AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1406531235
Éditeur : Dodo Press (21/12/2007)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La Saga de Njáll le Brûlé (Brennu-Njálls saga en islandais) est l'une des sagas islandaises les plus connues.
Ce texte du xiiie siècle décrit le déroulement d'une série de querelles sanglantes. On pense que son auteur est un habitant du Sud-Est de l'île. Il a la réputation d'être le plus grand auteur de sagas. Le champ très large de ses sujets et l'immensité de ses références montrent qu'il devait s'agir de quelqu'un de très cultivé.
La saga détaille c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Nastasia-B
  23 novembre 2012
Voici une étonnante et enrichissante lecture que celle d'une saga islandaise.
Héritière d'une tradition orale, mise par écrit autour du XIIème siècle mais relatant des événements survenus un peu avant et un peu après l'an mil, c'est-à-dire quasi contemporains de la conquête de l'Angleterre par celui qu'on appelait alors Guillaume le bâtard, plus connu de nos jours sous son sobriquet de " conquérant ". (Excusez-moi si j'en rajoute toujours une petite louche avec mon Guillaume, c'est que j'ai du sang normand plein les veines, alors ça me chatouille.)
Celle-ci (la saga de Njal) est sans doute la plus fameuse de toutes encore que celle d'Erik le Rouge ou celle du Vinland soient également bien connues.
J'ai été enthousiasmée au départ par cette surprenante façon de présenter les personnages, par le détail de leur généalogie, ainsi que d'embrasser, d'un coup, l'intimité d'un mode de vie et de pensée aujourd'hui disparus depuis des lustres, notamment les dettes d'honneur.
Ce n'est pas la qualité littéraire qui m'a séduite, mais bien plutôt la valeur du témoignage ethnographique, l'importance accordée de la justice (au sens système judiciaire) à cette époque, le fait que chaque jeune noble, en guise de rite de passage, doive aller se faire la main en faisant une petite razzia sanguinaire en pays étranger (ces fameuses descentes de Vikings qui terrorisaient nos "paisibles" populations) presque comme on fait un échange Erasmus aujourd'hui, comment le christianisme s'est implanté en Islande autour de l'an mil, etc.
Par contre, au bout d'un moment, les querelles, batailles, vengeances puis contre vengeances sont un peu lassantes.
Deux personnages ressortent de cette saga, évidemment, le sage et malicieux Njal (surnommé, vous saurez pourquoi " le brûlé ") qui brille plus par son cerveau que par ses muscles et le flamboyant Gunnar, qui lui brille plus par ses muscles que son cerveau. Pourtant, à choisir, j'aurais tendance à préférer Gunnar, mais ceci n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
sweetmeuh
  01 août 2013
Le livre se lit bien et le côté descriptif de l'époque est intéressant. Mais je me suis très vite lassée de toutes les vengeances, conseils suivis lors des "ting", mariages arrangés, etc... Je ne pense malheureusement pas avoir le courage de le terminer!
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   23 novembre 2012
Gunnar se défendit bien et vaillamment. Il blessa encore huit hommes, leur faisant de si graves blessures que plusieurs en moururent. Il se défendit jusqu’au moment où il tomba de fatigue. Alors ils lui firent mainte blessure profonde. Pourtant il se tira encore de leurs mains, et se défendit encore quelque temps. Enfin il arriva qu’ils le tuèrent. (…) La nouvelle du meurtre de Gunnar se répandit dans tous les cantons. Partout on disait que c’était mal fait, et bien des gens avaient grande douleur de sa mort.
Njal prit fort à cœur la mort de Gunnar, et les fils de Sigfus aussi. Ils demandèrent à Njal s’il pensait qu’on pût porter plainte pour le meurtre de Gunnar, et citer en justice ceux qui l’avaient tué. Il dit que cela ne se pouvait pas, Gunnar ayant été mis hors la loi ; qu’il valait mieux faire quelque brèche à leur gloire, et venger Gunnar en tuant quelques-uns d’entre les meurtriers.
Ils élevèrent un tombeau à Gunnar, et le placèrent assis dans le tombeau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
finitysendfinitysend   12 mars 2012
La saga de njàll le brulé :

Hùtr revint chez lui et fut fort surpris que sa femme fût partie ;pourtant ,il se contint,resta chez lui toute cette année-là .
......
Il fit une déclaration légale ,à voix haute ,au Mont de la loi....
Je dis ,de façon que soient témoins et entendent tous ceux qui sont ici ,au Mont de la loi,que je te provoque en duel ;le douaire tout entier sera en jeux et j'y ajoute une somme équivalente ... mais si tu ne veut pas te battre contre moi,tu sera débouté de toute réclamation d'argent .

Les ruptures ne furent jamais faciles (sourire ).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : tradition oraleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Que de mystère..!

Dans quelle ville ce déroule l'histoire ?

Santa Mondega
Salvador
Paramaribo

11 questions
260 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourbon Kid, tome 1 : Le Livre sans nom de AnonymeCréer un quiz sur ce livre