AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812608579
Éditeur : Editions du Rouergue (04/03/2015)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Rose est une fille très très secrète ! Elle cache beaucoup de choses aux autres : un frère imaginaire, un sphinx, un canard, ses rêves d'avenir... et un amoureux !
Un garçon aussi bizarre qu'elle, qui n'ose même pas la regarder.
Et si elle apprenait à dévoiler ses secrets ?
Si elle devenait un peu grande ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ancolie
  12 mai 2015
Rose, 10 ans, nous raconte qu'elle a un gros tracas : l'amour. Elle est attirée par un garçon de son école mais ne sait pas comment faire pour qu'un lien se tisse entre eux. Elle se pose beaucoup de questions à ce sujet. Elle est empêtrée par sa timidité et se sent « sombre » quand le pessimisme l'envahit. Elle imagine que, devenue adulte, elle pourra résoudre tout cela et se sentir libre.
Je suis vraiment passée à côté de ce roman adressé aux enfants. Tout d'abord, l'écriture ne m'a pas emballée. Il n'y a aucun rythme, c'est haché et truffé de répétitions. le style oscille entre langage enfantin et mots compliqués qui sonnent bizarrement dans la bouche d'un enfant. J'ai du mal à imaginer qu'à dix ans, on puisse dire que «j'aime mes nounours, ils sont ma réalité» et que «l'enfance, ça te laisse d'indélébiles rancunes». On ressent l'adulte derrière la plume et cela gâche le plaisir de lecture.

Je n'ai ressenti aucun attachement envers l'héroïne et l'histoire m'a semblée superficielle et convenue. Je n'y ai trouvé aucune justesse, ni aucune originalité. Les propos sont narcissiques et intellectualisés. En fait, je ne suis peut-être pas assez «bobo» pour apprécier ce roman… Alors, oui, il pourra plaire à d'autres que moi pour son côté décalé. C'est différent de ce que l'on trouve habituellement en littérature jeunesse et tant mieux si ce petit livre rencontre son public…
Je remercie Babelio et les éditions du Rouergue pour me l'avoir offert dans le cadre de «Masse critique».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  14 mars 2015
Une jeune fille est secrètement amoureuse d'un garçon de sa classe. Il lui semble particulier même s'il n'est pas spécialement populaire.
Elle partage avec nous ses rêves, ses espoirs et sa vision de l'âge adulte.
Si le titre des chapitres semblent assez conventionnels : l'amour, les copines, le chien... c'est en réalité un univers unique qu'elle nous propose de partager.

Consciente de ses différences, elle partage son espace temps avec un frère imaginaire mais aussi avec son canard qu'elle fait grandir et qui l'aide à se construire, quand elle ne décide pas tout simplement de faire son Sphinx et de garder tous ses secrets !

Un livre étrange, à dimension réflexive et poétique qui nous entraîne dans un hors temps entre l'enfance et l'âge adulte. Mon passage préféré est son explication sur la nécessité de fabriquer les bords afin d'avoir une jolie vie.
Un livre différent à tenter !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          70
Virginie94
  13 mars 2015
Rose est un petite fille qui se sent un peu à part. Elle est discrète, très réfléchie et se pose beaucoup de questions entre autre sur le fait de grandir.
Elle s'est imaginé un frère et se réfugie parfois auprès de lui pour passer un moment dans la belle cabane qu'il a construit.
A l'école, où elle vient d'arriver, Rose a remarqué un garçon, LE garçon. Mais elle est bien trop timide pour aller lui parler.
On plonge dans l'univers d'une petite fille. C'est très bien vu. Par moment, j'ai cru m'y reconnaitre petite.
La description de la boum (on dit encore comme ça ? de mon temps déjà c'était un peu dépassée) est tellement criante de vérité qu'on s'y croirait.
Certaines pensée de Rose par exemple au sujet des questions des adultes et les réponses qu'elle voudrait leur donner m'ont beaucoup amusées.
Rose avec ses hésitations, sa crainte et son impatience mêlées de grandir est très touchante. On s'attache rapidement à elle.
le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle réfléchit beaucoup.
Elle développe des théories qui, me semble-t-il, relèvent plus de quelqu'un qui aurait fait une analyse que d'une petite fille. Elle précise que son père est psy, c'est peut-être l'explication.
Je me demande toutefois si le roman pourra plaire à des enfants entre 8 et 12 ans.
La forme me parait accessible : le texte est court, ciselé. Chaque chapitre tourne autour d'un thème précis.
le fond me parait plus compliqué. Je ne suis pas certaine que les enfants comprennent les réflexions de Rose. D'autant qu'il n'y a pas vraiment d'histoire. A part dans le dernier chapitre, il ne se passe rien.
Il faudra voir les réactions des jeunes lecteurs. En tant qu'adulte, je suis conquise par ce roman.

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EmBouquineurs
  05 mai 2015
Merci à Babelio et aux éditions du Rouergue pour cet envoi lors de la dernière masse critique jeunesse.
C'est un roman original et assez court où une petite fille explique ses sentiments: elle est amoureuse d'un garçon mais elle ne sait pas très bien pourquoi. Elle explique aussi ce qui se passe dans sa tête parce qu'elle grandit et elle a beaucoup d'imagination. Il n'y a pas beaucoup de dialogues et on dirait qu'elle n'a pas vraiment d'ami.
Ce roman n'est pas un coup de coeur du club lecture, même s'il ne l'ont pas encore tous lu. Les lecteurs ne se sont pas vraiment identifiés au personnage.
Il y a une impression bizarre à la lecture comme si on sentait la vision de la vie par une adulte mais qui se glisse dans un personnage qui a 10 ans. (Ce qui est le cas d'ailleurs...)
Dans la même collection, Chouette divorce d'Isabelle Minière a eu plus de succès.
Commenter  J’apprécie          10
Anarya
  14 avril 2015
Décidément, je n'adhère pas avec les romans de Géraldine Barbe ! Son précédent titre ne m'avait pas particulièrement emballée, celui-ci m'est presque tombé des mains !
Le sujet promettait pourtant de bonnes choses, on rêve tous à quand on sera grand quand on est un petit écolier de rien du tout... Mais je n'ai pas du tout accroché au style de l'auteur, qui a sans doute voulu se mettre à hauteur d'une fille de 10 ans et qui a juste réussi à me rendre la lecture fastidieuse. Je n'ai pas été vraiment séduite par les éléments loufoques du roman, qui m'ont paru de trop. Quant à l'histoire, finalement, il ne se passe rien et je doute que les enfants se retrouvent dans cette petite Rose... Dommage !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   11 mars 2015
Y a pas longtemps, j'étais dans la maison de Jac, je rêvais, et tout à coup j'ai pensé, la vie est un truc dont il faut fabriquer les bords. La phrase m'est venue soudain comme une évidence, mais après je ne me souvenais plus très bien de ce que je voulais dire. Les bords de la vie, je pense que cela signifie comment on organise notre temps, le travail, l'amour, tout ça ; ces bords-là doivent être résistants, même s'ils sont flexibles, même s'ils ne ressemblent pas vraiment aux bords des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PegLutinePegLutine   07 avril 2015
En fait mon chien est un peu comme un psychologue. Je le sais parce que mon père est spécialiste en psychologie et je sais que la psychologie ça fait que des gens parlent à des gens qui ne répondent pas et mon chien c'est exactement ce qu'il fait, je peux donc dire qu'il est fin psychologue.
Commenter  J’apprécie          110
Virginie94Virginie94   12 mars 2015
J'ai pris que moi aussi, comme le vilain petit canard, j'ai un canard en moi, plus petit que moi mais qui va grandir donc en réalité plus grand, même s'il ne se montre pas encore. J'ai compris que ce deuxième canard presque invisible était mon moi de grande comme je l'imaginais en rêves (celui qui va dans la maison de Jac) et moi aussi, comme le vilain petit canard, j'allais réussir à rassembler les deux canards, le grand qui a l'air vrai et qui est moi maintenant et le petit qui a l'air faut et qui est le moi rêvé de quand je serai grande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Virginie94Virginie94   13 mars 2015
Ils pensent qu'ils comprennent tout parce que eux aussi ont été petits soi-disant, mais il est évident qu'en vrai, ils ne comprennent rien de rien. Ou peut-être ont-ils tout oublié.
Commenter  J’apprécie          50
Virginie94Virginie94   12 mars 2015
Après ça, l'anniversaire, c'était comme tous les anniversaires, des gâteaux, des cadeaux, des jeux organisés par la mère, une dispute et s'en va.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Géraldine Barbe (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Géraldine Barbe
Entretien avec Géraldine Barbe à propos de la parution de "Aimer Roger" aux Éditions Léo Scheer
autres livres classés : ami imaginaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1020 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre