AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075080232
Éditeur : Gallimard Jeunesse (18/01/2018)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Stella Floccus Pear a toujours voulu accompagner son père sur les terres inconnues de ses voyages. Son rêve se réalise le jour de ses douze ans : partir en exploration avec le Club de l'Ours Polaire !
Aux côtés d'un chuchoteur de loups, d'un magicien snob et arrogant, et d'un demi-elfe timide et maladroit, Stella se lance à la conquête des étendues polaires. Mais une catastrophe vient bouleverser l'expédition et d'innombrables dangers se dressent bientôt sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Ileauxtresors
  16 janvier 2019
Bienvenue dans le froid polaire des mondes gelés ! Ce roman nous entraîne en expédition aux confins d'un monde aux nombreux territoires inexplorés. Stella, treize ans, ne rêve que de suivre les traces de Félix, son père adoptif, et de devenir exploratrice. Si les femmes ne sont pas admises dans les clubs d'explorateurs (qui entretiennent à l'extrême le culte de la moustache bien lissée…), Félix parvient à obtenir une exception pour Stella, et les voilà partis arpenter les contrées glaciales des mondes gelés. Mais rien ne se passe comme prévu et l'intrépide exploratrice est loin d'imaginer les rencontres, les aventures et les révélations qui l'attendent. Au passage, nous découvrons les créatures fantastiques qui peuplent l'univers imaginé par Alex Bell – les enfants ont pris beaucoup de plaisir à jouer les explorateurs aux côtés de Stella et à observer ces êtres magiques. Avec un faible particulier pour l'ours polaire domestique, les pingouins miniatures et les choux carnivores !
Mon fils cadet et moi avons découvert le club de l'ours polaire dans le cadre de nos lectures à voix haute quotidiennes. Son grand frère n'a, quant à lui, pas résisté au suspense et a accéléré la lecture de son côté, ne faisant qu'une bouchée du roman. Cette lecture les a vraiment enchantés. Tous les ingrédients sont réunis pour entraîner les jeunes lecteurs : une couverture scintillante d'un attrait magnétique, un univers qui fait rêver (au cauchemarder d'ailleurs), des péripéties qui s'enchaînent de façon rythmée, une héroïne intrépide, des compagnons de voyage très particuliers, des dialogues pleins de vivacité et d'humour, et un final empreint de mystère et de suspense. Une fois le livre refermé, les garçons n'ont eu de cesse de regretter que le tome 2 ne soit pas encore disponible en français et sont restés quelques temps envoutés par les mondes gelés… Sans compter qu'ils envisagent maintenant tous les deux le métier d'explorateur !
Si j'ai partagé de jolis moments avec mes enfants autour de ce livre, j'ai clairement été moins transportée qu'eux. Peut-être comportait-il trop d'éléments évoquant d'autres lectures qui nous sont si chères : de façon évidente, on pense à l'atmosphère polaire et à l'héroïne des Royaumes du Nord, et au royaume glacial de la reine des neiges (il va de soi que je parle de celle de Hans Christian Andersen !). On pense aussi souvent à Harry Potter, autre héros orphelin qui découvre un monde plein de magie et de créatures merveilleuses (de multiples autres petits aspects suggèrent des parallèles, comme les caractéristiques bien typées des quatre clubs d'explorateurs qui font penser aux quatre maisons de Poudlard). Je n'ai donc pas trouvé l'univers de ce livre si original et la comparaison avec les monuments que je viens de citer est implacable. Peut-être ai-je été lassée par un certain excès de sucre glace, il faut reconnaître que ce texte n'est pas mal écrit ; cela dit, il ne me semble pas présenter d'intérêt particulier sur le plan littéraire – malheureusement rien à voir avec l'écriture d'un Philip Pullman ou d'une J.K. Rowling.
Au vu de l'enthousiasme de mes garçons, je range volontiers mes réserves pour souligner que le principal est que ce type de romans plaise à la tranche d'âge ciblée principalement, ce qui être le cas d'après ce que j'ai pu en observer. Je m'en félicite car je ne trouve pas si facile de trouver des lectures un peu consistantes pour mes deux lecteurs en herbe friands d'immersion dans de longues aventures et capables d'engloutir plusieurs centaines de pages, mais encore petits pour nombre de romans. Voici exactement le type de livres que l'on peut adresser à ce type de jeunes lecteurs !
Lien : https://wp.me/p9lfMs-dy
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lagagne
  10 avril 2018
Stella est la fille adoptive de Felix, un aventurier du club de l'ours polaire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle tient de son père : aventurière dans l'âme !
Malgré l'interdit qui exclu les femmes des expéditions, elle va réussir à partir avec l'équipage à destination des mondes gelés. Mais rien ne va se passer comme prévu. Ou plutôt si : elle voulait vivre une aventure ? elle va en vivre !
Un équipage de 4 enfants qui se retrouve séparé des adultes, de la magie, de la rivalité, des animaux, des rencontres, des obstacles, du passé qui resurgit, l'amitié et les liens qui se tissent, des créatures fantastiques,... tous les ingrédients sont réunis pour que nous passions un excellent moment en compagnie de Stella, Shay, Dragigus et Ethan, sans oublié la licorne, l'ourse polaire, le tyrannosaure miniature, les pingouins de poche, les engeleurs, l'oie magique, les choux cannibales...
Mission accomplie ! Je guetterai le départ de la prochaine expédition !
Commenter  J’apprécie          111
Colibrille
  09 novembre 2018
Des explorateurs téméraires, des dinosaures miniatures, des licornes, des humains qui parlent aux animaux, de somptueux paysages enneigés, de l'aventure à foison... J'ai tout simplement adoré l'univers fantastique qui se déploie dans ce premier tome.
Ce premier tome du "Club de l'ours polaire" est une merveilleuse invitation au voyage et à l'exploration. En compagnie de personnages particulièrement attachants, nous partons à l'aventure par-delà monts et océans. L'auteur nous emmène en territoires inconnus, au coeur d'une nature dont la beauté n'a d'égale que les périls qu'elle dissimule. J'ai véritablement été enchantée par les décors à la fois merveilleux et hostiles que les personnages sont amenés à traverser dans ce tome. Après avoir refermé le livre, j'ai eu le sentiment d'avoir regardé un film tant je me suis imaginé les paysages des Mondes Gelés !
Les quelques illustrations en noir et blanc présentes dans le roman sont pleines de charme. Elles renforcent l'ambiance polaire et fantastique du roman, à l'image de la superbe première de couverture !
J'ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures du "Club de l'ours polaire" car je me suis attachée à la petite bande de Stella, composée de Shay, Dragibus et Ethan. J'ai également énormément aimé son père adoptif, le professeur Pearl, personnage qui force l'admiration. J'espère que le second tome nous emmènera explorer des paysages tout aussi fascinants que les Mondes Gelés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dadotiste
  07 mars 2018
Un superbe roman « Middle grade » à découvrir à partir de 10 ans !
La jeune Stella a été trouvée abandonnée dans la neige lorsqu'elle devait avoir environ 13 ans. de cette époque, elle ne garde aucun souvenirs. Si elle fait parfois de terribles cauchemars, elle vit une vie idyllique avec son père, l'explorateur Félix qui lui a transmis sa passion de découverte !
Chez eux, il y un ours polaire, des dinosaures miniatures et à la place du poney, une licorne !
Si dans ce monde on croise régulièrement des fées et des yétis, il reste encore de nombreux lieux inexplorés !
Et Stella a de la chance, pour son treizième anniversaire, elle va avoir la chance d'être la première fille à avoir le droit d'accompagner une expédition !
Malheureusement, dès les premières heures passées sur le sol des Mondes gelés, Stella, Shay, Dragigus et Ethan, les enfants de l'expédition, vont se retrouver à devoir se débrouiller seuls après avoir été malencontreusement séparés des adultes !
Perdus, ils vont chercher à rejoindre le but ultime à explorer : l'endroit le plus froid des Mondes gelés...
S'ils ne s'entendent pas forcément, ils vont devoir s'allier pour survivre et face aux diverses créatures qu'ils vont rencontrer !
C'est très prenant et si le suspense est très présent, les monstres ne feront pas faire de cauchemars aux jeunes lecteurs. Il y a ici également une grande morale sur l'amitié et le jugement des autres.
En tant qu'adulte, j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture et il est certain que je lirai la suite avec grand plaisir.
En conclusion, je recommande vivement pour les lecteurs de 10 ans en quête d'aventure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Selvegem
  11 février 2018
Stella Floccus Pear est une jeune fille de douze ans, qui vit avec son père adoptif. Son père, Felix, l'a trouvé alors qu'elle n'était qu'un bébé abandonné dans la neige. Depuis, elle et lui sont inséparables... Sauf lors des moments où Felix part en expédition avec le Club de l'Ours Polaire ! Plus que tout au monde, Stella souhaiterait l'accompagner, vivre des aventures, découvrir de nouveaux endroits. Seulement voilà, le Club reste un endroit (très) mysogyne et n'accepte pas du tout les femmes. Qu'à cela tienne, Felix décide un jour de faire pression sur le Président du Club, qui s'incline : Stella est autorisée à les rejoindre, mais seulement de manière temporaire et en tant qu'exploratrice junior !
Au cours de ce premier voyage, Stella va être séparée des autres voyageurs et de son père, et va se lancer dans une exploration en compagnie de son ami Dragigus, qui est en partie elfe ; Shay, un jeune homme qui a la capacité de parler aux loups ; et Ethan, un jeune magicien pour le moins snob. Tout les quatre, ces apprentis voyageurs vont avoir affaire à des dangers, des animaux sauvages, de drôles de plantes, et de manière générale, ils vont cotoyer un certain nombre des habitants de cette drôle de contrée...
Avant d'avoir le livre entre les mains, je ne connaissais pas Alex Bell ou le livre en lui-même. Mais dès que j'ai reçu Stella et les mondes gelés... J'ai été accrochée !
(Voir mon avis complet sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Elbakin.net   17 décembre 2018
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un début sympathique et plutôt convaincant, qui se lit avec plaisir. L’ensemble est relaté avec une bonne pointe d’humour qui amène régulièrement le lecteur à sourire. L’univers dépeint reste vivant et cohérent, peuplé de personnages secondaires hauts en couleur.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LaprofdocLaprofdoc   30 novembre 2018
Moi, Stella Floccus Pearl, je jure solennellement d'explorer des terres lointaines, des mers inconnues, des jungles exotiques et des déserts interdits. J jure de braver des monstres féroces, des pirates sanguinaires, des bêtes sauvages et des tempêtes terribles. Je jure d'essayer d'étendre les limites de la connaissance humaine, de découvrir de nouvelles merveilles,et de commettre des actes de bravoure. Toutes mes découvertes, scientifiques ou non, seront faites au nom de la reine et de ma patrie, et pour l'honneur du vénérable Club de l'Ours Polaire. Sous le vent, la pluie, la grêle, je jure de demeurer imperturbable, de garder mon sang-froid et de poursuivre ma route. Je jure de me conduire en homme d'honneur à tout moment et de faire en sorte que mon col soit bien repassé et ma moustache bien peignée, même dans ces moments de danger et d'angoisse que rencontrent inévitablement les explorateurs intrépides tout autour du monde.

Stella trouvait qu'il aurait pu la dispenser de cette dernière phrase qui ne s'appliquait pas à elle, mais elle la répéta sans protester, tout en se promettant intérieurement qu'un jour, il y aurai aussi un serment adapté aux femmes, et qu'il ne mentionnerait rien d'aussi futile et stupide qu'une moustache bien peignée. Le serment des femmes parlerait de transformer des jupons en voiles de radeau, ou de se défendre bravement avec des ombrelles, ou d'apprendre à jeter un éventail de manière à assommer un bandit à quinze mètres. Stella était sûre de trouver, pour le serment des femmes, toutes sortes d'idées bien plus utiles que des histoires de cols repassés et de moustaches soignées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IleauxtresorsIleauxtresors   16 janvier 2019
Chuter d’un pont de glace et se faire transpercer par une défense de mammouth constituait une mort éminemment respectable pour un explorateur ; néanmoins, Stella n’avait vraiment, vraiment pas envie que ça lui arrive.
Commenter  J’apprécie          40
ebardinebardin   24 janvier 2018
"Il sortit le pendentif argenté en forme de loup de sa chemise, et Stella se rendit compte que ce n'était pas un bijou ordinaire, mais un pendentif de chuchoteur : une créature mécanique magique.
- Tu es un chuchoteur de loups!" p.56
"- Il faut être extrêmement intelligent pour devenir soigneur. Tout le monde le sait. Si tu es un soigneur, moi je suis une danseuse!
Dragigus eut soudain l'air très intéressé. S'il y avait qqch qu'il aimait encore plus que les dragées et les narvals, c'était les ballets.
- Oh, c'est vrai? Formidable! Mais on n'a pas essayé de corriger ta posture, à l'académie de danse? On ne voit pas souvent des danseuses au dos voûté, et tu es terriblement avachi." (p.137)
"Quel dommage que la première idée d'Ethan n'ait pas marché, dit Draggius tandis qu'ils retournaient vers le traîneau. Il a fait apparaître des haricots polaires pour qu'ils crochètent la serrure du cachot, mais ils sont restés coincés à l'intérieur... " p.312
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   04 novembre 2018
-[...] Ses manies mises à part, Benjamin est bien trop timide pour être un explorateur.
- Être timide est un trait de caractère, avait répliqué Félix sur un léger ton de reproche. Pas un défaut.
Commenter  J’apprécie          30
LaprofdocLaprofdoc   30 novembre 2018
-Donne-lui une chance, insista Félix. Il ne faut pas juger les gens trop vite. Parfois, ils ont traversé des épreuves dont nous ignorons tout. Qu'est ce que ça coûte d'être gentil?
-Rien, répondit docilement Stella.
Pourtant, il lui semblait qu'il en coûtait parfois quelque chose. De la patience, pour commencer; et de l'orgueil, et de la volonté.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alex Bell (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Bell
Exclusive! Zoella Reviews Frozen Charlotte by Alex Bell
autres livres classés : froidVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1012 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..