AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754107835
Éditeur : Fernand Hazan (08/10/2014)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Hokusaï : La vague bleue couronnée d’écume qui s’élève monstrueuse au large du mont Fuji, le célèbre volcan magnifié et réinventé par l’artiste dans toutes les nuances des points de vue, des saisons et de la peinture, les ponts bizarres, les cascades du Japon, les contorsions, les costumes, les gestes, les respirations des hommes, des femmes, des paysans, des citadins, des guerriers des artisans, les chevaux qui s’élancent, les oiseaux, les insectes, les poissons pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ivredelivres
  06 février 2018
Je sortais juste de chez Monet où les murs sont couverts d'estampes japonaises et comme je n'ai pas eu l'occasion de voir l'expo dédiée au peintre au Grand Palais, j'ai décidé de me consoler avec ce livre superbe et abordable ce qui n'est pas rien pour un livre d'art
Un mot de l'aspect du livre : il est magnifique, une belle couverture irisée, une double reliure qui rend le livre beau et maniable, enfin des pages doublées comme dans certains livres chinois rendant les feuilles souples et douces à la fois.
Entrons dans le vif du sujet, deux grands chapitres : une biographie de Hokusai Katsushika qui vécu jusqu'à l'âge canonique de 89 ans.
C'est lui même qui s'est donné le nom de Fou de dessin « autrefois Hokusai, aujourd'hui Gakyo Rojin, le vieillard fou de dessin »
Il fut un peintre et un dessinateur spécialiste de ce que les japonais appellent l'ukiyo-e 浮世絵 (c'est trop beau en japonais) c'est à dire Image d'un monde flottant, faites de scènes de la vie quotidienne, de portrait d'acteur du théâtre kabuki
Au Japon les artistes appartenaient à des ateliers et réalisaient indéfiniment les mêmes genres de dessins ou peintures, hokusaï lui va sortir du chemin tracé.
L'artiste va se révéler et devenir non seulement le plus connu des artistes japonais, mais va durablement influencer les peintres européens comme Monet ou Van Gogh.
En fait l'essentiel de son oeuvre il l'a réalisé entre 40 et 89 ans !
En 1820 alors qu'il a déjà cinquante ans il réalise les 36 vues du
qui bientôt deviendront les 100 vues du Mont Fuji
On estime qu'il a réalisé pas moins de trente mille dessins et estampes ou peintures et des carnets de croquis appelés …manga
On a la chance en France d'avoir plusieurs de ses oeuvres au Musée Guimet à Paris.
Dans un second chapitre H A Baatsch présente les oeuvres d'hokusaï, les reproductions sont vraiment belles, les doubles pages souvent utilisées pour donner des reproductions de très belle qualité.
Certaines oeuvres m'ont fait rire, hokusaï n'hésite pas à peindre ses semblables dans des postures ridicules, de marquer la maladresse des hommes, il le fait avec humour et ses caricatures sont drôles et émouvantes à la fois.
J'aime aussi certains portraits de femmes, le dessin est raffiné, précis, élégant.
Mais là où j'aime vraiment Hokusai c'est dans la peinture et les dessins de paysages. Il peint l'espace si ample et l'homme parfois bien petit.
Il fut l'un des premiers japonais à utiliser le bleu de Prusse qui était entré sans doute en fraude, venu d'occident.
Les séries du Mont Fuji, les cascades, la série des ponts, dans ces séries il se rapproche d'Hiroshige qui vécu à la même période.
C'est le troisième livre de peintures et dessins du Japon qui entre dans ma bibliothèque et les trois sont de parfaits petits bijoux, à feuilleter indéfiniment
Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MinetCheri
  27 mars 2015
MAgnifiques ilustrations
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TheWindTheWind   04 janvier 2015
La dernière éruption du vieux dieu remontait à 1706. Pour Hokusaï enfant, ce n'était donc pas tout à fait encore un monde de légende, mais une présence active, inquiétante. Ce monde sauvage, cette échelle du ciel était un repère familier, une étape visuelle et sensible. Dans le monde toujours médiéval de Edo, nulle sensibilité n'accédait encore à l'impérieuse nostalgie des grands espaces.Il eût été bien improbable alors que Hokusaï donnât du Fuji une vision romantique. Il fit davantage et moins. Il le manifesta. Il fit courir, rire, travailler, méditer les hommes à son pied. N'était-il pas, lui, immuable et constant dans le monde de la vie flottante ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
JevousdisquecestmoiJevousdisquecestmoi   08 février 2015
Si les changements de noms n'ont jamais favorisé l'identification et l'attribution d'une œuvre, ils n'ont toutefois pas de signification propre dans une culture accoutumée à forger un nom pour chaque nouveau règne, accoutumée aussi à n'user de noms que dans les situations et par rapport à elles, et non dans l'absolu.
(...)
L'identité fixe, tout comme l'orthographe exacte, sont des inventions relativement modernes et ne sont que des arbitraires, des commodités au bénéfice d'une administration qui a mis des siècles à prendre l'ampleur qu'elle a aujourd'hui.
p45
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JevousdisquecestmoiJevousdisquecestmoi   14 février 2015
Dites à l'ouvrier que le ton de l'encre claire doit être de même que la soupe de coquillages, c'est-à-dire claire comme tout. Maintenant, pour le ton de l'encre demi-foncée, si on tire trop clair, ça ôte de la puissance à la teinte, et c'est le cas de dire à l'ouvrier tireur que la teinte demi-foncée doit avoir une tendance épaisse, un peu semblable à la soupe de haricots.
En tout cas, j'examinerai les essais, mais dès à présent je recommande ces détails, parce que je veux arriver à obtenir une bonne cuisine de mes dessins.
p162
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : hokusaiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
564 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre