AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253008664
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 98 notes)
Résumé :

Un homme et un enfant achèvent leurs vacances en Corse. Ils découvrent une crique enchanteresse, mettent à l'eau leur canot. Au-dessus d'eux, un avion explose. Un container éventré tombe près d'eux.

L'avion portait une charge atomique. Pascal, l'enfant, est contaminé. Les médecins avertissent son père, Laurent Ségur, qu'il a au maximum trois mois à vivre. Laurent décide d'emmener l'enfant aux Tours d'Hérode, le château qu'il possède en Auver... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Jeanmarc30
  02 novembre 2018
Comme chaque année, depuis la mort de sa mère, Pascal revient à Paris pour passer les vacances avec son père Laurent. Ensemble, ils partent en Corse. Lors d'une promenade en mer, un avion explose au dessus de leur embarcation et une bombe retenue par un parachute tombe lentement dans l'eau. Laurent qui était en plongée n'a rien vu. Il décide de ramener Pascal à Paris pour lui faire subir des examens medicaux qui s'avèrent négatifs. Mais peu après, au retour d'une promenade Pascal revient avec une marque bleuâtre à la tempe. La leucémie a commencé à faire ses premiers pas et dégâts dans son corps d'enfant...
L'arbre de Noeël est une histoire triste qui met en avant la volonté d'un père d'offrir le meilleur à son fils avant que ce dernier ne parte, l'espoir, le combat face à la maladie.
Sans être un grand roman, cette histoire émeut cependant et ne peut laisser insensible.
Commenter  J’apprécie          176
NathalC
  23 octobre 2015
J'ai découvert ce livre au collège. Donc, ça date...
Et pourtant, j'ai toujours cette magnifique histoire en tête.
Ce petit garçon atteint de leucémie, mais tellement digne.
Cette passion pour les loups...
Je conseille vivement cette simple mais très belle histoire...
Commenter  J’apprécie          151
Mamzellegazelle
  29 novembre 2017
Dans 95 % des cas, les livres qui ont été adaptés au cinéma sont nettement mieux que le film.
Ici, ce n'est pas le cas.
Faut dire que l'adaptation au cinéma avec le grand Bourvil est un Chef d'Oeuvre !
Je me souviens que pendant la période des fêtes de Fin d'année dans les années 70', "La Première Chaîne" (nom de l'époque) diffusait régulièrement ce film bouleversant que je ne loupait jamais ...
Ainsi, j'avoue être assez déçue du roman !
Pascal et son père Laurent Segur, passent des vacances en Corse. L'enfant sera contaminé durant ce séjour après l'explosion d'un container chimique éventré et tombé d'un avion. le verdict est sans appel : l'enfant va mourir d'un cancer .
Il lui reste jusqu'à Noël.
Son père, brisé par cette nouvelle est un nouveau coup dur, après le décès par noyade de son épouse.
Il va donc s'évader de son quotidien en autorisant toutes les excentricités à son fils, avec Verdun (Bourvil dans le film) jusqu'à faire vivre à son enfant son rêve : Les Loups !
L'histoire est bouleversante, on est dans l'émotion qui donne réflexion face à la maladie.
Je conseille vivement de lire d'abord le roman, et de découvrir le film par la suite.
Âmes sensibles ... Préparez vos mouchoirs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gill
  04 mars 2012
Laurent Ségur et son fils Pascal passent leurs vacances en Corse.
Durant une balade en mer, le fracas terrible d'une explosion résonne au dessus de l'embarcation, dans le ciel un avion de désintègre et un container éventré tombe près d'eux.
Il y avait dedans une charge atomique, Pascal est contaminé, il lui reste à peine quelques semaines à vivre. Son père décide de l'emmener aux Tours d'Hérode, le château qu'il possède en Auvergne.
Le père et l'enfant commencent alors une vie fantastique échappant aux rythmes et aux contraintes du quotidien avant d'être rattrapés par l'inéluctable tragédie.
Cette histoire tragique, mais jamais larmoyante, racontée à la première personne par Laurent Ségur, est émouvante et poignante. C'est un roman humain et fort qui ne se laisse quitter qu'une fois terminé.
De plus,iI nous semble apercevoir à travers ces pages l'image de Bourvil dans celle de Verdun, l'ami de la famille.
Commenter  J’apprécie          80
Nico8
  31 décembre 2014
Ce livre est plein d'émotion.... Je suis bouleversé après cette lecture qui m'a beaucoup touché.
Pascal et son père Laurent Segur, passent des vacances en Corse. L'enfant sera contaminé durant ce séjour après l'explosion d'un container éventré tombé d'un avion. le verdict est sans appel : Pascal va mourir, il lui reste 3 mois à vivre (jusqu'à Noel environ).
Son père décide de s'évader du quotidien et s'échappe donc avec Pascal dans le chateau qu'il possède en Auvergne et décide, avec l'aide de son ami de ramener des loups à son fils qui ne parle plus que de ça. Un projet excentrique...
Un récit bouleversant.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   05 mars 2012
- Il est arrivé un malheur ! me dit Pascal.
Je me retourne brusquement vers lui : il est si oppressant d'entendre nommer le malheur par l'enfant même qui incarne tous mes malheurs en un seul. Mais dès le second mouvement, je me raisonne. Avec les enfants, l'insolite est toujours le plus probable.[...]
- Oui ? De quoi s'agit-il ?
- Eh bien, tu sais que tu m'as dit de ne plus sortir seul pendant quelques jours, à cause du cheval fou du père Vernet ?
- Oui, et alors ?
- Alors je cherche de nouveaux jeux dans la maison. Je suis descendu à la cave et me suis avancé dans le tunnel des loups...
- Je t'avais dit de ne pas y aller. Ils t'ont attaqué ?
- Non, pas du tout. L'un d'eux est tombé dans le puits du couloir...
(extrait du chapitre 43)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
luis1952luis1952   08 janvier 2016
-Si tu emmenais Pascal en Amérique ? Il parait que les médecins sont forts là-bas...
-Pas plus fort qu'ici pour cette maladie là. On ne peut la guérir nulle part. Tu le sais aussi bien que moi.
-Tu emmènerait l'enfant à l'étranger, toi ?
-Non,je ne crois pas.
-Et je n'arrive pas à me résoudre à le conduire d'un hôpital à l'autre.
-Mais, j'ai déjà comprit , dit Pascal, en entrant.
-Tu écoutes derrière les portes depuis longtemps ?
-Je n'arrivais pas à dormir. Alors, je suis monté vous voir. Mais, je ne suis pas pieds nus, regarde.
-Tu sais, ce que nous disions, ce n'est pas sûr du tout. C'est une idée des médecins. Ils se trompent tout le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
luis1952luis1952   09 janvier 2016
La pêche aux écrevisses, ce n'est pas comme en tout, il faut de l'art et de l'instinct..Parfois, tandis que les ronds s'estompent sur l'eau, on distingue une agitation alentour de l'appât que, déjà se disputent les truites. En fin d'après-midi les pêcheurs reviennent, pieds nus et la démarche lourde
"Papa, regarde, j'ai mis de côté la plus grosse écrevisse, pour que tu la voies;
-C'est un homard, dit Verdun.
"J'ai froid aux pieds, dit Pascal.
Je le fait grimper sur mes épaules et tiens ses pieds nus et ses orteils dans mes mains pour les réchauffer.
Nous regagnons la voiture, l'enfant éternue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sigericsigeric   30 juillet 2016
" Considérez que vous venez de naître, en compagnie d'un enfant de dix ans, et que vous avez tous les deux trois mois à vivre. C'est long , trois mois. Vous auriez pu ne pas disposer d'un seul jour. Pénétrez-vous peu à peu de votre chance commune et profitez-en. Faites ce qui vous plaît. Amusez-vous. Soyez heureux."
Commenter  J’apprécie          40
lessorciereslessorcieres   23 novembre 2013
Ainsi commence une nouvelle phase de notre vie car, dans les moments de paroxysme, il faut savoir être fou délibérément pour ne pas mourir sous le choc de la vie.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Michel Bataille (1) Voir plusAjouter une vidéo

Socialistes d'hier et d'aujourd'hui
Débat réunissant autour de Bernard PIVOT des auteurs ayant écrit sur le thème du socialisme. Michel BATAILLE publie "Demain Jaurès", il évoque la modernité du personnage. Jean LACOUTURE consacre son dernier livre à "Léon Blum». Chacun fait un portrait de ces deux grandes figures socialistes.Claude JAMET raconte dans son journal "Notre front populaire : journal d'un militant 1934-1939"...
autres livres classés : Auvergne (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2138 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre
.. ..