AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070788040
64 pages
Éditeur : Gallimard (18/10/2000)

Note moyenne : 3.24/5 (sur 60 notes)
Résumé :
On ne se méfie jamais assez des infirmières. C'est ce qu'aurait dû se dire Laurent Aubier tandis qu'il retrouvait les couleurs de la vie dans sa chambre de clinique, après son accident de voiture. Mais c'était trop tard. Parce qu'il avait déjà tout raconté, sans s'en rendre compte. Alors qu'il était plongé dans un coma vigile, il a déballé tout son passé enfoui, exhumé de sa mémoire les repli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  06 août 2013
Laurent Aubier, 35 ans, réparateur de photocopies. C'est ainsi qu'il se présente face à l'infirmière Janine. Après un accident de la route qui l'a plongé dans un coma vigile, c'est à dire un coma léger où le patient s'exprime, Laurent s'est retrouvé à l'hôpital pour faire quelques examens. le conducteur en face, malheureusement, ne s'en est pas sorti. C'est alors que cette infirmière qui le surveillait durant la nuit lui dit qu'il parlait beaucoup et qu'elle a pris note de chacune de ses paroles. Lui reviennent alors en mémoire une certaine Betty, son amour d'enfance mais également d'autres phrases plus incompréhensibles. La boîte noire dans laquelle sont consignés ses désirs, ses angoisses et son passé, s'est ouverte et il se retrouve ainsi à chercher le sens des mots qu'il a prononcés.
Adapté d'une nouvelle de Benacquista et porté à l'écran par Richard Berry avec José Garcia, cet album nous ouvre les portes du subconscient, celles auxquelles nous n'avons pas accès mais qui contiennent toute une partie de nous. Notre héros se trouve ainsi confronté à ses propres désirs refoulés, à ses souvenirs qu'il aurait préféré taire pour certains et va ainsi remuer une partie de son passé. Il fera ainsi d'étranges découvertes. Qui n'a jamais rêvé de percer à jour les méandres de sa mémoire? Une intrigue psychologique rondement menée et mise en image par Ferrandez, déjà présent sur L'outremangeur. Son dessin assez réaliste, ses couleurs directes et ses premières pages frôlant l'abstrait illustrent parfaitement la confusion mentale dans laquelle se trouve notre héros.
La boîte noire... vous pouvez l'ouvrir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
milado
  12 novembre 2012
Suite à un accident de voiture, Laurent a passé 10 heures dans un "coma vigile" pendant lequel il a beaucoup parlé, l'infirmière qui le veillait a tout consigné et croyant lui rendre service elle lui offre ses notes au moment où il peut enfin quitter l'hôpital. Cadeau empoisonné. L'inconscient, la "boite noire", a enregistré des informations étranges.
Graphiquement, j'ai bien aimé, un peu brouillon mais en adéquation avec l'état d'esprit du héros, le traitement de l'image est différent suivant son état de conscience : réalité, flashback, rêve...
Plus déçu par le scénario, l'idée de base était excellente, mais le dénouement me parait précipité, il y avait beaucoup mieux à faire avec cette histoire ! À noter que c'est l'adaptation d'une nouvelle de Benacquista tiré du recueil "tout à l'égo", cette dernière est-elle meilleure que la BD ?
Commenter  J’apprécie          290
mehdo19
  17 décembre 2018
Laurent Aubier, 35 ans se réveille dans un hôpital où Janine une infirmière lui dit avoir subi un accident avec un assureur basé à Limoge. Quand il doit partir de cette hôpital Janine lui donne un carnet à spirale où est écrit sa boite noire (Lorsque Laurent était inconscient il Était dans un coma vigile. C'est un coma léger dans laquelle la victime parle de ses pensées les plus profondes pendant ce temps Janine a écrit tous ses pensées.) En recevant ce cadeau empoisonné Laurent se rappelle plusieurs souvenirs : Betty, un amour de jeunesse, une humiliation pendant son service militaire mais surtout le souvenir d'un M. Vernier . Après tous ces souvenirs Laurent commence à noter ses souvenirs dans un calepins, prendre un rendez-vous chez un hypnotiseur et même se droguer pour pouvoir se rappeler de chaque souvenir. Laurent se rappelle aussi un concours qu'il devait passer. En allant là-bas il apprend qu'il gagne le 1er prix et aussi il décerne aussi un prix d'honneur à un certain Monsieur Vernier qui a perdu la vie quelques mois auparavant après être allé trop vite avec sa voiture en provoquant un accident. Après cette révélation Laurent comprit que c'était lui la victime et que sans cette boite noire il aurait pû croire à un accident.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_
  26 novembre 2020
Suite à un terrible accident de voiture, un trentenaire se trouve prolongé dans un léger coma de quelques heures. Il va avoir de la chance d'avoir une infirmière à ses côtés qui notera dans son calepin le moindre mot incohérent sortant de sa bouche. Quel aubaine car c'est un véritable enregistrement du subconscient comme une boîte noire ! Il faut dire qu'elle s'ennuyait ce soir là. Il n'y a pas assez de travail dans les hôpitaux de nos jours...
Partant de ce constat un peu tiré par les cheveux, notre homme va remonter dans son passé pour y découvrir de bien sombres secrets de famille mais pas que. La lecture fut plaisante et divertissante. Que demande le peuple ? Sans doute un peu plus de crédibilité !
Commenter  J’apprécie          30
irenelec
  28 juin 2012
Amusant : j'ai lu la nouvelle de Benacquista, vu le film tourné en 2005 avec José Garcia comme personnage principal et aujourd'hui je tombe sur la bd manifestement sortie en même temps que la nouvelle puisqu'elle date de 2000 et que Benacquista apparaît comme auteur.
Quelque soit la forme j'ai aimé sans forcément m'enthousiasmer. L'idée de notre inconscient qui resurgit et qui nous entraîne à enquêter sur notre passé est très bonne.
En bd c'est vraiment bien, l'ambiance est très bien rendu par le dessin de Ferrandez. Je vais surement chercher d'autres oeuvres de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
miladomilado   12 novembre 2012
À force de me chercher, je suis devenu un autre...
Commenter  J’apprécie          250
Erik_Erik_   26 novembre 2020
Il y a trois personnes très distincts en chacun de nous : celle qu'on voudrait être, celle qu'on croit être, et celle qu'on est vraiment. Les deux premières nous sont très familières la troisième nous est totalement inconnue. C'est celle là qui est dans votre boîte noire.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Tonino Benacquista (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
Découvrez le septième opus de "13 à table", le recueil caritatif de nouvelles inédites à destination de l'association Les Restos du Coeur ! bit.ly/13atable2021 Pour cette édition 2021, nos auteurs vous font revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire… Depuis 2014, les six premiers tomes de "13 à table" ont permis la distribution de plus de 4,5 millions de repas supplémentaires par Les Restos du Coeur… Aujourd'hui plus que jamais, ils ont besoin de votre soutien, alors n'attendez plus pour faire une bonne action (ou un cadeau de Noël...) ! Un immense merci à tous les auteurs participants, sans qui rien ne serait possible : Tonino Benacquista, Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Jean-Paul Dubois, François d'Epenoux, Giacometti Ravenne Officiel, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand auteur, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Olivia Ruiz, Leila Slimani, Franck Thilliez Officiel ; et merci à Riad Sattouf pour l'illustration de couverture !
+ Lire la suite
autres livres classés : inconscientVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre