AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782361831820
412 pages
Éditeur : Les Moutons Electriques (03/10/2014)
3.07/5   7 notes
Résumé :
Imaginez un passé qui aurait pu être ! Un XIXe siècle victorien soudain théâtre de l’affrontement de robots gigantesques propulsés grâce à la vapeur, des gentlemen magiciens luttant contre des créatures maléfiques — le steampunk c’est cela et encore bien d’autres folies, des rouages, du cuivre, des dirigeables, tout un imaginaire populaire entièrement revisité et réinventé, dans une étourdissante relecture des œuvres de Jules Verne et de H. G. Wells. Une nouvelle es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Xian_Moriarty
  06 mars 2015
Un essai très riche et dense qui permet de mieux connaitre ou découvrir le steampunk.
Bon, on va commencer par ce qui a été un défaut pour moi, mais qui ne le sera probablement pas pour les autres. En effet, j'avais lu peu avant « le petit guide du steampunk ». Il y a eu donc un peu de redite. Mais si vous n'avez pas lu le petit guide, vous ne serez pas concerné le problème.
Le steampunk est à la mode. Mais qu'est-ce que c'est ? D'où est-ce que ça vient ? Comment cela se caractérise ? Voilà tout plein de questions dont vous trouverez les réponses. Mais ces réponses, il faut les mériter.
En effet, l'essai est dense et fourni. Toute la première partie, la partie historique sur l'origine et les sources du steampunk ou du « rétro-futurisme » (contexte littéraire, social, cinématographique) n'est pas facile à aborder même si elle est très intéressante ! C'est là que l'on découvre les bases qui feront le steampunk. Les auteurs abordent beaucoup le cinéma et la littérature.
C'est peut-être dans la seconde partie que j'ai le plus vécu l'impression de redite (évoquée plus haut), surtout sur l'apparition du genre avec les trois « fondateurs ». Nous sommes vraiment dans les origines du genre littéraire : ses auteurs de références (Verne et Wells), ceux qui « poseront l'acte de naissance ». Puis l'évolution du genre avec ses liens avec d'autres genres (uchronie).
La troisième partie aborde le steampunk depuis les années 2000, que ce soit chez nous, chez les Anglo-saxons ou encore chez les Japonais. L'ensemble de cette partie est très très riche (ce qui fera fuir votre porte-monnaie) où l'on découvre une foule d'oeuvres.
Les auteurs abordent aussi le « mode de vie » rétro-futurisme qui se développe énormément.
Enfin, il y a cette partie sur les thèmes qu'aborde souvent le steampunk. J'avoue que c'est ce que j'ai préféré dans ce livre. Parce que le steampunk, ce n'est pas que la vapeur et des rouages. C'est là que j'ai pu découvrir qu'il y avait des choses plus profondes et plus « costaudes » dans ce genre souvent réduit à la vapeur. Les héros et la métatextualité (le fait de mélanger des personnages issus de divers univers littéraires), la ville et la science, un ensemble de choses que l'on ne remarque pas forcément au premier abord. Bref, j'ai adoré et ça m'a poussé à réfléchir (surtout sur ce que je voulais écrire).
L'ensemble de l'ouvrage comporte de très nombreuses illustrations : couvertures de livres, affiches de films, extraits de BD, costumes et objets de vaporiste. Oh oui ! du coup, j'ai peu évoqué le « do it yourself » qui est très important dans les communautés vaporistes.
Il y a aussi de très nombreux encarts avec des explications sur divers sujets comme le dieselpunk ou encore le fameux smog de Londres.
J'avoue que je trouve que ma chronique ne met pas autant en valeur cet ouvrage que voulu. Ça m'apprendra à ne pas avoir fait ce commentaire dès la fin de la lecture.
Quoi qu'il en soit, cette lecture a été très intéressante et très riche ! J'ai beaucoup appris sur ce genre.
Pour tous les amateurs du genre ou à celles et ceux qui souhaiteraient découvrir plus en profondeur ce genre littéraire, c'est un indispensable.
Merci à ma camarade Alizé de me l'avoir prêté !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   15 décembre 2019
Whitechapel

En 1888, on estime qu'il se trouve plus de mille prostituées dans le seul quartier de Whitechapel. Elles gagnent ainsi de quoi survivre, de quoi boire, et parfois se loger dans des asiles de nuit.
Une fois arrivées sur le trottoir, ces "femmes perdues" n'ont plus d'avenir et une espérance de vie des plus limitées.
Le quartier de Whitechapel était dur. Ses ruelles, sa surpopulation, des bâtisses insalubres constituaient un ghetto nauséabond en plein cœur de Londres.
Alcool et violence formaient le quotidien de ses habitants. Il ne faut donc pas s'étonner si on n'est pas sûr du nombre de meurtres attribués à Jack l’Éventreur, et si on n'a pas compris immédiatement qu'un assassin unique était à l'oeuvre. Les assassinats et les agressions étaient particulièrement nombreux ... et la police en sous-effectif.
Durant l'année 1888, celle de la publication de la première aventure de Sherlock Holmes, "Une étude en rouge", Jack aurait ainsi tué entre cinq et dix victimes, toutes des prostituées.
L'horreur de ses crimes contribuant grandement à mettre à jour les conditions de vie misérables d'une partie de la population.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410

Lire un extrait
Videos de Étienne Barillier (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Étienne Barillier
A l'occasion du salon "Les Utopiales" à Nantes, rencontre avec Cécile Duquenne et Etienne Bariller autour de leur ouvrage "Les brigades du steam" aux éditions ActuSF.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2363211/etienne-barillier-les-brigades-du-steam-le-bras-de-fer
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6071 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre