure du chat qui vous fera sourire à plusieurs reprises.
Parlons de la nouvelle édition de ki-oon qui vaut vraiment le détour. C'est du grand format, donc forcément le prix suit un peu mais c'est une belle collection avec quelques pages colorisées et un petit pelliculage doré sur le titre et le logo . C'est tout simplement un visuel qui donne envie.
Amatrices et amateurs de fantasy onirique et reposante, je vous conseille vivement cette nouvelle édition d'Aria. Ce premier volume nous conte plusieurs petites histoires toutes simples dans lesquelles on découvre cette belle ville qu'est Néo-Venise. C'est véritablement une ballade dans un imaginaire qui se savoure à bord d'une gondole conduite par des mains délicates et expertes au gré des flots reposants de canaux surprenants. Bon assez de lyrisme, c'est vraiment un joli titre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ewylyn
  23 décembre 2020
Une très belle surprise ! C'est un manga qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui a tout ce qu'il faut pour me séduire. Je remercie le site Babelio (Masse Critique) ainsi que les éditions Ki-Oon pour la découverte de ce manga d'une beauté singulière dont il me tarde de lire les prochains volumes.
C'est un manga à l'univers et à l'ambiance incroyable. C'est un titre de science-fiction et pourtant, j'ai parfois eu du mal à le croire tant il a cette veine un brin fantasy. Néo-Venise m'a charmée du début à la fin, j'ai beaucoup aimé l'univers proposé par Kozue Amano, parce que nous avons la parfaite réplique de Venise avec ce doux mélange entre fantasy (magie, folklore japonais avec le royaume des chats) et science-fiction (machines volantes, technologies avancées). L'univers s'étoffe chapitre après chapitre sans se presser, ce qui permet de découvrir les subtilités, de prendre son temps pour savourer les bases auprès d'Akari.
C'est là que le manga ne plaira pas à tout le monde. Il est extrêmement contemplatif, il n'y a pas d'intrigue au sens large – excepté le fil rouge de la formation d'Akari en tant que future Ondine. Ce n'est pas un manga d'aventures et d'actions avec des rebondissements à la pelle et des révélations coup de poing, mais une ode à la lenteur, à la philosophie, aux choses simples et légères qui font du bien, qui nous touchent et nous émerveillent. J'aime cet aspect mélancolique et nostalgique, c'est un manga qui fait du bien, qui est plutôt doudou et charmant avec ses messages bienveillants. Ce manga me rappelle le maître des livres, Pan'pan Panda, le manga est élégant je trouve.
J'aime ce monde des gondolières appelées les Ondines et découvrir les secrets du métier, de la formation des nouvelles recrues, des maniements des gondoles était super intéressant. C'était d'autant plus captivant que les personnages principaux sont très sympathiques. Akari est une jeune femme qui veut croire en ses rêves, déterminée à devenir Ondine, un brin maladroite, toujours souriante et volontaire, sa formation au sein d'Aria est une expérience professionnelle et humaine. Aika est une autre aspirante ondine qui travaille pour une autre agence, j'ai crû que les ennuis allaient pointer le bout de son nez (économie, concurrence, tout ça), mais pas du tout ! Aika est une femme plus rigoureuse et caractérielle, moins rêveuse et plus pragmatique, mais tout aussi sensible et passionnée par ce monde des Ondines. Aika et Akari partagent une belle amitié sous le regard d'Alicia, le mentor d'Akari. Alicia est géniale, j'adore son calme et gentillesse, sa manière d'être et de former Akari, elle est captivante.
Les personnages sont certes sympathiques, ils n'en restent pas moins mystérieux, je ne sais quasiment rien d'eux ou de leur histoire, en revanche, leur personnalité et leur relation donnent de belles petites tranches de vie narrées dans ce premier tome. L'intrigue nous présente Néo-Venise, sa naissance et ce qu'elle est devenue, nous parle du mystérieux chat qui est le directeur d'Aria, nous avons des moments de fantaisie avec ce royaume des chats ou d'émerveillement avec les fêtes estivales, de belles rencontres ou des découvertes plus piquantes, comme Akatsuki une salamandre et un homme pour le moins déconcertant, bourru et très amusant. J'ai hâte de retrouver tout ce petit monde dans les prochains tomes.
Le texte est de bonne qualité, les répliques correspondent aux différents caractères des personnages, c'est fluide et très agréable à lire, les bulles ne coupent ou ne gênent en rien les illustrations. le texte n'est pas trop présent, ce qui fait qu'on est pas perdu avec ces nouveaux repères et cet univers. Quant aux illustrations, elles sont magnifiques, je suis un peu sceptique sur l'esthétique du chat directeur d'Aria, toutefois le design le rend encore plus mystérieux à mes yeux. J'ai l'impression que ce chat est plus important qu'il n'y paraît. Les vêtements, les décors ou les objets sont très bien dessinés, je suis fan de Néo-Venise qui est parfaite comme réplique de Venise. J'aime le design des personnages qui fait que l'on ne se perd pas dans l'identification des protagonistes. Les pages couleurs sont très belles. La jaquette du manga est splendide, composition ou encore les couleurs et ses beaux effets de dorure. En somme, c'est un beau manga, un manga tranche de vie et contemplatif idéal pour voyager, s'émerveiller et se poser.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leplaisirdelire31
  10 août 2021
En toute franchise, lorsque ce titre est sorti je ne me suis pas arrêtée dessus car le résumé ne me parlait pas. Évidemment cette belle édition attire l'oeil mais appart ça je ne pensais pas me lancer dans cette lecture... Jusqu'à ce que je lise un avis enthousiaste sur instagram, cela a attisé ma curiosité et j'ai eu envie d'aller au-delà de mes a priori.
Qu'est ce que j'ai bien fait de ne pas rester sur ma première impression! Cette série est une superbe découverte, j'ai été éblouie par ce tome.
Nous suivons la jeune Akari, une Terrienne de 16 ans, qui quitte sa planète pour se rendre sur la planète Aqua (anciennement Mars) et plus précisément à Néo-Venise. Son objectif est de devenir Ondine (c'est-à-dire gondolière), nous suivons ainsi son apprentissage et nous apprenons à découvrir cette planète avec elle.
Concrètement le fond de l'histoire est basique, il ne faut pas s'attendre à de grands rebondissements. Dans une série classique qui se passerait à notre époque cela deviendrait vite lassant. Sauf que la force d'Aria est justement qu'il se passe dans le futur, au sein d'une ville qui ressemble à Venise tel que nous la connaissons, il s'agit là d'un cadre enchanteur qui nous émerveille à chacune des pages. Page après page nous voyageons au côté d'Akari à la découverte de cette planète et cette ville que nous ne connaissons pas, la qualité des dessins nous offre de superbes planches qui nous font rêver, et c'est d'autant plus agréable que ce format rend les planches encore plus belles. Rien qu'en repensant à certaines planches j'ai des étoiles dans les yeux.
Autre raison de son succès : les personnages. Nous nous retrouvons face à des hommes et des femmes au caractère bien différents mais si attachants qui nous partage de belles valeurs, particulièrement Akari qui est constamment motivée, positive et souriante. Elle s'émerveille de tout, elle prend le temps de contempler ce qui se passe autour d'elle afin de vivre les bonheurs simples de la vie. C'est bête mais on oublie souvent de profiter de l'instant présent, de la vie hors de nos écrans.
Et mention spéciale pour le directeur de l'agence Aria qui me fais pleurer de rire !
Pour moi, ce titre est un coup de coeur pour le moment. J'ai été éblouie, j'ai ri et j'ai souri tout au long du tome. En tournant la dernière page je me sentais légère et particulièrement de bonne humeur, je ne peux que vous conseiller ce titre même si vous n'êtes pas fan des univers futuristes. Cette magnifique édition vaut vraiment le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
ActuaBD   17 février 2020
Entre douceur de vivre et onirisme, dans un esprit assez fleur bleu, mais jamais mièvre, Kozue Amano propose avec Aria une sorte de conte moderne, avec une pointe de merveilleux et de morale. Des personnages et des situations simples mais touchantes, de l’humour bon enfant, et une ambiance apaisante.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
devoreusedelivreschdevoreusedelivresch   03 janvier 2021
Alicia : - C'est pourquoi, à Néo-Venise... à la fin de la saison les gens se réunissent au bord de l'eau pour dire adieu à leurs clochettes...

Akari : - Ah bon ?

Alicia : - Comme on ne les vend... que pendant les trois jours que dure le marché... à partir d'aujourd'hui... il devrait y avoir... beaucoup de monde !

Akari : - C'est magnifique !
Commenter  J’apprécie          40
OgrimoireOgrimoire   25 octobre 2021
J’ai encore tant de choses à apprendre. Et plus je m’exerce plus je me rends compte… À quel point Alicia est exceptionnelle, elle manie la rame avec une telle légèreté et une telle adresse qu’on dirait qu’elle danse sur l’eau !
Commenter  J’apprécie          20
Mae_liseuseMae_liseuse   01 août 2020
Peut-être que la planète Aqua est une boîte à merveilles, un coffre très ancien qui déborde de magnifiques souvenirs. Ça expliquerait cette mélancolie…Mais ça voudrait aussi dire que ma chasse au trésor ne fait que commencer !
Commenter  J’apprécie          10
FrednardFrednard   29 novembre 2020
Les ondines appellent ce promontoire "La Colline de l'Espoir" [...] D'ici on peut contempler toute la ville... C'est un peu la récompense des Ondines après une dure journée !
Commenter  J’apprécie          00

Video de Kozue Amano (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kozue Amano
Au XXIve siècle, la planète Mars a été terraformée sur le modèle de Venise. Elle abrite maintenant une magnifique cité bâtie sur les eaux, où les canaux jouent le rôle de routes et les bateliers celui de guides incontournables pour naviguer dans les méandres de cette ville au charme légendaire… Akari, terrienne d'origine, réalise un rêve d'enfance quand elle débarque à Néo-Venise afin de commencer son apprentissage du métier d'ondine, qui fera d'elle une professionnelle de la gondole. Pour cela, elle entre chez ARIA, une société tenue par… un chat doué d'intelligence ! L'unique employée, la belle et douce Alicia, sera son mentor et sa protectrice dans ce monde dont Akari a tout à apprendre… La série phénomène qui a rendu célèbre Kozue Amano (Amanchu !) est enfin de retour dans une édition somptueuse aux couvertures et pages couleur inédites qui ravira les fans comme les nouveaux venus ! ARIA vous fera voguer dans une Venise imaginaire empreinte de mystère, futuriste et nostalgique à la fois… Prenez un grand bol d'air avec cette chronique d'un quotidien atypique et plein de fraîcheur !
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4002 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre