AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246799473
Éditeur : Grasset (10/09/2014)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Voici une célébration à deux voix de la lecture. A partir de l’expérience de lecture d’À la recherche du temps perdu qu’ont des femmes et des hommes aussi divers qu’un paysan des Cévennes, un fleuriste d’origine kabyle, un vigile de la banlieue parisienne, une cousine éloignée de Karl Marx, une cavalière qui lit sur un cheval en Mongolie ou un professeur de français, les deux auteurs construisent cet objet littéraire non identifié, dont les narrateurs ne changent q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fx1
  18 octobre 2014
Un règal de lecture .
Une oeuvre aussi intelligente c'est bien rare , en ces temps ou Zemmour vend autant...
L'idée de base est brillante de mettre en avant le caractére universel d'un opus majeur de la littérature contemporaine .
Il aurait était simple pour les auteurs de s'enfermer dans ce postulat et de ne rien proposer d'autre .
Ce à quoi ils répondent avec audace , avec un texte trés malin , brillant , qui fait le bonheur des lecteurs .
Il faut lire ce livre qui donne envie de relire Proust !
Commenter  J’apprécie          120
YANCOU
  25 mai 2016
Il existe une grande communauté autour d'À la recherche du temps perdu de Proust.; lire ce grand livre, le relire, lire sur La Recherche aussi, tout ceci fonctionne un peu comme un miroir où l'on mesure l'effet du temps, ce qu'il change en nous, mais aussi ce qui est resté. C'est ainsi que fonctionne À la lecture, écrit par Matthieu Riboulet et Véronique Aubouy à qui l'on doit Proust Lu, projet commencé en octobre 1993 qui consiste à filmer des lectrices et lecteurs de la Recherche, à raison de deux pages par participant, pour un résultat pas encore terminé mais qui compte presque 2000 lecteurs pour environ 180 heures de films ! À la lecture revient sur ce projet, ses protagonistes, la relation avec Proust, des anecdotes, de l'intime, du cinéma aussi, de la littérature, beaucoup. Un livre extraordinaire pour qui a lu, ou pas, À la recherche du temps perdu.
Commenter  J’apprécie          20
LeaTouchBook
  19 octobre 2014
A la lecture est mi-roman mi-essai, une ode à l'art de la lecture, un plaidoyer des mots et de l'amour de la littérature ou comment un livre peut avoir un impact sur notre existence.
Cet essai nous permet de partir à la rencontre de nombreux personnages et même des auteurs, on devine petit à petit le lien qui les unit, la lecture d'un classique français : A la recherche du temps perdu de Proust. Roman ardu, roman connu mais peu lu, j'ai eu d'ailleurs peur que le fait que je ne connaisse pas l'histoire de cette grande saga littéraire puisse me porter préjudice mais ce n'est pas tant ce point qui est mis en avant mais plutôt la question de l'appréhension de la lecture d'un roman. Certes le titre a une importance notamment pour Véronique Aubouy, ce n'est pas un choix anodin mais néanmoins on peut tout à fait suivre A la lecture sans avoir lu Proust.
Ce que j'ai adoré dans ce récit c'est avant tout cette manière magistrale de savoir d'écrire l'amour des mots. J'ai été happée par cette faculté à comprendre ce que la lecture peut apporter, à quel point elle est nécessaire, plus qu'un passe-temps pour certaines personnes. C'est une partie de soi, on devient même à l'image du livre qu'on lit : on s'imprègne de ses protagonistes, son récit, son ambiance.
Je pense que ce livre plaira énormément à tous les grands lecteurs, à ceux qui étudient la littérature, à tous en général. A la lecture est à la fois une étude et une vérité, les deux auteurs ont réussi à mettre les mots sur l'inexplicable, à rendre universel cette sensation magique. Je me suis même prise en train de lire à haute voix comme les personnes d'A la lecture... A mettre dans toutes les bonnes bibliothèques !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Liberation   14 octobre 2014
Que signifie vivre la littérature au point de l’avoir dans la peau ? Réponse avec des lecteurs réels ou fictifs d’"A la recherche du temps perdu". […] C’est le tissage subtil des fibres du roman à l’être de ses lecteurs. Coécrit par le romancier Mathieu Riboulet et la cinéaste Véronique Aubouy, "A la lecture "arrive tranquillement, un an après les festivités pour le centenaire de "Du Côté de chez Swann".
Lire la critique sur le site : Liberation
Lexpress   13 octobre 2014
Ce "livre sur un film qui parle d'un livre" aurait pu être hermétique. Il se révèle en fait contagieux et, le refermant, on n'a qu'une seule envie : (re)lire A la recherche du temps perdu
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LeaTouchBookLeaTouchBook   19 octobre 2014
Les lectures préparées et pleines d'effets sont, de par leur maîtrise et a précision de leur intention, impuissantes à révéler l'immensité de la variété de la Recherche, cette variété que l'on passe sa vie à rechercher, qui est là, dans une œuvre d'art. Et c'est là, dans cette avancée vierge de tout dessein autre que celui d'avancer devant l'abîme et l'inconnu, portée par les seuls mots, qu'elle est le plus belle, qu'elle vous entraîne dans un vide sas fin, avec elle vous volez d'étoile en étoile
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
YANCOUYANCOU   25 mai 2016
Notre envie de disparaître n'a d'égale que notre envie de demeurer pour toujours, c'est en réalité la même envie, qu'on identifie sans vraiment l'identifier, à laquelle on se met en devoir de répondre sans en avoir la moindre conscience, jusqu'à ce qu'un accident, une parole, une pensée, une lecture, une réflexion qu'on nous a faite nous éclaire plus ou moins crûment, nous laissant dans l'impossibilité de l'ignorer plus longtemps, quitte à ce que nous nous employions ensuite à la faire de nouveau disparaître dans les limbes du déni.

Ainsi, je sais grâce à quelques lectures cruciales et à un intense retour sur moi-même que l'écriture répond pour moi à la double injonction où l'héritage m'a placé : dévoiler, mais taire ; dire, mais rester muet. Écrire, donc, c'est-à-dire parler en silence. Le livre serait pour moi la cachette par excellence, le lieu où se retirer pour dire ce qu'on a vu quand on était dehors.
Comme d'aucun retranché dans sa chambre capitonnée de liège à restituer l'enchantement des années d'oisiveté, le délicat parfum des souffrances journalières, l'effacement programmé de ces subtilités infinies qui tissent une existence et qu'on voudrait bien retenir un peu plus. Ou d'aucune, derrière sa caméra, déléguant à des centaines d'autres le soin de dire l'émotion extrême, insensée où l'a à jamais jetée la lecture d'Àla recherche du temps perdu, la démultipliant à l'infini, la convoquant toutes les deux pages pour qu'à l'écran de nouveau elle s'affiche, toujours neuve, toujours intacte, toujours telle qu'au premier jour, extrême, violente, absolument imparable, tout enserrée qu'elle soit dans le rituel cinématographique.

Cette nécessité, pour certains vitale, de disparition de l'artiste derrière son œuvre s'accommode mal (c'est un euphémisme) de l'impératif de visibilité auquel il est désormais soumis de façon croissante, puisqu'il semble que la société ne se satisfait plus des seules œuvres, qu'elle désire en plus se payer la bête, en l'occurrence le corps de l'auteur. Imagine t-on Proust au Salon du livre, ou même à une causerie de la Société des gens de lettres ? Autres temps, autres mœurs, je sais ; n'empêche, je me réjouis qu'il soit à jamais à l'abri de ses parois de liège, perdu dans ses fumigations, comme je me réjouis que Genet soit resté insaisissable, Blanchot irreprésenté."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Véronique Aubouy (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Aubouy
Nuit des musées 2016 - « A la recherche du temps perdu » en une heure par Véronique Aubouy... .Nuit des musées 2016 Tentative de résumer « A la recherche du temps perdu » de Marcel Proust en une heure, performance de Véronique Aubouy samedi 21 juin 2016 Maison de Balzac Réalisation et montage : Jean-Claude Etelain Plus d'information : http://maisondebalzac.paris.fr/fr/nuit-des-musees-2016
autres livres classés : témoignageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1206 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre