AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1090013264
Éditeur : Ibex Books (01/05/2015)

Note moyenne : 2.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :


Londres, 1886 : l'Empire Britannique se découvre une nouvelle passion et de nouveaux héros. Ces aventuriers intrépides tentent d'atteindre les sommets de la Terre par tous les moyens. Ce sont, pour la plupart, des excentriques que l'on qualifierait aujourd'hui de fous furieux et, comme plus on est de fous et plus on rit, ils fondent l'Alpine Club.

Ces illuminés de l'altitude se heurtent pourtant à un nouveau genre de criminalité dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Domichel
  12 octobre 2015
J'aurais dû me méfier ! Choisir un livre sur Sherlock Holmes sans qu'il soit écrit par Sir Arthur ; que l'auteur, de langue française (québécois) soit réputé pour son amour de la montagne et son esprit loufoque ; et que la couverture : un dessin où figure Sherlock assis sur un cube blanc contre lequel repose un squelette et derrière lequel deux paires de pieds laissent augurer une folle étreinte, tout cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille…
Bon, je n'ai rien contre la parodie littéraire ou le burlesque, j'ai même un grand appétit pour l'humour voire même la gaudriole, pourvu que tout cela soit écrit avec talent, je vais m'en régaler. Mais cette fois-ci j'ai vraiment l'impression de m'être fait entourlouper ! Je n'aime pas dire du mal des livres que je serais bien incapable d'écrire, mais dans le cadre de Babelio, on se doit de formuler une critique (ou un commentaire) sincère. Et là, sincèrement je suis très déçu.
Les cinq ou six histoires qui composent ce recueil de nouvelles ayant pour héros le célèbre détective sont basées sur le thème de la montagne de l'escalade ou tout autre forme d'ascension possible, fût-ce au septième ciel. Bon l'auteur nous a prévenus. Mais quels que soient les protagonistes, membres de l'Alpine Club, leurs mésaventures sont malheureusement (pour le lecteur) tellement invraisemblables ou capillo-tractées que, passé les quelques sourires du début de chaque affaire, l'ennui s'invite trop vite et l'on a hâte d'en finir.
J'aime bien, je l'ai dit, les plaisanteries, mais concernant ce livre consternant, les plus courtes étant les meilleures on se félicitera que l'opuscule ne contienne qu'une petite centaine de pages rédigées en gros caractères, ce qui en facilite la lecture et la conclusion. Pour le style de l'auteur, je recommande à ceux qui en seraient curieux, de parcourir quelques extraits en lien avec le livre, pour s'en faire une idée précise.
Un ouvrage que l'on s'empressera de ranger avant de passer à autre chose…
Je n'oublierai néanmoins pas de remercier Babelio et Les éditions I-Bex Books, pour ce moment particulier passé grâce à l'opération Masse Critique de septembre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
MissSherlock
  05 octobre 2015
C'est grâce à l'opération Masse Critique de Babelio et aux éditions Ibex Books que j'ai pu découvrir le pastiche de Jean-Pierre Banville SHERLOCK HOLMES AU SOMMET DE SON ART.
Ce n'est pas forcément le genre de littérature vers lequel je me tourne habituellement parce que les nouvelles de Banville de situent toutes dans le milieu de l'alpinisme, pratique sportive qui ne m'intéresse pas du tout.
Mais comme j'avais lu deux billets positifs sur la SSHF et sur l'excellent Consulting Blogger, je me suis laissée tenter.
Le moins que l'on puisse dire c'est que ce recueil de nouvelles est loin d'être classique ! Ce n'est pas un simple pastiche que nous propose Jean-Pierre Banville mais une vraie parodie des aventures de Sherlock Holmes. L'auteur pousse le trait sur les compétences intellectuels du détective, le fait se tromper, se moque de ses célèbres déguisements et transforme Watson en obsédé sexuel.
C'est très surprenant mais c'est bon enfant et assez drôle. Je ne vais pas dire que je me suis marrée en m'en faire exploser les mâchoires mais j'ai souri devant les jeux de mots faciles, les noms débiles des personnages et les propos de Holmes sur la sexualité de Watson.
Les nouvelles sont courtes comme celles du Canon auquel l'auteur fait référence plusieurs fois, preuve qu'il est un véritable amateur des aventures holmésiennes. Les histoires en elles-mêmes n'ont rien d'extraordinaires, l'objectif ici étant de faire rire le lecteur. Aussi les enquêtes ne présentent que peu d'intérêt et j'avoue être restée sur ma faim.
Par contre j'ai été soulagée concernant l'alpinisme : il n'y a pas de termes ardus et le thème choisi est un prétexte pour placer Holmes dans des situations improbables et lui faire rencontrer des individus plus illuminés les uns que les autres.
Sans être aussi drôle que la quatrième de couverture le laissait présager, SHERLOCK HOLMES AU SOMMET DE SON ART est un petit livre sympathique, divertissant et amusant.
NB : Il est vraiment dommage que l'éditeur n'ait pas pris la peine de corriger le manuscrit puisqu'il doit y avoir une coquille toutes les deux pages. C'est déplaisant au possible et cela a amoindri mon plaisir pendant la lecture. le livre coûte tout de même 12€, à ce tarif on pouvait espérer un travail sérieux de relecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
isatt
  18 octobre 2015
Un grand merci à babélio et son opération masse critique sans oublier bien sûr les éditions Ibex books.
Je suis une fan absolue de Sherlock Holmes et du Docteur Watson et dévore régulièrement toutes sortes de pastiches... et ce n'est pas ce qui manque ! Dans tous les thèmes, en passant de classique qui respecte au mieux le canon aux très différents, futuristes voire même en fantasy (je signale en passant les -pour moi- inoubliables lunes de sang de Anais Cros)
Mais ici, c'est plus une parodie qu'un pastiche. Ces petites histoires ne sont absolument pas à prendre au sérieux ! Par exemple,on assiste à cette merveilleuse (!) déduction :
Holmes : Watson, notre invité aime le thé !
Client : mais oui ! C'est vrai, comment faites-vous ?
Holmes : élémentaire, vous êtes anglais, tous les anglais aiment le thé !
Client : Incroyable !
Ou encore, devant le meurtre d'un fabricant de crayons à papier, tué poignardé par pas moins de 10 crayons 4B :
Holmes : nous pouvons de suite écarter l'hypothèse du meurtre par un concurrent : ce dernier aurait utilisé des pointes 9H et du buvard pour éponger le sang ...
Quant à Watson, il apparaît ici comme un bourreau des coeurs : les femmes clientes ou patientes ne lui résistent pas, le tout sous l'oeil bienveillant de son ami.
Bref, à prendre au second degré et avec le sourire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   03 octobre 2015
Holmes est un boxeur accompli et pratique un art martial japonais dont j'oublie toujours le nom. Il connait les courses de chevaux et la chasse à courre. Il est un tireur émérite tant au pistolet qu'à la carabine. Il manie le bâton avec dextérité. Mais ce ne sont là que de vulgaires outils utilisés lors de ses nombreuses enquêtes. Car c'est l'activité cérébrale qui domine chez cet homme hors du commun et les manifestations sportives populaires ne l'intéressent pas plus que le nombre de lunes autour de Saturne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
DomichelDomichel   12 octobre 2015
Le détective était sur sa lancée lorsque son pied droit glissa sur ce qui restait de Big Ben. Le glaçage au beurre fin fit le reste… Holmes tenta bien de négocier le dérapage en effectuant quelques entrechats et aurait pu réussir lorsque son pied gauche toucha la flaque de miel qui allait en s'agrandissant sur le sol. Ses deux pieds quittèrent le sol et il s'étala de tout son long dans un mélange de pâte, de glaçage et de miel du plus bel effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DomichelDomichel   12 octobre 2015
Christopher Bouletage, un riche financier, mort du choléra il y a deux jours dans sa maison de campagne ! Un autre qui aurait dû continuer à boire du clairet aux repas et du whisky en soirée. Son médecin l'avait convaincu, il y'a quelques semaines des bienfaits d'un verre d'eau en mangeant… Vos confrère mon cher Watson, semblent être de mèche avec les entrepreneurs de pompes funèbres. Si personne n'y prend garde, ils vont bientôt nous suggérer un régime à base de cachets et de potions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MissSherlockMissSherlock   05 octobre 2015
- Je suis une personne intelligente, possédant une belle éducation, un homme brillant...
Et sans doute très humble, me dis-je sotto voce...
Commenter  J’apprécie          42
MissSherlockMissSherlock   05 octobre 2015
- Je suis ici pour éviter un impair, murmura Holmes entre deux coups de cor. Je sais que votre demoiselle Packard va passer ce midi et, comme je connais la localisation de votre salle - le fait que la fenêtre donne sur la rue principale, je me suis dit que le son du cor étoufferait tous les cris et gémissements lors de l'examen. N'ai-je pas raison ?
Quelques sons lugubres sortirent du cor des Alpes, une musique dont le tempo alla en crescendo jusqu'à une conclusion digne d'un barrissement éléphantesque.
- Holmes, vous êtes incorrigible ! La consultation devrait durer une petite demi-heure...
- Vantard ! me lança le détective en reprenant son souffle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pasticheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14574 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre