AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Maïorana (Illustrateur)
ISBN : 2847893032
Éditeur : Delcourt (18/11/2003)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Il était une fois une grenouille nommée Garulfo. Son souhait le plus cher était de quitter l'ingrate condition animale pour devenir... un homme ! Ce vœu se réalisera bien au-delà de ses espérances. Avec l'aide de la sorcière Malvéliande, et par la grâce d'un baiser, l'ambitieux amphibien va se métamorphoser en prince ! Un prince qui va découvrir le monde avec les yeux candides d'une grenouille. Comment Garulfo aurait-il pu soupçonner la noirceur que recèle la nature... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
meygisan
  25 octobre 2016
Alors que je furetais dans les rayons de ma bibliothèque favorite, en présence de ma compagne, grande connaisseuse de bd devant l'éternel, elle me tend ce volume, un sourire en coin, en me disant " tiens c'est de la fantasy, ça va te plaire!!".
Le sourire moqueur de celle ci me mît alors immédiatement sur la voie du doute et de la méfiance. Non qu'elle rechigne la fantasy, bien au contraire, mais elle désespère à dénicher pour moi des bd répondant à mes critères de joie et de découverte.
Curieux, je saisis donc l'objet, l'air de rien, et le range dans mon sac, en vue d'une lecture prochaine. Parce que quand même, de mon côté, j'ai trouvé de la vrai fantasy, tu vois!!!
Une fois à la maison, et après avoir dévoré mes vraies bd de fantasy, je m'attelle donc à cette première intégrale qui réunit les 2 premiers tomes.
Je découvre un monde de conte pour enfants où tous les codes sont bouleversés, voire détournés, et même tournés en dérision, avec ironie et beaucoup d'humour. L'humour y est présent du début jusqu'à la fin, que ce soit par l'histoire elle même, risible à souhait, les personnages, qui sont des caricatures ou même des stéréotypes "renversés", les situations comiques hilarantes, burlesques, drôles, voire même cynique. l'auteur se moque allègrement des contes et de la fantasy, en détournant tous les codes du genre (oui je l'ai déjà dit...), et il nous offre même une morale, peut être qui vaut deux balles, mais une morale quand même, à savoir que l'être humain est une sacré "pourriture". Et il est à ce point un monstre que même cet animal, loin d'être noble, ( il aurait pu choisir un lion, ou un cheval...) la grenouille souhaitera redevenir une grenouille après avoir éprouvé la nature profonde de l'homme. C'est pour dire à quel point Alain Ayroles est gentil avec la race humaine.
Mis à part les graphismes qui, loin de me déplaire parce qu'avec ce style vieillot, ils collent parfaitement à ce genre d'histoire, j'ai tout aimé dans cet album " de fantasy" (merci ma douce!), au point qu'elle m'a tendu la seconde intégrale...... pour mon anniversaire... merci ma chérie...!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
jeromfan
  20 avril 2008
Garulfo est une grenouille naïve et candide vouant une admiration sans borne à l'espèce humaine. Et voilà que par un sortilège non dénué d'humour, la grenouille se retrouve dans la peau d'un prince égocentrique tandis que ledit Prince endosse l'enveloppe du batracien.
Et c'est parti pour de délirantes aventures où l'on rencontre une sorcière ironique et narquoise, un ogre délicat et amateur de verroterie fine, une princesse dôtée d'un solide caractère... et toute une galerie d'humains nettement moins glorieux que l'imaginait notre naïf, devenu prince à cervelle de grenouille...
Tout cela est bourré d'humour et de rebondissements, un vrai plaisir pour les parents et enfants dès 8 ou 9 ans.
La série est complète, 6 tomes que l'on peut aussi retrouver sous forme d'intégrale.
Pour vous donner envie, les premières pages de tome 6 mises en ligne par Télérama.
Au catalogue des éditions Delcourt.
Garulfo, Ayroles - Maiorana , Editions Delcourt -Terres de Légendes, 6 Tomes.
Ca n'est pas tout nouveau puisque le premier tome est paru en 1994 et le dernier en 2002 mais qu'importe, il fallait que je vous en parle!
http://jeromfan.over-blog.com/article-2167159.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Deslivresetlesmots
  20 juillet 2018
Bruno Maïorana était la tête d'affiche de cette édition des Bulles électriques, un festival BD à Allauch dans les Bouches du Rhône. L'occasion de découvrir Garulfo, dont j'avais déjà entendu parler. J'avais un a priori sur cette BD puisque souvent utiliser des univers médiévaux est un simple prétexte à étaler des corps de femmes nus et maltraités ou encore l'occasion parfaite de mettre des blagues sexistes toutes les deux bulles (je te regarde et te juge le chant d'Excalibur…). Ici, rien de tout ça !
Pour commencer, le contexte est surtout prétexte à une langue travaillée, pleine de jeux de mots, références littéraires et autres calembours, un vrai plaisir de lecture ! Ensuite, les prémisses de la bande dessinée sont adorables : on rencontre Garulfo, une grenouille au bord de sa mare, qui en a assez d'être pris pour la femelle du crapaud et qui entend bien ne plus se faire attaquer par les autres animaux. Ainsi, il décide de tout faire pour devenir un homme. En parallèle, nous trouvons la Princesse Héphylie qui souhaite que son père la marie enfin, dans le but de combattre son ennui.
Garulfo est sacrément attachant, puisqu'il va parvenir à devenir un humain (et pas n'importe lequel, un prince) et son innocence et sa bienveillance vont être mises à rudes épreuves face à tant de trahison, de méchanceté et de cruauté de la part des humains qu'il avait jusqu'ici idéalisés. Ainsi, les auteurs parviennent de façon tout à fait détournée, originale et fort drôle, à faire un commentaire sur les travers de certains humains et la bonté d'autres.
On retrouve plusieurs ressorts classiques tels que les quiproquos, une identité secrète, des situations embarrassantes et drôles, un chevalier chasseur de dragon… et le tout si bien ficelé que c'est un réel plaisir.
Et les dessins… ils sont magnifiques, incroyablement travaillés et détaillés, avec une finesse qui convient tout à fait à l'histoire ! Pour avoir vu les planches originales, sans la couleur faite par Thierry Leprévost du coup, je vous assure qu'il s'agit d'un travail d'orfèvre et plusieurs planches donnent envie de s'y arrêter afin de les observer longuement et découvrir tous les détails.
C'était donc une fabuleuse découverte, je vous parle bientôt de la seconde intégrale !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CelineCDI
  21 février 2013
Excellente BD! Garulfo, grenouille mâle et désespérée de sa condition grenouillesque, passe un accord avec une sorcière pour pouvoir se transformer en homme, espèce privilégiée entre toutes... Grâce au baiser d'une servante, qu'il prend pour une princesse, Garulfo se transforme en un beau prince, charmant mais un peu maladroit et accumule les gaffes et quiproquos en tous genres!
Beaucoup d'humour et de finesse dans cette BD, avec plein de références et de jeux de mots. J'ai adoré. J'espère que mes élèves en feront autant!...
Commenter  J’apprécie          20
5e3defimoyenage
  01 février 2019
Garulfo est une jeune grenouille qui admire les hommes. Son plus grand rêve serait d'en de venir un. Lorsque celui-ci va se réaliser, il se lance dans une grande aventure. Il va alors être confronté à la cruauté des humains. Mais il ne va perdre espoir.
J'adore Garulfo car malgré sa vulnérabilité, il est ingénieux et intrépide. La servante et la princesse forment un duo épique. Je conseille ce livre drôle à lire, de belles illustrations et un personnage principal attachant.
Douceline.K
Commenter  J’apprécie          01
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AriAri   20 décembre 2014
- Veuillez me pardonner, sire, mais des villageois, venus des confins du royaume souhaiteraient obtenir une audience de votre majesté.
- La barbe ! Normalement, je ne rends la justice que tous les premiers mercredis du mois !
- Allons ... ces pauvres hères qui ont fait tout ce chemin depuis les confins du royaume !
- Peuh ! Ça fait à peine dix lieues ...
Bon, bon, ça va ... nous allons les recevoir. Mais pour ce qui est des écroulées, ils peuvent se brosser ! Ils sont trop sales pour une imposition des mains !
- Dous et gentiz sires rois, la gent nostre val est en grand destrece et misere ! Faim et paor tienent noz éventrées !
- Hein ?
- On crève de faim, votre majesté !
- aah !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
issablagaissablaga   07 mars 2015
- Ô Dieux chagrins qui m’affublâtes de cette squameuse enveloppe, j’irai contre vos édits, car dussé-je franchir mille lieues, dussé-je vaincre mille périls, dussé-je pour cela perdre mon âme. .. Je serai un homme !
Commenter  J’apprécie          10
5e3defimoyenage5e3defimoyenage   23 avril 2019
J'aime bien cette citation car on vois que la princesse ressent de la colère et de la triste,car la femme porte sa robe de mariage qu'elle aurait dut mettre.
A.L
Commenter  J’apprécie          10
TrottinetteTrottinette   12 décembre 2016
Aveuglé par ma candeur et attendri par vos fielleux cancans, j'oubliais que pour nous, grenouilles, éternelles victimes, il n'y a pas d'amis de par le monde. Seulement des bourreaux, des monstres cruels, attachés à notre perte!
Commenter  J’apprécie          00
5e3defimoyenage5e3defimoyenage   01 février 2019
« Comment vous nommez-vous ravissant bipède »
J’aime bien cette citation car elle montre que Garulfo malgré son passé de grenouille essaye de faire la cour... mais il le fait d’une drôle de façon.
Douceline.K
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alain Ayroles (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Ayroles
Payot - Marque Page - Alain Ayroles - Les Indes Fourbes
autres livres classés : grenouilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox