AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 250501826X
Éditeur : Dargaud (06/12/2013)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 22 notes)
Résumé :
L'inspectarmure Cabernet n'est plus une menace pour l'Amberground. Les Bees découvrent que la lumière du soleil artificiel est créée à partir du coeur des habitants de la capitale. L'heure de la lutte contre le gouvernement vient-elle de sonner ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Yendare
  27 mai 2019
Ma lecture de ce quinzième tome commence à daté de plus d'un mois mais difficile d'oublier un tome dans lesquels se trouvent autant de révélations.
Après m'être questionné et attendu des révélations depuis plusieurs tomes notamment sur Lag, celle-ci nous sont enfin révélé au cours de ce tome notamment sur les circonstances de sa naissance ainsi que sur sa mère. J'avoue que j'étais loin de me douter de la tournure que prendrai les évènements, l'identité de la mère de Lag m'a surpris et je suis curieux de voir quel rôle jouera exactement Lag dans toute cette histoire.
Le fonctionnement exact du monde qu'est l'Ambergrund reste cependant encore bien mystérieux ne sachant toujours pas ce qui se passe exactement dans la capitale. La fin du tome quant à elle promet un beau combat pour le prochain tome entre Zazie et l'insectarmure Laphroaig qui a dévoré le coeur de ses parents.
Je vais donc désormais sans trop tarder lire la suite curieux de voir comment va se terminer cette très sympathique série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Alfaric
  01 janvier 2016
Effectivement l'erreur que l'on pourrait faire, lorsqu'on commence à lire "Letter Bee", est de croire que ce manga est un shonen jeunesse ou Young Adult, car après avoir filé le thème de la lutte des classes, l’auteur s’attaque à celui du totalitarisme et des crimes contre l’humanité. Dans le monde à la fois lumineux et crépusculaire de l’Amberground inspiré des œuvres du mouvement impressionniste, la lutte des classes est de mise et les aspirations populaires ne peuvent s’exprimer à cause de la chape de plomb par la dictature d’un gouvernement d’autant plus impitoyable qu’elle ne dit pas son nom. Effectivement l'erreur que l'on pourrait faire, lorsqu'on commence à lire "Letter Bee", est de croire que ce manga est un shonen jeunesse ou Young Adult, car après avoir filé le thème de la lutte des classes, l’auteur s’attaque à celui du totalitarisme et des crimes contre l’humanité. Dans le monde à la fois lumineux et crépusculaire de l’Amberground inspiré des œuvres du mouvement impressionniste, la lutte des classes est de mise et les aspirations populaires ne peuvent s’exprimer à cause de la chape de plomb par la dictature d’un gouvernement d’autant plus impitoyable qu’elle ne dit pas son nom. Après avoir présenté l’univers, ses lois, ses règles et ses mystère, et après avoir introduit et développé les protagonistes du drame, c’est bientôt l’heure du Grand Soir et nos magiciens pistoléros vont devoir choisir leur camp pour abattre la Bête Immonde : celui de la Réforme ou celui de la Révolution !!!
Dans les dessins, dans le scénario, dans les thématiques et même dans la narration la comparaison est de mise avec "Claymore", la série Dark Fantasy de Norihiro Yagi…

Dans ce tome 15 les révélations pleuvent et les bees apprennent l’horrible vérité sur la capitale Akatsuki :
- Challys Garrard réforme la ruche centrale et fait le serment de changer le gouvernement
- Largo Llyod réforme le mouvement Reverse et fait le serment de détruire le gouvernement
C’est bientôt l’heure du Grand Soir, et les chaque personnage devra faire son choix… Et il y a des déjà des transfuges officiels et officieux dans chacun des camps de ce qui ressemble à un congrès de l’Internationale ! ^^
Pendant ce temps, Lag Seeing se rend au village de Lars von Trier (^^) en traversant le désert blanc de José (^^) avec les renforts Niche et Roda (qui elle s’interroge sur ses souvenirs, son identité et sa nature). Il retrouve sa tante Sabrina qui lui révèle les secrets de sa naissance…
On ne va pas se mentir : Hiroyuki Asada reprend les figures de la Vierge Marie, du Père, du Fils et du Saint-Esprit (ce n’est pas comme si le héros ne répétait pas depuis 10 tomes « aimez-vous les uns les autres » ^^). Sa vision de l’Immaculé Conception et de la naissance miraculeuse de l’enfant-lumière est astucieuse, élégante et d’une belle poésie, envoyant aux oubliettes les récits et les allégories bibliques sur le sujet… Pour ne rien gâcher, l’auteur passe immédiatement du catholicisme au catharisme avec le peuple oublié des albisiens !
Lag est chargé par l’Impératrice de retrouve les quatre enfants nés le Jour de l’Extinction qui cachent chacun en leur cœur un fragment de la vérité, tandis que Zazie retrouve la trace de l’insectarmure responsable de la mort de sa famille…
Dieu créé, l’Homme détruit. Lag qui est à la fois Dieu et Homme rejoindra-t-il le camp des réformistes qui veulent changer le gouvernement ou celui des révolutionnaires qui veut le détruire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
florencem
  06 mai 2014
Je pensais que nous approchions de la fin de la série, mais après avoir lu ce tome quinze, je me dis que Letter Bee a encore de beaux jours devant lui, et cela n'est pas pour me déplaire. Cette série est toujours d'une qualité impeccable que cela soit au niveau du graphisme ou au niveau du scénario. Je suis fan du travail d'Hiroyuki Asada. C'est aussi simple que cela. Sans compter qui nous offre à chaque fois une magnifique illustration couleur. Roda est à l'honneur cette fois-ci et je suis bluffée par le jeu des couleurs choisies et l'émotion qui s'en dégage.
Mais revenons un peu à l'histoire. Il y a énormément de révélations dans ce tome. le précédent nous avait déjà réservé son lot de surprises ce qui m'avait en partie fait penser que la fin de la série était proche, mais le tome quinze est encore plus palpitant. Et malgré nos découvertes, de nouvelles questions se posent et nous laissent présager encore de belles aventures.
Nous en apprenons surtout sur Lag. Notre petit héros est un mystère depuis le début et même si cela ne gênait pas vraiment, il est très agréable de savoir enfin qui il est. Cela n'a pas été une grande surprise. Asada-senseï nous a laissé de nombreux indices depuis le début, mais j'ai tout de même apprécié qu'on puisse enfin visualiser tout cela. La découverte de la naissance de Lag est magique tout en étant très triste. La mélancolie est un sentiment omniprésent depuis le début de la série, mais cette fois-ci, j'ai eu de la peine pour le petit Bee. C'était sans compter sur sa personnalité si forte. Concernant sa mère, j'avais de gros soupçons depuis un moment. Je suis contente de voir que j'avais raison même si cela va amener un peu plus de situations tristes à mon avis. Reste encore le mystère concernant le père de Lag. Roda et Anne semblent toutes les deux savoir de qui il pourrait s'agir, sans nous le dire, cela serait trop simple… mais j'ai hâte de le découvrir.
Le reste de l'histoire est entrecoupée de petites scènes drôles qui permettent d'alléger un peu tout cela. C'est un bon équilibre qui de plus nous rappelle que nous avons à faire avec des personnages qui sont encore des enfants. Un petit peu d'innocence ne fait pas de mal.
Les différentes quêtes des personnages vont donc se poursuivre à mon plus grand plaisir. Entre révolte secrète, mise à nue des agissements des gouvernants, recherche de la vérité… Il y a de quoi faire. Sans compter le retour permanent, semble-t-il, de Noir/Gauche. Un réel plaisir.
Le seul point négatif serait la parution pas assez rapprochée des tomes… Mais je préfère attendre et lire une oeuvre de qualité. Vivement le tome seize !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
bouma
  03 avril 2015
Un scénario efficace et facile à suivre passé l'apprentissage du vocabulaire propre à l'univers inventé.
Lien : http://boumabib.fr/2015/02/2..
Commenter  J’apprécie          60
Tachan
  29 janvier 2018
Un tome très riche en révélation, peut-être même trop puisqu'on passe quasiment notre temps dessus sans qu'il y ait vraiment d'action. L'histoire aurait gagné à ce qu'elles soient distillées et non assenées d'un coup. Bref, rien de surprenant dans l'identité de la mère de Lag, un peu plus pour sa naissance, mais c'est surtout du côté de Lloyd que ça m'intéresse.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
florencemflorencem   05 mai 2014
- Maman ? Pourquoi tu pleures ? C’est à cause de moi ?
- Mais non, pas du tout…
- Ben alors, c’est à cause de qui ? Je suis là ! Tu peux me le dire ! Je te protègerai ! C’est vrai, je suis un pleurnichard… mais je me laisserai pas faire ! Et je te protègerai, maman ! C’est promis !
Commenter  J’apprécie          80
florencemflorencem   04 mai 2014
Ça ne me servirait à rien de recouvrer la mémoire. J’étais un humain, un animal, une fleur… que m’apporteraient les souvenirs de ces vies successives ?
Commenter  J’apprécie          120
Lire un extrait
Videos de Hiroyuki Asada (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiroyuki Asada
Vidéo de Hiroyuki Asada
autres livres classés : lutte des classesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox