AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021241998
Éditeur : Seuil (02/04/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En juin 2012, on me diagnostique une SLA, plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Toute ma vie est modifiée, emportée par cette maladie dégénérative qu’on ne sait pas guérir. Seule solution peut-être : les artefacts, ces robots qui suppléent les muscles défaillants et qui me propulsent à la pointe de l’humanité 2.0. J’ai voulu comprendre ce que la SLA signifiait pour moi, mais aussi ce qu’elle disait de mon temps. Dans ce livre, j’apporte le point de vue déca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
rebray
  12 octobre 2015
Livre témoignage . C'est la chronique d'une maladie, qui n'épargne rien .L'auteur nous décrit la décadence du corps , de l'enveloppe physique , mais le récit n'est jamais impudique, ni complaisant .
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   26 avril 2016
En somme, j’ai l’impression que ma vie est sortie de ses gonds. Je vis une ­expérience du temps grossie. Mon corps s’est retrouvé si vite métamorphosé que mon rapport au temps est chamboulé. Une vie normale est fondée sur l’illusion de la stabilité. Cette maladie m’a jeté dans un maelström temporel. ­L’illusion de la stabilité s’est évanouie. Tous les jours je dois imaginer de nouveaux stratagèmes pour réaliser les gestes les plus simples, comme relever d’une chaise ou porter un verre à ma bouche. Tout le monde vieillit et il est à craindre que tout le monde doive un jour mourir. La différence avec moi, c’est que la SLA m’oblige à endurer ce mouvement impitoyable.
Mon corps se suicide. J’ai beau me trouver en complet désaccord avec lui, je vois bien qu’il ne se range pas à mes raisons. Alors, j’affermis mon esprit pour combattre du mieux possible cette volonté de mourir.
La vie matérielle provoque chez moi des mouvements d’humeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Lire un extrait
autres livres classés : maladieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Frédéric Badré (2) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
115 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre