AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782021106060
149 pages
Seuil (06/03/2014)
3.83/5   9 notes
Résumé :
"Quel âge avez-vous ?" Cette question, depuis quelque temps, me plonge dans l’embarras. D’abord pour ceux ou celles qui me la posent, parce qu’elle me semble témoigner d’une forme d’indélicatesse dont je ne soupçonnais pas l’existence. Ensuite parce que je dois réfléchir avant de répondre.

La question de l’âge est une expérience humaine essentielle, le lieu de rencontre, entre soi et les autres, commun à toutes les cultures, un lieu complexe et contra... >Voir plus
Que lire après Une ethnologie de soi : Le temps sans âgeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
J'invite chacun(e) à s'emparer de ce petit (par la taille) traité sur l'âge, paru au Seuil en 2014 (dont j'avais déjà publié la chronique et que la disparition récente de l'auteur rappelée par Patsales ce matin me remet en mémoire) Marc Augé se penche avec acuité et délicatesse sur un sujet qui nous concerne toutes et tous - l'âge -, et d'une manière que j'aime infiniment. Sous la brièveté la profondeur et, devant l'inéluctable, la légèreté. le titre ne doit pas rebuter encore moins effrayer, l'ethnologue et grand voyageur qu'il fut pose - toutes époques et toutes générations confondues - un regard distancié et bienveillant sur nos multiples manières d'appréhender l'écoulement du temps et de nous pencher sur la vieillesse. Si déjouer ses mauvaises farces en s'intéressant au corps fut depuis la nuit des temps l'une des manoeuvres défensives qui se soit transmise et enrichie jusqu'à nos jours, il existe un autre domaine, celui de l'esprit, où nos stratégies multiples et variées pour affronter l'âge se sont avérées tout aussi efficaces : Sophocle, rappelle ainsi l'auteur, écrivait encore des tragédies dans son extrême vieillesse. Une affaire de dépassement ? Ce qui se vérifiait hier peut se perpétuer jusqu'à aujourd'hui. Plus que leur écoulement le comptage des années, "âge biologique", "âge de la retraite" etc., qui ponctue notre vie sociale nous assignerait-il une forme d'auto-limitation ?...

L'observation du comportement de « Mounette », son chat, le ramène au coeur des mots ordinaires qui désignent le plus souvent les temps successifs qui racontent nos vies. Et de locutions stéréotypées du langage commun (« faire son âge », « hors d'âge », « classe d'âge » etc.), aux formes plus soignées de la création littéraire que sont les autobiographies, les journaux ou les mémoires, Augé examine les moyens subtiles - exemples à l'appui -, que nous mettons en oeuvre pour nous prémunir contre le passage du temps et l'oubli son corollaire ; « L'âge d'homme » de Michel Leiris ou « La force de l'âge » de Simone de Beauvoir illustrent un propos où "l'enquête de soi" est présentée comme une manière de se ressaisir du temps, de conjurer l'attente, d'en maîtriser la durée. Loin de dresser un catalogue de solutions pour affronter les bornes d'un "âge limite" que fixerait la société et au-delà duquel il n'y aurait plus rien à désirer ce petit essai nous inviterait à surmonter et dépasser les innombrables injonctions qui s'imposent au fil des ans... en oubliant notre âge et nous souvenant toujours qu' "Un livre qui ne vieillit pas, c'est un livre dont le lecteur peut toujours attendre quelque chose, où il peut toujours découvrir quelque chose, un livre qui lui démontre ainsi qu'il est toujours vivant, que leurs sorts sont liés et qu'ils sont unis " à la vie, à la mort".
Commenter  J’apprécie          286
A la recherche de "La vieillesse" de Simone de Beauvoir, je suis tombé sur ce petit livre de Marc Augé. Quelques phrases lues par-ci par-là et je décide de le prendre. Aucun regret, bien au contraire.

La raison de ce livre est la question : "Quel âge avec vous ?".

Ce livre est une suite de réflexions, sous toutes les coutures, du processus de vieillissement de l'homme. le livre commence et fini avec par des histoires de chats, les chats qu'il a eu pendant toute sa vie, le cycle de vie des chats à côté de celui de l'homme.

C'est un livre qui vient de sortir. Marc Augé l'a écrit à la veille de ses 80 ans. Je ne doute pas qu'il a mis une partie de son expérience personnelle dans l'écriture de ce livre. C'est écrit dans un style rafraichissant et qu'on lit sans se rendre compte.

Deux phrases de ce livre m'ont marqué et font, très certainement, partie de sa pensée à lui comme personne, plus que ethnologue :.

* ... à cinq minutes de sa mort, il était encore vivant (ce n'est pas de lui);.
* ... ce constat comporte une part de cruauté, il faut donc bien l'admettre : tout le monde meurt jeune.

Cette dernière est la phrase de la fin.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Telerama
27 mars 2014
Le temps qui passe conduit à la vieillesse... ou à une réflexion sur le rapport au temps, distinct de l'âge qu'on a. Et plus important.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
"Quel âge avez-vous ?" La question est encore plus gênante dans une langue comme l'anglais où c'est l'auxiliaire "être" qui lui sert de relais : "How old are you ?" Et plus encore la réponse: "I am..." Suis-je vraiment ces quarante, cinquante, soixante années ou plus par lesquelles je me trouve ainsi condamné à me définir ? En un sens, oui; et ce sont les autres, la société et ses règles, qui décident de ce sens. Des limites d'âge sont instaurées en tous domaines...(p.37)
Commenter  J’apprécie          310
Comme ethnologue et voyageur, je n'ai cessé de rencontrer des vieillards dont j'ai pu parfois vérifier qu'ils étaient plus jeunes que moi alors même que je n'étais pas encore très vieux. En Afrique noire, atteindre un âge relativement avancé est un signe de force. La première fois qu'on m'a appelé "Vieux !" en côte d'Ivoire, je n'avais pas quarante ans et j'ai été flatté de cette marque de considération. Tout le contraire de la consternation furibarde qui m'est tombée dessus, beaucoup plus tard, le jour où un malheureux jeune homme, dans le métro,a cru bon de faire mine de se lever pour me céder sa place. (p.27)
Commenter  J’apprécie          100
Il faut savoir lire et relire ; la relation avec un texte est vivante. Un livre qui ne vieillit pas, c'est un livre dont le lecteur peut toujours attendre quelque chose, où il peut toujours découvrir quelque chose, un livre qui lui démontre ainsi qu'il est toujours vivant, que leurs sorts sont liés et qu'ils sont unis "à la vie, à la mort".
Commenter  J’apprécie          180
L'autobiographie, en littérature, relève sans doute moins de la tentation narcissique de se raconter que d'une volonté de s'arrimer dans le temps par quelques témoignages irrécusables, un peu comme ces touristes qui semblent plus pressés de photographier les paysages ou les monuments qu'on propose à leur curiosité que de les regarder vraiment. Le plus important, étant donné le caractère fugace de l'instant et du moindre évènement, c'est d'attendre de pouvoir revoir pour pouvoir y croire...(p.49)
Commenter  J’apprécie          60
Suis-je devenu un autre une fois mis à la retraite ? N'ai-je plus rien à dire à partir de soixante-cinq, soixante-dix ou quatre-vingt-ans ? Problème de la liberté, d'autant plus que, l'espérance de vie augmentant, le nombre des mises hors circuit risque de s'accroître.
Danger de ces règles: quand va-t-on interdire les vieillards de vote ? (p.38-39)
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Marc Augé (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Augé
2028 : on apprend qu?un homme décédé en 1978 à la suite d?un cancer vient d?être ressuscité par une équipe française qui, soutenue en secret par la présidence de la République, a pris une avance considérable dans le domaine de la cryogénisation, technique qui permet le refroidissement du cadavre jusqu?à ? 196 °C, puis sa « réanimation ».
Le héros de cette histoire, brillant universitaire né en 1940, est confronté au fait d?avoir à reprendre sa vie après une interruption d?un demi-siècle qui perturbe ou anéantit ses relations de parenté et d?amitié?
Ressuscité ! est une farce politico-scientifique, dans le style de la Sacrée semaine, qui aborde frontalement les questions de la vie, de la mort et de l?avenir de l?humanité.
Marc Augé est l?un des plus grands anthropologues français. Ancien élève de l?École normale supérieure, il a présidé l?École des hautes études en sciences sociales, où il a succédé à Fernand Braudel, Jacques le Goff et François Furet. Fondateur du Centre d?anthropologie des mondes contemporains de l?EHESS, il est l?auteur d?une quarantaine de livres qui font autorité, dont Génie du paganisme, Non-lieux ou encore Une ethnologie de soi. Il a, plus récemment, publié La sacrée semaine qui changea la face du monde, qui a connu un grand succès.
+ Lire la suite
autres livres classés : vieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (31) Voir plus



Quiz Voir plus

Marc Augé, (1935-2023) anthropologue des « non-lieux » contemporains

Quand j'ai écrit Un ethnologue dans le ...?... j'ai eu l'impression d'avoir abandonné mon chapeau brousse et mes certitudes pour adopter ce regard éloigné cher à Levi-Strauss...

bush australien
métro

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Marc AugéCréer un quiz sur ce livre

{* *}