AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330122096
Éditeur : Actes Sud (05/06/2019)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Après un naufrage en Méditerranée, le célèbre duo d’enquêteurs que forment le chevalier de Volnay, commissaire aux morts étranges, et son père, le moine hérétique, est momentanément séparé. Tandis que le moine se retrouve prisonnier de l’île de la mystérieuse Calypso qui révère les dieux de l’Egypte ancienne, le chevalier de Volnay devient esclave au Caire ! Il y est retenu dans l’étrange demeure d’une princesse mamelouke et de ses trois suivantes orientales. Son pè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Crazynath
  20 juin 2020
La dernière aventure en date du chevalier de Volnay, commissaire aux morts étranges ainsi que de son fidèle acolyte, le moine hérétique alias frère Guillaume est placée sous le signe de l'Orient.
En effet, comme son titre « Petits meurtres au Caire » l'indique, cette histoire va se dérouler en Egypte. En partance de Venise, le navire des deux héros va être attaqué par des barbaresques et les deux hommes vont survivre à cette attaque, mais pour se retrouver sur des rivages plus très européens.
Volnay va se retrouver esclave de la suivante d'une princesse mamelouke et son père va tout faire pour le retrouver. Il va réussir à avoir ses entrées dans cette maison d'autant plus que (le hasard fait bien les choses n'est-ce pas), un double meurtre vient d'y être commis.
Dans cette maison de femmes, régie par des femmes, les deux hommes vont devoir user de bien des stratagèmes pour mener leur enquête et aussi pour se faire leur place.
Je ne peux que saluer le talent de l'auteur qui a réussi à restituer avec beaucoup de réalisme l'ambiance qui régnait au Caire à cette époque. On se promène avec les héros dans les souks, on y côtoie les marchands, on y respire l'odeur des épices et puis ensuite on va se promener sur les rives du Nil pour rêver aux histoires des Mille et une Nuits…
Le contexte politico religieux est aussi quant à lui bien restitué et cela permet encore plus d'apprécier la singularité de cette « maison de femmes « dans ce monde où règne sans conteste le patriarcat.
Une enquête sympathique, qui me réconcilie avec l'auteur, dont je n'avais pas trop apprécié le tome précédent …
Je suis curieuse de voir où le tome prochain nous emmènera…

Challenge Séries 2020
Challenge A Travers l'Histoire 2020
Challenge Mauvais genres 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
Killing79
  20 août 2019
Depuis que je suis tombé par hasard et par chance sur le 5ème opus, je ne loupe aucun des nouveaux épisodes de la série d'Olivier Barde-Cabuçon.
Après leur périple qui les a menés en Savoie, à Versailles puis à Venise, les deux héros se retrouvent en Egypte pour leur 8ème enquête. On reprend donc contact avec le duo fascinant Volnay et le moine et c'est encore un plaisir. le premier est toujours aussi probe et charmant, le second cabotin et charmeur. de chapitre en chapitre, on les suit alternativement dans leurs investigations. le charisme des deux enquêteurs fait une nouvelle fois merveille et pimente toutes les scènes. Chacun à leur manière, ils récoltent des indices afin de démêler les mystères du crime. L'affaire se dévoile donc au fil des scènes d'observation et d'échange avec l'ensemble des acteurs de ce drame.
Mais ce qui ressort le plus de cette aventure, c'est l'ambiance. On imagine le travail qu'a dû demander une telle appropriation de l'environnement de l'histoire. En effet, grâce à des descriptions précises du contexte historique et à des descriptions sensorielles de l'atmosphère du Caire, le lecteur est immergé au coeur de la capitale égyptienne du XVIIIème siècle. L'auteur met en forme la chaleur, les couleurs, les odeurs, les coutumes, les rapports de force pour que l'on vive les situations aux côtés des protagonistes. L'effet est tellement réussi qu'on s'y croirait.
Olivier Barde-Cabuçon récidive avec un nouveau polar érudit et passionnant. Pour épicer son aventure, il se permet d'apporter une forme de féminisme dans un pays aux traditions plutôt machistes, à cette époque. Ces beaux portraits de femmes fortes servent un scénario bien mené qui réserve un certains nombres de surprises. Je me suis donc laissé ensorceler, comme les protagonistes, par les charmes et les mystères de l'Orient et attends le pied ferme la suite des aventures de Volnay et le Moine…
Lien : http://leslivresdek79.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
sandraboop
  24 novembre 2019
Encore une fois un ravissement que cette enquête du Chevalier de Volnay, le commissaire aux morts étranges, et du moine hérétique, son père .
Cette fois, l auteur nous emmène en Orient, plus précisément en Egypte et encore de plus près au Caire.
On y rencontre une culture riche et un retour à l'enfance avec les contes de mille et une nuits ... que je n avais pas perçues si adultes (aurais je le goût de les lire sous cet éclairage nouveau).
Alors que Volnay et le moine fuit Venise, leur bateau est attaqué et, à la suite d'un violent combat, c est échoués sur une île qu on retrouve tour à tour le chevalier et le moine.
Sur cette île, le commissaire est fait esclave.
Guillaume qui le cherche sera asservie à la prêtresse de l ile pour avoir obtenu des réponses.
Finalement, le moine est relâché et dirigé vers son fils quand dans la maison de la maitresse de Volnay, les cadavres de 2 amants sont retrouvés.
Le commissaire et le moine, malgré leur statut d'esclave et de sujet , sont chargés de l enquête.
Ici les épices, le souk, les précepteurs, la condition de la femme, l histoire et la religion sont habilement étudiés et mis en valeur pour plonger le lecteur en Orient.
Olivier barde cabuçon fait de ses enquêtes un plaidoyer à la cause féministe, tout en assurant une enquête de qualité, un dépaysement et un divertissement total.
Ce nouvel opus m a conquise et j avoue attendre avec impatience la suite ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Selkis
  26 juin 2019
La magie de l'Egypte et de l'Orient tout au long du récit . Je ne vais pas vous raconter l'histoire mais j'ai envie de me laisser porter par les sensations et par l'histoire, l'Egypte ancienne, les légendes, les mythes, Shéhérazade. L'Egypte est multiple et c'est magnifiquement bien rendu : on passe de l'Egypte ancienne et ses divinités à l'Egypte ottomane, en passant par le Livre des mille et une nuits et le Coran.
Dès les premières pages, les femmes exercent le pouvoir. C'est pour elles un juste retour des choses dans un monde dominé par les hommes. Suite à un naufrage, Volnay est fait prisonnier et réduit à l'esclavage ; sur l'île une femme recueille le moine: il la surnomme Calypso et monnaie ses informations en nuits d'amour (Shéhérazade négocie toujours une nuit de plus, mais Calypso le fait par paquet de dix : 7 ans pour Ulysse, 70 jours et nuits pour le Moine). [le 7 a un pouvoir immense dans la magie égyptienne – Les groupements par 7 touchent à la magie dans la conception égyptienne C'est la somme du 3 ( pluralité ) et du 4 (totalité) : l'espace en temps qu'infini] Au Caire, une princesse du nom de déesse, Nephtys, est la maitresse de maison de la demeure où Volnay est retenu en esclavage et où son père va le rejoindre. Une maison qui ressemble fort à un palais (assez logique pour la maîtresse du château de la mythologie égyptienne) et comme il se doit la Nephtys du roman semble avoir des rapports complexes avec son frère ; son palais est décoré de fresques rappelant les motifs des tombeaux de l'Egypte ancienne et elle voue un culte et une passion aux anciens dieux et non à la religion en vigueur, l'Islam, ce qui n'est pas sans poser problèmes. Elle réside dans son palais avec 3 suivantes qui semblent s'entendre comme chien et chat – Nour la mamelouk, Shani la Syrienne et Yasmina, l'Egyptienne – et quelques domestiques. Lorsque deux corps sont découverts dans la maison, le moine est prié de mener l'enquête, assisté par son esclave de fils.
J'ai adoré me promener en compagnie du moine ou de son esclave de fils dans les souks du Caire, et comme j'ai une grande tendresse et admiration pour le Moine, j'ai été ravie de le voir mis en valeur dans cette aventure Certes, Volnay est présent, mais c'est Guillaume qui prend toute sa dimension (tellement mérité car le personnage est juste exceptionnel !). Je ne vais pas vous raconter l'enquête. Sachez juste que si vous aimez l'Egypte, vous devriez beaucoup aimer et que vous pouvez le lire même si vous n'avez pas lu les précédents de la série. On en apprend beaucoup sur l'histoire égyptienne de la période concernée, l'écriture est fluide, l'intrigue bien ficelée, les personnages attachants et j'aime de plus en plus la complicité père/fils. J'étais désolée de quitter Venise mais me retrouver en Egypte fut un immense bonheur !
Et comme le dit si bien l'auteur « Chaque histoire a toujours une fin. Il faut bien que les enfants aillent se coucher ! » et c'est bien dommage… car il va falloir attendre au moins 365 nuits pour retrouver le Moine, Volnay et.. l'écureuil ???
Lien : https://www.cathjack.ch/word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MarieCharpentier
  02 août 2019
Si nous avions quitté le chevalier de Volnay en fuite avec le moine Guillaume, aucun temps mort dans ce nouvel opus où nous les retrouvons en pleine bagarre dans le navire quittant Venise !
Séparés l'un de l'autre, nos 2 personnages sont séparés et ne cherchent qu'à se retrouver. le moine Guillaume est prisonnier de Calypso, Volnay devient esclave de la suivante d'une princesse.
Entre réprimandes et rabaissements, Volnay va devoir de familiariser avec l'orient, complet opposé à l'occident. La femme a dans ce lieu, une place hautement plus importante qu'à Paris, où finalement, elle ne sert que de faire-valoir...
Mais le savoir-faire de notre duo d'enquêteurs va être sollicité : un couple d'amants est découvert mort dans une chambre de la maison de la princesse. Que s'est-il passé ?
Exploration de l'Egypte, d'Alexandrie et du Caire, qui nous éloigne de plus en plus de Paris et des intrigues de la cour, les dédales des rues, la chaleur ressentie par les descriptions de l'auteur, ce roman a tout les atouts pour plaire. La rugosité des rapports esclaves/maîtresse, et la sensualité des Mille et une nuit sont les lignes conductrices de cette nouvelle. La plume d'Olivier Barde Cabuçon nous charme comme le charmeur de serpents.
Seul manque pour moi : à quand le retour à Paris ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 juin 2019
Connais-tu l’histoire de Fleur de Grenade dans Les Mille et Une Nuits ? Brûlée par le désir, la reine magicienne Almanakh séduit tous les beaux étrangers débarquant sur son île et copule sans interruption pendant quarante jours et quarante nuits ! Les ayant épuisés à ce terme, elle les transforme en animaux pour qu’ils reprennent vigueur sous cette nouvelle forme et la montent à nouveau. Shani est une de ses descendantes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   10 juin 2019
Son regard semblait s’être évadé loin de là, comme s’il revivait en un instant sa vie, mais ses yeux luisaient d’autant plus fort que la fin approchait. Froid et silencieux, Volnay faisait face sans peur et nulle ombre ne tombait sur lui.
Le choc fut terrible. Le navire des Barbaresques heurta bord à bord la gabare vénitienne. L’équipage de cette dernière se tenait prêt, au coude à coude. Il s’agissait de marins d’un bateau de commerce mais ils étaient vénitiens, d’un peuple qui longtemps régna sur la Méditerranée, et résolus à vendre cher leur peau. D’ailleurs, la plupart préféraient la mort à la seule perspective de ramer jusqu’à la fin de leur vie, enchaînés sur une galère d’Alger ou de Tunis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CrazynathCrazynath   20 juin 2020
- Mais quelle que soit la richesse de nos habits, nous arriverons tous nus dans les jardins d'Allah !
Commenter  J’apprécie          61
CrazynathCrazynath   18 juin 2020
- Evite de te perdre dans le miel de tes propres paroles !
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   10 juin 2019
Nous sommes ici dans une maison mamelouke. Mamelouk, cela signifie “celui qui appartient”. Si tu crois que l’on peut faire seul son chemin… On appartient toujours à quel­qu’un dans la vie…
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Olivier Barde-Cabuçon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Barde-Cabuçon
Olivier Barde-Cabuçon - Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable .A l'occasion du festival Quai du Polar à Lyon, Olivier Barde-Cabuçon vous présente son ouvrage "Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable" aux éditions Actes-Sud. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/barde-cabucon-olivier-une-enquete-commissaire-aux-morts-etranges-entretien-avec-diable-9782330060589.html Note de musique : "Polar Stratospheric Clouds" - Project 5am Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2109 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre