AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290080675
Éditeur : J'ai Lu (19/02/2014)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 395 notes)
Résumé :
Étudier dans une université située à des milliers de kilomètres de chez elle est le seul moyen pour Avery Morgansten d'oublier ce qui est arrivé à cette fête d'Halloween, cinq ans plus tôt - un évènement qui a changé sa vie à jamais. Tout ce qu'elle doit faire est se rendre à l'heure en cours, s'assurer que le bracelet à son poignet gauche reste toujours en place, ne pas attirer l'attention sur elle, et peut-être... se faire quelques amis. La seule chose dont elle n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (141) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
25 avril 2014
Comme vous pouvez le voir, ce livre est un coup de coeur et cela m'a moi-même étonnée. Pas de surnaturel ou de créatures en tout genre, juste une histoire de jeunes adultes qui m'a touchée, plus que je ne l'aurais pensé. Je n'en avais pas trop entendu parler, juste que c'était dans la même lignée que tout ce qui sortait en ce moment et comme je n'aime pas faire comme tout le monde, j'ai préféré lire celui-ci au lieu des « beautiful » en tout genre. C'est peut-être une mauvaise idée, peu importe, mais j'ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre qui ne paye pas de mine au premier regard. Une couverture sobre, pas de fioritures, juste un bracelet en plein milieu, le style de bracelet que j'adore, qui se lie à la quatrième et une règle écrite, dont je ne voyais pas vraiment où tout cela allait nous amener.
L'histoire pourrait être banale, une femme, Avery, de dix-neuf ans, rencontre un homme, Cameron, de quelques années de plus, mais sans grande importance. Une histoire où les deux ont un passé peu reluisant, où ce dernier les poursuit inlassablement et ils vont tomber amoureux. Dit ainsi, je vous ai tout et rien dit sur l'intrigue car elle est bien plus compliqué qu'il n'y parait. Il est vrai que l'histoire tourne essentiellement autour du passé d'Avery, mais elle est fondamentale en soi, pour mieux comprendre ce qu'elle vit après les faits. Cinq années sont passées et oui, vous saurez en majeure partie sans trop de problème ce qui lui ait arrivé à l'âge de quatorze ans, mais comme je vous l'ai déjà dit : c'est bien plus compliqué que l'acte en lui-même.
Avery à donc subi des outrages à un âge où les jeunes filles pensent plus à des princes qu'à des tortionnaires en tout genre. Durant cinq ans, elle va vivre un enfer, qui ne nous sera dévoilé qu'au fur et à mesure des pages et lorsque je dis enfer, il est physique, mais surtout psychologique, nul ne pourra dire le contraire. Lorsqu'elle décide de quitter le nid familial pour voler de ses propres ailes et ainsi mettre des kilomètres et des kilomètres entre elle et tous les autres pour tenter d'oublier, l'université lui tend les bras. Ne pas être connue, ou reconnue, ne pas être obligé de se cacher, se sentir enfin libre, être une femme en somme. Tout cela, Avery va apprendre à le devenir. Avec du temps, de la patience, elle devra apprendre à surmonter ses craintes envers les hommes, ses doutes envers elle-même, réapprendre à vivre, tout simplement. Mais cela ne sera pas facile, les cauchemars sont toujours là, les montées d'angoisses aussi. Je comprends mieux le titre, car il s'applique à eux deux, mais aussi à leur entourage. Avery n'aime pas qu'on la regarde et ne comprend absolument pas pourquoi Cameron, appelé Cam par les intimes s'acharne à vouloir sortir avec elle. L'amitié est un refuge dont elle préfère, plutôt que de tenter un grand saut au dessus du canyon.
Le traumatisme est fort, violent même et lorsque nous apprenons comment tout à été « résolu », je n'avais qu'une envie : démonter les parents. le paraitre est tellement important à leurs yeux qu'ils en ont oubliés l'essentiel. Je me dis que si j'avais eut des parents pareils, je comprends parfaitement le fait qu'elle ait eut envie de mettre autant de distance entre eux et elle. Il est normal qu'elle se sente toujours aussi mal, même après cinq ans, ou plutôt devrais-je dire, surtout à cause de ces cinq années!
C'est tout cela qui m'a émue, tiraillée dans tous les sens, tentant de me mettre à sa place dans les situations auxquelles elle était soumise. Avec cette fameuse soirée, son calvaire, ces cinq années d'horreur, de souffrance… Comment pourrait-elle en un claquement de doigt devenir une jeune femme accomplie ? Impossible et c'est ce que j'ai appréciée énormément dans l'écriture de l'auteure ? Elle ne force pas les événements, elle les laisse venir, lorsqu'il y à un obstacle qui parait insurmontable, il le reste jusqu'à ce qu'Avery se sente capable de passer par-dessus au lieu de le contourner. Il n'y à pas d'actions à proprement dites, mais je dois avouer que je n'ai pas réussis à le lâcher – il à été lu en une après-midi. Les sentiments perturbés d'Avery, ses émotions sont fortes, tout comme les tremblements qu'elle à en repensant à ce qui c'est passé. le réalisme de tout ce qui entoure la jeune femme et de ce qu'elle à en elle et si vrai, que nous sommes emportés rapidement dans son histoire. Savoir surmonter ce drame n'est pas commun, cela vous hante, vous perturbe et vous êtes encore plus méfiante envers les autres. C'est surement pour cela qu'Avery s'entoure de personnes qui ne serait pas tenté de la vouloir dans son lit. Il y à ses deux meilleurs amis, Jacob et Brittany qui ne pensent pas à elle autrement que comme une très bonne copine, avec qui tout partager, leurs envies, leurs secrets les plus inavouables et sur quels mecs allaient-ils s'extasier ! D'ailleurs, à chacune de leurs rencontres, j'ai adoré le fait que Jacob et Brittany veulent tout savoir sur Cam, le pourquoi elle refuse et seraient prêt à la jeter dans ses bras. Ils sont adorables tous les deux, capables de comprendre des choses que d'autres ne verraient pas, en une phrase, ils sont des amis que nous aimerions avoir avec soi.
Mais Cameron, lui, c'est un homme, séduisant, avec une réputation de tombeur, changeant de femmes comme de chemises, bien qu'il n'en porte pas souvent et prêt à tout, ou presque, pour qu'Avery lui tombe dans les bras. Il est populaire et tous ceux qui se trouve à ses cotés ne sont pas forcément tous des rapaces, à part une, mais celle-ci, je n'ai pas envie d'en parler. Ce qui m'a éclaté, c'est le fait qu'il ait un animal et pas n'importe lequel. C'est le genre d'homme qui semble inaccessible, alors qu'en fait, il reste simple. D'accord, il est magnifique au vu de la description de l'auteure, mais il n'as pas la grosse tête pour autant, enfin juste pour son physique, mdr. Il n'aime pas les préjugés, même si quelques uns sont sur son dos et se permettre de juger les gens sans les connaitre ? Non, jamais !
Au début, j'ai pensé qu'il voulait jouer avec elle, une idée qui me traversait l'esprit, mais plus j'en apprenais sur lui et plus je me disais que non. Il est intelligent, connait pas mal de choses sur l'astronomie et est avide de pouvoir transmettre son savoir à la jeune femme. Il est sûr de lui, il se connait, il sait ce qu'il vaut et en joue beaucoup, non pas pour faire tomber les filles dans son lit. Ça, il sait faire et il est du genre à prévenir que ce n'est que pour un coup, un soir, pas plus. Cela pourrait être lassant à force de l'entendre dire qu'il est le meilleur, même si ce ne sont pas ses mots, mais non, c'est amusant, cela nous fait sourire et enquiquine Avery, qui à force tombe dans le panneau régulièrement. Ce qui va les amener à beaucoup de complicité sans pour autant passer un cap au-delà de l'amitié. A défaut d'être son petit ami, il prendra la place de simple copain, mais pour combien de temps ? Il sait cuisiner, disponible pour ses copains, sa famille. D'ailleurs, j'adore sa famille, le père étant le portrait craché de son fils, ou n'est-ce pas l'inverse qui se dit ? Aucune importance, Cam est bien entouré, entre ses parents qui le chérissent et sa soeur qu'il protège bien plus qu'il ne devrait – tout cela à cause de ce qui c'est passé il y à quelques temps – il ne se sent pas seul. Il à une patience d'ange et adore jouer au jeu du chat et de la souris avec Avery.
J'ai aimé les moments où ils sont tous les deux, à discuter de tout et de rien. Les petits déjeuner du dimanche matin et surtout un qui m'a fait sourire, comme quoi le manque de l'autre, même s'il ne se passe rien est bien présent. Bien au-delà d'une attirance physique, chacun des deux à peur de voir un jour son secret révélé, jusqu'à ce que l'un des deux fera le premier pas, afin d'amener l'autre à une confiance absolue. La peur de se voir rejeter fera faire au deuxième un silence qui n'augure jamais rien de bon. Pour résumer, si j'ai tant aimé ce livre c'est pour les raisons suivantes :
La façon dont Avery va découvrir l'amour,
La patience dont Cam fait preuve envers elle,
Des personnages principaux ET secondaires attachants,
Une histoire en douceur si réaliste que cela en fait peur,
Une évolution permanente des protagonistes,
Une lecture très fluide, sans encombre,
Beaucoup d'émotions et de combats intérieurs,
De la malice et des sarcasmes dans les dialogues
Un soupçon de stress qui se pose lors des divers coups de fils et mails.
Le seul petit point négatif, serait que nous n'avons que les ressentis d'Avery, mais, apparemment, un tome avec le point de vue de Cameron est sorti en VO, reste juste à savoir si la VF sera disponible un jour ou non. En tout cas, je me dis que connaitre ce qui se passe dans sa tête serait vraiment très sympa, car nous avons les gestes uniquement dans ce tome. Ce qui n'est pas non plus à négliger. Maintenant, vous savez tout ou presque, à vous de décider s'il vous tente. ;)
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/jeu-de-patience-jennifer-l-armentrout-a107642262
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
Blackbird
31 mars 2014
Que dire ? J'ai tout simplement adoré ce livre et je l'ai dévoré ! Je l'ai lu en deux jours, je ne pouvais plus le lâcher.
Nous découvrons Avery qui a quitté le Texas et s'est installée en Virginie Occidentale pour sa première année d'université. Le livre démarre fort puisque dès les premières pages elle fait la connaissance de Cameron.
Avery a 19 ans et elle porte un lourd secret que l'on ne découvrira vraiment qu'à la fin du livre même si elle se dévoile peu à peu au cours du roman. Avery a établi trois règles dans sa vie : ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle et ne pas attirer l'attention. Cinq ans plus tôt quelque chose s'est produit dans sa vie durant une soirée d'Halloween et depuis tout a changé pour elle.
Cameron a jeté son dévolu sur Avery et même si cette dernière n'est pas insensible à son charme elle va lutter pour ne pas y succomber. Avery ne veut pas imposer son passé qui la rattrape à Cameron et Cameron voudrait qu'Avery lui fasse entièrement confiance. Comme vous l'avez compris, les choses ne vont pas être simples.
Avery m'a beaucoup plu, elle est marrante, quand elle jure elle reste toujours polie style : "Doux Jésus" "punaise des dieux", j'ai ressenti beaucoup de tristesse et de compassion notamment quand elle évoque son passé ou ses parents. Elle est si seule et pourtant elle reprend toujours le dessus, même lorsque ses parents oublient de lui souhaiter son anniversaire ou lorsqu'ils la laissent seule à Noël pour partir en croisière. Ca m'a fait plaisir lorsqu'elle est accueilli à bras ouverts par les parents de Cameron. Bref Avery m'a fait rire, elle m'a ému : c'est un personnage intéressant et captivant. Malgré ce qu'elle a vécu, elle n'est ni névrosée, ni parano.
Cameron, ah Cameron . . . c'est l'homme dont toutes les filles rêvent : il est beau, gentil, attentionné, prévenant, il a un ego surdimensionné mais jamais agaçant et un humour très subtil. Vous vous en doutez, je suis tombée sous le charme de ce personnage qui dès leur première rencontre appelle Avery "mon ange". Il cache aussi un lourd secret qu'il partagera avec Avery en espérant qu'elle s'ouvre aussi à lui.
Si vous aimez les belles histoires d'amour un peu compliquées, c'est un roman à ne pas rater : c'est intense, émouvant et l'écriture est soignée.
Cette lecture m'a fait passé de très agréables moments, c'est un gros coup de coeur que je vous recommande. Bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Livresque78
25 juillet 2014
Voici une sympathique petite histoire young adult. en effet, j'ai passé un agréable moment, ce livre s'adresse aux jeunes majeurs car il comporte quelques scènes assez érotiques tout en restant raisonnables.
Pas de vampire, ni de loup garou, aucun pouvoir, juste une jolie rencontre et un passé difficile à oublier pour Avery, jeune fille de 19 ans.
Ce roman est donc à conseiller aux jeunes filles que le grand amour, le prince charmant, beau et musclé font rêver. Ainsi que pour une première expérience de lecture avec quelques scènes assez chaudes.
Commenter  J’apprécie          342
Arrow_2206
24 avril 2014
J'ai découvert Jennifer Armentrout avec sa saga Lux, et je trouve que c'est génial. Quand j'ai vu que sa romance New Adult allait être publié en france, et vu tout ce qu'en disaient les copines autour de moi, je n'ai pas hésité à le lire dès sa sortie. Et c'est juste une tuerie.
Avery, 19 ans, n'a pas choisis la petite université de Shepherdstown par hasard. Depuis 5 ans, après un terrible événement lors d'une soirée, elle fait tout pour qu'on la laisse tranquille mais le harcèlement, les insultes de gens, et la pression de ses parents qui ne la soutiennent pas l'étouffent et elle n'en peut plus. Elle ne souhaite qu'une chose, s'éloigner le plus possible de ses parents snobinards et de son passé douloureux, pour aller de l'avant et se construire une nouvelle vie.
Lors de sa première journée de cours, elle bouscule de plein fouet le beau goss du campus, Cameron Hamilton qui avec ses beaux cheveux bruns et ses yeux envoûtants fait chavirer le coeur de toute la gente féminine et Avery n'est pas insensible non plus. Son passé, son expérience, et la crainte qu'il découvre la vérité sur elle la rendent très méfiante. du coup elle tente par dessus tout à éloigner le jeune homme, mais c'est sans compter sur la patience et la douceur de Cam qui ne s'avoue pas vaincu facilement, car quand il veut quelque chose, ou quelqu'un, il fait tout pour l'avoir. Avery doute de plus en plus sur sa capacité à le tenir à distance. Mais comment faire pour résister quand l'attraction est très forte alors que ce qu'elle tente de fuir désespérément la rattrape ?
Ici on a une romance comme je les aime, avec de beaux personnages, une belle histoire et de beaux moments avec tellement d'émotions qu'on a soit les larmes aux yeux, soit un beau sourire niais. À travers ce roman on suit Avery dans sa nouvelle vie loin de ce qui lui est nuisible. C'est un beau personnage, adorable mais aussi vrai. On ne peut pas la détester. Ce n'est pas la jeune fille qui, parce qu'elle veut à tout prix éloigner les autres d'elle, fera tout pour être odieuse et aura un comportement qui nous donnera envie de la frapper (Abby dans Beautiful Disaster est la championne du genre). Ici Avery se lie d'amitié avec des personnes tout en mettant quand même une certaine barrière, ce qui fait que les relations qu'elle a avec les gens sont agréables et ses amis sont supers. C'est une solitaire qui accepte d'être un minimum entourée. Son passé la rend touchante et elle m'a presque fait pleurer. Ce qui lui arrive est assez prévisible, mais c'est la manière dont se sont déroulés les événements qui m'ont fait mal au coeur. Pauvre Avery...
Heureusement que Cam est là pour être auprès d'elle.Ahlala... Cam... Encore un personnage que j'aimerais pour mon anniversaire. Il a suffi qu'il parle une fois et qu'il sorte « mon ange » pour que je tombe comme une mouche. Il est patient, doux, protecteur, et très beau ce qui ne gâche rien. Il est tellement parfait qu'il est impossible qu'un mec comme ça existe (ou si c'est le cas donnez moi son adresse tout de suite ! ) Il fait beaucoup de bien à Avery (et à nous aussi en passant) et ses moments avec elle sont d'une telle beauté que rien que d'y penser, j'en ai le coeur qui bat très fort. Il m'a totalement séduit.
La grande force de ce roman, en plus de la belle romance, c'est le réalisme du récit.. L'histoire elle même n'est pas hyper originale, mais ce qu'en fait Jennifer Armentrout est exceptionnelle. Ce que j'ai aimé c'est qu'entre Cam et Avery ce n'est pas la romance « je te vois pour la première fois et j'ai tout de suite envie de t'épouser et qu'on fasse des bébés ». Ici même si le premier contact est intense, les deux héros prennent le temps de se connaître, ils partagent beaucoup de moments ensemble et leur romance et la profondeur de leurs sentiments évoluent avec le temps. On apprécie chaque détail, chaque dialogue, chaque événement, les choses se font naturellement et avant qu'on ait eu le temps de réaliser, on a déjà fini le livre. La fin aussi n'est pas une fin où tout est bien qui fini bien. C'est plus une fin du genre « il y a encore des problèmes, mais l'avenir s'annonce meilleur ». J'ai beaucoup apprécié ça.
Jeu de Patience est un roman new adult simple mais hyper efficace par sa lecture fluide et addictive. C'est un roman que je conseille fortement car les émotions contenues dans ce livre sont intenses et m'ont profondément marquée. A présent j'ai envie de lire le tome2 de point de vue de Cam mais aussi lire le tome 3 qui est la romance avec la petite soeur de Cam que l'on aperçoit brièvement dans le premier volet, et qui a l'air d'être un personnage adorable mais avec quelques démons à vaincre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lire-une-passion
14 mars 2014
Je dois bien vous avouer que ce livre ne comptait pas se retrouver dans ma PAL et encore moins être lu en un jour. Pourquoi ? Tout simplement parce que la couverture me faisait penser à une romance érotique (romance, certes...). Et ceux qui me suivent et me connaissent savent que ce n'est pas ma tasse de thé. Je préfère une belle romance où il n'y a pas vraiment d'action que plutôt quelque chose qui ne tourne qu'autour du sexe, voire pire. MAIS, les avis sont tombés et... moi aussi. J'ai craqué, je l'ai acheté, dévoré et adoré ! Même si au tout début j'avais encore trop dans la tête « Beautiful Disaster » et que du coup je ne profitais pas vraiment de cette romance, j'ai vite oublié le premier pour le consacrer à cette nouvelle aventure.
Avery est une jeune fille de 19 ans. Il y a cinq ans, elle a vécu à événement traumatisant et pour oublier tout cela, elle décide d'aller à l'université loin de sa famille et de ses anciens amis. Là-bas, elle ne connaît personne, mais très vite elle va se lier d'amitié avec deux personnes : Brittany (dite Brit) et Jacob. Je dois dire que dès les premières paroles de Jacob, ce dernier m'a plu. Complètement libéré et fier de hurler partout qu'il aime les hommes, c'est une vraie petite boule d'énergie et il apporte beaucoup de fraîcheur et sait faire oublier les soucis de Avery. Quant à Brit, j'ai aussi beaucoup aimé son caractère : amie fidèle, pleine d'humour, sait quand son amie ne va pas bien. Bref, Avery est tombée sur les bonnes personnes et a des amis que tout le monde souhaite avoir.
Lors de son premier cours, enfin non avant son premier cours, elle rencontre Cam d'une manière assez... brusque. Cameron est le garçon le plus prisé du campus, il est beau gosse (beau à se damner, vu les descriptions), doux, attentionné, avec un coeur en or. Il est un chaud lapin mais ne s'en vante pas vraiment. Quoique... Il n'a pas la langue dans sa poche, il est charismatique et joue sur son humour pour montrer son fort ego. Même si j'ai beaucoup aimé ce personnage, je n'ai pas eu le gros coup de foudre de toutes les autres lectrices. Certes, il est touchant mais pour moi il manquait un peu plus. du piquant, un caractère de cochon (oui, j'avoue que je suis fan des caractères de cochon), quelque chose qui me fasse vibrer.
Mais autour de cette romance, il n'y a pas que ça. Il y a bien une histoire, bien plus forte que celle de Beautiful Disaster (faut que j'arrête de comparer). À travers cette histoire, l'auteure touche des points sensibles, des points difficiles à détecter parfois mais encore plus à en parler. Même si ce n'est qu'une fiction, un roman, elle touche des sujets qui devraient être décrits plus souvent, qui devraient permettre aux jeunes d'oser en parler pour retirer un poids dans leur conscience. Et j'ai trouvé qu'elle avait très bien amené la chose. le secret d'Avery est dur à avouer, mais pas difficile à deviner. Même si on se doute de certaines choses, on ne connaît toutefois pas les tenants et les aboutissants et lorsqu'elle avoue enfin ce qu'elle a vécu, on a mal pour elle, et notre ventre se tort.
Il est vrai que la romance arrive très tard, mais pendant ce temps, on apprend à connaître les personnage et cet instant qu'on attend avec impatience nous pousse à avancer le récit, pour arriver au moment crucial, celui où elle dira enfin le mot que Cam attend avec impatience. Et je dois bien avouer que lorsqu'elle dit enfin « oui », dans ma tête j'ai hurlé « enfin ! » même si j'ai adoré leur petit jeu autour de ça. Mais même, j'avais hâte de voir la vraie romance, hâte de voir comment se comporterait Cam, hâte de voir les réactions d'Avery.
Cependant, plusieurs points m'ont dérangée... Surtout un, en fait. le langage verbal d'Avery et a contrario, ses prières à tout va. Une fois ça va, deux fois ça commence à faire, trois fois c'est lourd. Et la plupart du temps c'était quand elle croisait ou parlait à Cam... J'ai souvent soufflé, tellement j'en avais marre de la voir jurer ou prier. À la longue, ça en gâchait presque le chapitre, parce que une fois commencé, on ne l'arrêtait plus.
En résumé, mon coeur de bisounours est heureux d'avoir pu découvrir une nouvelle romance. J'en ai eu des papillons dans le ventre, à tel point que j'en suis presque jalouse d'Avery. Les personnages sont tous attachants (du moins les principaux) et ont un charisme absolument charmant ! Malgré le fait qu'Avery jure et prie à tout bout de champ, j'ai bien aimé son personnage, et il est vrai que son secret nous rapproche qu'elle et qu'on s'attache à sa personne. Cam est le garçon idéal, je dois bien avouer, même si pour moi il manquait quelque chose d eplus piquant pour être complètement sous son charme. Cependant, je sens que j'aime de plus en plus la romance. J'aime quand un livre me fait vibrer, et ce genre littéraire me le fait ressentir. J'en demande plus et je vais vraiment me pencher vers la romance, qu'elle soit simple, historique ou paranormale. Vraiment. Et je pense que celles de J'ai Lu ont vraiment le potentiel pour plaire à mon coeur tout mou et en manque d'amour ^^
Justine P.
« Quelque chose de dur et et vigoureux s'enroula autour de ma taille, arrêtant ma chute libre. Mon sac tomba par terre, et mes bouquins et mes stylos hors de prix se répandirent sur le sol lustré. Mes stylos ! Mes magnifiques stylos roulèrent dans tous les sens. Une seconde plus tard, je me retrouvai plaquée contre le mur.
Le mur était étrangement chaud.
Le mur gloussa. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations & extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie06728 février 2014
J’allais avoir besoin de nombreuses calories pour supporter le tour pris par cette discussion.

Brittany acquiesça.

— Ça se tiendrait. Ça expliquerait qu’il ne veuille pas partager ses cookies avec une fille moche.

— Je ne pense pas que c’est ce qu’il avait en tête, tempérai-je en continuant mon grignotage. Bon, revenons-en à nos notes d’histoire…

— On s’en tape de l’histoire. Revenons-en à la bite de Cam, insista Jacob. Tu as conscience que si « cookies » est un nom de code pour dire « bite », cela signifie que tu as mis la sienne dans ta bouche ?

Je m’étouffai sur ma chips et avalai de grandes lampées de soda pour faire couler le tout. J’étais écarlate.

— Au sens figuré, bien sûr, précisa Jacob en souriant comme un benêt. (Il se releva d’un bond.) Je ne sais pas comment tu fais, Avery. Si j’habitais en face de chez lui, je serais posté devant sa porte de midi à minuit. Et je réclamerais sans arrêt ses cookies. Miam.

Je secouai la tête en agitant une main devant mon visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
gabrielleviszsgabrielleviszs25 avril 2014
« - Tu veux sortir avec moi ? demanda-t-il en se passant une main dans les cheveux.
- Non, chuchotai-je.
Puis sa fossette apparut, et je relâchai le souffle que je retenais. Il reprit son ascension.
- Demain est un autre jour.
Je lui emboitai le pas.
- La réponse sera toujours la même.
- On verra.
- C’est tout vu. Tu perds ton temps.
- Tant que cela te concerne, il n’y à pas de perte de temps, répliqua-t-il.
Puisqu’il me tournait le dos, il ne put me voir sourire. Je me détendis. Je me réchauffai. Tout était redevenu normal avec Cam, rien n’avait changé. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
gabrielleviszsgabrielleviszs25 avril 2014
« Les joues en feu, je m’écartai de Cam. Lui ne semblait nullement gêné quand il m’embrassa sur le front. J’aperçus par-dessus son épaule Steph et l’une de ses copines, bouche bée. Elle ne connaissait sans doute pas non plus la nouvelle… Quand je me retournai vers mes amis, ils me contemplaient tous deux comme si je venais de leur montrer mes seins. Je me penchai pour ramasser mon sac.
- Bon, avant que vous ne vous mettiez à brailler, sachez que c’est tout récent, ça date d’hier, et que je n’ai pas eu le temps de vous prévenir.
Brit croisa les bras.
- Tu n’as pas eut le temps pour appeler ou même, j’en sais rien, envoyer un texto ?
- On es plus ou moins restés ensemble toute la journée d’hier. On est sortis diner, et puis…
- Vous avez couchés ensemble ? m’interrogea Jacob en me secouant par les épaules. Oh, mon Dieu, copine, des détails, il me faut des détails. Est-ce qu’il à une grosse…
- On n’a pas couché ensemble. (je repoussai ses mains sans douceur) Mince on n’est ensemble que depuis hier, laissez-moi un peu de temps.
- Perso, je l’aurais baisé dès le mois d’aout, souligna Jacob.
Je le toisai d’un œil torve. Ils me passèrent sur le grill le temps d’arriver en classe et pendant tout le début du cours… »

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
OdlagOdlag22 avril 2016
- Tu es gentil avec moi parce que tu me trouves jolie ?
- Et parce que tu as des yeux marron. J'adore les grands yeux marron. (Il éclata de rire.) Je suis un garçon très superficiel. Hé, ne te plains pas d'être belle. Ça fait ressortir le bon côté de ma personnalité. Ça me donne envie de partager mes cookies avec toi.
Je le fusillai du regard.
- Donc si j'étais moche, tu ne serais pas sympa ?
[...]
- Je serais cool avec toi même si tu étais moche.
- D'accord.
Ses lèvres pleines dessinèrent un sourire narquois. Il pencha la tête vers mon oreille et chuchota :
- Mais je ne te proposerais pas de cookies.
[...]
- Je commence à croire que "cookies" est un nom de code pour autre chose.
-Peut-être bien.
Il me tira de nouveau par le sac et descendit à reculons, me forçant à le suivre.
- Mais réfléchis : si c'en était effectivement un, quoi que cela symbolise, tu l'as eu dans la bouche, mon ange.
Une partie de moi fut vraiment perturbée par cette remarque. L'autre ? Un gigantesque éclat de rire un peu rauque m'échappa complètement.
- Tu es vraiment...
- Formidable ? Merveilleux ? (Il marqua une pause, les sourcils haussés.) Extraordinaire ?
- Disons plutôt bizarre.
- Eh bien, si j'avais un cœur, je serais très blessé.
Je souris, entrant volontiers dans son jeu.
- Alors heureusement que tu ne ressens rien, pas vrai ?
- Sans doute. [...] Tu ferais mieux de te dépêcher si tu ne veux pas être en retard à ton prochain cours.
Putain de merde ! Il avait raison.
Cam rigola en me voyant ouvrir des yeux tout ronds et dévaler l'étage suivant au pas de course.
- La vache, si tu venais si vite chercher mes cookies, je serais le plus heureux des hommes.
- Ferme-la ! lui lançai-je par-dessus mon épaule.
- Hé ! me rappela-t-il. Tu ne veux pas savoir ce que cookies veut vraiment dire ?
- Non ! Surtout pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
c4lypsoc4lypso01 août 2014
— Chut, dit-il en me recoiffant. Même si j’ai passé un très bon moment à te regarder vomir tripes et boyaux, tu sais très bien que je ne suis pas resté pour ça.
Je fermai de nouveau les yeux, légèrement dans les vapes.
— C’est parce que tu as envie de moi, mais pas quand je suis bourrée et que je gerbe partout ?
Cam éclata de rire.
— Ouais, voilà, c’est à peu près ça.
Commenter  J’apprécie          180
Videos de Jennifer L. Armentrout (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer L. Armentrout
Aujourd'hui et si on parlait de VOS lectures ? Grace à un formulaire j'ai établie le TOP 5 de VOS lectures préférés de l'année 2015 ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
⚆ POUR ME SUIVRE :
⚈ BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ⚈ FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ⚈ TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ⚈ INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ⚈ Ask : http://ask.fm/Bulledop ⚈Snapchat : ibulledop
______________________________________
♡Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
_______________________________________
Musiques :
-New Generation Whistle / GAL134 : Whistle Rock - Julien Vonarb [SACEM]
-Busy Little Feet / BR556 : The Acoustic Tent - Darren B Loveday [PRS], Stephen Loveday [PRS]
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir 😙
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucune placement de produit
_____________________________________
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ⚆
+ Lire la suite
autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

lux:obsidienne

quelle sont les prénoms des Black?

Dez,Darla et John
Dee,Dawson et Deamon
Andrew,Dee et Deamon
Katy,Dee et Dawson

10 questions
68 lecteurs ont répondu
Thème : Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. ArmentroutCréer un quiz sur ce livre
. .